M comme …

M comme magie (celle qui enchante les enfants au seuil d’une aventure), M comme miracle (celui d’une première fleur à l’aube du printemps),M comme moisson (et il s’embellit d’un épi)…Voilà une initiale dont vous avez déjà vu certains détails; c’est long à faire, mais moins « classique » qu’il n’y parait. J’ai démarré avec le livre de S.Gagnebin(Alphabet brodé) et presque aussitôt, je n’ai pas pu suivre ses modèles: j’invente mes fleurs, les fait vivre avec des insectes, des feuilles envolées. J’y ajoute d’autres points comme de longs points de  poste qui simulent les pétales et sont en relief (mais c’est un peu fragile pour des taies d’oreiller; pour les faire, il faut enrouler 20 à 30 fois le fil autour de l’aiguille, mais le pétale ne  » tient qu’à un fil »)Les 1° furent brodées au centre de taies d’oreiller, mais mes proches n’osaient y poser leur tête…….Je les brode donc maintenant sur les coins. Et on m’en commande pour certains mariages ou cadeaux personnalisés.

Dernier détail en tête d’article: les volutes de la vigne vierge.
J’ai appris à broder avec ma grand-mère, j’avais 6 ans; elle connaissait des points peu connus alors en France (par exemple le needle  woven stitch qu’elle appelait  point de guipure). Je n’ai jamais arrêté depuis; j’ai appris à de nombreuses  amies. Et j’ai deux séries de cours à donner prochainement, en particulier à des religieuses cloîtrées qui aimeraient développer leur activité de vente, donc de survie économique. J’aime transmettre, comme on m’a transmis.J’écris, je brode, c’est un peu pareil, c’est mon mode d’expression, je me fais plaisir, je tente d’arrêter le temps; c’est en vain, mais ce n’est pas vain.

NB: demain, ce sera très différent, on sortira tout mouillé de sa baignoire, on s’égouttera sur le carrelage froid. Brrrrrrrrrrrrr , les petons!!

Promesse de moisson

Me voilà repartie sur les routes!

…Le seul avantage d’être nomade, c’est qu’en voiture quand le projet est bien préparé, je peux broder…….sauf quand je conduis, sauf quand c’est la nuit, sauf quand je n’ai rien préparé, faute de temps et d’être suffisamment chez moi .

Pour illustrer la promesse de la prospérité, des beaux jours à venir et des voeux qui doivent se réaliser, un épi de blé brodé,un détail avant de voir l’initiale entière.Demain, sans doute!

A tous ceux qui me lisent,  et aux autres aussi, ne soyons pas chiche en ce jour, moisson de voeux réunis en bouquet!