Mixed -media: 4 cartes (textile et papier) et les couleurs indiennes

1 -Couleurs indiennes, la poursuite de l’album de voyage (Janvier 2017, Inde du sud):

Les marchands de sucrerie sillonnent les villes  les jours de fête, ici, une sorte de barbe à papa; je n’ai jamais goûté…Marchand indien, à vélo: Pongal

Fleurs encore, beauté de la flore indienne:

Fleurs en Inde

Pongal, grande fête de l’Inde du sud, on célèbre la 1° récolte de riz; ça se vit dans les familles, les groupes, les communes. J’ai eu la chance de vivre la fête dans un grand collège (un millier de filles de la campagne), d’y participer! Vous me voyez en train de touiller une grande marmite de riz sucré à la canne à sucre…Il y avait 15 marmites de riz sucré!! Dernière photo indienne de l’article, je suis avec 2 institutrices indiennes:Pongal: cuisson du riz

Pongal: 2 maîtresses et moiMon prochain  week-end sera un peu indien et sous le thème de Bollywood; ce sont les 20 ans du festival indien de Casseneuil, en Lot et Garonne, repas, achats et spectacles indiens au profit de l’association Laxmi.

2- BRODERIE ET CARTES: Une 1° carte est à part, elle n’est pas  mixed-média; c’est simplement une broderie de feuilles et fleurs;Feuilles brodées

4 cartes mixed-média sont faites  sur des taches d’encre réalisées sur gelli- print avec alcool à brûler pour diffusion; j’ai beaucoup travaillé sur les couleurs, les contrastes:

1° carte mixed- média: 2 plumes vertes sur molleton de Timtex (c’est la seule des 4 qui le soit), papier marbré émeraude de l’atelier de Sri Aurobindo (Pondichéry, Inde), broderies, petites feuilles réalisées et offertes par Anne Dutriez https://www.flickr.com/photos/115709869@N08/, lisières et fils libres:Mixed media et écriture brodée

De Christian Bobin (il y avait longtemps!)

« Je me tais, je ne fais rien, et dans ce rien d’une soirée, j’apprends lentement à nommer ce qui me comble et m’échappe : l’émerveillement d’une petite feuille verte, égarée dans la crue des lumières. » Emerveillement de deux petites plumes vertes égarées…

2° carte mixed-média: Ecrire sans mots, cette carte-ci n’est pas molletonnée: encres, broderies,  fils libres, cartouche, pendentifs, éclats de papier métallisé:Carte mixed-media

Ecrire sans mots peut sembler paradoxal, mais là est l’intérêt, dans l’oxymore: on peut écrire aussi avec une image!

3° carte mixed-média: Feuille d’or

Cette carte-ci n’est pas molletonnée non plus: encres, broderies,  fils libres,  papier marbré indien vert cru (atelier Sri Aurobindo à Pondichéry)Carte mixed -media et feuille d'or

4° carte mixed-media:

Papier marbré orange de l’atelier de Sri Aurobindo (Pondichéry, Inde), fond à l’encre, broderies,  fils libres, breloque- oiseau,  plumes, confettis:tableau mixed -media: plumes« Quelques secondes suffisent, n’est- ce pas, pour vivre éternellement. »

Christian Bobin,

Ce sont des petites choses, mais les petites choses aussi nécessitent du temps, de la réflexion, et l’esprit de partage; je vous embrasse, mes abeilles: bon week-end à vous (voir en fin de paragraphe 1 pour le mien…)!

Nature: deux cartes textiles, une plante en pot! Et, encore, les couleurs indiennes…

1-Couleurs indiennes, le vert des palmes, le rouge des tiges….Palmes indiennes

Dessous, Valérie à qui j’apprenais à broder et à qui j’ai envoyé la carte brodée sur feuille (juste avant le paragraphe 2Brodeuse en Inde

, ce qui fascinait les indiens qui me voyaient faire…), et juste sous ces lignes, une potière qui peint à main levée ses créations, sur le marché de Pondichérry où ne vont pas les touristes (lorsqu’on passe le canal, dos à la mer, il est à l’extrême- droite de la ville)Potière en Inde

dessous, un thali typique à l’heure du déjeuner; ce grand plat du Sud a gagné toute l’Inde. On mange pour moins de 80 centimes, parfois moins:Thali et papadum en Inde du sud

Enfin, carte pour Valérie (j’en parle plus haut) dentelle de fils, une croix Kutsch sur une feuille d’arbuste; cette création indienne (dont je suis l’auteur) fait la transition avec ce qui suit!:Point kutch sur feuille d'arbuste

2- Si les mots de Louis Bromfield sont justes -et ils le sont, quel bonheur de faire une carte comme un petit tableau, et de l’envoyer, la partager, la donner à jamais :

« On n’est heureux que dans la proportion de ce qu’on donne ».

Pas nature du tout,   car Klimt est infiniment sophistiqué et construit, une carte: Klimt comme une obsession (après 2 patchworks et autres objets…): l’arbre de vie, brodé, le timbre Klimt récupéré, des perlesun arbre mais...pas nature

Et comme je n’arrive pas à choisir entre 2 photos, une 2° (c’est moi qui suis nature!)un arbre pas naturel du tout, mais beau, symbolique, arbre de vie

 Nature: une carteNature: la carte

Techniques employées (et nombreuses) du tissu teint à l’avocat, un tissu teint en éco-print, et le tressage des 2 tissus avant d’appliquer longuement, finement, un arbre en hiver (laine pailletée de cuivre), piqué libre, glitter.Nature: une carte nommée matin-de-givre

 » Croyais –tu que c’était cela les mots, ces courbes ? Ces angles, ces points ? Ce n’est pas cela les mots ;

les mots essentiels, sont dans la terre, dans l’air ; ils sont en toi. »

(Whalt Whitman)

Nature: une plante en pot, ma façon de CELEBRER LE PRINTEMPS!Nature: un pot de fleur

Cadeau- nature né entre mes doigts, comme ça, à l’improviste (et ça se voit!!):Un pot, l’injonction « SOIS NATURE » et un cactus pas méchant, pas piquant:nature: le cadeau cactus!

A bientôt, les amies; la prochaine fois, il faudra que ce soit un peu plus sérieux, mais tout aussi nature (mais que vais-je bien inventer?  )