Ailes, elle, elles, L………….

J’aime broder, j’aime assez coudre,mais pas coudre des choses enfantines, du rose bonbon,du bleu layette. Quand ma 1° petite fille est née (elle a aujourd’hui 2 ans), j’ai joué avec son prénom: Raphaëlle. Ce prénom a deux L; or le son est le même que dans « ailes »; vous ne l’ignorez plus, mon surnom est libellule, mon mari a collectionné en Guyane les papillons; quand on emprunte (avant de le rendre!) l’escalier de ma (grande) maison, on voit toute la collection de boites qui grimpe et qui fait le bonheur des enfants et des visiteurs.

Le "pourquoi" du thème

Arthur Rackham

 Les 2 « L » de Raphaëlle m’ont fait penser aux fées que j’affectionne, aux anges protecteurs, aux oiseaux,  aux libellules et papillons, tout ce monde ailé qu’on sent libre et joyeux d’être suspendu au-dessus de nous tous, pauvres humains qui n’avons que des pieds. C’est cet univers que j’ai brodé et cousu dans un large plaid joyeux et tendre.

J’aurai parfois du mal à vous dire d’où vient tel ou tel dessin, modèle, je ne sais plus trop, et je vais oublier de vous parler de certains points, car pour moi, ils semblent naturels  (je brode depuis  longtemps, voire depuis toujours!),  mais posez vos questions, n’hésitez pas ; je vous emmène voler avec moi et la petite Raphaëlle qui me tient la main dans ce vol au-dessus des jardins et des plaines, vous  sentez sa menotte chaude et ronde? Alors prenez le tapis volant de nos rêves et zou!!!

« Si je pouvais t’offrir le bleu secret du ciel,
Brodé de lumière d’or et de reflets d’argent,
Le mystérieux secret le secret éternel,
De la vie et du jour, de la nuit et du temps,
Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds.
Mais moi qui suis pauvre et n’ai que mes rêves,
Sous tes pas je les ai déroulés.
Marche doucement car tu marches sur mes rêves. » (William B.Yeats)

Dédicace

Technique (pour la 1° photo) fond rouge, écriture-baton ou lingère, appliqués de tissus inspirés par l’oeuvre de Cicely M.Baker, escargot et chenille au point de poste, papillon au point de feston-bouclette, point de noeud et point d’épine. 2° photo  : longue réalisation, la citation (Jean Tétreau)est brodée avec un seul fil  au point devant surlacé d’un fil, tout petits points de façon à imitir l’écriture et ses courbes et finesse.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.