Journal textile: 4° livre -rouleau (teinture par diffusion de thé et avocat)1/2

Bien qu’ils aient été écrits au piqué libre en français, deux de mes livres -rouleaux ont été vendus en Italie; or ce sont des livres- objets. J’aime les faire traîner dans mon salon où mes petits-enfants les déroulent, les lisent, les touchent. Aussi, tombant sur les mots de Thich Nath Hanh (moine vietnamien bouddhiste vivant en Périgord), (les mots étant pour moi essentiels ainsi que leur sens-)j’ai décidé la création d’un 4° journal textile ou livre- rouleau (scroll book)

1- Pour la citation, une bande d’1.40 de long sur 30 de large, teinte par diffusion, au thé, au curcuma indien , au jus de grenade; le texte est tout entier dans les légendes des photos. Les deux premières photos vous montrent le procédé; observez que je n’utilise pas de « thé- pansement  » tout fait mais de vrais filtres à thé et des bandes pliées, repliées:

Toujours satisfaisant d’obtenir ces auréoles et indentations comme des volutes! Je commence à bien contrôler le procéder…
Ainsi que des aquarelles…
Un soleil de curcuma éclaire le tissu
A force de travail, j’arrive à maîtriser ces effets et jeux colorés; la grenade cependant durcit le tissu (ainsi devenu plus difficile à broder) et on ne peut pas le laver pour l’assouplir (à cause des effets de la teinture qui se perdraient.

« L’inconnu est de plus en plus proche. Il ne se déguise plus en terres lointaines, en azurs, en chimères. Assis là sur la chaise, il t’attend devant la porte » (J-M.Maulpoix)

Tissu doublé par une bande d’1.40 sur 30 (!) cms teint par pliage et à l’avocat

Voilà le reste de la bande de tissu de doublure du journal textile (teinture à l’avocat)


« Puisque la beauté est rencontre,  toujours inattendue, 
toujours inespérée, 
seul le regard attentif  peut lui conférer  étonnement,
émerveillement, émotion,  jamais identiques.
François Cheng publié

2- L’écrin est doublé d’un tissu-maison obtenu par éco- print. Les deux étiquettes sont écrites en piqué libre; l’idée de la pyrogravure sur tissu vient de Gigi, mais j’ai vu aux Etats -unis des choses tout à fait incroyables équivalentes au tatouage:

Ecriture au piqué libre, coupure du tissu -cœur à la lame de pyrogravure et tampons pyrogravés (fleurs et cercles) (et 2 N au mot compréhension!)

Après réflexion, je n’ai pas cousu l’étiquette au- dessus sur le long écrin du livre -rouleau.

Piqué libre et tampons de pyrogravure sur tissu teint par éco-print
Yoyos pour les côtés et tissu à caractères asiatique pour l’idée tout orientale du livre -rouleau
Intérieur en tissu teint- maison (éco-print)
Le livre- rouleau (que vous verrez bientôt) est dans son écrin de tissu et posé sur un Mola panaméen qui recouvre un petit tabouret de mon salon.

Le titre du livre: Le coeur de la compréhension; de là sont extraits les mots en piqué libre du livre lui -même que vous lirez ici prochainement. A très bientôt, amies fidèles pour la suite.

Embellir et décorer: faux- col et coussin carré avec passementerie personnelle

J’aurais bien des choses à raconter, privilège de celles qui sont un peu « cantadora » et qui voyagent, mais trop peu de temps et de place ici….Aujourd’hui donc, de modestes créations; ce sont souvent les petites choses qui font le sel de la vie…….Avec le partage!

1- Pour un cadeau, un petit col double et festonné, en taille 8 ans. Pour porter sur un pull, un T- shirt, embellir le quotidien. Deux tissus au motif identique en marine et en rouge.

Petit bouton de soie blanche et galon festonné au bord.
Tissus français coordonnés Stoff

2- le traversin de 70 cms à 4 faces dans 2 tissus coordonnés (que j’ai piochés dans mes réserves, il va sans dire!), deux faces différentes et galon de passementerie( en fil à macramé et soie ancienne). C’est aussi un modèle d’un numéro de Passion couture créative très riche et inspirant. Décore la maison, la rend confortable. Le coussin -traversin peut se déplacer selon les besoins. Vous avez déjà vu ce type de franges (ou glands en macramé) dans l’article du 27 février dernier: http://www.artisanne-textile.fr/couture-maison-voiture-pique-libre-et-frida-un-peu/

« Le bonheur ça n’est pas grand-chose
Madame
C’est du chagrin qui se repose.
Alors,
Il ne faut pas le réveiller »
( Léo Ferré)

Les deux tissus du bout du traversin carré sont d’un ton différent et le pompon est également différent.
Tout est dans le détail. Et le choix des tissus.

« Rien ne vaut la solitude. Pour être parfaitement heureux,… il me manque quelqu’un à qui l’expliquer »! (Sylvain Tesson)

Invitation à prendre le temps, à s’asseoir.

Je pars encore en voyage. A très bientôt! Très prochainement, vous verrez ici un nouveau livre textile sur tissu teint- maison, et une œuvre brodée terminée!

Couture: Maison, Voiture, piqué libre …Et Frida un peu…!

De tout un peu: Je montre très peu ma maison, mais pour une fois, j’en montre un tout petit peu.

1-Nappe et glands en fil de macramé et coton perlé:3 pièces de l’étage ont été refaites. Ma chambre, je n’en parlerai pas ; je ne la montrerai pas ; c’est du domaine de l’intime. Juste dire que le bas de cette grande pièce est « crème de figues », un mauve rosé  séparé par une bande de laque rouge, du blanc lumineux ; et une déco plutôt (beaucoup?) indienne.

Une chambre d’ami(es) associe le classique : lustre, toile de Jouy, et l’original, le dynamique de bandes océan verticales sur des murs blancs .

La commode était rose, dans ma chambre d’enfant…

La salle de bain vieillotte a pris un sacré coup de jeune : du blanc partout, mais en bas et sur ses deux colonnes (des poutres  dissimulées) du poivron, un vert plus foncé que le vert prairie. J’ai refait la nappe de la petite table bien utile, en plus des rangements. Tissu d’ameublement lierre et des glands maison en coton perlé ; ils sont amovibles pour laver la nappe (qui alterne avec un sari indien d’un vert soutenu)

Dégradés verts de coton perlé autour de fil à macramé, pompons ou glands -maison

Les petits soleils? – Les petits soleils de chaque jour. Un sourire, un mot d’encouragement, un échange, un petit plaisir ou un grand, tout ce qui nous rend heureux, joyeux, vivants. Tous les petits soleils qui illuminent nos journées, à côté desquels il ne faut surtout pas passer. (Ondine Khayat )

2-Coussins Frida Kahlo : J’ai une petite maison annexe, l’ancienne maison des gardiens, que j’ai entièrement remise à neuf et  que je loue de temps à autre (si vous voulez louer une semaine en Périgord, …) Tout y est blanc aussi (vive la lumière) mais ponctuée de  touches de couleurs ; entre autes , quelques coussins Frida Kahlo ; deux avaient été achetés ; le 3° , je l’ai fait ! Les carrés de tissus inspirés par Frida viennent de La boutique des tissus ! Mais une chère amie vient de m’en offrir un autre carré……..

La banquette au 1° plan est en wax; avec le coussin, ce sont les seules notes colorées
Jeté de banquette en coton et broderies du Bénin, coussin Frida Kahlo

3-Les sacs de rangement pour la voiture :
J’aime bien circuler et faire de longs trajets de Git’Anne dans une voiture propre ;  j’ai fini par me coudre (il y a un certain temps !) un petit  sac, plutôt une sacoche qui s’accroche au levier de vitesse, qu’on peut retirer lorsqu’on quitte le véhicule si on le veut (velcro sur l’anse) lavable , pratique, joli, rouge comme ma voiture ; conçu à ses mesures : pressions, poche devant…

Tissu rouge, poche avec oiseaux, 3 pressions
Sac de rangement voiture doublé de coton beige

Devant la joie retrouvée
Quand le coeur s’est installé
Du côté du grand amour
Chaque jour est un été
Plus bel été
Et devant la joie retrouvée
Devant l’été recommencé
Devant l’amour émerveillé
Il faut chanter. (Michel Legrand)

Anse avec auto- agripant autour du levier de vitesse

ET un deuxième pour un cadeau, en wax car ces passagers adorent ça !!

Autour, l’inscription l’homme propose, Dieu dispose…
Chic, isn’t it?

4-Le carton à dessin de la jeune artiste :

Elle dessine très bien, vous l’avez vu, elle avait dessiné un cheval (elle adore les chevaux !) et avait brodé (lien) un cheval que je lui avais monté en taie d’oreiller..Je lui ai parlé d’un cheval en trait continu ; du coup, je le  lui ai brodé. En piqué libre d’un seul trait et d’un seul passage machine ce qui a exigé un délié  et une sûreté du poignet ! C’est très fin, sur un velours sur lequel j’avais tenté  un cyanotype, mais ça n’avait rien donné (sens du poil ?) ça lui avait juste fait prendre une couleur intéressante !

Le velours est piqué sur un papier artisanal indien cuivre sur fond écru

Elle prend des cours de dessin; pour y aller, pour conserver ses œuvres, je lui ai cousu un carton à dessin (à soufflets) il y en a chez Dalbe prêts à la customisation !

Cheval au trait continu et piqué libre sur velours peint

Je n’ai pas chômé! Avec des riens qu’on multiplie ( ça finit par ne plus faire des riens!), écrire un article et partager. A bientôt; merci, les abeilles, pour votre passage !

Cartes, collages, broderies, cyanotypes, piqué libre et …Frida, encore….

Vous le savez, vous mes fidèles lectrices : je veux garder une certaine cohérence et je regroupe des articles créés il y a parfois quelque temps. Allons- y car je sais que certaines ne lisent pas, regardent juste, grapillant ici ou là; et si ça leur va, moi aussi! Va pour le regard, tant pis pour les mots que je réduis à l’essentiel!

1- Le sac cadeau pour les livres du club, l’été, le voyage pour ne pas se rendre main vide à l’invitation amicale. Un sac joyeux comme un galon de pompons dansant sur les couleurs de Frida Kahlo!

Sur un tissu souple et doux (suédine) les vignettes inspirées des portraits de Frida Kahlo, toujours inspirante aux créatrices!)
Pour un grand cahier, une grosse poche d’un côté du sac!
Un fond imprimé de texte, la mélancolie des yeux de Frida Kahlo!

« L’EMERVEILLEMENT est le secret de ceux qui vivent jeunes très longtemps, qui persistent malgré l’adversité. C’est une vertu qui ouvre tout sur son passage, qui transfigure les choses, les lieux et les visages. Ou c’est un don que certains caractères heureux reçoivent à la naissance. » (Jacqueline Kelen)

2- Fleurs brodées en relief et inédites: me amies lectrices ont déjà vu chez moi des fleurs brodées de façon plutôt inhabituelle; en voilà de rares, tournicotées elles autour d’un bâton de glace ou un bout de cagette. Deux ou trois photos pour en montrer le principe, sorte de tutoriel sans parole.

autour du bâton de glace et d’une grosse aiguille, des rangs de points comme ceux qui montent un tricot!
Facile et très en relief, la fleur rosette brodée
Il suffit de nouer et mettre en forme!

Les faire, puis les utiliser, ça va de soi. voir ci-dessous…

“Le très petit est un accès au très grand.”(Miyajima Tatsuo)

Semer partout ces fleurs et ainsi attendrir le cœur des hommes: à partir d’une simple fleur de soie créer ou recréer une carte; la 1°, c’est un cyanotype sur papier aquarelle; vous l’aviez vu. Il manquait quelque chose. Voilà la carte qui reprend des couleurs! Je l’ai envoyé à Marie- Laure qui avait mis de l’Inde, de la joie et de l’amitié chez moi. Visitez son blog! http://gateauxlilou25.canalblog.com/

Pour le mouvement, la couleur, garder une queue de fil libre.
Cyanotype sur papier, embossage, fleurs brodées en relief

La 2° carte, c’est un patchwork de chutes aussi bleues que le cyanotype, un bout d’imprimé « Fleur Bleue » dont les initiales aimées sont celles d’une amie, du piqué libre, presqu’un « zentangle » en piqué libre (regardz en bas à droite d ela carte, par exemple!)et cela forme un tableau:

Une fleur en relief, un bouton au milieu de la carte.

Si vous distinguez un vase empli de fleurs, la rencontre n’est peut- être pas si fortuite..

« C’est ce que je trouve qui me dit ce que je cherche »

(Soulages)

Enfin, une fleur, toujours selon le même principe, (tricotée autour d’un bâton d’eskimo) vient se poser sur un projet dont je détaillerai ici l’histoire plus tard: une écharpe fine, émeraude…

Fleur tricotée autour d’un bâton, fleurettes en relief autour de 3 épingles, perles, une écharpe en pashmina…

Toutes ces fleurs offertes pour rester en lien avec la nature, la beauté, la simplicité et dire l’amitié: à bientôt donc! Je repars et suis toujours contente d’aller voir ailleurs, plus loin…A très bientôt!

4- Rouille soleil

Il y a longtemps que je n’ai pas parlé de tissu teint à la rouille! Pour illustrer cet article, je me servirai d’un texte de Mano Solo; il convient exactement. Je ne vais pas m’en priver.

Or donc, j’avais teint un coton blanc autour d’une boite de conserve rouillée.  Mon tissu ficelé autour m’a évoqué tout de suite, un soleil. J’ai attendu de trouver de nouveau une rondelle bien rouillée pour  y travailler enfin et créer mon soleil!

« Un homme de fer sous la pluie ne brillera pas longtemps

La ROUILLE s’enroule et dans mon cou c’est l’eau qui coule

On s’en fout de rouiller un peu, on va rester là un an ou deux

Et puis, j’ai rien d’autre à faire si le jour survit à la nuit

Si chaque matin se couvre de vert, de gris

Ne plus bouger, être le roi juste attendre l’érosion

Ca risque d’être long mais j’ai rien d’autre à faire. »Rouille: un soleilLe tissu est doublé d’étamine (pour le point Kantha). La doublure est venue bien après!

Points de broderie employés: points kantha, indian edge stitching ou point indien, point de mouche, points devant, points de sable, points de tissage (pour attacher la rondelle)…Beaucoup de points et beaucoup de broderie exploitant, jouant avec les dégradés de la teinture à la rouille.

Pour une amie solaire et notre amitié qui l’est tout autant.

J’ai trouvé que les tons de bleu finissaient bien les bords, mettaient en valeur les tons de rouille.rouille: le soleil 1

« La rue se bronze sous la pluie et tout s’oxyde petit à petit

Dans cette vie c’est tout qui ROUILLE et on s’en fout

On s’en fout que tout ROUILLE un peu

[Et  même on est contents que tout rouille!]

On va rester là une éternité ou deux Et puis, on n’a rien d’autre à faire! ».

rouille: le soleil 2

NB: Mes cartes de visite de créatrice sont bleues (à cause du cyanotype) et ornées de ce soleil de rouille emblématique!

A très bientôt, mes amies, « on s’en fout de rouiller un peu » quand on crée, quand on fait naître le soleil avec nos doigts agiles, nos cœurs épris, nos têtes bourrées d’idées!