Broches textiles (1) et concours

Résultats du concours –NB. j’avais posé dans le précédent article une question à propos des tortillons de tissu; cette fois- ci, …pas de « vraie » gagnante; la plus proche est une fois encore Avoinette  http://bleudavoine.canalblog.com (elle a déjà gagné chez moi si je me souviens bien). J‘explique comment je les forme. Je coupe des bandes de tissu et la même dans de la Vliesline. je les thermocolle 2 à 2 , le thermocollant entre les 2 (Avoinette n’envisage pas de « doublure » autre que le thermocollant). Là est le secret: ce thermocollant leur donne l’apprêt nécessaire. Ensuite, je les enroule sur une baguette et je les repasse tout le long.

Broches de rien: Avec des chutes, comme un collage, assembler des broches textiles pour les petits cadeaux, les expos et autres manifestations; un jeu textile de collages faits de petits riens cousus de fil blanc! Créer par associations d’idées et assemblages de fonds de boites & tiroirs!

1- la broche textile vintage:

Du lin cousu en coussinet, un tissu ancien, un cœur en nacre et la clef qui ouvre le cœur…

2- broche Collage textile et thématique: le chant des oiseaux: un tissu imprimé+ des notes de musique découpée dans un tissu imprimé, un bouton, une breloque note de musique

C’est la récréation: on crée comme on joue!

« Ne te demande pas ce dont le monde a besoin, demande-toi ce qui te fait vibrer, et ensuite vas-y et fais-le. Parce que ce dont le monde a besoin, c’est de personnes qui vibrent avec la vie ». (H.T.Whitman)

3- broche collage textile Paris: une résine, 3 boutons Bleu Blanc Rouge, Paris découpé dans une lisière, breloque de la Tour Eiffel, le tout sur deux bouts de lin :

4,-La broche collage textile vieille noblesse : un très ancien tissu damassé, un grelot, une fleur dorée, un médaillon en porcelaine de Limoges peint à la main, une breloque couronne de princesse et un bout tout petit de galon indien doré, c’est tout simple!

« Créer, c’est résister. Résister, c’est créer… »(Stéphane Hessel)

5 -la broche collage textile libellule :

Du lin, un tissu fleuri, deux boutons fleuris aussi, une libellule imprimée, une breloque libellule; c’est fait! Enfin, ça paraît vite fait, mais non, pas précisément….

6- La broche collage textile vintage aux oiseaux: un petit bout de toile à matelas rose, des chiffres de pensionnaires, un bouton fleuri, un bout de tissu vintage (comme dans la broche 1) une breloque cage aux oiseaux et les oiseaux envolés…

Envolée, moi aussi. A très bientôt!

Vintage, ethnique ou romantique, le retour des corbeilles textiles 1/4

Celles qui me connaissent depuis longtemps savent combien j’aime les inventer, les tourner, les créer. J’ ai cousu plus de 130 corbeilles, j’en ai fait 2 albums- photos (ce que j’ai arrêté de faire!). J’avais reçu une commande, plus un cadeau à faire, plus une exposition à préparer….Je m’y suis remise! Quand on commence, on ne peut plus s’arrêter. En voilà une 1° fournée de 5! (j’en ai cousu deux de plus…mais elles sont parties…sans que je puisse les prendre en photo!) Et je vous promets un feu d’artifices à la fin des 4 articles qui viendront sur ce même sujet.

1° corbeille textile: Petite, en tissu rustique grège et vert amande. Ce qui est formidable avec la création des corbeilles textiles, c’est que les tissus moches, tournés et retournés deviennent intéressants, par exemple ce tissu à fleurs que je n’aime vraiment pas: à plat, il est franchement MOCHE!!

« Comme nous sommes uniques, nous manifestons l’ENERGIE que nous portons de façon UNIQUE. » (A.M.Jobin)

Tiens, un chapeau? Non, une corbeille ….qui décoiffe!
Derrière, la pierre rouge marbrée de ma maison.

2- Corbeille textile ethnique en wax:

Que du wax, un peu de blanc et une spirale blanche/noire!
Un gros nœud de côté.

« C’est parce qu’on est totalement dans la joie qu’on peut s’abandonner, ne pas forcer le cours des choses mais se laisser transformer par les choses ». (Benoît Billot)

3, 4 et 5 corbeilles romantiques: toutes avec les mêmes tissus anciens chinés en brocante du Périgord. Mêmes tissus, même style, mais DIFFERENTES; n’est- ce pas proprement merveilleux?

a-Petite corbeille textile et romantique décorées de tortillons (voir la 3° plus loin aussi) Cette 1° de la série est plus petite, c’et presque un vide poches. Elle est toute simple. Les 3 qui suivent ont des fonds coupés dans le même tissu et appliqués .

Tortillon ou spirale de tissu (voir concours de l’artisane plus loin)
C’est tout et c’est beaucoup. Un petit cadeau très particulier à une âme infiniment bienveillante.

b-Corbeille textile romantique à nœud plat

Au centre de la corbeille textile, un disque de tissu fleuri; sur le côté, un nœud plat jaune pâle
Cette corbeille est profonde. Il faut moduler les côtés obliques afin de les écarter ou les rapprocher.

« L’énergie créatrice n’a que faire des projets grandioses; elle cherche simplement à CIRCULER. Les projets peuvent être SIMPLES et avoir néanmoins tout ce qu’il faut pour se garder en lien avec sa source intérieure ». (Anne-Marie Jobin)

Très chic, très romantique, elle trouve sa place partout!

c- La 3°corbeille textile est un peu plus large que la précédente; elle a aussi, au fond, un disque de tissu fleuri:

Cette dernière corbeille a une rose de tissu et 2 tortillons de tissu.

Je n’avais jamais essayé de faire des spirales en tissu ; je les trouve décoratives, elles apportent du mouvement à l’ensemble.

Petit concours en passant: la 1° qui me dira comment exactement je fais ces tortillons ou spirales de tissu. Un petit quelque chose à gagner, bien sûr…..

Romantique, mais joyeuse, mutine!

« C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche ». (Pierre Soulages)

Il y en aura d’autres. En attendant, à très vite! Merci de vos visites et de vos commentaires!

Carte et livres- accordéon (textiles- piqué libre)

« Créer, – voilà la grande délivrance de la souffrance,

voilà ce qui rend la vie légère » (Nietzsche)

1- Jamais, je ne dirai assez comme la création et la créativité rendent heureux. Quelle qu’elle soit. La mienne est textile. Et va de pair avec les mots! Ceux -ci ne sont pas très lisibles sur mes 1° photos….1° livre- accordéon sur textile moucheté qui semble venu d’ailleurs…Air ancien qui me plaît…:

« Parfois notre lumière s’éteint puis elle est rallumée
par un autre être humain. Chacun de nous
doit de sincères remerciements à ceux qui ont ravivé leur flamme ».

« Parfois notre lumière s’éteint, puis elle est rallumée par un autre être humain. Chacun de nous doit de sincères remerciements à ceux qui ont ravivé leur flamme.  » (A.Schweitzer)

Deux motifs indiens strassés (bazar de Delhi et Jaïpur )-cf dessous la couverture du livre accordéon textile:

La doublure, superbe; vient de mon stock. J’avais ce batik depuis longtemps (et les photos comme dans tout l’article n’en rendent pas la beauté et l’éclat):

Jamais, je ne dirai assez comme le partage rend heureux. 2-Carte à fenêtre avec du wax; pour un ami africain. Il a besoin de ces couleurs pour retrouver son pays d’origine…qui est celui où je suis née: le Cameroun. La carte fera le lien avec une autre carte- livre en piqué libre:

« Fleur de mariage », un wax qui a un succès colossal dans toute l’Afrique!

3- Cette carte au- dessus crée le lien avec une autre carte- livre en piqué libre, très différente : elle a été crée pour l’anniversaire de Tania (le blog http://textespretextes.blogspirit.com/)Carte- livre envoyée dans une boite blanche ornée de broderies assorties. A l’intérieur de la carte, un texte d’Etty Hillesum dont elle avait longuement parlé:

Ma machine a eu des difficultés; on peut trouver à redire sur le point du piqué libre. Elle nécessiterait des réglages. Mais je ne peux vivre sans ma machine!…

« L’unique leçon de cette guerre est de nous avoir appris à chercher en nous- mêmes et pas ailleurs »

Chercher en nous- mêmes, chercher dans les livres.

La carte double contient donc à l’intérieur le texte d’Etty Hillesum, sa couverture est ornée du nom du blog de Tania et d’un dessin brodé de style glazig (Hélène Cario, Fil harmonie- ed Coop breizh)

Points de chainette, de tige, de feston, et de baies

La dernière de couverture:

La dernière de couverture de la carte livre textile brodée est ornée de mes voeux et de 3 feuilles emrpunté au dessin de la couverture.

J’ai brodé un rectangle du même tissu et l’ai posé- collé sur une belle boite blanche de chocolats qui contenait la carte:

 » On voudrait parfois remercier quelqu’un, pour la lumière du jour, la douceur de l’air, le parfum des fleurs, les couleurs du soir, toutes choses qui ne dépendent de personne et dont on aimerait pouvoir dire que l’on a compris combien elles sont précieuses : on va en prendre soin, c’est promis, la beauté est fragile et c’est cette terre où nous vivons qui se tient en équilibre comme un insecte sur un pétale de fleur… »                        Jean-Michel Maulpoix     

A bientôt, ici même, les abeilles!

Cyanotype brodé et Boites- mystères brodées

L’expo, LES ARTS AU JARDIN, 2° année FOR-MI-DA-BLE!! Je ferai sans doute, plus tard, un article! Pas tout de suite, trop à faire; l’été est moment de passage en Périgord…

1-Pour commencer bleue comme un ciel d’été (on a eu beau temps pour notre exposition Les arts au jardin à Bonnes) , une carte cyanotype brodée:

Algues flottantes, bulles, rêves bleus…

2- Pour l’ expo a jailli l’idée de boites d’artiste mystères et j’ai eu beaucoup de bonheur à les imaginer, les créer, les assembler, les broder, chercher le petit « plus » à ajouter! Les visiteurs pouvaient les acquérir au vu de leur titre et de la boite elle- même. SANS LES OUVRIR. J’ose espérer qu’ils furent heureux d’en découvrir et conserver le souvenir. Une expo d’artistes, ce sont des suites de rencontres:

« Puisque la beauté est rencontre,  toujours inattendue, toujours inespérée, seul le regard attentif  peut lui conférer  étonnement, émerveillement, émotion,  jamais identiques. (François Cheng)

Chacune contenait plusieurs cadeaux en fonction de leur titre; toutes contenaient une fiche- citation, une carte de visite de l’artiste, un mémento explicatif de son contenu et surtout une broderie créative souvenir de l’artisanne -textile:

++La 1° boite au sommet de la pile réalisée par l’artisane textile (photo du dessus): INDIAN TRIP; boite du dessous en papier cartonné origami et couvercle en papier journal indien doublé; dedans, un bracelet indien, un gros mica argenté rapporté d’Inde (Darjeeling), une boite mystère , un collier DIY et -ornée d’un paisley indien, la broderie suivante avec points kantha et tissu végétal (éco-dye):

Sur éco- dye, motif indien, points de nœuds et kantha, breloque, bouton et 4 glands ajoutés plus tard:

Indian trip, texte au- dessus était la boite à droite sur la photo qui suit. +L’oiseau- bonheur, 2° boite, est celle tout à fait à gauche au fond:

« Une personne qui vous attend quelque part est comme une allumette que l’on craque dans un bois au cœur de la nuit. Peut-être qu’elle ne pourra pas éclairer toute l’obscurité, mais elle vous montrera tout de même le chemin pour rentrer à la maison. « (Antonio G. Iturbe)

Dans cette 2° boite, l’oiseau bonheur, beaucoup de petites choses, plumes, textes, et entre ces petits- souvenirs, une broderie magique de l’artisane -textile: le titre, des boutons, un oiseau de céramique (d’Anne, une amie de Flickr dont j’aimerais recevoir des nouvelles!), du point kantha, du point d’épine, du point de poste; le tout, encore, sur une teinture végétale de l’artisanne-textile (éco-dye)

La broderie- souvenir L’OISEAU BONHEUR sur fond teinture végétale
Point kantha, oiseau d’Anne en céramique, points de nœuds, de poste, d’épine et boutons sur fond teint par teinture végétale Eco- print

La 3° boite, « Le grand air », contient des feuilles brodées (free form embroidery ) au piqué libre sur un éco dye, une plume, un collier de coquillages fins, etc…..

Fond teint par éco- dye, point de sable, bouton, points de nœuds, point crétois à la façon indienne

« Si je dessine avec autant de frénésie c’est que les choses ne reviennent jamais deux fois de la même manière ; elles disparaissent aussi vite que dans un rêve avec l’orage qui efface les traces, le matin qui fait s’évaporer, s’évanouir les images de la nuit.(…) Comment garder la mémoire de tous ces choses que l’on ne reverra jamais ? »( Bruno Smolarz, Hokusaï ou les doigts d’encre)

Enfin la 4° boite mystère En bleu, en vert contient aussi une broderie- souvenir de l’artisane textile, une mini – peinture originale de l’artiste E.G.R. une boite ronde et son livre -accordéon DIY, un magnet, une maison de porcelaine, un cœur…

Beaucoup de broderie au double point de feston, au point kantha, au point droit, un bouton, une breloque cœur et un fond teint par éco- dye(teinture végétale)

Ces boites- mystères et leur broderie, c’est une idée que j’ai pris plaisir à réaliser et que je referai! A très bientôt ! Ici, vacances ou pas, le blog (pas plus que l’atelier!)ne ferme ses portes tout à fait!

L’happy- culteur: invitation brodée à butiner

C’est l’histoire d’un cadeau à un proche, apiculteur: voir le 19 août 2011 (il y a 10 ans!)

« Un happy -culteur est une personne qui fait son miel de tous les petits bonheurs de l’existence ». Mais il s’en est allé, il y a plus de 5 ans; les ruches ont été reprises par son fils et sa fille. J’ai décidé de reprendre la citation et de la broder abondamment pour le fils -apiculteur. D’abord sur une taie d’oreiller grise.

Tant pis si les photos ne rendent pas grâce à la légèreté chic de l’ensemble!

Points de broderie employés: points devant, point de tige, point de chaînette, points lancés, point de pistil, point de bouclette, points de Sorbello, points double de feston, points de nœuds, points en rayon de miel (l’occasion ou jamais!),….et feutres textiles pour la ruche.

« Pour faire une prairie, il faut un trèfle et une abeille, Un trèfle et une abeille, Et de la rêverie. La rêverie seule suffira Si les abeilles sont rares. »(Emily Dickinson)

“ Ne soyez pas triste si vous faites quelque chose de noble et de beau et que personne ne le remarque. Car tous les matins le soleil donne un spectacle magnifique et pourtant la plupart des spectateurs sont encore en train de dormir. ”(John Lennon )

Pour moi qui brode simplement dans mon coin alors que peu regardent ce que je fais VRAIMENT (mises à part mes adorables lectrices!), l’émerveillement malgré tout est LA. De ma part. Et de ceux qui, eux, savent admirer, VOIR vraiment; ceux- là sont de vrais « happy- culteurs ». Aussi, de mon côté, ai-je continué à broder la définition de l’apiculteur, cette fois sur une taie violette préalablement lavée (pour ne pas déteindre ensuite) . Ce coup- ci, l’organisation en était différente, donc le résultat également:

« On n’apprécie rien si on ne le contemple pas ; ce qui manque au monde c’est la contemplation ». (Silésius)

« Une pierre pour oreiller

J’accompagne

Les nuages » ( Taneda Shantoka )

Vaste programme: essayons de faire notre miel des infimes petits riens qui jalonnent nos journée! A très bientôt!

A la fin de cette semaine, je participe aux Arts au jardin; nous sommes une quarantaine d’artistes sélectionnés à exposer dans les beaux jardins du bord de Dronne…Dès mon retour (lundi prochain) je montrerai ce que j’ai inventé de nouveau pour les 2 jours ……