La vague qui emporte tout !

Mot proposé: Océan .

Chez moi, on aime les estampes, on en a plusieurs. Le mot océan, ça m’a fait penser à la vague, celle d’Okusai, énorme et si diversement interprétée ; sur ma version- inspirée d’un dessin de broderie, pas de barque effilée et de pêcheurs courageux, nippons ni mauvais ( !) Juste l’énormité, la force de la nature, le jaillissement d’infinies gouttelettes perlées (perles, points de noeud). Le tsunami presque, féroce mais BEAU. Car le danger fascine l’humanité qui prend des risques…………..Beaucoup de temps pour broder ces vaguelettes,

A noter : la vague d’Okusai est en couverture d’ Œdipe sur la route (Bauchau) que j’avais terminé et aimé peu de temps avant que l’amie A.  ne  choisisse ce mot. Conseil en passant; lisez ce grand livre de Bauchau! Oedipe y sculpte  dans une falaise, une vague immense……….. La boucle est bouclée, le tout me semble cohérent……

PS: patron de broderie inspiré par  le livre de Nadège Richier (« Motifs du Japon »)  

C’est certain: en voyant la vague d’Hokusai, je ne peux que constater que la différence se fait à mes détriments; leçon d’extrême modestie! (image trouvée sur wikipédia)

Promenade dans un jardin

Continuons notre échange textile, avec cette fois-ci la proposition du mot « jardin ».
« le jardin sens dessus dessous », avec des découpes, des festons, beaucoup de fleurs comme le souhaitait la destinataire, du relief, des points araignée, des appliqués et appliqués inversés.
Un temps fou passé sur ce petit format.
Mais le temps ne compte pas lorsqu’on brode, et surtout pour une amie!

PS: j’ai eu des problèmes pour éditer certaines photos; depuis, j’ai appris pas mal de petites choses que je vais pouvoir appliquer, je dois m’entraîner, mais le blog, c’est promis, va se perfectionner! Je suis contente de cet apprentissage,  le joujou se laisse lentement apprivoiser!