Pierres brodées et parées 4

Lorsque j’ai écrit le 1° article de la série sur mes pierres brodées qui jalonneront cette année 2019 riche en déplacements multiples et autres voyages, j’ai signalé ce qui m’avait menée là, les 1° pierres que j’ai brodées; j’ai oublié la plus ancienne: en septembre 2013, pour Mapie, un galet de tissu marbré brodé d’excroissances végétales en laine.

Sur cette pierre, je bâtirai une cathédrale de pierres brodées…


« Ecoute, loin dans le silence, écoute le murmure de la source, des minces ruisseaux sous les herbes et les PIERRES, comme un froissement d’air, un bruissement de feuilles au vent. LAISSE-TOI CREUSER
Philippe Mac Leode

1- La vingtième pierre brodée/parée est incroyable; ce serait dommage de l’emmitoufler; elle est habituée au froid des Pyrénées, au lit d’un torrent où elle chantait. Je l’ai laissée chanter encore, je l’ai laissée parler, me guider. J’ai lâché prise totalement. J’avais d’autres intentions, mais ne voulais trahir en rien sa beauté; en la regardant, j’ai su ce que je devais en faire, chercher les dentelles qui lui convenaient. J’ai suivi mon INTUITION et j’ai laissé parler mon cœur -et ma main qui ECOUTAIT ce qu’elle me dictait…

Un rien m’habille, un soupçon de dentelle, un point de guipure…

La pierre m’a donné son énergie; moi , la mienne; il y a eu ECHANGE, CONVERSATION; lorsque je l’ai posée sur le marbre rose et veiné de la cheminée de ma chambre, j’ai senti ma main parler -je sais: vous doutez; mais je ne suis qu’un OUTIL et en même temps, l’énergie irradie cet outil!

Toujours le dessus, mais réfléchir au dessous, tellement beau aussi…
Voyage au centre de la terre et voyage au fond de soi- même pour en rapporter une pépite.

La vie est un chemin à long terme, où vous êtes le maître et l’élève.

Parfois vous devez enseigner,

mais tous les jours vous devez apprendre.  (Tashi Delek)

Le dos de la pierre comme je l’écrivais plus haut est beau aussi; j’ai donc dû rester dans la même légèreté, le même accord:

Excroissances pierreuses jaillies du profond de la pierre elle-même, histoire géologique des Pyrénées!
Rester discret, humble, dans la légèreté du tulle ancien.

Pour deux Installations artistiques à venir! Elles symbolisent un déplacement, un route, un lieu, ma transformation…

La pierre suivante est un bout de marbre blanc; elle vient d’Inde. Je l’ai trouvée dans la montagne, près du temple de Galataji (temple des singes) à une dizaine de kms de Jaipur; je vous ai parlé de ce lieu et temple encore en activité!

Le temple de Galataji est toujours fréquenté, tout en marbre, il est vide de touristes et pourtant plein de charme!
Bien sûr, il est empli de singes peu farouches!
Partout des offrandes; c’est par là que j’ai trouvé le bout de marbre qui raconte une partie du voyage!
Pierre aussi habillée de tulle brodé de bleu, comme la 1° de l’article


 » Nous voyons tous les jours 
Des arabesques sur le sol et dans le ciel. 

D’autres arabesques, 
Nous les devinons. 

Ce sont les arabesques 
De la beauté qui va venir 

Quand le printemps s’annonce. »
 
Guilllevic

Marbre de Galataji, (Rajasthan) rapporté dans mes valises et tulle brodé

Vous verrez plus tard d’autres pierres rapportées d’Inde avec objets trouvés là -bas; en attendant, un 2° article suit (pour quelques temps encore et avant la fin du voyage!) Je vous embrasse et vous souhaite un bon Week-end malgré le gris du ciel; nous avons tous fait provision quelque part de rayons de soleil, ne serait- ce qu’amical. A bientôt!

Inde 2019, album 11: Khajurâho

2° article publié en ce jour: Le commencer en disant que je repars en Inde en septembre, mais je ne publierai certainement pas autant de photos sur mon blog; j’y vais pour travailler et enseigner la broderie (cours tous les jours!); ceci dit dans un bel endroit célèbre et que je ne connais pas : Darjeeling. En attendant j’ai quitté Orccha et ses palais et mausolées qu’on aperçoit à travers les moucharabiehs travaillés. 

Khajurâho est un complexe de temples impressionnant autant que célèbre. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui devrait être le cas de nombreux monuments indiens.

Nous voilà partis pour Khajurâho (classé au Patrimoine mondial de L’UNESCO) où je reviens pour la 2° fois, mais c’est sans problème, tant il y a à voir! Khajurâho est au Madhya Pradesh; c’est sans doute le site le plus visité de l’Inde (22 grands temples des 10 et 11° siècle)

« Creusons le passé. Admirons tout ce qui peut être admiré chaque fois que cela nous est donné. » (Susan Sontag)i
Khajurâho est célèbre pour son abondance de sculptures; notamment érotiques.

Khajuraho; les voisines se détournent du couple enlacé.

Le sari est célèbre à juste titre pour être le vêtement le plus élégant du monde; les indiennes semblent pudiques; la pudibonderie a été apportée en Inde par l’Islam et la société victorienne anglaise. Mais ici, les enfants, les femmes visitent le lieu et ne semblent pas le moins du monde choqués. L’acte sexuel est une façon de rejoindre le monde des dieux et la terre; et ainsi, d’accéder au nirvana (« le 7° ciel » en quelque sorte!)! Il y a de nombreuses théories sur ce site incroyable. Ainsi que sur Konark en Orissa, que j’ai vu également.

Un sari bleu dans l’échancrure du saint des saints
Toujours une fleur rouge ou un bout de voile en offrande.
A Khajurâho en Mars, les dahlias sont en pleine floraison!
Il faisait d’ailleurs très chaud, plus de 30° ! Les arbres, en mars, étaient en fleurs, et j’ai dû me couvrir la tête….

« Il y a deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si TOUT était un miracle. »
Albert Einstein.
Mystère des empreintes anciennes de feuilles sur certaines pierres d’un temple; personne ne semblait y prêter attention; je n’ai eu aucun renseignement…………..
Empreintes naturelles de feuilles à Khajurâho (Inde)
Le parc du complexe des temples de Khajurâho est fleuri.
Prendre en photo les fleurs permet à l’œil , saturé par la beauté et le nombre les sculptures, de se reposer et se vautrer dans la couleur!
Bouginvilliers en cascade dans les rues de Khajuraho
Khajurâho est célèbre dans le monde entier pour ses temples extraordinaires; le village, lui, est petit. Bleues comme le bleu de Shiva, les maisons s’endorment au soleil….

 » La couleur est tout. 
Quand la couleur est bonne, la forme est juste. 
La couleur est tout, la couleur est la vibration comme la musique ; 
tout est vibration. »

Marc Chagall
Ce bleu, toujours ce bleu. Associé à la brique rouge; je le vois partout, partout….
Se reposer de tant de beauté, dans le calme opulent de l’hôtel Clarks à Khajurâho. Encore des fleurs, encore des bouquets…y compris dans la main des princes!
Je vous offre ce bouquet d’eau et vous embrasse. Merci, à bientôt!


La prochaine fois, semaine à venir, ce sera HOLI à Varanasi (Bénarès)