« Fleurir est aboutir »

C’est l’histoire de deux jolies taies brodées et froncées  (façons smocks américains) achetées un jour parce qu’elles se prêtaient bien à un enrichissement personnel. Fleurir est aboutir . Qui rencontre une fleur Et l’observe en passant Soupçonne à peine Le … Lire la suite

Non, mais quelles cloches!

Je vous l’ai dit, je peux broder sur presque tout: des feuilles de papier, d’arbres,  du grillage, du tulle légér, léger…………..Un jour, j’ai brodé un chinois, enfin, pas un homme, mais une passoire………..Et même une tranche de pain! « J’ai tendu … Lire la suite