Un article peut en cacher un autre…..

Attention, cet article de rien du tout ou qui ne montre pas grand chose cache, en fait; une question……………….Si vous y répondez, vous gagnerez quelque chose!………..Inutile de le crier sur les toits, ne gagneront que les amies- habituées du blog qu’il faut bien remercier de leurs visites;  pour les toutes -nouvelles arrivées, ce sera pour plus tard! Si jamais personne ne trouvait, je donnerai des indices  dans un article ultérieur ou pas, en promettant un autre…………

1° Carte textile « mixed media »

Sur un fond de feutrine, très travaillé, puis rebrodé dans des tons un peu indiens (d’où le miroir shisha) une bande de batik pliée en origami; vous trouverez un bon schéma ici: http://crealididom.unblog.fr/category/non-classe/page/9/ Envoyée à Nadine du Journal textile avec une citation de Proust. Honnêtement, la carte est bien plus intéressante et jolie que ma  (mauvais) photo ne le laisse deviner! je n’en suis pas mécontente:

« L’été se marque non moins par ses mouches et moustiques que par ses roses et ses nuits d’étoiles » (Marcel Proust)

——————————————————————————————-

« Cette page était toute blanche il y a quelques secondes ,
une minute ne s’ est pas encore écoulée…
Maintenant , voilà qui est fait . »

 (Jacques Prévert)

2° Les marque- pages aimantés:

Ceux présentés ici sont des protoypes!! Pour les broderies, un peu vite faites, pour la couture, c’est à revoir!! L’idée est qu’ils chevauchent la page; à l’intérieur deux aimants qui s’attirent l’un contre l’autre. J’en ai brodé d’autres, ils sont à coudre, je crois que vu la taille, ce sera bien mieux  et plus propre de les coudre à la main……………….Ce sont Nadine (Le journal textile) et Sandrine (http://foliesdesandrine.canalblog.com/) qui  ont fait les frais de  mes essais….Surtout visitez Sandrine si vous ne connaissez pas son blog, j’apprécie sa personnalité; elle se cache derrière ce qu’elle fait, mais c’est un grand coeur, une âme honnête et droite!

Le 2°:

« Ce qui me tue dans l’écriture, c’est qu’elle est trop courte. Quand la phrase s’achève, que de choses sont restées au-dehors. »

(J-M G. Le Clézio)

Venons-en donc à notre « question  qui tue » (attention à No, la fortiche de mes concours!)

Ces deux marque-pages sont  photographiés dans 2 ouvrages distincts; ce sont des livres, pas des magazines. Vous ne pouvez trouver que si vous connaissez ces 2 livres. Qui trouvera l’un ou l’autre en 1° ? Précision: sur l’un d’eux,  le texte est en anglais, mais le livre a été traduit et existe donc en français.

Ciao, les abeilles!!!! Ventilez la ruche avec votre remue-méninges!!!!

A mercredi


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.