Kimono brodé

Le 28 août  dernier, je montrai à mes amies lectrices du blog un nouvel oiseau brodé (selon un modèle de Pascal Jaouen -broderie glazig ou broderie bretonne). Le 28 août…Le temps a passé avant que j’arrive au bout du projet…Dire que certaines lectrices du blog pensent que je vais très vite….Lien du récent (!) article en question!

Broderie Glazig: encore un oiseau

J’aime ce qui sert, j’aime qu’on puisse offrir un cadeau de ses mains; j’ai mis du temps et la broderie est devenu kimono d’homme, kimono brodé et décoré d’un tissu acheté sur un marché d’Orissa (Inde) Le tout est très chic, très beau, déjà essayé, déjà porté…mais pas facile de le prendre en photo! Surtout avec quelqu’un dedans 🙂 Et surtout quand il ne veut pas…

Photos de détails du kimono d’homme brodé

-La broderie glazig:kimono d'homme brodé

-Kimono: détail du tissu d’Inde en encolure:

Kimono détail d'encolureOn peut cliquer sur les photos; les tons du tissu d’Inde vont parfaitement avec l’oiseau brodé au dos.

-Kimono, détail : les coutures intérieures sont cachées par des bandes de tissu indien; double aiguille pour les surpiqures dans deux tons de vert:kimono détail des surpiqures

Kimono égayé de tissu indien

  “Je voudrais que tu te souviennes de moi.

Je voudrais que tu n’oublies jamais que j’ai existé et que je me suis trouvée ainsi à tes côtés.”

(Haruki Murakami, un auteur dont j’ai lu et aimé plusieurs gros livres…) .

Reconnaissez que choisir un auteur japonais pour un article sur les kimonos est tout de même habilissime, non?

Le kimono en entier:Kimono noir

Kimono brodé eet oiseau glazigKimono DIY brodé glazig« Je ne fais ni de l’Art pour l’Art, ni de l’Art contre l’Art.

Je suis pour l’Art, mais pour l’art qui n’a rien à voir avec l’Art,

car l’art a tout à voir avec la vie ». Robert Rauschenberg Kimono d'homme noué et brodé d'un oiseau glazig

Au fait, mon dernier article sur la broderie d’un G et d’un T date du 6 février dernier, ce n’est pas loin! Alors si vous vous demandez ainsi que certaines amies, si je ne crée plus qu’à la machine, j’annonce dans le prochain article (peut-être!) une nouvelle lettre brodée-  main, printanière, car la saison enchantée arrive….Je ne peux que fêter l’arrivée du soleil!

A très bientôt, ce sera FLEURI … Pas à la machine, promis! Au fait, pourquoi j’aurai honte de me servir de tous les outils à notre portée?

En passant

Teinture à la grenade:

Article titré En passant…Non, il s’agit de TEINTURE à la GRENADE; grrrr, mystères de l’informatique!

Autrefois, avec les écorces de grenade, on teignait les fils pour les tapis. Entre autres. Je mange  (mes fidèles lectrices ne l’ignorent pas!)des grains de grenade tous les jours, c’est excellent pour la santé. J’en ai déjà parlé sur le blog, par exemple le 2 avril 2017, dans un bel article sur l’Inde:

Trousse-de-toilette et corbeille textile

Ici, en Inde, on me voit me régalant d’un jus de grenade quotidien et vitalisant! Ca donne le sourire, hein?La teinture à la grenade viendra après dégustation!

Cependant, jamais je n’avais parlé de la teinture à la grenade. Ce n’est pas moi qui l’ai inventée; la teinture à la grenade est référencée partout, par exemple,  dans la Bible de la teinture végétale: le monde des teintures naturelles de Dominique Cardon.

Tuto de la teinture à la grenade:

-Teinture à la grenade, étape 1:

J’ai mangé mes grenades et en prévision de la teinture à la grenade, chaque fois que j’en décortiquais une, je ne mettais pas les écorces sur le compost, mais dans une grande jarre de terre contenant de l’eau.

 « La démarche me fait chercher le bruit caché dans le silence, le mouvement dans l’immobilité, la vie dans l’inanimé,  l’infini dans le fini, des formes dans le vide et moi-même dans l’anonymat » (Joan Miro)

-Teinture à la grenade, étape 2:teinture à la grenade, pliage shibori (image du Net)

J’ai filtré au bout de plusieurs mois, cette eau (qu’on remue de temps à autre) et l’ai mise dans un grand faitout, ainsi qu’un peu d’alun; on dit que c’est inutile, car la teinture à la grenade n’a pas besoin d’être mordancée ou fixée (*). J’ai plié soigneusement mes tissus, avec coutures et pinces à linge. En fait, c’est quasi inutile (outre que c’est long!) car la teinture à la grenade est si forte (*), que la teinture pénètre véritablement les fibres et ne laisse que peu de zones très claires.

Teinture à la grenade, un des pliages possibles (image du Net)

Noter que le triple plissage ci- dessus donne 3 jolies lignes  avec une sorte de nid d’abeilles assez subtil, voir photo dessous:teinture à la grenade 1

NB: les images de pliage Shibori dans l’article viennent de la Toile, mais ce sont celles entre autres, que j’ai utilisées. Toutes les photos des résultats obtenus après  teinture à la grenade sont les miennes. teinture grenade 2

-Teinture à la grenade étape 3:

J’ai fait macérer le tout toute une nuit, et j’ai cuit une 1° fois; ça embaumait dans ma cuisine, c’est un peu aigrelet mais fruité et  parfumé. On laisse refroidir, on recuit le lendemain. On laisse refroidir encore: il faut plusieurs jours, mais dès le 1° bain de cuisson, le tissu devient marron foncé, les doigts aussi (j’aurais dû mettre des gants!)

-Teinture à la grenade, étape 4:

C’est inutile (voir plus haut *) mais j’ai vivifié la couleur  avec un bain de vinaigre blanc; avant de procéder au dépliage, au rinçage, au repassage.

Si on veut bien considérer que les grains de grenade sont d’un beau rouge orangé, semblables à des rubis, la teinte obtenue après teinture à la grenade, est pour le moins inattendue; ça je le savais déjà et sans doute, vous l’apprend…teinture grenade 3

Il reste à utiliser ces teintes sombres (cf**)qui s’associeront aux teintures à la pelure d’oignon, à la rouille et se prêteront bien à des créations personnelles. Un principe créatif utile à toute artisanne- textile: surtout ne pas utiliser ce que tout le monde peut utiliser, halte aux kits bien peu créatifs! Soyons libres d’essayer, de ré-utiliser, de transformer! D’ailleurs, il se trouve que je suis invitée à une exposition exceptionnelle l’an prochain et j’ai commencé à utiliser mes fonds teints DIY……….Et j’adore ce qui mijote non pas dans le chaudron de sorcière…mais dans ma bouillie neuronale!

(**: en fait, est-ce le rinçage -nécessaire- ou le vinaigre, mais le brun s’est éclairci et j’ai obtenu des beiges!)Teinture à la grenade: artisanne en sari

Après ces éclaboussures de couleur brune, à bientôt pour un autre sujet, j’ai des choses très différentes à montrer au fil des semaines!

NB: la photo au-dessus parce que j’ai entamé l’article avec l’artisane textile en Inde; donc, me voilà en sari de soie, tout récemment; ma petite fille est en robe indienne.