La « gelli-plate »: conseils, technique, outils, résultats (1/3)

Rappel: (vous allez en avoir marre!)pour mon blog il a paru (6)

1- je ne suis pas une pro de la technique et ne me considère pas comme telle, 2- je vais essayer d’être claire, 3- j’ai déjà parlé de la « gelli-plate » qui sert à faire des monotypes, …

Pour  Noël, voyant la carte que je lui avais envoyée courant décembre, une amie  a demandé au père noël une plaque; mais elle a été déçue par les résultats; elle m’a demandé une sorte de tuto…

Pour elle, je me suis fait une séance de 2 à 3 heures et j’ai pris des photos. Attention, en vérité, elles sont plus lumineuses, j’utilise du bronze , de l’or…Mais pas un bon APN!!! A noter que j’ai fait ça avant de me faire opérer! Maintenant, c’et impossible! (en revanche, je peux les travailler, en faire des cartes, mais n’allons pas trop vite!)

Avant de commencer, je reprends les remarques déjà faites le 21 novembre 2014 et le 8 décembre….

Fonds avec la gelli plate:

1- il ne faut pas chercher un but final, mais accepter l’imprévu total et en jouer.

2- C’est ludique à un point tel que ça en devient addictif!

3- Inutile de netttoyer entre les impressions, jouer avec l’effet de surprise des surimpressions.

4- rien n’est raté, on peut recommencer à l’infini!

5 -on peut superposer, découper, réassembler…..JOUER!

6- On peut coller, embellir,piquer, coudre….(ce sera l’objet du 3° article)

7 -j’utilise en cours de travail, pour nettoyer la plaque si trop brouillée, le pinceau, le rouleau ou mes mains  des lingettes bébé.

Pour cette séance-là, mes outils ont été: le plastique à bulles n’est pas photogénique, mais super utile dans un sens ou dans l’autre comme tampons!

1- quelques- un de mes tampons rapportés d’Inde puisque j’ai choisi une fois encore ce pays comme thème:DSCN4089

2-du filet à orangesDSCN4086

3- Une plaque séparatrice pour boite de rochersDSCN40874- Un rouleau de cartons pour papier hygiénique:DSCN40925-Une de mes broderies sur bristol faite exprès, mais qui finira par servir de carte, car je l’aime assez comme ça depuis qu’lle est passée plusieurs fois sur la plaque:DSCN4088

6- enfin, un « truc » qui rend assez bien, une feuille de non-tissé de fleuriste:DSCN4085

 » Sur le chemin où on entend battre le coeur de l’univers,

où toutes les cellules s’éveillent, LANCER DES GRAINES DE LUMIERE SUR LE CIEL ET LA TERRE. »Hai Ja Bang

Les 1° résultats: Je tiens à montrer aux néophytes ce que donne ma feuille de papier de 1° empreinte, car parfois, je préfère la 2°, donc j’en ai toujours une sacrifiée, vette fois-ci, je l’aime assez:1° empreinte

« Quand tu ne vois plus rien,
Cela s’appelle la nuit.
N’aie pas peur:
Dans le mur il y a des lucarnes
Pour IMAGINER les arbres invisibles »Alain bosquet

Les 2 photos suivantes m’intéressent, je les ai réalisés sur un fond (tissu)fait l’été dernier en « sunprinting »; ce fond a d’abord subi une 1° empreinte (remarquez les losanges du séparateur de boite de rochers!):2 (2)J’aime assez…Puis, 2° passage sur la plaque tamponnée de bronze très dilué (je peux ainsi broder dessus; cette technique n’est pas gourmande en peinture!). en espérant vous avoir un peu intéressées, A vendredi pour la suite, les résultats, etc…………..2-1

Lettres médiévales brodées: la 4° lettre, un E

RAPPEL: (voir l’article du 9 février dernier)parution 2 Incroyable, mais vrai, j’ai dû recommencer ce bloc, rebroder cette lettre!

« L’EMERVEILLEMENT est le secret de ceux qui vivent JEUNES TRES LONGTEMPS, de ceux qui persistent malgré l’adversité. C’est une vertu qui OUVRENT TOUT SUR SON PASSAGE, qui TRANSFIGURE les choses, les lieux et les visages… » Jacqueline Kelen

Bref, j’ai commencé et presque fini mon  E lorsque j’ai voulu repeindre un cerf qui manquait de cher, la peinture a diffusé et c’était raté; je freinais des pieds,mais j’ai bien dû tout redessiner et recommencer. (je mettrai la 1° version au dos du panneau)

Voici donc les 3 premières lettres réalisées: (le J a paru le 8 décembre 2014)JAN

Et voilà la 4° lettre, le J.

DétailsDSCN4063

Points de broderie employés: point de feuille, point natté, point de chaînette ouvert, points de feston, points de tige, points de chaînette inversé, points de bouclette tissés, points lancés…DSCN4064

« L’EMERVEILLEMENT renouvelle celui qui lui laisse passage : TOUT EST NEUF, RIEN NE SE REPETE, chaque être est singulier. Dans l’EMERVEILLEMENT, je n’ai prise sur rien ni sur personne, je me laisse envahir, soulever, (…)Le tenace besoin de savoir, de tout expliquer, de maîtriser les phénomènes, sont à l’opposé de la vertu d’émerveillement.  »                        Jacqueline Kelen DSCN4065

Le panneau n’est pas terminé, il sera complété par 4 motifs ayant des liens avec le moyen -âge; on est donc très loin de la fin!DSCN4066

« Il faut peu de mots pour exprimer l’essentiel »(Eluard)

Il faut peu de mots, peu d’images pour exprimer l’essentiel; comme le chien de celle-ci, courons derrière les papillons, savourons le présent de la broderie!E de Jean

Comme un puzzle, peu à peu se mettent en place les images qui composent le tout…

A mardi soir ou mercredi matin!

2 trousses à billes, SVP!!!

pour blogJe n’aime pas travailler trop vite, mais j’ai vu partir une petite fille avec 1 kilo de billes dans son cartable; le tout mis dans une trousse de soie de sa maman; j’ai parlé de faire un pochon, mais non: « toutes les copines ont des trousses »!

Alors, me voilà farfouillant vitesse grand V pour bricoler aux bonnes mesures 2 troussses en volume dans des tissus résistants! Le petit frère voulait aussi la sienne…;j’ignorais que les billes étaient encore à la mode dans les cours de récré! J’ai improvisé, et, pour les mesures, j’ai pris celles d’un baluchon de chocolat…………….Comme quoi tout sert!!!

La 1° est rouge, gaie: (et pas achetée en magasin comme celles des copines!)DSCN3998DSCN3997

« Évalue ce que tu as à donner, et puis donne-le ;

peu importe ce que c’est car, lorsque chaque don est offert,

il aide à compléter le tout.

N’attends pas que quelqu’un d’autre t’extorque tes dons,

mais donne volontairement ce que tu as.

Ce faisant, tu verras où il s’emboîte dans le tout,

comme la pièce d’un puzzle qui,

lorsqu’elle est mise en place, complète l’image. »

(Eileen Caddy, la petite voix)

La 2° est bleue avec l’alphabet et des nounours….

La 2° comme la 1° est doublée de rouge.

Je ne crois pas qu’on trouve des trousses à billes en magasin…..

De là à ce que les 2 cousines m’en demandent une………. Ces enfants me feront tourner en bourrique!!! Je ne m’appelle pas Anne pour rien….:-)DSCN3995DSCN3996

Les 2 trousses sont posées sur un dessus de lit en appliqué inversé cousu à la main en Inde (technique du cut out)2 trousses billes

Voilà qui est fait!!Rien d’acheté, tout en stock!

Je rappelle donc (voir le dernier article) que mon livre Beausoleil, récits du Périgord et d’ailleurs (voir amazon) est sorti; c’est un grand moment , une énorme émotion pour moi. Merci à toutes pour vos messages chaleureux, j’ai beaucoup de chance de vous connaître! J’attends de savoir si mes histoires vous ont plu!!! ou pas!

Pour moi, dans la création, ce qui reste le lus étrange c’est de sortir de SOI ce qui ne nous ressemble pas……………….A Lundi matin!parution 1

Broderies et écriture, textes et textiles: mon livre est sorti!

Ce site Enfin va porter bien son titre Textes et textiles!

Pour fêter mon retour à la maison:

Parution de mon recueil de 22 nouvelles sous le titre BEAUSOLEIL, récits du Périgord et d’ailleurs:

« J’aime  en une sorte de télescopage,  superposer les lieux, les époques, déplacer, changer le cours des existences, les tisser  de légendes. Celui qui crée possède  tous les pouvoirs ! J’éprouve  l’ivresse de  devenir quelque peu démiurge le temps d’une écriture ! J’espère partager avec vous cette impression de déplacement entre des mondes…Rien n’est figé, surtout pas  l’imagination qui coule et se déroule à la manière d’un fleuve capricieux.

DSCN4111Des points de broderie, du tulle, un dessin au fil noir,…Des pas sanglants dans la neige. C’est la couverture brodée main de mon livre juste paru. Je vous invite à  me suivre; je suis un peu conteuse: enfin, dans un recueil à prix modique, 22 de mes nouvelles paraissent:

                       Beausoleil

          récits du Périgord et d’ailleursDSCN4110

Ce recueil de 22 nouvelles n’a pu paraître que grâce à un magicien: mon fils MAXIME; c’est lui que, de tout ♥, je veux REMERCIER!!! Jamais je n’aurai asez de mots pour dire la grande aide technique, l’indispensable maîtrise de l’outil informatique qu’il possède, sa gentillesse, sa générosité, sa compétence et son soutien. Il m’offre ce qu’il m’avait déjà offert en créant mon site, un nouveau départ……Il est l’artisan de ces 2 moments de ma vie!

Pour que s’emballe l’imagination, il suffit de peu : d’un puit, d’un vitrail tout simple, d’un calvaire entre deux collines, de bribes murmurées  ou d’un mot recueilli. Embrouiller les fils, les démêler, les rembobiner à sa façon, tirer les fils des personnages comme s’ils étaient des marionnettes, être metteur en scène d’un univers créé de toutes pièces, danser sur un feu, tenter de contrôler l’incontrôlable imaginaire! »…bon cadrage - CopieMon recueil de nouvelles est disponible sur amazon, à moins de 7 euros; son type d’édition ne me laisse aucun bénéfice, mais tel n’est pas le but de sa mise au monde. (Vous avez un lien direct en haut de la page du site; il suffit d’un « clic »)

Si certain(e)s boudent encore la possibilité de commander sur internet, ils peuvent me passer commande en m’envoyant un chèque de 13.50 pour frais d’envoi; ça vaut le coup de le commander directement. Taper sur amazon Anne Gailhbaud, Beausoleil! Si, lorsque vous l’avez lu, vous avez envie de laisser un commentaire : vous pouvez aussi encourager ceux qui le feront en tapant « oui, ce commentaire m’a aidé’Beausoleil

Certes, le doute m’habite, et une certaine pudeur à dévoiler ainsi un peu de mon intime univers. Ce n’est pas sans émotion que je le fais ; cependant, dans ma vie, je suis un fil conducteur : le désir de transmission, de partage, de rencontres ; par là – même, je m’offre le cadeau enivrant d’une 2° vie parallèle. Chaque mot posé est empli d’amour pour ceux qui le liront.

A vendredi soir!

(Je vous reparlerai de mon livre, c’est un peu comme la naissance d’un 5° enfant;  faites-moi part de vos commentaires lorsque vous l’aurez lu)

Journal nomade de la brodeuse git’Anne(1)

Sauf quand on m’y oblige comme prochainement, j’ai du sang nomade dans mes veines et je me déplace beaucoup; je rappelle que je suis née en Afrique et qu’après bien des voyages aux USA, en Egypte, au Maroc, en Algérie… l’Inde m’ a un jour prise dans ses filets mirifiques.

Traveller blanket inspired by Dijanne Cevaaldsc04719-0011 - Copie Un jour, dans un magazine américain, j’ai vu le projet à long terme mené par la brodeuse australienne Dijanne Cevaal ( traveller blanket, voir ci-dessus); je l’ai rangé dans un coin de mémoire en pensant que j’aurais dû avoir cette idée avant, car tout de même, je ne brode pas trop mal; et puis, j’ai plein de sacs de petites chutes de tissu haute-couture offert pas l’amie Claudie!img_6431 Puis, l’été 2014, j’ai vu  dans Les nouvelles du patchwork la petite couverture bleue d’Els Gauchotte (photo au-dessus); et je me suis lancée fin décembre 2014 en me promettant  de faire au moins une petite broderie par semaine (ce n’est rien, mais je ne fais pas que ça, vous vous en doutez!) ce sera MA « couverture nomade », mon imagination, mes qualités de brodeuse…comme un journal de brodeuse  Pour moi, -ce projet, c’est un catalogue de points, – un sentier à suivre avec ma fantaisie, mes envies de points, mes désirs ethniques. -Un ouvrage à emporter sur la route, chez mes enfants, dans une clinique où je vais prochainement échouer…. -un échantillonnage de tissus, une sorte de journal de bord brodé annuel; il n’y a que 56 semaines, et j’ai 63 broderies à faire; on verra…En tout cas, j’ai commencé l’année sur cette promesse personnelle exaltante! Oui, ça me convient bien, ce projet!

En gros donc, j’ai tout fait à l’envers, des tissus imprimés au lieu d’unis posés sur un fond uni au lieu d’être nuancé et dégradé.

« Il est commode de pouvoir être chaos pour tout recommencer. » Paul KLEE

Je suis désolée: mon APN semble avoir des problèmes de flash, les 2 qui suivent sont bizarres, mais elles donnent une idé… Suite des opérations 1- j’avais du tissu marine, je l’ai lavé, repassé, plié en accordéon, marqué mes croix de pliage- repassage ……………….. 3- J’ai noué 63 faufils!

4- j’ai fait des sortes de pochoirs (un losange, un carré)DSCN4008

5-Avec un gel décolorant (discharge paste……;), j’ai voulu réaliser  mes zones décolorées.Sur un bout du même tissu marine, j’ai essayé 2 fois……et ça n’avait rien de spectaculaire, donc, j’ai abandonné; tant pis, pas de zones plus claires sous les broderies!!!

Il faut savoir changer un projet, s’adapter, être dans le flux! Le journal d’une brodeuse 4/63 ! J’en ai 63 à faire, donc vous en aurez de temps à autre au fur et à mesure de l’avancée…Comme un pas vers la fin……….Mais je vais faire l’école buissonnière, tant le chemin est beau!!DSCN4145DSCN4146

« Elle est comme une colombe qui s’est égarée… Elle est comme un narcisse agité du vent… Elle ressemble à une fleur d’argent. » Oscar WildeDSCN4148DSCN4144

« … Le secret de l’art de vivre, le secret du succés et du BONHEUR se résume en cinq mots : FAIRE UN AVEC LA VIE. Faire un avec la vie, c’est FAIRE UN AVEC LE MOMENT PRESENT. À ce moment là, vous réalisez que ce n’est pas vous qui vivez votre vie, mais LA VIE qui vit en vous… »

(Neale D.Walsch.)travellers-quilt-1

Voilà 4 broderies sur 63…………

Donc, oui, avec mon quilt sur le moyen-âge, je mène de front et à la main, 2 grands projets, je n’ai peur de rien, et surtout pas du loup !!! :-)Je vous dis à bientôt, très bon week-end, et le à l’ouvrage quel qu’il soit, en souhaitant qu’il soit surtout PER-SON-NEL!!!

Mon blog est en pause pour une semaine, les commentaires seront bloqués dès ce dimanche (profitez-en AVANT!); mes albums flickr sont remis à jour, allez les feuilleter https://www.flickr.com/photos/artisanne_textile/! Merci de ne pas m’envoyer d’emails, je ne pourrai y répondre! Au retour,(le 16?) une GRANDE surprise!

 

Il était une fois une fée à la robe arc-en-ciel…

Bientôt, carnaval:

Non, sur ce coup, je n’ai pas parlé de Peau d’Anne (âne!) dont j’ai déjà évoqué le 3 robes (le 1° juin de l’année passée)

Mais d’une petite fille qui sait ce qu’elle veut, a des idées et, impérieuse, passe commande à l’artis-Anne; elle a demandé une robe de fée arc-en-ciel; mais où donc va-t-elle trouver tout ça?

« Ce qui est visible ouvre nos regards sur l’invisible »

Anaxagore

Une fée a donc d’abord des ailes: DSCN4128

Petites ailes de tulle pailleté mi-ange, mi-fée qu’on peut mettre ou pas…………Robe de satin partiellement couverte de rubans dansants. N’ayant pas de patron qui convenait, j’ai bricolé le mien….Petite collerette de tulle :

« Ce qui compte finalement n’est pas de raison garder, mais bien de PERDRE LA TETE -de joie, de reconnaissance. Autant dire: ne plus s’appartenir, se limiter à soi, mais SE JOINDRE A LA MARCHE DE LA LUMIERE, à la ronde des saisons, à la valse des atomes; mais se livrer, petite mouche éblouie,  à la giration du monde et au FLUX D’AMOUR qui  fait tourner le soleil et les autres étoiles » (Jacqueline Kelen dans l’inventaire vagabond du bonheur)DSCN4122

Pas facile de travailler sans le mannequin à portée, ni d’inventer, ni de faire comme on peut vu que le tissu arc-en-ciel ne court pas les rues (et surtout de ma petite ville périgourdine!).DSCN4123« Je doute de tout sauf du MYSTERE.

J’avance ainsi entre la gravité et le RAVISSEMENT ».

 (Jacqueline Kelen dans l’inventaire vagabond du bonheur)DSCN4120fee arc en ciel

Sa fée -marraine l’ a fait!A   une fée, il faut une baguette; après 2 ou 3 il ya très longtemps, j’en avais réalisé 3 (voir le 6 juin 2012) baguettesfee-0062Flot de rubans, grelot, pompons arc-en- ciel, voilà une nouvelle baguette magique pour réaliser tous les voeux des apprenties-fées!DSCN4124

(¯`·´¯)……………。☆。*。☆。
`·.,(¯`·´¯)……….★。\|/。★
(¯`·´¯).·´(¯`·´¯)…♥ ABRACADABRA ♥
…` ·.·´(¯`·´¯)…..★。/|\。★
…`·.,(¯`·´¯)……..。☆ *。☆DSCN4125

« On peut mesurer la MAGIE d’une présence à ce qui disparait avec elle! »

(Alice Ferney)

Pffffffffffffff, je disparais; à vendredi!  Ensuite, une pause, puis un truc émouvant à partager, voire un concours; je ne manque ni d’idées, ni de projets, ni de bisous à VOUS envoyer!!!

Du piqué libre, des fonds sur la « gelli-plate »: deux cartes

Bonjour les amies, je montre TOUT, même le moins bon; dans la carte qui suit, je n’aime pas le visage un peu « méchant » à mon goût, mais c’est moins gros qu’une pièce de monnaie donc plutôt difficile à réaliser..;

« Glamour » , la 1° carte utilise un fond réalisé à la « gelli-plate », puis piqué libre avec inclusion de tissu et de lisières appropriées, un bouton sac à main, et des titres découpés dans des magazines……….. voilà ma tigresse très « HOT-couture »:DSCN3958

Sourions avec cette citation de Paul Valéry

« L’analyse est parfois un moyen de se dégoûter en détail de ce qui était supportable comme ensemble. »

2- Au parc, les chaises:

Franchement, les fonds réalisés sur la gelli-plate sont intéressants et inspirants; outre le fait que c’est sympa à réaliser! A voir, je ne sais pas………..Sur un fond donc réalisé en gelli-plate (avec du plastique bulles, beaucoup de piqué libre pour l’arbre, les chaises, l’herbe…La tache brune est celle du journal en 3D (et en anglais, comme le panneau indicateur). Les chaises sont un peu de traviole, mais j’aime bien l’idée de ce coin de parc …Le panneau est en anglais, mais c’est une lisière de tissu. DSCN3966

A MERCREDI! Prenez le temps de vous asseoir sur ces chaises et de broder, de rêver..Les papillons viendront tourner autour de vous, avant- goût du printemps……

Lettre médiévale brodée appliquée (3) le A

Je vous invite (si vous avez besoin de renseignements) à aller sur mon article du 26 novembre dernier; c’est à ce moment que j’ai publié le 1° article sur la lettre J.

http://www.artisanne-textile.fr/lettres-medievales-brodees-j/#.VI1j84d0xok

Voici donc le J:DSCN3839

Le J fut suivi du N:DSCN3960

Pour un de mes petits-fils (mais il y en a un que j’ai sauté et je dois y rélféchir! J’attends l’idée!), j’ai donc commencé de broder un panneau textile (un quilt) sur le moyen -âge et l’Occitanie, car mon fils s’est toujours intéressé à cette période, à la calligraphie, au Causse périgourdin, et quercynois….

Voilà le ADSCN4002

Les points utilisés:Les fleurs tissées sont au point indien Kadai Kamal (pour apprendre, voir en dessous, la vidéo d’une brodeuse indienne (je l’ai faite en tout petit, et si ce n’était pas la 1° fois, la taille de la fleur a rendu les choses un peu difficile!):

Ensuite, point de laouig pour cerner la lettre (qui est d’abord appliquée machine pour plus de solidité), point de chaînette,  point d’épine fermé en rouge autour, point de feuille, point de tige, points lancés…. Et la licorne , symbole du moyen -âge:DSCN4001 - CopieLe moins qu’on puisse dire (c’est si long!) est que je prends mon temps, car j’y prends aussi mon plaisir!

  « Quand on imagine que l’on n’a plus rien,

chaque petit peu semble alors une immense richesse ! »

C.RambertDSCN4001

Jean est un tout petit bonhomme, mais je dialogue avec lui, en tête à tête. Et avec son papa, un de mes 2  fils, si passionné, si passionnant et qui suit en expert et connaisseur, ce livre d’images du moyen- âge, période si riche en symboles et iconographie; attendez vous à voir une cathédrale ou une chapelle romane, une Vierge, chuuuuuuuuuuuuuuuuut! Restons au présent; il ne lui manque rien!

« Ce que depuis toujours nous recherchons dehors
veut naître en nous ».

Christiane Singerlettre-A

A LUNDI MATIN, Bons baisers!

Tête à coiffer cherche pochons en série

D’abord cette carte postale et l’invitation à vous rendre dans l’ album FLICKR  de mes amies; elles m’ont gâtée:

https://www.flickr.com/photos/artisanne_textile/merci again

Ce jour-là, j’ai travaillé en série: d’abord 5 pochons de tailles gigognes pour envelopper des bols chinois pour une masseuse merveilleuse au grand coeur; je ne les ai pas pris en photo. Zut!!! Ils étaient en soie et voile de coton, un voile tie and dye acheté sur l’incroyable  marché indien  de chotta Udaïpur (Gujarat)

Ensuite (quelle journée de folle!) j’avais offert à sa demande une tête à coiffer à une jolie petite fille qui tresse les cheveux avec art déjà, mais les accessoires se promenaient dans toute la maison; je lui ai donc promis un pochon pour ranger les pinces, la brosse, etc………….Le voilà:DSCN4050

« Le plus beau sentiment que l’on puisse éprouver est le sens du mystère. C’est la source de tout art véritable, de toute vraie science. Celui qui n’a jamais connu cette EMOTION, qui ne possède pas le DON D’EMERVEILLEMENT ni de RAVISSEMENT, autant vaudrait qu’il fut mort : ses yeux sont fermés. » J.Kelen

La tête à coiffer osa demander qu’on puisse la transporter car oui, les mignonnes parlent la nuit, en rêve quand dorment les couturières…..; il fallut coudre un 2° pochon, cette fois-ci avec un fond ovale et des rayures dans l’autre sens!!!!DSCN4051Enfin, la couturière -après 7 pochons- allait pouvoir piquer un somme! (cf Brancusi)diaporamaphoto-d5-brancusi-muse-endormie

Mais non, il fallait à la demoiselle une barrette avec noeud pour discipliner les cheveux rebelles!

Aussitôt dit (si l’on peut dire!) aussitôt fait!DSCN4053

-Allez, on nettoie tout ça, on va faire à manger, d’accord? Amuse-toi bien!!!!

-Mais j’ai un bandeau, pourquoi pas ma tête à coiffer? Allez, s’il te plaît……Sois gentille!bebe_pleure« (…)L’EMERVEILLEMENT élargit la COMPREHENSION. Le véritable sage est bien celui qui, sans regret ni amertume, apprécie la vie jusqu’au bout de ses jours, et par elle se laisse encore surprendre…(…) »Jacqueline Kelen

Comment font toutes celles qui ne cousent pas? Car enfin, tout cela ne se trouve pas dans les magasins….A vendredi