Petits fours brodés …et chocolats-maison

fourre-tout 9
 -Qu’y a-t-il aujourd’hui dans »le fourre-tout des petits riens » ? 
-Des  petits-fours brodés et des chocolats- maison! Ceux qui se mangent et ceux qu’on garde et regarde…

Les petits fours brodés, la 2° assiette que vous voyez sur le blog,  sont  inspirés  de ceux de Gretta Fitchett (dans le  magazine britannique  Stitch auquel je suis abonnée depuis  des années (7, 8, 9?…….) 

On en mangerait...........!

Velours, taffetas, broché, point basque, point de sorbello.

J’ai brodé cette 2° assiette pour remercier mon amie et maîtresse es-chocolats: Chantal. Elle a passé un après -midi à me montrer comment en faire de beaux, de délicieux; c’est une pâtissière incroyable, ses macarons valent ceux de Ladurée et elle m’a aussi appris à faire de fabuleux St-Honoré (3 heures de boulot et c’est mangé par une bande de voraces en moins de 10 minutes!) Vous allez me demandez la recette, or ce n’est pas celle-là qui compte, mais la qualité des ingrédients, les ustensiles,  le coup de main et le temps (3 heures pour en faire une soixantaine, et nettoyer) .

Je n’irai plus chez un chocolatier (Les miens  sont moins chers, sans conservateur, maison, 100% naturels , au miel de nos ruches   et meilleurs!) et Chantal m’a même fait aimer  le chocolat noir!

Ceux de la photo sont aux amandes (juste des amandes, du chocolat à 80% et un peu de miel),   les autres à la ganache et au piment d’espelette.

DE-LI-CIEUX !

Chantal, STP, si tu regardes, ne sois pas trop critique, je sais que ceux aux amandes et au miel aurait pu avoir une surface plus lissée. Mais j’ai été dérangée. Depuis, j’en ai fait des marbrés  noirs et blancs, des lait-noisettes, d’autres au chaï indien, mais je ne les ai pas pris en photo; ils ont été mangés avant………….

Et je fais les boites pour les offrir………….

Assortiment dans une boite-maison

Hmmmmmmmm! Délice des délices, Chantal m’a fait un cadeau gourmand qui n’a pas de prix!! Merci pour ta patience et ta générosité!!

Je t’offre ainsi qu’à  mes lectrices cette phrase de Brillat- Savarin, maître des gourmets: « Les personnes qui boivent régulièrement du chocolat se distinguent par leur bonne santé et leur résistance à toutes sortes de maladies mineures qui troublent la sérénité de la vie ». Avis approuvé par mon médecin personnel qui en mange tout autant que moi! Ca devrait être remboursé par la sécu!! 

 

 

Une envie ...d'offrir des chocolats!

PS: on me le fait remarquer dès parution de ces alléchantes friandises: ce sont les Cendres……..les chocolats ont été mangés depuis longtemps……….C’est bon de résister à la tentation, de subir des épreuves……………..Allez, courage, ne salivez pas sur vos claviers……

Broderies à nos pieds

Trouver chaussures à son pied!

Le fourre-tout des petits riens: N°5

On ne sait pas trop si « le fourre-tout des petits riens » s’est vidé dans « le fourre-tout des pas grand-chose » ou si c’est le contraire qui est arrivé, toujours est-il qu’avant de parler d’ailes et de corbeilles, défilent les mille et un mini-ouvrages qui émaillent le quotidien d’une artis- Anne.

Je vous l’ai dit, j’aime les USA, dès le 1° voyage, j’ai vu là-bas une mode décomplexée et haute en couleurs! Au Nouveau-Mexique, (influence du Mexique tout proche), j’ai vite remarqué des Converse peintes ou brodées (mais en France, on a aussi beaucoup brodé les espadrilles!)

J’ai toujours eu envie de faire de même: on est bien dedans, c’est solide, confortable et comme ça dure longtemps, le travail de broderie vaut le coup. (Derrière les USA, en France aussi, on s’est mis à broder et décorer les baskets, je n‘ai rien inventé, je le sais, voir Google images………..http://farm3.static.flickr.com/2165/1506423043_7ad2c5b59b.jpg?v=0   ou http://thismamamakesstuff.com/wp-content/uploads/2010/03/IMG_9978.jpg

Lorsque j’ai su que ma fille partait à Haïti pour 6 mois, qu’elle représenterait la France au sein d’une équipe américaine, je lui ai acheté une paire de Converse et je les ai brodées. Librement sans dessin préalable; mais attention, le travail est long, et surtout le tissu (double épaisseur) est épais,: l’aiguille difficile à tirer. Ie me suis servi d’une pince chirurgicale, ce qui oblige à poser l’aiguille à chaque sortie de fil; ça fait mal aux doigts, au poignet……. Avec le fil métallique argenté de la tour Eifel, c’était encore plus …« COTON »! 

 
 
 
 

Feu d’artifice sur la tour Eifel, petits drapeaux: Cocorico!!

Un fil à la patte!

 Techniques et liens:

 Point de mouche,  point devant, point de pistil, point double-feuille, point basque, point indien, point lancé, point d’épine, point de nœuds, point Chemanty (sorte de point crétois en rond)………..Si le point indien qui est peu connu vous plaît, je l’ai appris à mon amie Elizabeth du blog Quieter moments (blog en pause depuis 2 ans) elle en a dévoilé le B-A-BA il y a quelques années et surtout a montré les 1000 variations possibles,  http://quietermoments.wordpress.com/category/indian-edging-stitch/ Si le point chemanthy vous intéresse, voir les tutos (en anglais) de mon amie indienne Deepa: http://deepashome.blogspot.com/2008/07/chemanthy-work-indian-embroidery-method.html 

« Les femmes, c’est comme les chaussures, quand on les quitte, il faut y mettre les formes » écrivait avec raison, l’inimitable Pierre Dac!