Pierres brodées et parées 3

Je continue mon pèlerinage bordé de pierre, le chemin d’une année nomade, avec 5 pierres très différentes et traitées (ou pas) de façon différentes; ce qui compte, c’est que ces pierres jalonnent un itinéraire de voyageuse brodeuse…

Pierre en collier

1-La 1° pierre est belle, turquoise, j’ai tenté de la mettre en valeur sans trop l’obscurcir, d’où sa fenêtre sur le bleu, sur le dessin; je l’ai montée au crochet et en collier pour répondre à l’amour des pierres de Maïté( blog: éclats de mots) Rendons à César ce qui est à César; pour créer ce cadeau minéral, je me suis inspirée de ce que m’avait fait Giny…

Breloque « Made in love », pierre verte, pompons indiens, médaillon oiseau pour dire la légèreté et pierre parée; puisse ce talisman porter bonheur à l’amie Maïté!

2-Je ne sais plus où j’avais acheté cette pierre au- dessus, mais si je l’avais choisie, c’est que je l’aimais -et l’amour se partage; contrairement aux suivantes, offerte, elle ne fait plus partie de ma collection. Celles qui viennent m’ont été données; je les adore; pour l’instant, elles restent telles qu’elles, belles dans leur simplicité extraordinaire: (elles viendraient de l’île d’Oléron!)

Pierres utilisées telles quelles pour l’Installation de Varaignes 2019 (à voir plus tard sur ce blog!)
Elles n’ont pas besoin de mon intervention pour exister….

« Trouve beau tout ce que tu peux ».

(Van Gogh)

3- La pierre suivante vient encore des Pyrénées (Loudenvielle), certainement un peu ferreuse (elle brille)ce que ne rend pas la photo; simplement enveloppée d’un taffetas de soie à rayures et effilochages.

« Un rien m’habille »…
Et, derrière, l’étrange et unique pierre rouge de ma maison

« Faim et soif nous déposent
Sur la plage désertée,
Rien sinon cendres mêlées
De cailloux calcinés… »
François Cheng

4-La pierre suivante vient des bords de Loire, massive, très étrange vue à l’œil vif; elle se contente d’un bout de dentelle noire. On était parti de chez moi, la plaine, puis vu beaucoup de pierres de la Montagne; mes pas m’ont ensuite portée vers LE fleuve :

3 pierres des bords de Loire, l’une masquée d’un loup de dentelle noire….
Brute et sophistiquée, pierre parée de la Loire

5- Il sera dit que ces pierres recueillies jalonneront le chemin d’une année; certaines comme la précédente ou plus haut, les 3 blanches, sont étranges, car la vie et le chemin de vie sont toujours uniques et intriguent; celle qui suit aussi! Ramassée dans un lieu qui tient à cœur à toute ma famille, un petit bois moussu et à l’écart, il rappelle certaines contrées asiatiques et bénéficie d’un micro- climat semble- t-il…; on l’appelle Les Crozes; c’est à dire en occitan: Pierres trouées. Celle que j’ai ramassée n’est pas percée, mais une partie est verte un peu, portant la trace de présence ancienne de micro- algues:

Mini-jardin souvenir d’une présence végétale; une mousse revient vite à la vie….
Piquetis d’anciennes mousses et éclosion de nouvelles floraisons.

« N’ayez pas peur de passer du temps avec vous-même.  » préconisait Albert Camus; c’est ce que je fais en créant. Mais je passe aussi du temps avec vous en partageant. A bientôt! Merci à vous abeilles! 

Dessous, un autre article sur l’Inde…in vitam aeternam!

Inde 2019: Album photos 6 1/2: Bikaner (Rajasthan)

J’avais oublié une partie des photos de Bikaner, je reviens un peu en arrière, d’où ce chiffre 6 1/2!

Je cite Nicole Menant dans une excellente préface à un livre d’art sur l’Inde: L’Inde que j’aime ( 197 6)

1- Marchands des rues (Bikaner)

Ce marchand vend (comme presque tous!) un peu de tout…
Ficèle pour les fidèles, poudre, encens…ce marchand de Bikaner vend surtout les objets qui servent au temple
Etal coloré à Bikaner: poupées traditionnelles du Rajasthan
On a toujours l’impression d’avoir déjà vu cet étal; les indiens savent merveilleusement cuisiner leurs légumes: un chou- fleurs n’est plus un choux- fleur mais un met délicat, les champignons sont parfumés et deviennent met de roi!
La saison des gombos… (Bikaner)
Belles grenades tant aimées de l’artisane textile (Bikaner)
Devant, du curcuma, épice et thérapie
L’Inde est végétarienne à 75%; les légumes sont des mets de maharadjah!
Le textile partout…….LA couleur aussi!
Pas de droit de plaçage comme en France; les marchands sont partout sur les trottoirs!

« …Constater avec bien des regrets que bien des voyageurs contemporains

[et même des gens qui n’y sont pas allés!] émettent sur l’Inde des jugements péremptoires, tant les occidentaux ont de la peine à admettre qu’il existe des vérités différentes de la leur »

2- Havellis et Palais de Bikaner (Rajasthan)

Il faut lever la tête pour voir ces palais de grès rose!
Palais immense aux balcons gracieux et à la pierre des moucharabieh ciselées (Bikaner- Rajasthan)
Palais de Bikaner, ciel, nuages, beauté du bleu intense: une merveille
Palais de Bikaner et inspiration pour brodeuse, pas de symétrie ennuyeuse mais profusion des motifs floraux!
Elégance des bouquets de marbre ou peint (palais de Bikaner -Rajasthan)
Inspiration pour la brodeuse…Je devrais publier un livre de motifs à force d’en prendre partout en Inde…
Pétales d’œillets d’Inde et bougainvillées dans un bouquet tout frais…

Bikaner: portraits

« Pour aimer l’Inde, il faut s’abandonner à son immensité, s’ouvrir à toutes ses démesures, s’y perdre pour la trouver. Pour apprendre à voir au- delà de son dénuement et de sa malpropreté apparents, qui forment les deux grands leitmotive de complainte des visiteurs étrangers trop pressés, il importe de connaître la frugalité fondamentale des indiens et leur totale indifférence aux apparences ».

Les enfants non, ne sont pas comme tous les enfants du monde; ceux-là sont joyeux, confiants, curieux…Ce ne sont pas des petits occidentaux blasés et gavés!
Héritage de la colonisation britannique, les jeunes indiens vont tous à l’école et portent l’uniforme!
La maîtresse, derrière ses jeunes, surveille des enfants souriants qui vont au- devant des étrangers…
Bleu intense, jaune, une femme dans la rue…
Mon chauffeur de tuck-tuck, comme tous, sait slalomer dans la foule
L’homme aux moustaches les plus longues du monde; chacune fait un mètre!
Conversation dans la rue à Bikaner (notez mon sac bleu indigo paru sur le blog avant mon départ!
Photo (Marc Pierre Encina) prise d’un peu loin, mais la moustache me passe sous le nez!! (Bikaner- Rajasthan)

Etc…on pourrait rester ensemble à feuilleter l’album durant des heures; mais il est temps de se quitter. A très bientôt pour d’autres photos!