Larguez les amarres…dans votre salle de bain!

AVANT DE PARTIR, JE SUIS DEJA PARTIE 🙂 Je ne sais pas combien j’ai créé et cousu de tapis de bain pour ma salle de bain ou celles de mes enfants. Tous 100% recup’, avec des chutes de tissu, souvent les mêmes, construits souvent en partant d’une image centrale ou façon log-cabin.

La salle de bain, ainsi personnalisée, prend de la couleur, devient originale et ça fait parler les invités, les enfants….En voici quelques uns déjà parus sur ce blog:

Ca tangue: Tapis de bain entouré de pagne ou wax africain
Il y en a pour tous les goûts: tapis de bain pour collectionneur de 2CV
Tapis de bain pour amateur de 2CV
Tapis de bain qui raconte la vie en mer, les tropiques. L’île au trésor….
Hisse et Oh: le tapis de bain prend le large!
Tapis de bain: heureux comme un poisson dans l’eau (batik indonésien)

1- Nouveau  tapis de bain  : toujours les mêmes motifs (tissus de restes!): poissons, mer, palmiers, wax africain autour.

Le tout est organisé sur une grande serviette tachée repliée en deux; deux couches d’éponge ça absorbe! On se dépayse!

« L’imagination est plus importante que le savoir, car le savoir est limité alors que l’imagination embrasse l’univers entier. » – Albert Einstein

Tapis de bain personnel, haut en couleurs avec des bandes d’éponges dans les bleus et des coquillages appliqués:

« Oh ! combien de marins, combien de capitaines Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,…... » (Victor Hugo, Océano nox)

C’est reparti pour un 2° voyage, un 2° tapis de bain tout nouveau, tout beau!

Car si -c’est Goethe qui l’écrit!- « la naïveté est la caractéristique principale du génie, « alors j’ai quelque (petite) chance d’en avoir un peu; en tout cas, je m’amuse! Et je me rends utile!!!

Barques et pirogues: souquez!

Etoiles de mer et palmiers; ce sont les vacances océanes!
Il est moelleux: assis dessus après le bain, on peut continuer de jouer!

Les pirogues au premier plan, me rappellent celles de St- Louis du Sénégal; j’étais jeune….Comme ces bateaux effilés, me font voguer les souvenirs…

Les 2 ont plu, plaisent; j’en ai d’autres à faire…Mais il est temps de larguer les amarres; à très, très bientôt, disons lundi soir ou mardi matin prochain!

Hobo bag (ou sac origami) renouvelé

3 Besaces


Entre autres, le 24 novembre dernier (lien au- dessus) ,j’ai présenté des « hobo-bag »; j’adore la forme- besace ample de ce sac très particulier avec un jeu de coins pliés. Il se fait normalement avec un tissu d’ameublement de bonne tenue et ne se double pas.

Hobo bag (sac origami) et tissu Laura Ashley, anse en alcantara

A cause de sa forme encore, il n’est pas prévu de poches intérieures; elles sont difficiles à placer; pourtant, j’en ai cousu une dans celui présenté au- dessus.

J’en ai un en velours vert mordoré que je traîne partout, qui est plein…et lourd (mais moins que s’il était en cuir!)

Pratique, le « Hobo- bag », une des nombreuses versions du sac origami à coins pliés

Pour les voyages (cette année, entre autres, Venise , l’Inde deux fois……), pour la plage (Collioure), il fallait un « hobo-bag » ou sac origami plus léger; mais s’il est léger, il perd sa tenue. J’ai donc décidé de tenter une première: doubler ce sac. Y faire des poches pressionnées également. Enfin, le plier et coudre non pas avec un grand carré, mais coordonner deux authentiques indigos rapportés de Chine par une fille avisée.

Poche intérieure. Un contraste que j’aime: orange et bleu; le sac est donc doublé d’une couleur lumineuse.

Cela lui donne des airs de citrouille ou de lampions par sa forme et sa couleur, lorsque vous le mettez à plat, non?

Joyeux, estival, pratique, un des nombreux sacs- origami appelé « hobo-bag »; on adore le faire, on adore le porter!

Plusieurs fois, on m’a demandé quels « tutos » utiliser pour les sacs- origami; pour ma part, je travaille avec plusieurs patrons et souvent de simples photos; pour celui -ci, particulier, vous trouverez (en anglais) un tuto ici

https://www.sewcanshe.com/blog/2016/7/15/1-yard-magic-hobo-bag-from-lecien-fabrics. Attention: il faudra bien réfléchir tout de même, si vous voulez en coudre un doublé, avec poches pressionnées, etc…

Une anse défaite pour qu’on puisse voir la doublure.

Citation extraite d’un livre fort, poignant: La pluie jaune de Julio Llamazarès:

« On essaie de s’habituer à vivre avec ces plaies, on amasse silence et ROUILLE sur le souvenir et quand on croit qu’on a tout oublié, il suffit d’une simple lettre, d’une photographie, pour faire éclater en mille fragments la dalle de glace de l’oubli… . … Le temps passait avec tant de douceur, il glissait entre les maisons et les arbres si lent et si imperturbable, que je n’arrivais même pas à réaliser qu’il s’évaporait entre mes doigts comme un flacon d’alcool… « 

Deux très beaux indigos de Chine associés dans ce sac à traîner partout.
Excusez- moi, mais comment peut- on acheter dans le commerce, un sac?

On peut choisir son tissu, sa forme, s’amuser, faire des choix…

A l’instant, on m’en demande un strictement identique (vous pouvez faire de même!) ; je vous quitte donc: A très bientôt (sans doute, vendredi)pour une couture peu courante…Sauf chez moi!