Parures minérales pour pierres coquettes,

En ce jour, 2 articles l’un au- dessus de l’autre -Pour commencer : Pierres brodées 2:

C’est le 2° article écrit sur mes pierres brodées, parées; pour tout savoir, se reporter au précédent article…..Je crée ces pierres pour deux Installations à venir. Je les ramasse partout où je vais cette année riche en déplacements et voyages. Ce sont des parures minérales pour pierres coquettes ou des « emmitouflages » de pierres frileuses, allez savoir!…Allons vite car j’en ai 7 à vous présenter:

Pierre brodée, parée 7

Cette pierre brodée 7 vient des Pyrénées; elle est longue, mince, presque comme une arme; elle s’est embellie de 2 bandes de tissu japonais et un fil rouge.

Détail de la pierre brodée 7; le tissu japonais est rebrodé

Sur la photo qui suit, la pierre brodée est accompagnée d’une carte- tableau personnelle et originale du peintre Pierre -Marc Encina. C’est un bel ensemble:

Petit tableau de Pierre- Marc Encina et pierre brodée des Pyrénées 7

La pierre brodée 8 vient aussi des Pyrénées; taille parfaite; elle tenait dans la paume de la main lors de la broderie; elle est presque plus belle sur l’envers, tachetée; on dirait un œuf:

La pierre brodée et vêtue de noir et blanc est bordée de perles à facettes; c’est un objet magique à la vertu talismanique…Regardez sa parure, mais aussi la pierre elle-même!

Pour illustrer cet article, rien de mieux sans doute que ce poème de Guillevic:

« Longtemps je t’ai construite, ô maison!
À chaque souvenir je transportais des pierres
Du rivage au sommet de tes murs
Et je voyais, chaume couvé par les saisons
Ton toit changeant comme la mer
Danser sur le fond des nuages
Auxquels il mêlait ses fumées
Maison de vent demeure qu’un souffle effaçait. »

La pierre 9 est belle, vernie; striée d’ocre doré; je l’ai emballée comme un paquet cadeau; on dirait du raphia;, non, c’est du fil! Je l’ai ramassée dans un ruisseau des Pyrénées; il lui suffisait de peu de choses!

Pourquoi surcharger ce qui est si simple dans sa parure originelle?

J’aime infiniment aussi (tout comme la 9) la 10° pierre; striée elle aussi. Quelques fleurs de fil ont poussé dessus ceintes de fils de soie plus dorés. Finalement, au contraire du lien donné dans les précédents articles ou de Bérénice Mollet, je n’habille que peu ces pierres, je les orne, j’en souligne les dessins.

Pierre des Pyrénées, simple, modeste, mais superbe; il lui suffit de peu de choses pour attirer l’œil.

La 11° pierre est brillante et blanche; Elle est brodée en rouge sur blanc et noir et perlée :

Pierre 11 :Notez sur le côté à gauche, le feston rouge large.
Pierre scintillante parée et brodée, à poser au creux de la main et à écouter; elle parle, me raconte une histoire, retrace un souvenir du lieu d’où elle m’appelait…

Comme un œuf, la pierre 12 est blanche comme la 11; brillante aussi! Ceinte de noir et argent, soulignée d’un fil de soie presque noir.

Pierre blanche et scintillante parée, soulignée, de fil de soie vêtue…

La dernière et 13° pierre de l’article n’est pas à son avantage sur la photo; je l’aime beaucoup pourtant; je ne l’ai pas trouvée; c’est un autre qui l’a remarquée et me l’a offerte dans une ancienne ardoisière des Pyrénées. C’est une brisure épaisse d’ardoise, longue, noire et cueillieau pied d’un éboulis d’ardoisière; elle tient bien dans la main; elle est nouée d’un fil étrange, blanc et noir piqueté de petites lames de caoutchouc; cela lui va bien. quand on trouve le bon fil, le bon tissu, le plus gros du travail d’orfèvre est fini.

On dirait un bout de bois; c’est une pierre emballée- emballante!

« C’est un talent bien délicat que d’être un traducteur des émotions cachées… » (Alain Cadéo)

« Ne plus penser sa vie en termes de victoires ou de défaites, mais d’expériences qui nous construisent ». Christophe André

A bientôt, mes amies; j‘espère que vous n’êtes pas restées de pierre devant mes créations; écoutez- les: elles vous parlent….

Dessous (avant que je n’abandonne cette tâche harassante de trier et réinitialiser) quelques photos de l’Inde…

Inde 2019, choix de photo 2

J’étais donc en Inde pour la 7° fois en mars dernier. Je feuillette pour vous mon album lieu par lieu, date par date. La prochaine fois, vous en aurez plein les yeux avec le Shekhavati où contrairement aux touristes qui ne font que passer, je suis restée 3 jours 1/2. En attendant, restons à Delhi avec 13 nouvelles photos!

Delhi et la National gallery of art, œuvre du très célèbre artiste indien:
Subodh Gupta
Delhi, un petit Fortunella (Kumquat) incroyablement chargé de fruits.
Delhi adorable petit balcon (tombes d’Humayun)
Delhi, tombes d’Humayun alors que le soleil descend…
Delhi dans les jardin des tombeaux d’Humayun
Delhi, photographe prise dans un jeu d’ombre et de lumière
Delhi, tombeaux d’Humayun et moucharabieh de grès rouge
Delhi, tombeaux d’Humayun, jeux de lumière pour un danseur à travers les moucharabieh.
Delhi, une lampe s’allume, comme un ballon de fête…
4 jeunes indiennes -Delhi
Delhi: une jeune indienne sourit à la vie
On a quitté Delhi; sur la route, un vieil hindu propose son massala chaï exquis……..Namasté! A bientôt!