Masques et panneau textile: rêve d’orient…?

1- je continue de faire des masques en tissu, les plus agréables à porter, lavables, moins chers, écologiques; vous aviez eu deux articles ( depuis, j’en ai fait beaucoup, mais oublié de les prendre en photo -sauf ceux-ci posés sur le wax le plus à la mode et superbe: fleur de mariage (mon fils est en Côte d’Ivoire, ah ah!!)

Coeurs blancs, coeurs bleu pâle, graphisme de palmes (masques et pochette de rangement)…Fleurs de mariage (wax)

2- IL va être difficile de parler d’une œuvre qui me tient à cœur, mais dont je ne peux dire l’intention, ni le pourquoi, ni la destinataire, ni le sens profond; aussi en laissant le mystère nous imprégner, je laisserai beaucoup de place aux photos, un peu à des extraits de Jacqueline Kelen dans Histoire de celui qui dépensa tout et ne perdit rien (développement à propos de la parabole de l’enfant prodigue) En lisant entre ces lignes , vous pourriez comprendre le sens de cette oeuvre textile. Au fond, c’est bien de laisser planer une atmosphère mystérieuse et orientale; Serait- ce Jérusalem au soir de Noël, certaines villes d’Inde arpentées un soir?…Nous ne saurons pas, vous êtes libres d’imaginer…Un rêve se partage- t-il?

Au dos, en piqué libre, le titre n’éclaire en rien le collage et panneau textile: « Plus tard, tu me raconteras comment va le monde ».

« Plus tard, tu me raconteras comment va le monde. » (Jacqueline Kelen)

Panneau et collage textile d’appliqués:

Somptuosité de belles chutes de tissus de haute -couture, dons anciens d’une amie…: or, dentelles, arches…

Mon plus beau cadeau à la réception de ce panneau d’appliqué inspiré, c’est un coup de fil incroyable , surprenant, merveilleux -et la promesse d’une lettre…

Appliqués: tissus, rubans, fils…ET l’idée que les chemins s’approchent, s’éloignent, sinuent, n’arrivent pas au bout…
Jérusalem, collage textile, panneau de l’ artisane textile

« Je vois apparaître des remparts, des tours majestueuses. Le ciel semble d’or et de pourpre. Je suis fatigué de mon long parcours, mais je n’ai pas renoncé; j’ai gardé ma force et mon désir ».

Jérusalem céleste

« J’avais eu bien raison de venir jusqu’ici, en ce pays de rêve. J’apprenais enfin ce qu’est la vie… »

Voile, tissus brodés, velours, lamés, sequins, taffetas et moire…
Jérusalem, plus tard la nuit

« De mon séjour tumultueux, de mon parcours vagabond, je ne renie rien. J’ai beaucoup appris et beaucoup reçu. J’ai découvert les hautes terrasses et les palais dorés. Tout m’a enseigné…. »

« Il a le courage et l’audace de se rendre dans une contrée inconnue, d’AFFRONTER LA REALITE avec ses plaisirs et ses tentations, au risque de tout perdre et de se perdre. Il fait l’expérience du monde et de ses attraits et va jusqu’au bout de ses propres ressources… »

Aller jusqu’au bout de ses rêves, se souvenir du chemin afin de ne pas se perdre et un soir, rentrer chez soi las et plein de souvenirs………

Ce que je fais en vous disant A très bientôt. Merci, amies de voyage immobile!

Cyanotypes sur papier « solaire »

ATTENTION: vous avez 2 longs articles l’un au- dessus de l’autre; celui qui suit répond à certaines de vos questions; il m’a demandé du temps; j’espère que celles qui s’interrogent n’oublieront pas d’y jeter un oeil.

Lorsque je fais des cyanotypes sur papier, comme pour le tissu, je fais mon mélange et je le passe moi- même; ici, dans la boutique d’un musée, j’ai trouvé un papier « Solar ». Nulle part sur la pochette, on ne parle de cyanotype, mais ça en est. (A noter: il paraît que dans la pochette, on trouve un mode d’emploi, mais …il n’y en avait pas!…)

Parce que le papier tout prêt n’est pas le même (trop fin) le résultat n’est pas …aussi fin, pas aussi précis ni d’un bleu aussi intense, il faut le reconnaître. La poésie manque...En revanche, qualités: utilisation et résultats très rapides!

« Voir l’invisible, toucher

et percevoir l’impalpable ».

(Novalis)

Merveilleuse monnaie du pape juste sortie de l’exposition, avant rinçage et séchage: c’est l’inverse du résultat final; stupéfiant!

J’adore absolument; c’est ainsi qu’il faudrait garder ce souvenir….

Branche de lierre, avant juste au- dessus et après ( en dessous)
Autre branche de lierre…

« Le difficile c’est ce qui peut être fait tout de suite,

l’impossible: ce qui prend un peu plus de temps.

(George Santayana)

Lierre et dessin échevelé du non- tissé…
Beauté des monnaies du pape, la « lune » est tombée, il ne reste que le sertissage……………..Superbement esquissée!
Juste ôté du soleil, non rincé…Et,…voir dessous….
Au final, la surprise est au rendez- vous: le voilà, très japonisant (cyanotype sur papier « Solar »)

 » Va donc, d’instant en instant, comme on improvise un chemin,

de rocher en rocher, pour traverser le torrent » (Benjamin Kundel)

« Nous ne vivons que pour découvrir la beauté.
Tout le reste n’est qu’attente. « 
Khalil Gibran

Evidemment, pour finir, une fougère:

« Ô Forêt, souviens-toi de ceux qui sont venus
Un jour d’été fouler tes herbes solitaires
Et contempler, distraits, tes arbres ingénus
Et le pâle océan de tes vertes fougères. »

Remy de Gourmont

A la main, en guise de mouchoir blanc, une dentelle végétale…A bientôt!

ATTENTION: vous avez 2 longs articles l’un au- dessus de l’autre; celui qui suit répond à certaines de vos questions.

2 Techniques de broderie et d’assemblage (patchwork)

1- Le 31 août dernier, j’ai montré des points de broderie qui ont soulevé des interrogations; je les pratique depuis longtemps, mais les expliquer est difficile; aussi, j’ai cherché des tutos. Désolée: les explications seront en anglais (en broderie, les anglo- saxonnes sont créatives!) mais en images. Merci à Cécile aux questions « pointues » et à l’oeil exercé!

a-Pour les feuilles de gingko, c’est très simple à réaliser; vous en trouverez de presque identiques ici: https://www.embroidery.rocksea.org/projects/hand-embroidered-leaves/eskimo-laced-edging/ C’est une technique de laçage, un point commode couvrant.

b- Pour les fleurs saumonées au coeur noir, c’est plus délicat, mais spectaculaire et très en relief; voir ici: Very Easy & Amazing Hand Embroidery flower design trick with sefaty pin,New Beautiful Flower design

https://www.youtube.com/watch?v=iSJSFYZnOFE Sur youtube, à peu près à la 7° minute du film

2- Le 31 août dernier, j’ai montré un patch un peu ancien Murs- murs et plusieurs d’entre vous m’ont posé des questions sur la façon d’assembler; j’avais vu ça dans un magazine ancien et j’avais adoré l’utiliser, en plusieurs occasions; ce n’est pas si rapide que ça en a l’air et ça consomme pas mal de tissu et de Vlieseline.

Pour répondre aux questions intéressantes (afin que vous compreniez), j’ai juste décroché de son emplacement un petit quilt, une bannière à la façon gitane: « Gipsy queen », (Notre- Dame des gitans) que j’avais créée pour un concours et qui est depuis des années dans un coin de mon salon…

1- Technique d’assemblage: Je n’ai plus qu’une photocopie; elle est en anglais et date d’au moins une quinzaine d’années: j’espère qu’en cliquant dessus, celles qui sont intéressées pourront y voir quelque chose

Ces bandes restent d’un précédent assemblage; pourront- elles vous aider à saisir la technique?

2- -détails:

Pompons de tissu, médailles et grelots, l’esprit gitan
L’assemblage de fond est recouvert de broderies, pompons, miroirs et « paisleys » brodés; n’oublions pas: les gitans venaient d’Inde

« Nous sommes les créateurs de notre réalité. » (Marion Rebérat)

Une vierge imprimée sur un tissu doré rebrodé comme une icône

En espérant que vous avez saisi le moyen d’assembler ces tissus (voir ce patchwork et celui Murs- murs du 31 août dernier) je vous embrasse: à bientôt! Voici ma bannière gitane terminée il y a des années -lumière…Gipsy queen… (j’en ai d’ailleurs cousu une autre très différente, j’irai un jour à la chasse de ce souvenir. A très bientôt!

Bas des deux panneaux asymétriques; l’un d’eux est terminé par des tringles pliés (Prairie point)

Monogramme brodé et panneau patchwork murs- murs

1- J’ai une maison d’hôtes ornée sur les murs de mes mandalas restés (en ce qui concerne les invendus) en Italie. De temps à autre, je change le décor; là, remettant en place un petit panneau ancien, je me suis dit que, sans doute, il n’a jamais paru sur le blog. L’erreur est réparée!

J’avais percé des ardoises (chutes de ma maison) et les ai accrochées au panneau textile Murs-murs

J’ai joué avec un tissus qui m’inspirait, coupé, recoupé, ré-assemblé, voilà une façade sarde, italienne ou méditerranéenne à l’heure d’été:

Broderie turque pour le relief, les végétaux qui poussent de ci- de là, et fausse pierres (sur Jeffitex)
Assemblage de tissus imprimés de murs et de pierres
Peut- être des souvenirs de mes étés en Corse, vers Corte, ses façades abandonnées, ses fenêtres aveugles…

Voilà le panneau en patchwork terminé, accroché; il intrigue mes visiteurs! Et, quelques années après, ne me déplaît pas:

Cadeau brodé: une taie ornée d’un J comme Jonas, un de mes petits -fils. Jonas en hébreu signifie colombe; donc, pour lui, pas une baleine, comme le penserait le commun des mortels, mais un oiseau blanc que j’ai dessiné…

« Lorsqu’il n’y a pas de directions, tous les chemins sont possibles »

Fleurs oranges, technique de broderie sur 3 épingles, voir d’autres articles sur le sujet
L’oiseau est un dessin personnel comme la majuscule brodée
Fleurs rouges ébouriffées au point de tige lâche et cluster stitch (point de grappe?) Feuilles de gingko au point eskimo

“J’observe, je ressens, je réfléchis, j’imagine”. Helen Keller

Les fleurs dégradées saumon sont brodées autour d’une épingle double; pétales lâches en 3D, feuilles de gingko au point eskimo

Voilà une création et un cadeau personnel que j’ai eu plaisir à broder, fignoler et partager. A bientôt mes amies fidèles, et les autres aussi! Que s’envolent les colombes, symboles de Paix, au- dessus des jardins fleuris!

Prochain article: BLEU, souvenir des ciels d’été!

D’après Dom Robert, nouveau patch….(2)

Dom robert, son univers champêtre où je me promène depuis très, très longtemps!…J’ai d’abord créé une tête de lit brodée (que j’ai toujours; avec le seul personnage qu’il ait représenté: Marie

Marie, seul personnage vivant du moine et licier Dom Robert (En-Calcat)

Puis, pour Madeleine une de mes petites filles, La clé des champs (article sur ce blog le 22 mars dernier et http://www.artisanne-textile.fr/quilt-ou-patchwork-brode-dapres-dom-robert-la-cle-des-champs-1/ )Patchwork entièrement brodé. Photos:

Patchwork brodé cerné d’oranger

« Il suffirait d’un papillon pour que la prairie se mette à voler »(Anne Perrier)

2- Celles qui me connaissent savent que jamais, je ne me répète; aussi ai-je créé pour un autre de mes petits -enfants, un 2° patch brodé -toujours d’après Dom Robert, très inspirant, où se promener (les carrés avaient paru sur mon blog, pas le montage)!

a -détails:

Qu’il fait bon gambader dans l’univers de Dom Robert (broderies et patchwork quilté main)
Les papillons viennent chatouiller les biches chez Dom Robert
Un chat noir n’effraie pas un cheval fou et ivre de liberté (broderies et patchwork d’après Dom Robert)
L’oiseau me plaît bien, un tout petit détail d’une des tapisseries de Dom Robert; réinterprété à ma façon. Rigolo, « isn’it? »

« Donnez-moi sur la branche
un oiseau à aimer
Et l’arbre grandira!
 » ( Georges Haldas)

b- L’ensemble: Avant de se quitter, voilà donc le 2° grand patchwork brodé inspiré de Dom Robert; broderies, montage et bandes autour, différents. Il est plus « masculin » avec son vert feuille autour…Ma façon de vous quitter le temps de cet article:

Bandes vertes autour, carrés d’angles ornés de ronds coupés dans les tissus de fond

« GARDE AU VENT DE TES BRANCHES TES AMIS ESSENTIELS« . ( RENE CHAR )

A très bientôt! Merci de votre visite: ce jardin brodé aime les abeilles qui le visitent et « ess-AIMENT »…………………!