D’après Dom Robert (n°4): broderies

J’ai beaucoup parlé de Dom Robert sur ce blog; je continue de broder des carrés à assembler pour 2 panneaux pour 2 de mes petits-enfants. La transmission me tient à cœur. Je leur en fais un pour chacun (j’ai déjà 12 petits-enfants!) pas un truc bébé mièvre, mais à conserver. Plus tard, ils penseront aux heures que j’ai passé en pensant à eux.

D’abord, un des nombreux canards d’après Dom Robert; pas de bla-bla, ni d’indication sur les points de broderie. Place aux images:

Au sol, des fleurs et un fond fleuri (détail 1)
Et toujours, un papillon, marque de fabrique de l’artisane textile sur ces 2 quilts
Que de temps passé à broder ce canard!
Presque beau comme un paon, familier mais tout à fait dans le style de Dom Robert!

« Dis donc ce qui vient de toi
DIS TOUT CE QUI TE SOULEVE
Au-dessus des contingences.
LE MONDE ATTEND D’ETRE DIT,
Et tu ne viens que pour dire.
CE QUI EST DIT T’EST DONNE :
Lee monde et son mot de passe. »
François Cheng

2- Le chat noir et les poules

Le chat rôde…
Il met en émoi la basse- cour!
Enfin, certains picorent encore ou nous observent…
Pour ma part, j’ai picoré des détails de l’oeuvre de Dom Robert et les ai ré- assemblés à mon gré.


« Mon passe –temps favori, c’est laisser passer le temps,
Avoir du temps, prendre son temps,
Perdre son temps,
Vivre à contretemps ».
Françoise Sagan

3 L’oiseau étrange et des fleurs qui n’ont rien à voir avec le jardin du couvent d’En -Calcat où vécut Dom Robert; c’est cela être artiste: prendre la réalité et la transformer; l’œuvre devient la réalité… (il faudrait en discuter, mais contentons -nous de regarder):

Un zeste de Dom Robert et beaucoup de l’artisanne- textile………..
Un oiseau jaillit et lance son cri.
Il dit, l’oiseau, qu’il est temps de nous séparer. Moi- même, je suis loin de mon Périgord! A très bientôt!

Deux sacs en un: sac réversible noué

D’abord, pour commencer, deux cartes coquines ou impertinentes; de la broderie en relief, histoire de sourire. Point tissé en 3D pour la langue, point de tige et point lancé. Les deux tresses sont nattées et sortent du cadre.


S’amuser avec la vie, lui faire un pied de nez, s’amuser avec les fils!
Sans parole!

 » Le parfum des matins
Est sans pourquoi.
Seul peut deviner 
Celui qui s’est laissé brûler 
Au sel de la joie. »
(Jean Lavoué )


APPEL: SVP: en septembre, je pars en Inde comme bénévole; je donnerai des cours de broderie à des enfants. Si vous voulez m’aider ou participer à une association humanitaire, vous pouvez m’envoyer si vous le pouvez et désirez un peu de tissu uni ou faux uni clair, des fils, des aiguilles. Je réponds à tout envoi! C’est promis……..Par avance, merci!

Une invitation le lendemain, et rien à apporter. Vite, pour l’été, un sac noué. Enfin, DEUX SACS puisqu’il est réversible. Vous en avez vu ici, c’est amusant à faire! Par exemple le 24 novembre dernier, en lainage)

http://www.artisanne-textile.fr/3-besaces/

Aucune couture apparente évidemment et deux grandes poches pressionnées (Kam) Grande taille pour l’amie qui passe son temps entre deux maisons: la sienne et celle de son compagnon…Elle est (pas l’amie! La besace!) en jean doublé d’un tissu mosaïque azulejos)

«  Ce que tu vivras désormais
N’en parle à personne (1)

Dis simplement les choses banales (2)
Il fait beau, le vent souffle

Retire-toi dans la lumière qui t’est donnée

Et quand tu auras fait ton chemin
Tu ouvriras les bras comme un livre d’amour

(Marc Baron )

(1) » N’en parle à personne »…sauf aux amies du blog!

(2)Dis simplement les choses banales ou montre- les, comme un sac, par exemple…

Des pinces pour la stabilité (12 cms quand même) Du jean pour la solidité. Des azulejos pour la couleur!

« Ne cherche pas avec ta raison

Dis simplement avec ta tendresse »!

(Philippe Forcioli)

Pour vous toutes, amies de passage, silencieuses ou pas, compagnes depuis si longtemps, merci. A bientôt!