Causse en Périgord, édition 2019: le chemin du bonheur

Entrée du Causse, il y a quelques années; mes petits- enfants parmi les visiteurs: ils ont grandi…

Pour la 8° année, je participe aux expositions sur le Causse de Coulaures et Sorges(24) Inauguration ce Week-end; je n’y serai pas; mais c’est en place!

L’entrée, la guérite de l’ancien terrain militaire, devenue campement nomade, yourte de tricoteuse……….

 A Marseille, j’avais trouvé, abandonnée sur un chantier une grosse bobine plutôt légère et de taille moyenne. Je l’avais remportée dans ma voiture et gardée, avec, déjà, l’idée qu’elle me servirait. J’avais aussi un tissu d’ameublement façon camouflage de militaire ; coupé, il a été reconstitué en une bande de 40 cms ….sur 5 mètres de long, tout de même! Pour les lettres en appliqué cousues au point zigzag, un vieux drap.

Le bonheur se déroule
Le bonheur se déroule à chaque pas;
Le bonheur se déroule à chaque pas; suis le chemin…du Causse.

Une vie se déroule, prend un chemin, puis l’autre, mais à l’aune de l’éternité, le chemin n’en fait qu’un: celui d’une vie…


Ainsi la bobine déroule son ruban, le ruban du chemin sur lequel nous marchons, le chemin du bonheur; parfois on s’arrête, parfois on vit des drames, mais  » Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là
simple et tranquille. » Nous marchons chacun sur un chemin différent; il en croise souvent d’autres; il faut tenter de le rendre bon, meilleur et de l’apprécier. Ce qui compte, c’est le chemin, pas la destination, puisque nous allons tous vers le même but. L’installation est relativement simple; le travail patient et long……….comme le cheminement.

« Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l’on voudrait avoir, on ne s’émerveille plus de ce que l’on a. On se plaint de ce que l’on voudrait avoir.
Revenir au bonheur de ce que l’on a, c’est un savoir vivre. ”

(Olivier de Kersauzon)

« C’est vers l’intérieur que va le chemin mystérieux » (Novalis)
Invitation à voir les œuvres, invitation à prendre son bâton de marche et à arpenter le Causse ..

L’an dernier, j’avais imaginé une porte; cette année le chemin qui en part; je suis cohérente et suis le fil de mes idées. Et de mes réalisations.

Bien sûr, la bobine est placée en bordure du chemin de façon à ce que le passant ne marche pas dessus et suive le déroulement.

 » S’en tenir
à la terre

Ne pas jeter d’ombre
sur les autres

Etre dans l’ombre des autres
une clarté . »

Reiner Kunze

Jeux de lumière sur un tissu qui, déjà, le matérialise; il faut être attentif pour lire le message.
Causse de Sorges -Coulaures édition 2019: le chemin se déroule…A voir du 22 juin à la fin de l’été!

Je prends le chemin, vous le vôtre. Ils se recouperont bientôt lorsque je publierai à nouveau et que vous me visiterez; avec votre grâce amicale et coutumière!

A très bientôt!

APPEL: SVP: en septembre, je pars en Inde comme bénévole; je donnerai des cours de broderie à des enfants. Si vous voulez m’aider ou participer à une association humanitaire, vous pouvez m’envoyer un peu de tissu uni ou faux uni, des fils, des aiguilles. Je réponds à tout envoi! C’est promis……..Par avance, merci!.

Pierres brodées, parées (et objets trouvés) 5

2019, année riche en voyages et déplacements ; Riche aussi en expositions et Installations personnelles…Jusqu’en Italie! Aujourd’hui des pierres, et beaucoup de COULEURS!

Je marque ces voyages lointains ou pas, par une pierre blanche, ou pas; c’est la pierre qui me parle, me dicte ce qui lui va…Les pierres, bourrées d’énergie parlent, oui, s’expriment. Le tout est de les prendre, de les écouter. Pas d’en faire ce que bon nous semble!

Je suis à Collioure, en ce moment, j’en ramasse, évidemment…
Auparavant, je suis allée en Inde pour la 7° fois, et à Pushkar pour la 2° fois;

Les bougainvillées ponctuaient le voyage de leur générosité et de leurs couleurs de sari ;ou les saris ont-ils la couleur des fleurs?

Dans le parc superbe du très bel hôtel, le Pushkar Resort, il y avait des petites pierres plates constellées de minuscules grains de mica (ce qui ne se voit pas sur la photo!) J’ai brodé 2 de ces pierres rapportées dans ma lourde valise…Petit Poucet qui fait provision de souvenirs!

1- Pierres d’Inde parées d’objets trouvés:

La première est habillée simplement d’un cordon de dévotion; les prêtres lors d’une visite au temple entourent le poignet du fidèle d’une ficelle de coton et il le bénit; j’avais trouvé celle- là le matin même dans une rue.

Pierre et objet trouvé, Inde 2019

« L’homme qui déplace une montagne

commence   par déplacer les petites pierres. »

Confucius

La 2° pierre ramassée au même endroit, à Pushkar, a été embellie (si besoin est, car la pierre se suffit à elle- même!) d’un bout de sari trouvé la veille à Bikaner; j’avais remarqué un bout de sari, effioloché, un peu sale) je l’ai cueilli et lavé; j’ai une autre idée en tête avec le reste, mais pour broder ma pierre, j’ai supprimé la bordure or ; le rose est venu se poser sur la pierre qui a aussi ces tons; pour la photo2, la pierre s’est perchée au bord d’un bouquet; pour la photo 3, elle est posée sur une écharpe en soie indienne rose shoking.

« La vie a une densité explosive. 
Un minuscule caillou contient tous les royaumes. »
Christian Bobin

Pierre brodée de l'artisane textile

2- Après le rose, …le Turquoise!

La pierre qui suit…je ne sais plus si elle vient d’Inde ou des bords de Loire; elle restait telle quelle, seule, sans parure; puis, un beau jour, dans la rue, j’ai trouvé un beau bracelet brésilien dans les turquoise (encore un objet trouvé, encore un en fils! Chance quand tu nous tiens!); je l’ai lavé, il est venu se poser sur la pierre plate; ils ne se sont plus quittés! Je pense que c’est un beau mariage quoique simplissime!

3– une pierre est un minuscule jardin. Pierre des Pyrénées (janvier 2019) brodée et parée de fils gris, argent…Celle- ci aussi est émaillée de grains qui brillent, mais la photo ne lui rend pas grâce…


« La perfection est atteinte, non pas quand il n’y a plus rien à ajouter,
mais quand il n’y a plus rien à enlever. »

Antoine de Saint-Exupéry »
Une pierre est un monde…
Cette pierre brodée est environ la 21°…Je perds le fil (un comble!)

Voilà: du rose et du bleu indien, du turquoise, un bout de sari qu’on agite pour se dire au revoir, à très bientôt (fin de cette semaine!) pour ma 8° ou 9° participation sur le Causse!