Broches textiles brodées en relief

J’en ai tellement offert en petits cadeaux fleuris de printemps, de toutes saisons et de toutes circonstances, que je ne les ai pas toutes prises en photo. Toujours ou presque en relief! Ca paraît simple (ça l’est!) mais ce n’est pas si rapide et peu importe puisque j’ ai pris mon plaisir à les faire, à les offrir en bouquet!

Beaucoup de pensées…Celle- ci n’est pas dans la photo suivante!

« Elle est comme une colombe qui s’est égarée…Elle est comme un narcisse agité du vent…Elle ressemble à une fleur d’argent. » (Oscar Wilde)

Certaines sont ceintes d’un point de sable, certaines pas. Celles de dessous sont les mêmes je crois, disposées autrement……..

 » (…)Autant dire: se joindre à la marche de la lumière, à la ronde des saisons, à la valse des atomes ; se livrer, petite mouche éblouie, à la giration du monde et au flux d’amour qui « fait tourner le soleil et les autres étoiles ».(J.Kelen)

J’en ai fait je crois une bonne vingtaine! La pêche a été bonne on dirait!!!

Toile de Jouy et broches textiles brodées

Vous les aimiez? Allez, en voilà 4 autres différentes, toujours fleuries. Vive les broches textiles fleuries brodées!

Les fleurs ne fanent pas; voilà un bouquet achevé!. Je vous embrasse, à très vite!

Plusieurs petites créations en font- elles une grande?

Plusieurs petites créations en font -elles une grande? Pour ma part, je ne pense pas, mais je laisse la question en suspens et me contente de vous montrer ces riens qui assemblés à eux tous ont pris du temps.

1- pochette en vinyl: je m’en étais cousu une chouette que vous avez dû voir ici (le 20 juin 2018, 4 ans, non? !) Cadeaux DIY: du cousu- main en tissu ou vinyl | ArtisAnne Textile (artisanne-textile.fr) , mais je l’ai hélas oubliée dans un hôtel; pour emporter le gant humide, c’est pratique, j’ai dû m’en refaire une. Coudre à la machine le vinyl, n’est pas facile, j’ai donc utilisé un biais dans un wax multicolore que j’ai fabriqué!

Ouverte!
Fermée!

C’est comme ça, que voulez- vous? “J’ai toujours éprouvé une fascination pour l’aiguille et son pouvoir magique.” (Louise Bourgeois)

2-Donc, je poursuis, un pantalon fleuri usé parce que très porté (donc très aimé) et la reprise inévitable, sinon la corbeille; j’ai cherché dans mon stock de tissus; c’est toujours là qu’est la réponse!!!

Le pauvre, usé jusqu’à la trame!!!
Il a fallu chercher pour trouver le bon ton!

Techniques utilisées: tissu, appliqué- main, points de broderie : poste, nœuds, etc…Et voilà le travail: ni vu, ni connu….avant une nouvelle « reprise »?

3-Feuilles brodées, quelques précieuses (longues) minutes pour moi, disons, un laps de temps ou le besoin de me changer d’idées et je faisais une croix Kutch (Gujarat, Inde) pour voir si je savais toujours les faire (toujours, avec quelques erreurs!) Cela exige une attention qui me libère des autres taches!

J’avais aimé la faire (voir 20 juillet dernier), j’aime les fleurs de fuchsias, j’en ai rebrodé. La 1°

Voilà la 2°. les couleurs de la photo ne sont pas si bonnes. Celle- ci s’orne de petits points au stylo blanc.

4- Enfin, un cadeau ou une commande et la demande de refaire (de mémoire) un coussin déjà offert qui, en 15 ans, avait été bien usé lui aussi!! Toujours la pioche dans mon stock de tissu: du lin, des tissus vintage chinés sur les brocantes du Périgord et d’autres venus d’horizons différents!!

Notez qu’il est formé d’un vague log-cabin, coloré d’un côté, presque blanc de l’autre

« Avec ce qui restait de l’étoffe de sa vie, Louise confectionna une berceuse en chiffons. Elle tissa la rivière qui l’avait élevée : des roses maternelles, des bleus délavés. Elle tissa une mère qui cousait au soleil, une fille qui s’endormait sous les étoiles, et toutes les choses qu’elle avait aimées. « (Isabelle Arsenault à propos de Louise Bourgeois)

Devant, un petit coussin brodé réalisé il y a longtemps dans une chute de sari, avec des pompons

J’ai d’autres choses à montrer! A bientôt donc!!!

Broderies au petit trot d’un cheval fleuri!

Le fil peut tout décorer, le tout est de prendre le temps, de regarder autour de soi, d’imaginer, de rêver et de tirer longuement l’aiguille.

1- 3 feuilles d’arbres brodées….Feuilles de magnolia rebrodées pour décorer des cartes et des boites à fenêtres: 3 feuilles disposées en éventail pour composer un décor, pas le plus facile, ni le plus réussi!!!

Un motif de paisley (ou gotah en indien, motif de mangues avec une fleur vraiment très en relief)

« Interroger l’habituel. (…) Peut-être s’agit-il de fonder enfin notre propre anthropologie : celle qui parlera de nous, qui ira     chercher en nous ce que nous avons si longtemps pillé chez les autres. Non plus l’exotique, mais l’endotique (…) »( Georges PEREC   )

La 3° et dernière feuille de cette série est ornée de deux fleurs de fuschias extrêmement délicates, un motif complexe.

2 -Petit cheval brodé qui court dans les prairies, il est semé de fleurs des champs, de fleurs en relief sophistiquées; le cheval est petit, pourtant il fut très long à terminer:

Photos de détail

Bien beau de broder au fil des soirées et des idées, encore faut -il assembler, bourrer…

Que vaut le temps, s’il n’en reste plus pour s’émouvoir, s’attendrir, aimer ? Ce n’est pas nous qui décidons de notre temps, mais le temps qui tisse les jours. » (Lauréanne Harvey)

Des points en relief, superposés, entortillés, surtout innover, ne pas s’ennuyer!!

Voilà pour finir 4 photos, 2 par côté……..Un gros travail, un jouet presque à garder en souvenir du temps offert, ce temps donné qui est le plus beau des cadeaux!

« …Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin de la parcelle du réel qui leur est confiée sont en train de sauver le monde, sans le savoir… »(Christiane Singer  )

Au galop de ce petit cheval longuement brodé, je vous quitte; bien sûr, je reviendrai aussi vite! Vous n’êtes pas sans savoir que chaque article nécessite d’abord d’avoir terminé une création…

Voili- voilou, c’est tout. Et c’est beaucoup. Bisous!!

Cyanotype et slow- stitching: mandala du ciel

Un tableau rond, une carte céleste à partir d’un cyanotype d’ombelle et différents bleus obtenus par pliage- dépliage. (Déjà paru sur Instagram…Je suis en retard partout!)

Peu de choses à dire car comment dire le temps passé? Je rangeais mes cyanotypes; celui- là m’a parlé; c’est LUI qui m’a dicté cette carte céleste où semer mes points, mes avancées en slow- stitching. Il ne pouvait qu’être rond; je l’ai dessiné autour d’une ombelle…Un mandala textile qui parle de l’univers, des saisons, du ciel bleu de l’été.

2 techniques majeures en 3 étapes: Cyanotype, appliqué -machine et slow -stitching lentement élaboré. comme un feu d’artifice, une nuit d’été.

« Ce que je donne, je le puise en moi-même. «  (Walt Whitman)

Le rond parle d’infini, d’astres, la forme était idéale pour exprimer ce que j’avais à dire qui m’a pris du temps. Qui dira le soulagement de voir s’inscrire les signes comme un langage intime? Pour celui qui regarde, ça ne peut être autrement, cela paraît simple. Il fallait juste l’extirper de moi- même. Comme une méditation intime qu’au fil des points en désordre, on partagerait.

Le 2° petit rond à l’intérieur laisse imaginer la lune et « casse » la banalité du rond dans le rond.

Je songeais en brodant, je traçais ma route, parfois imprévisible. Avec le poète Novalis, je mettais des mots sur les signes étoilés:

« C’est vers l’intérieur que s’étend le chemin mystérieux. 
C’est en nous que se trouvent l’éternité avec ses mondes, 
le passé et l’avenir. » (Novalis) 

Tant mieux si je conserve une ombre de mystère.

A bientôt!

Sacs et cyanotypes (été 2022)

D’abord coudre un sac pour une amie, puis trouver encore dans mon stock un beau taffetas côtelé rare jaune paille que j’ai doublé de velours fin jaune pâle. Ne rien acheter, entamer son stock, une hygiène de vie et une règle de créativité!

Sac chinois origami: un modèle que j’ai recopié sur un sac balinais au départ; il semble archi- simple, et pourtant, j’ai bien dû le défaire 3 fois; c’est un jeu de pliage qui nécessite de l’attention. Avec cet imprimé doublé de lin, il prend un air chinois sympa. Offert, il fait partie du décor accroché à un disque laqué.

Il ressemble à une enveloppe liée, mais c’est un peu plus complexe qu’il ne semble…Un tantinet pékinois…
Des carpes, des fleurs, du rose, du jaune, du bleu, le sac- pochette fait partie du décor estival!
Léger, utile, peu commun, un sac- décor approuvé par la couturière et l’utilisatrice!

Sac origami mille fois testé, mille fois approuvé pour sa forme épurée et son côté pratique!

Evidemment ne pas oublier la grande poche pratique intérieure!

« Si je m’arrêtais d’agir, d’étudier, de chercher, alors, malheur à moi, je serais perdu! »( Vincent Van Gogh)

Cyanotypes sur tissu avec une amie de passage: depuis, elle est mordue!

Le premier cyanotype sur tissu est simple, composé comme un herbier avec ses feuilles bien alignées. Le deuxième est plus complexe dans le choix de ses matériaux, la composition en couronne qui sera peut- être à broder un jour….Détails:

Aimer le bleu, voir des constellations dans cette nuit étoilée…
Les lunes et les étoiles composent des guirlandes de fête.

« Comme un flocon léger

ou la buée bleue du matin,

ce monde de rosée ».(Kawai Sora)

Prêt à être rincé, donc à être inversé, éclairé du blanc du tissu….
Toujours étonnant , toujours magique, le wet cyanotype (ou cyanotype mouillé!)!!!

Je ferai une série d’articles-récapitulatifs sur mes cyanotypes de 2022 (ceux- là n’y seront pas!). Yapluka! La la la!! A bientôt!