Roses en linogravure et porte- monnaie triangulaires

Chez l’artisanne -textile comme ailleurs, le motif de la rose est usé, mais toujours si empli de sens et de beauté; il faut donc le voir autrement, l’imaginer autrement; donc, sur tissu, voilà des roses en linogravure et des petits cadeaux…rose en linogravure 5

1- les roses en linogravure:rose en linogravure 1

Pour un projet à venir: le Jardin d’Amélie, (une de mes petites filles), un tissu imprimé avec encres et mes 2 tampons gravés à la main patiemment, donc uniques! (Ta rose dit le renard au Petit prince est unique au monde!)rose en linogravure 2Je crois me souvenir avoir décalqué un motif ancien de broderie pour graver le tampon, et l’avoir mis à ma sauce…rose linogravure 3

« C’est une folie de haïr toutes les ROSES parce qu’une épine vous a piqué, d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué. Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ… »      (Antoine de Saint- Exupéry)roses en linogravure 4

rose en linogravure sur tissu2– les porte-monnaie plats triangulaires: ils ont deux poches, chacune d’un côté et de l’autre. Faciles à envoyer par la poste, utiles, vites  faits, j’en fais souvent. Le patron vient du lien dessous. En voici trois récents,

le 1° porte-monnaie plat triangulaire est en tissu imprimé de Paisley indiensRose et porte-monnaie plat triangulaire 1Rose et porte-monnaie plat triangulaire

« La vie c’est déjà si compliqué … Donner pour donner. Tout donner.

C’est la seule façon d’aimer. Donner pour donner.

C’est la seule façon de vivre.  C’est la seule façon d’aimer. » France Gall

Le 2° a un tissu très graphique, c’est presque un pagne dirait-on, mais non…

Le patron, je n’ai plus qu’une photocopie usée vient du site sew4home.comRose et porte-monnaie plat triangulaire 3rose en linogravure et porte- monnaie plat triangulaireEnfin, le dernier porte-monnaie plat triangulaire, est imprimé de visages féminins, tissu français dans lequel j’ai eu du mal à couper, mais depuis, je ne m’en prive pas….Le bouton rose, posé à la pince Kamm, fait à l’une de ces femmes lui un nez de clown 🙂rien à voir avec un article sur les roses en linogravure...

J’imagine tous ces visages, ces femmes sont les lectrices et amies du blog; je vous embrasse: merci! A bientôt, aussi…Pour des broderies inhabituelles! Joyeuses Pâques, restons dans la joie, entretenons celle des enfants!rose en linogravure et porte- monnaie plat et triangulaire

Printemps dans le jardin d’Amélie: pétales, roses et papillons

 Le printemps vient toujours; le cycle des saisons le ramène; et on le fête. Et pour que celui-ci dure, on crée des jardins textiles où le printemps n’a pas de fin. Peu à peu, au fil des jours j’étoffe le jardin d’Amélie, mon 8° petit- enfant -pour qui comme pour les précédents et ceux qui suivent, je compose un jardin textile, un quilt; peu à peu, le jardin textile grandit et je vous en montre les étapes:

1- Dans le jardin, des roses en origami en cours de travail:jardin textile : roses origami Amélie (1)

Il y aura dans le jardin textile d’Amélie des roses jaunes, blanches, rouges en soie, …roses origami Amélie (2)

 » L’amour creuse, évide, élargit l’espace, ouvre des pistes. Qui a dit que l’amour « comblait » ? L’image de l’amour, c’est deux mains qui creusent un trou dans le sable, inlassablement : creuser et ouvrir, c’est cela. » (Jacqueline Kelen)

2- Dans le jardin textile, des pétales appliqués et cousus machinejardin textile d'Amélie: des pétales appliqués -machine

3- Evidemment, dans un jardin textile volètent des papillons en origami textile; ici, ils ne sont pas posés sur le jardin d’Amélie, mais sur un patchwork (quilt) aux paniers, une de mes créations d’il y a …25 ans ( 1994). Il a été composé avec des serviettes à thé brodées par ma grand-mère paternelle, Suzanne qui dessinait puis brodait les oiseaux et fleurs de son jardin. Le printemps s’installe donc dans les jardins de la grand-mère Suzanne;  sa petite fille l’artisane textile le brode pour sa petite fille Amélie: 5 générations…jardin textile d'Amélie brodé par...suzanne

Dans le jardin, au printemps, après Jacqueline Kelen,  Marie Williamson et elle nous parle aussi d’amour:

« L’amour est ce avec quoi nous sommes nés. La peur est ce que nous avons appris ici. Le chemin spirituel est de désapprendre la peur et d’accepter l’amour de nouveau dans nos cœurs. »

3-Dans le jardin d’Amélie au printemps volètent des papillons en origami:jardin textile d'Amélie: papillon en origamijardin textile d'Amélie: papillons en origami textile 2jardin textile d'Amélie et éclosion de papillons au printemps

A bientôt. Et qu’éclate le printemps, qu’il s’installe dans les jardins et les cœurs. A très vite!