Panneau de méditation: Bouddha (cyanotype et rouille)


Le plus célèbre mantra bouddhiste et tibétain:
ॐ मणिपद्मे हूँ Ohm Mane Padmi hum, un panneau qui m’a demandé beaucoup de temps, de réflexion, d’étapes de travail. Il semble pourtant plus « brut », moins léché que le précédent. Tellement plus  « sauvage » que je m’attends à des comparaisons. Ceux qui l’ont vu en vrai ont dit qu’il me ressemblait, qu’il était un concentré de ce que j’aime faire: vieux tissus, rouille, cyanotype, points de broderie…

Je l’ai réalisé lentement, sur plusieurs mois, pour l’exposition- duo Peintures et textiles, en Italie, 3 mois à partir de décembre (ça approche!).

Sur drap ancien, le OHM indien (feutres textiles) Détail 1 du panneau cyanotype et rouille

Matériaux et techniques :

Doublure : tissus teints aux végétaux (éco- print et teinture à l’avocat), fond : cyanotypes sur drap ancien en et tissu teint à la rouille, feutres textiles, stencils, broderies, points kantha, charm point et grelots indiens (marché d’Orisha)


Détail 2 du panneau cyanotype et rouille: le rayonnement universel

 » La sagesse est de voir le nouveau dans l’ordinaire
En s’accommodant du monde tel qu’il est.
Il y a des trésors cachés dans l’instant présent. »
Santoka

Rouille et broderie,
Détail 3 du panneau cyanotype et rouille


Détail 4 du panneau cyanotype et rouille. La rouille comme une écriture!

4 photos de détail encore: Peu de texte, beaucoup de photos et citations illustratives de mon travail et de mon état d’esprit.

Pour souligner les drapeaux tibétains brodés en haut, (derrière Bouddha) le bas est orné de triangles origamis (prairie point) et grelots achetés en Inde sur un marché d’Orissa
Cyanotype sur tissu et points kantha,
Détail 6 du panneau cyanotype et rouille
Etiquette du panneau Bouddha:
Détail 7 du panneau cyanotype et rouille

 » De temps en temps,
il nous faut faire une pause
pour permettre à notre âme de nous rejoindre.
proverbe indien « .

Sur ce cyanotype, j’aime les « dégoulinures » en bas du Bouddha et les pointillés du fond préalablement teint à la rouille. Pochoir artisanal- maison.

« L’art et la musique sont les expressions les plus profondes
de notre âme et la transmission directe de notre univers. » 
Maria João Pires

Lorsque j’ai découpé mon pochoir Bouddha et que je l’ai appliqué sur le tissu imprégné des 2 solutions -cyanotypes, j’ai posé des feuilles afin que le bouddha s’inscrive dans la liberté du végétal.
La rouille elle-même a dessiné des signes sur les deux pans de côté du triptyque.

 » J’ ai levé la tête et vu le ciel sans nuages:
Il m’a évoqué l’espace absolu, sans limites,
Jai ressenti une liberté
sans milieu ni fin… »
Shabkar

Sur cette ambiance indienne et « artisannesque », je vous quitte. Namaste !A très bientôt!

Une porte, un oiseau…L’envolée, œuvre textile

Pour l’exposition de 3 mois en Italie (14 décembre 2019), un panneau en beaux tissus teints DIY et imprimés du commerce; je voulais tenter de les associer ce qui est rarement essayé; il me semble avoir réussi ce défi -là.  L’oiseau que j’avais créé (trait continu brodé -main) répondait sans que je le sache à l’oiseau de l’association; il a donc été choisi pour l’affiche; la graphiste a fait un beau travail!

Je voulais figurer mes voyages, mon besoin souvent de partir, loin ou plus près…………J’ai donc attrapé dans mes réserves personnelles, un tissu que j’ai teint et trouvé lumineux, presque trop. Je l’ai donc utilisé sur l’envers! (Avocats, curcuma et technique du Tie and dye) Autour, j’ai monté une porte, un thème que j’affectionne; d’ailleurs, au départ, mon quilt flirtait avec un projet de porte d’or ou quelque chose comme ça…

Peu à peu, en me servant plus ou moins d’une sorte de technique de log- cabin, j’ai créé ma porte, une idée comme fil conducteur: tissu japonais, tissu provençal en bandes, batik……….Beaucoup, vraiment beaucoup d’essais et rapprochements de tissus, couleurs… avant que cela ne me plaise; la porte est placée sur un large coupon de lin (1.20 sur 94) :

Essai de placement

Un de mes essais: Les ronds me plaisaient bien, mais ils avaient l’air de tomber, plutôt que de s’enfuir! Comme je travaille beaucoup pour créer mes dessins de broderie ou piqué libre, j’ai créé le dessin en trait continu d’un oiseau s’envolant dans la lumière, pas tout à fait dans la diagonale. Il a été repris sur l’affiche (voir plus haut) . Broderie au point avant relacé:

 “Etre surpris, être émerveillé, c’est commencer à comprendre”.
( José Ortega y Gasset )

Envolée, panneau textile et dessin au trait continu brodé

Dans la foulée, j’ai préparé au dos (doublure) l’étiquette; les dessins au trait continu sont formidables à broder en piqué libre; c’est pour cela que je crayonne beaucoup, presque tous les jours, ce style de dessins qui délie la main; l’oiseau du dos du quilt est différent de celui brodé à la main et qu’on voit s’envoler vers la lumière. D’ailleurs , j’ai fait celle- ci directement à la machine (vous le savez: je ne suis pas outillée pour ça, mais j’adore dessiner ainsi)!

 » L’homme a été créé afin de soulever le ciel ! »

(Rabbi Ménahem Mendel de KOTZK )

Le voilà au sol, prêt à être doublé.

Peu à peu, essais après essais, l’idée a germé, porté ses fruits et l’œuvre prend son envol. Un jour, je ne sais plus dans quel livre, j’ai lu ceci qui dans mon cas pourtant, souvent, semble contestable; créer est intéressant, réaliser, parfois moins; dans ce cas, finir, c’était parvenir au bout du rêve; il se poursuivra autrement.


« L’étape de l’action est une étape souvent très satisfaisante dans le processus de création car vous ne faites plus que rêver,  vous  concrétisez ce à quoi vous aviez songé ; les choses prennent forme devant vos yeux. Quelque chose qui était invisible devient visible. »

Les portes sont là pour être franchies, invitation au passage, à l’évasion; l’œuvre elle- même se détache du créateur, vit sa propre vie:

La lumière vient caresser la porte dorée; je suis l’oiseau des yeux, je deviens l’oiseau, je m’enfuis…..A bientôt!

La prochaine fois, un Bouddha, un cyanotype, de la rouille. …Toujours pour l’expo prochaine de 3 mois, en Ombrie SOGNI D’ORIENTE, SGUARDI D’OCCIDENTE.

Dernier article sur l’Inde juste en dessous; c’était un moment intense de mon voyage.

Bénévolat en Inde du nord, (10/10) aujourd’hui : Nim village

DERNIER ARTICLE (10/10) Avec des mosaïques pour en mettre un maximum. Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus. Le voyage et le séjour dans CE village ETAIT EX-CEP-TION-NEL! J’ai dû faire un tri…. Difficile!

Il est faux de dire que l’AMOUR est un sentiment ; c’est une matière, une substance, une eau fraîche qui coule aux fontaines de l’âme. ”(Christian Charrière)

Derrière les bananiers, les rizières, les 1° plantations de thé, le fleuve, maisons traditionnelles anciennes: Nim Village (Inde)
De gauche à droite, le repas royal que les villageois nous ont préparé, Ram (organisateur des ateliers)et Paula, un avocatier chargé de fruits, avec un groupe de villageoises indiennes, un atelier ou une ruche (?) 3 villageoises, et moi,…à table, ravie!
Nim Village, Inde du Nord

Je suis le FIL jusqu’à ce que je trouve la chose que je cherchais. Quand je la trouve, je m’arrête ». V.S.Naipaul

Je rappelle que vous pouvez cliquer sur les images, mosaïques en particulier, pour les agrandir; certaines valent le coup et disent plus qu’un long discours!

Même les hommes apprennent à broder, en Inde!
Travail de fil et broderie sur papier Nim village (India)
Fabrication de porte- monnaie et groupe d’étudiants -artisane textile en Inde (workshop in India)
On compare les porte- monnaie. Toute l’Inde adore ce recyclage utile! Depuis des années, j’apprends aux autres à en faire!
Artisane textile toujours très entourée!
Ils ont réalisé de très beaux appliqués rebrodés!
Fin du séjour, autour du cou, on nous remercie avec une écharpe népalaise. Les visages rayonnent. tous, le mien aussi!s
Magnifiques souvenirs, instants exceptionnels, partages uniques, inoubliables!
Ruches artisanales, maison ancienne et amitié, cuisine royale pour les habitants sur 3 feux de rien du tout!
Les rizières derrière moi, les feuilles de thé organiques du Darjeeling, un village indien ……..

Feu d’artifice d’images et mosaïques; c’était mon cadeau à toutes celles qui ont participé à leur manière à ce séjour en Inde, comme bénévole. Merci à l’accueil indien de Nim village, à Ursula, Ram, Paula, aux organisatrices qui ont fait un boulot exceptionnel. C’est mon cadeau à vous toutes qui avez regardé ces 10 albums, le CLAP de fin.

Dans la manufacture de thé organique, deux autels: nous partons d’Inde, nous quittons la région de Darjeeling. .

Un jour, plus tard, de nouveau l’artisane textile reviendra en Inde. Sûrement.. . Il y a des projets en cours…Avant, ce sera l’Italie, New-york, etc…….En attendant, à bientôt à vous toutes!

Mandala textile du yogi 6/8

mandala du yogi, ohmEn vue de l’exposition en Italie (photo en fin d’article), et peut-être même 2 ou 3 expositions ailleurs, création d’un 6° mandala textile: le mandala du yogi.

Les mandalas textiles de l’artisane textile se suivent et ne se ressemblent pas:

« Nous sommes condamnés à nous inventer,

nous sommes condamnés à INNOVER ou à mourir. »

Rabbi Nahman de Bratslav

Les mandalas textiles sont tous différents par leur motif central, mais avec des constantes : la broderie main, les tissus teints de façon artisanales, teintures végétales…

Techniques et points de broderie utilisés

-Sur le médaillon central du mandala, piqué libre pour le yogi, rehaussé par des points cousus à la main, points kantha, points devant relacés (par exemple, en rouge sur le lotus qui est derrière le yogi), points de chaînette (le Ohm, par exemple), points de feston, points de deuil, points indiens (indian edge stitching, par exemple en turquoise et violet autour.

Inutile de préciser que j’ai passé un très long temps à broder ce mandala textile du yogi. Mais ce temps-là était celui du bonheur et de la méditation. Rare et précieux.détail 1 du mandala textile du yogi

-Tissus utilisés pour le mandala textile:  le fond du mandala lui-même est constitué de tissus teints- maison: teintures à la rouille, à l’avocat, à la grenade.

-Tressages de bandes sur le fonddétail 2 du mandala textile du yogi

“  Le sage ne se préoccupe que de ce qui se trouve derrière l’apparence. De même que l’abeille vole d’une fleur à une autre, en quête de l’ »Essence » (les sens!) de chacune, le sage ne recherche que l’essence de ceux qu’il rencontre. Le sage connaît et comprend l’âme. Il est au-delà des sensations, il est au-delà du temps, il est au-delà de la peur. Il voit l’unité, pas la division. 

Katha UpanishadMandala textile du yogi 1

Les différents tissus teints utilisés par patchwork permettent un jeu d’ombres.

Après les détails, un peu plus:mandala du yogi en entier 1

mandala textile du yogiPlus encore:mandala yogi (2)

mandala textile du yogi, broderieToutes ces photos semblent semblables…mais non!

Ohm! Prenons le temps de méditer, mais aussi celui de voir et savourer ….A bientôt!mandala du yogi 2

PS: la prochaine fois, j’interromps un peu les mandalas textiles; ce sera un panneau particulier. Réalisé aussi, longuement, pour l’exposition de 3 mois, en Ombrie. Arriverderci!

Bénévolat en Inde du nord, ateliers créatifs 9

Continuons notre voyage de septembre- octobre en Inde du Nord (autour de Kalimpong) et mes 18 ateliers en 3 semaines! Le prochain article sera le dernier, et très différent, car ce sera dans un village éloigné des routes, au fond d’un vallon planté de thé.

1- En attendant, Gandhi Ashram (école jésuite fameuse pour ses cours de musique)et sa chorale (suite de l’article 8)

2 -portraits d’enfants Gandhi Ashram de Kalimpong (école jésuite)

Des enfants comme les autres (Inde, Kalimpong)

3- Les écolières de Kalimpong réunies de nouveau en atelier; ELLES SONT EN UNIFRORME MAIS CE N’EST PAS UN E ECOLE PRIVEE!

Celles- ci (collège public de Kalimpong -on porte l’uniforme en Inde)font un porte -monnaie dans un tétra- plak indien, entre 2 broderies ! (récréation)

« L’art est comme une prière, une main tendue dans l’obscurité, qui veut saisir une part de grâce pour se muer en une main qui donne ». (Kafka)

Des jeunes comme ailleurs; ça vous surprend, hein?
Le professeur d’anglais de Kalimpong aide ses élèves et devient mon assistante!
Travail de jeune élève en cours (workshop in Kalimpong, Inde)
De vrais feuilles de camélias brodées par les adultes du groupe
Bien des françaises, même brodeuses, ne sauraient pas faire ces feuilles aux pétales en relief…brodées sur du camélia du jardin.

« Méditer sur l’amour et la compassion nous protège comme une armure de toute influence négative. Encore mieux, cette méditation nous permet d’aider et d’être aidés. Quand on est “soigné”, aidé par ce qu’on appelle des “énergies”, il ne s’agit pas vraiment d’énergies extérieures, c’est notre propre amour qui fait le travail. La guérison par l’amour est une méthode tout ce qu’il y a de plus traditionnelle!  ”(RINGU TULKU RINPOCHE, tibétain)

J’ai brodé, tissé cette feuille pendant un atelier; c’était un peu dur pour mes élèves! Mais ça leur a plu!
Un groupe à Crookety house, avec Paula, Ursula et l’artisane textile (Kalimpong, India- workshop)
J’étais bien, heureuse; je crois que cela se voit! A bientôt!