En passant

Teinture à la grenade:

Article titré En passant…Non, il s’agit de TEINTURE à la GRENADE; grrrr, mystères de l’informatique!

Autrefois, avec les écorces de grenade, on teignait les fils pour les tapis. Entre autres. Je mange  (mes fidèles lectrices ne l’ignorent pas!)des grains de grenade tous les jours, c’est excellent pour la santé. J’en ai déjà parlé sur le blog, par exemple le 2 avril 2017, dans un bel article sur l’Inde:

Trousse-de-toilette et corbeille textile

Ici, en Inde, on me voit me régalant d’un jus de grenade quotidien et vitalisant! Ca donne le sourire, hein?La teinture à la grenade viendra après dégustation!

Cependant, jamais je n’avais parlé de la teinture à la grenade. Ce n’est pas moi qui l’ai inventée; la teinture à la grenade est référencée partout, par exemple,  dans la Bible de la teinture végétale: le monde des teintures naturelles de Dominique Cardon.

Tuto de la teinture à la grenade:

-Teinture à la grenade, étape 1:

J’ai mangé mes grenades et en prévision de la teinture à la grenade, chaque fois que j’en décortiquais une, je ne mettais pas les écorces sur le compost, mais dans une grande jarre de terre contenant de l’eau.

 « La démarche me fait chercher le bruit caché dans le silence, le mouvement dans l’immobilité, la vie dans l’inanimé,  l’infini dans le fini, des formes dans le vide et moi-même dans l’anonymat » (Joan Miro)

-Teinture à la grenade, étape 2:teinture à la grenade, pliage shibori (image du Net)

J’ai filtré au bout de plusieurs mois, cette eau (qu’on remue de temps à autre) et l’ai mise dans un grand faitout, ainsi qu’un peu d’alun; on dit que c’est inutile, car la teinture à la grenade n’a pas besoin d’être mordancée ou fixée (*). J’ai plié soigneusement mes tissus, avec coutures et pinces à linge. En fait, c’est quasi inutile (outre que c’est long!) car la teinture à la grenade est si forte (*), que la teinture pénètre véritablement les fibres et ne laisse que peu de zones très claires.

Teinture à la grenade, un des pliages possibles (image du Net)

Noter que le triple plissage ci- dessus donne 3 jolies lignes  avec une sorte de nid d’abeilles assez subtil, voir photo dessous:teinture à la grenade 1

NB: les images de pliage Shibori dans l’article viennent de la Toile, mais ce sont celles entre autres, que j’ai utilisées. Toutes les photos des résultats obtenus après  teinture à la grenade sont les miennes. teinture grenade 2

-Teinture à la grenade étape 3:

J’ai fait macérer le tout toute une nuit, et j’ai cuit une 1° fois; ça embaumait dans ma cuisine, c’est un peu aigrelet mais fruité et  parfumé. On laisse refroidir, on recuit le lendemain. On laisse refroidir encore: il faut plusieurs jours, mais dès le 1° bain de cuisson, le tissu devient marron foncé, les doigts aussi (j’aurais dû mettre des gants!)

-Teinture à la grenade, étape 4:

C’est inutile (voir plus haut *) mais j’ai vivifié la couleur  avec un bain de vinaigre blanc; avant de procéder au dépliage, au rinçage, au repassage.

Si on veut bien considérer que les grains de grenade sont d’un beau rouge orangé, semblables à des rubis, la teinte obtenue après teinture à la grenade, est pour le moins inattendue; ça je le savais déjà et sans doute, vous l’apprend…teinture grenade 3

Il reste à utiliser ces teintes sombres (cf**)qui s’associeront aux teintures à la pelure d’oignon, à la rouille et se prêteront bien à des créations personnelles. Un principe créatif utile à toute artisanne- textile: surtout ne pas utiliser ce que tout le monde peut utiliser, halte aux kits bien peu créatifs! Soyons libres d’essayer, de ré-utiliser, de transformer! D’ailleurs, il se trouve que je suis invitée à une exposition exceptionnelle l’an prochain et j’ai commencé à utiliser mes fonds teints DIY……….Et j’adore ce qui mijote non pas dans le chaudron de sorcière…mais dans ma bouillie neuronale!

(**: en fait, est-ce le rinçage -nécessaire- ou le vinaigre, mais le brun s’est éclairci et j’ai obtenu des beiges!)Teinture à la grenade: artisanne en sari

Après ces éclaboussures de couleur brune, à bientôt pour un autre sujet, j’ai des choses très différentes à montrer au fil des semaines!

NB: la photo au-dessus parce que j’ai entamé l’article avec l’artisane textile en Inde; donc, me voilà en sari de soie, tout récemment; ma petite fille est en robe indienne.

 

3 pochons de naissance

J’ai changé: je devais écrire un article sur une teinture naturelle peu courante, mais le matin du mercredi 14, jour de la saint- Valentin, j’ai appris la naissance de mes 9° et 1O° petit -enfant (en attendant les 11 et 12°…): les jumeaux Frédérick et Célestin; aussi,  vite fait, j’ai écrit celui-ci; la teinture viendra après!)

Toute l’année ou presque j’aurais cousu ce qui va servir pour aller chez la nounou, chez la grand-mère, en balade, mettre les couches, les biberons ou le petit pull qui risque d’être indispensable …3 pochons! Inutile de dire qu’ils servent à tout.

Les 3 pochons qui suivent sont pour partie et parfois en doublure, coupés dans un drap ancien mais très souple…parce que très usé!

J’ai cousu des dizaines de pochons, selon toutes les tailles et techniques. Ces 3 là sont coupés selon un modèle compliqué (Les schémas japonais, c’est quelque chose!) mais extrêmement bien fait (toujours les japonais!) Ce « patron » permet de doubler, de faire la coulisse, un plissé, selon un pliage particulier très intéressant, mais je ne me lancerai pas à l’expliquer!!! Vous pouvez  trouver les explications de ce pochon original à coudre dans le recueil A la recherche d’Anne (celle du livre des pignons verts!) de Kazuko Aoki (2012)

aux éditions de Saxe:

 

Le 1° pochon est aux trois quarts dans du drap et un tissu acheté au Québec, illustré par le personnage d’Anne aux pignons verts et un petit motif de poules coupé dans un tissu vintage, serré avec un lien dans le même tissu:pochon 1 , détailpochon de naissance 1

Aider, être utile, être présent…sans l’être, vertu du cadeau!:

  • « Je t’enverrai un baiser avec le vent

     Et je sais que tu l’entendras

     Tu te retourneras

     Et sans me voir je serai là « 

     Pablo Neruda

Le 2° pochon est aussi en drap ancien et tissu vintage (chiné dans une brocante du Périgord) avec dentelle ancienne, serrage avec ruban de satin:pcohon 2 tissu vintageEnfin, le 3° pochon est en drap ancien également et bande de vichy à petits carreaux. Ce pochon a une cordelière de serrage et une vignette ornée de canards (tissu vintage également)…pochon en Vichy

Ce n’est pas tout ça, je me remets au travail! Bon week-end et à très bientôt!

Bienvenue à Frédérick et Célestin! C’est si magique, la naissance de ces petits! J’ai beaucoup de chance! (on me le demande, alors je précise: 4 enfants, 6 petits- garçons et 4 petites filles…Pour le moment…en attendant  avril et mai!)