Exposition de 3 mois en Ombrie: peintures et art textile, Marc Pierre Encina et l’artisAnne textile

Parfois, je dois résister à la tentation du « à quoi bonisme? »; peu à peu, je me ressaisis et continue malgré mes craintes diverses, mon « bonne femme » de chemin…..Peu décrire ou expliquer; plutôt montrer. Organisation et lieu parfaits! Rien à redire! Beaucoup de ventes; on en attendait pas tant! Les œuvres qu’on avait envie de garder étaient chères…mais se sont vendues; ce qui aère l’esprit pour faire place à du nouveau (renaître chaque jour!)L’‘association peut également être heureuse puisqu’une commission de 15% a été donnée sur les ventes -ce qui est peu par rapport au prix demandé ailleurs! Cela leur permettra d’autres actions généreuses et caritatives, en Inde en particulier, puisque c’est pour elle que je suis allée en septembre- oct. dernier! 

Peintures et art textile: Marc Pierre Encina et Anne Gailhbaud-Citta della Pieve.
Très bel accrochage soigné, harmonieux, travaillé, réfléchi. Du travail encore qui s’apprend.
India a trouvé preneuse le jour même du vernissage!
Le mandala de la légèreté (à gauche) s’ est vite envolé sur ses plumes de geai!
7 ou 8 mandalas regroupés dans une galerie ronde et claire!
Dans l’entrée un petit salon éclairé par deux œuvres colorées de Marc Pierre Encina.

« Rêve de grandes choses, cela te permettra d’en faire au moins de toutes petites. » ( Jules Renard )

L’article est long, pardon! Mais l’exposition, unique le vaut bien, non?Beaucoup de photos suivent. Voys m’en avez demandé!

Dans l’entrée aussi une longue table d’exposition
3 livres- rouleaux teints au thé, orientaux, des pierres de mes voyages en 2019. Jalons d’une année.
Mise en scène, éclairage de la Aulla. Sur 3 socles au fond, le livre rouleau de Neige a intéressé malgré le texte en français (traduit en italien avec des cartouches); derrière L’envolée, envolée comme il se doit dans une belle demeure italienne. A droite, India; cédé.
Il n’est plus accroché dans mon entrée, ni dans celle de l’exposition, mais dorénavant dans une autre demeure; c’est un grand bonheur, une grande fierté! (L’envolée, œuvre textile Anne Gaulhbaud)

Que cela fait plaisir de savoir que ce qu’on fait, plaît réellement!  Pour l’association Communita di Etica Vivente (Sarasvati) organisatrice et bénéficiaire, on peut recommencer dans 3 ou 4 ans sur un autre thème que Songes d’orient et regard d’occident (Sogni d’oriente, Sguardi d’occidente)

« Les graines ne se trouvent pas de bonnes excuses pour expliquer pourquoi elles n’ont pas pu saisir leur chance. Non, elles se tiennent toujours prêtes, y compris dans le désert, et quand leur chance survient, ELLES LA SAISISSENT ». (Prem Rawat, ambassadeur de la paix)

Toujours des amateurs de pierres et de textes; celui -ci en français (Alain) était traduit en anglais. La communauté Ettica di vivente est internationale et œuvre surtout en Inde! Alors: tant mieux!

Peu de toiles en photo à cause du reflet des vitres; j’ignore ce qui est parti ou pas; donc impossible de dire dans cet article les peintures vendues; mais c’est un succès! Et une grande fierté personnelle. Sans compter cette région d’Italie qu’on a absolument ADOREE et où l’on va revenir sous peu (Assise, Pérouges….)!

Vue de l’entrée de la aulla Etica di vivente (Citta della pieve). Grande calligraphie de Marc Pierre Encina. Merci à tous, surtout à Ursula et la présidente de l’association; merci à l’ accueil, l’ écoute de tous; un public intéressé, curieux, ouvert!
La pierre et sa nigelle sont parties, bleue cyanotype -Le livre rouleau Mâ aussi (d’après Hubert Haddad) Pourtant écrit et piqué en français!
Blanches branches, blanc, discret, accroché dans un escalier est pourtant le tout premier à avoir trouvé acquéreur! J’en parlerai dans le prochain article (cf NB1).
Aquatiques, aériennes. Cette peinture de Marc Pierre Encina a vite trouvé un amateur et connaisseur! (Peintre de Marc Pierre Encina, Citta della Pieve (Ombrie)
Sogni d’oriente, Sguardi d’Occidente, peinture de Marc Pierre Encina (Ettica di vivente, citta della Pieve)
Cette petite peinture extraordinaire de Marc Pierre Encina était sur l’affiche, et aussi sur la très jolie brochure distribuée à l’entrée de l ‘exposition! Elle a aussi changé de main!
Mon Bouddha en tissu à la rouille et cyanotype a aussi trouvé un amoureux: OHM!
La peinture de Marc Pierre Encina également (photo dessous!)

« Nous recueillons tous -ce qui nous est transmis pour mieux le travailler  et l' »alchimiser ». A chacun d’accomplir son GRAND OEUVRE avec les cartes qui lui reviennent en main. Jusqu’ici j’ai passionnément aimé jouer la partie » Laurence Nobécourt (Le chagrin des origines)

Bel accrochage dans un lieu superbe!
Deux peintures de Marc Pierre Encina, la Aulla de Ettica di vivente (Citta della Pieve, Umbria)
Graphisme élégant de Marc Pierre Encina
Dessin au trait et Couleurs de Marc Pierre Encina (Ettica di vivente, Citta della Pieve, Umbria)
Détail photo suivante- Œuvre d’Anne Gailhbaud, artisanne textile, exposition 2019-2020 à citta della Pieve, Umbria, la patrie d’El Perugino!
Détail du Mandala des livres de sagesse enfuie
Mandala du Yogi. Ettica di vivente prône l’agni yoga. Ce mandala du yogi a donc trouvé un amoureux également!
Le petit éléphant dorénavant gambade dans d’autres lieux, quelque part en Italie…
Succès également de ce graphisme de Marc Pierre Encina!
Reflet, mauvais rendu des tons chauds; cette peinture de Marc Pierre Encina reste en Italie avec beaucoup de nos bons souvenirs de 2019; vive l’Ombrie, vive citta della Pieve et son Ettica di vivente!! Vive le regard de gens ouverts, curieux et généreux!

Voir le 23 octobre 2019, lien http://www.artisanne-textile.fr/mandala-brode-n2-le-mudra-de-bouddha/ et détail:

Je termine avec le Mudra de Bouddha (teintures naturelles d’Anne Gailhbaud, broderies -main et miroirs shishas). A très bientôt!

« Même quand vous aurez cent ans, que vous ressemblerez à une pomme au four, si vous AVEZ CHOISI L’AMOUR DANS LE COEUR, même un coeur de grenouille, CHOISI LA VIE, même la vie d’une grenouille, vous continuerez à être belle à tomber par terre!  » (Marie Laforêt)

NB1, prochain article: Blanches branches.

Biscornu, piqué libre avec les vœux de Frida Kahlo !

J’ai pris ça comme un jeu : tester librement une fois encore mes capacités de dessiner au piqué libre, toujours sans pied qui puisse s’adapter à ma machine ! Vous vous en doutez : j’avais bien d’autres choses à faire, y compris de la couture, mais je n’ai pas le sens du « devoir » en matière de création !

C’était avant ma 2° opération de décollement de la rétine ce 26 décembre (et je n’y vois guère!)….Je sais que certaines attendent des photos de l’expo en Italie, mais elle dure 2 mois encore; bien qu’il n’y ait plus grand chose à vendre (un gros mot pour certaines!)! On repartira sûrement sur un nouveau projet qui permettra de financer l’action de l’association en Inde (elle a pris 15 % sur les ventes, ce qui est peu par rapport au pourcentage des galeries!)

J’ai donc décidé de créer une déco avec un carré écrit au piqué libre ! Comme ça, pour jouer ! Je vais toujours très vite, TROP VITE, mais je me suis bien amusée. Pour une puriste, ce n’est pas parfait! Le piqué libre et le « zentangle » c’est tout proche! sauf que le zentangle ne sert à rien (sinon à souffler, méditer, et pourquoi pas?).

Curieusement, moi qui brode à la main, aime prendre ce temps, je suis heureuse aussi dans une autre: broderie- machine mais créative Le dessin fini, il a fallu le monter, le décorer ; c’était bien moins drôle !!

Avec son grelot, sa couleur rouge, il plaît aux enfants.

Du rouge, le blanc de neige, un soupçon d’or dans le fil utilisé en frangettes.

Alternant avec ma déco de nouvelle année, les très beaux voeux de Frida Kahlo à Diégo. Que d’amour exprimé, quelle passion !!

 « Tu mérites un amour décoiffant, qui te pousse à te lever rapidement le matin, et qui éloigne tous ces démons qui ne te laissent pas dormir.

Tu mérites un amour qui te fasse te sentir en sécurité, capable de décrocher la lune lors qu’il marche à tes côtés, qui pense que tes bras sont parfaits pour sa peau.

Tu mérites un amour qui veuille danser avec toi, qui trouve le paradis chaque fois qu’il regarde dans tes yeux, qui ne s’ennuie jamais de lire tes expressions…


Au dos, une perle de bois, deux boutons rouges, un grelot…

Tu mérites un amour qui t’écoute quand tu chantes, qui te soutiens lorsque tu es ridicule, qui respecte ta liberté, qui t’accompagne dans ton vol, qui n’a pas peur de tomber.

Tu mérites un amour qui balayerait les mensonges et t’apporterait le rêve, le café et la poésie. « (Frida Kahlo)

Très bonne nouvelle année à vous tous qui passez! Mes meilleurs vœux pour un monde en paix, joyeux et coloré grâce à un brin de folie, un peu de créativité!


Je ne peux pas répondre pour le moment à vos commentaires, mais vous me faites immensément plaisir. Je vais sur vos blogs, mais je vois mal…….

A vous toutes, mes vœux

Je suis dans un brouillard total et fatiguée, dans ma grande maison avec ma famille réunie, 22 personnes. J’ai vu peu à peu vos gentils commentaires: merci! Je vous ai-me!

Une nouvelle année commence; à la fin de la précédente, Marie Laforêt qui chantait “viens, viens”… ♫♫♫♪♫ !! s’en est allée; j’ai choisi sa voix pour vous offrir mes voeux, bien plus sages qu’il n’y semble:

“”J’ai donc pris un jour la décision de réapprendre à m’émerveiller;  j’ai éteint définitivement la télévision. J’ai coupé le courant continu de cette vie QUI VIVAIT A MA PLACE, pensait , JUGEAIT, S’EMERVEILLAIT à ma place. Qui VOTAIT A MA PLACE (…) J’ai planté des rosiers (…). ‘Pour que la beauté soit belle, il faut la mettre en lumière. La seule lumière possible, c’est celle de votre regard qui s’étonne, accueille, s’émerveille des autres et de la vie. C’est celle de votre regard qui aime. L’amour, c’est comme l’alphabet; ça s’apprend avec application de A à Z. La peur et la haine se refusent. Comme une bête malfaisante qu’on repère, qu’on traque. Qu’on tue. C’est elle ou vous. Rendez lui sans faiblir les honneur en lui  fermant les yeux, glissant dans sa bouche, une brisée de noisetier. Mais tuez -la en vous. On ne joue pas avec ce choix, on ne peut pas faire semblant: ON CHOISIT L’AMOUR OU LA VIE ou la vie ou on choisit la peur et la mort(…) il faut parfois un temps fou pour comprendre ces choses.” (Marie Laforêt, mes petites magies)

Piqué libre à gogo pour les fêtes

 Rien que du piqué libre! Je me suis éclatée! Absolument! Sentiment de liberté alors que j’aime aussi broder à la main! Faire de ma machine ce que je veux! Et j’ai innové dessinant à la machine,  sans pied spécial et sans tambour aucun (1° fois!) des sapins, des oiseaux, des écritures. Remplissant certaines formes de « tangles ou zentangles ».Sans lever le pied, sans couper le fil. On retrouve mon amour du trait continu!
 (PS: en urgence, le lendemain de Noël, on m’a ré- opérée d’un décollement de la rétine; c’est grave. J’ai bien fait d’en profiter avant!)...….

Deux cartes textiles, sapins, oiseaux et piqué libre en trait continu:

trait continu et piqué libre pour une 1° carte textile sur du vieux drap -avec des cadeaux au pied du sapin! Je ne pouvais plus m’arrêter!
Sapin festonné en rouge et en trait continu au piqué libre

Un oiseau dont les ailes, le corps sont remplis de « zentangles« ; l’oiseau annonce 2020 en chantant. Puisse nos demains être heureux!


Avant la queue, j’ai même piqué à la machine un “Rick paradoxe”, ces carrés qui ne tournent pas rond 🙂

Deux cartes textiles ou deux maniques?

Vert et blanc sur du vieux drap:

Détail 1
Détail 2: pour les spécialistes du zentangle de bas en haut:
Crescent moon, web, Leaf,
détail piqué libre et zentangles 3

Quand nos ailes nous portent entre le ciel et la terre,

nous pouvons écouter la musique des sphères…
Pensée Bouddhiste

Détail de la photo qui suit


La 2° manique est verte, avec zentangles au piqué libre en trait continu

Il faut se remettre au travail, progresser, cheminer, avancer, vous embrasser: A bientôt!  Passez une bonne semaine de fêtes! Ca fait du bien!

  ¸¸.•*¨*• ☆  ☼  ♥☼  ♥☼  ♥☼  ♥¸¸.•*¨*• ☆