Parures minérales pour pierres coquettes,

En ce jour, 2 articles l’un au- dessus de l’autre -Pour commencer : Pierres brodées 2:

C’est le 2° article écrit sur mes pierres brodées, parées; pour tout savoir, se reporter au précédent article…..Je crée ces pierres pour deux Installations à venir. Je les ramasse partout où je vais cette année riche en déplacements et voyages. Ce sont des parures minérales pour pierres coquettes ou des « emmitouflages » de pierres frileuses, allez savoir!…Allons vite car j’en ai 7 à vous présenter:

Pierre brodée, parée 7

Cette pierre brodée 7 vient des Pyrénées; elle est longue, mince, presque comme une arme; elle s’est embellie de 2 bandes de tissu japonais et un fil rouge.

Détail de la pierre brodée 7; le tissu japonais est rebrodé

Sur la photo qui suit, la pierre brodée est accompagnée d’une carte- tableau personnelle et originale du peintre Pierre -Marc Encina. C’est un bel ensemble:

Petit tableau de Pierre- Marc Encina et pierre brodée des Pyrénées 7

La pierre brodée 8 vient aussi des Pyrénées; taille parfaite; elle tenait dans la paume de la main lors de la broderie; elle est presque plus belle sur l’envers, tachetée; on dirait un œuf:

La pierre brodée et vêtue de noir et blanc est bordée de perles à facettes; c’est un objet magique à la vertu talismanique…Regardez sa parure, mais aussi la pierre elle-même!

Pour illustrer cet article, rien de mieux sans doute que ce poème de Guillevic:

« Longtemps je t’ai construite, ô maison!
À chaque souvenir je transportais des pierres
Du rivage au sommet de tes murs
Et je voyais, chaume couvé par les saisons
Ton toit changeant comme la mer
Danser sur le fond des nuages
Auxquels il mêlait ses fumées
Maison de vent demeure qu’un souffle effaçait. »

La pierre 9 est belle, vernie; striée d’ocre doré; je l’ai emballée comme un paquet cadeau; on dirait du raphia;, non, c’est du fil! Je l’ai ramassée dans un ruisseau des Pyrénées; il lui suffisait de peu de choses!

Pourquoi surcharger ce qui est si simple dans sa parure originelle?

J’aime infiniment aussi (tout comme la 9) la 10° pierre; striée elle aussi. Quelques fleurs de fil ont poussé dessus ceintes de fils de soie plus dorés. Finalement, au contraire du lien donné dans les précédents articles ou de Bérénice Mollet, je n’habille que peu ces pierres, je les orne, j’en souligne les dessins.

Pierre des Pyrénées, simple, modeste, mais superbe; il lui suffit de peu de choses pour attirer l’œil.

La 11° pierre est brillante et blanche; Elle est brodée en rouge sur blanc et noir et perlée :

Pierre 11 :Notez sur le côté à gauche, le feston rouge large.
Pierre scintillante parée et brodée, à poser au creux de la main et à écouter; elle parle, me raconte une histoire, retrace un souvenir du lieu d’où elle m’appelait…

Comme un œuf, la pierre 12 est blanche comme la 11; brillante aussi! Ceinte de noir et argent, soulignée d’un fil de soie presque noir.

Pierre blanche et scintillante parée, soulignée, de fil de soie vêtue…

La dernière et 13° pierre de l’article n’est pas à son avantage sur la photo; je l’aime beaucoup pourtant; je ne l’ai pas trouvée; c’est un autre qui l’a remarquée et me l’a offerte dans une ancienne ardoisière des Pyrénées. C’est une brisure épaisse d’ardoise, longue, noire et cueillieau pied d’un éboulis d’ardoisière; elle tient bien dans la main; elle est nouée d’un fil étrange, blanc et noir piqueté de petites lames de caoutchouc; cela lui va bien. quand on trouve le bon fil, le bon tissu, le plus gros du travail d’orfèvre est fini.

On dirait un bout de bois; c’est une pierre emballée- emballante!

« C’est un talent bien délicat que d’être un traducteur des émotions cachées… » (Alain Cadéo)

« Ne plus penser sa vie en termes de victoires ou de défaites, mais d’expériences qui nous construisent ». Christophe André

A bientôt, mes amies; j‘espère que vous n’êtes pas restées de pierre devant mes créations; écoutez- les: elles vous parlent….

Dessous (avant que je n’abandonne cette tâche harassante de trier et réinitialiser) quelques photos de l’Inde…


Commentaire

Parures minérales pour pierres coquettes, — 16 commentaires

  1. Une fois n’est pas coutume, j’arrive en premier pour un commentaire.
    Étant une inconditionnelle des pierres et connaissant ton talent à les habiller, parfois de peu, mais tout en délicatesse, j’apprécie cette fois encore et plus que jamais.
    Oui elles parlent au cœur…

  2. Oui comme toi Anne j’aimais ramener des petites pierres ou cailloux lorsque j’allais en montagne …ah les petites pierres les cailloux les galets ..je les gardais en souvenir d’une ballade ou les peignais d’edelweis ou autres fleurs alpines comme beaucoup il y a qq années….. aujourd’hui les pierres se parent de textiles de broderies de perles.. bravo Anne pour cette belle collection la ..huit..comme un oeuf de Pâques dans son coquetier …la neuf ..la beauté dans la sobriété c’est ma prėferée et la ..dix ..un mariage de couleurs tres réussi …oui creer n’a pas de fin il suffit d’aimer …j’aime aussi les cailloux de Berenice …et ceux d’autres aussi qui en incrustent dans leurs patchs
    un jour peut être je ressortirai mes petites pierres…

    • Gigi, si on te donne envie de revoir tes pierres, c’est une bonne chose, je m’en félicite; il n’y a pas à comparer; chacune fait selon son désir, son inspiration, ses pierres elles- même. Je ne me pose pas de question sur ce que font les autres; j’ai une idée ou deux, 2 projets et je fais avec. J’ai même avancé, mais suis en retard pour l’écriture des articles. Trop de choses en parallèle; mais je ne regrette pas d’avoir les mains pleines………….
      ET je profite de cette belle matinée ensoleillée pour aller me promener, mains liées pour ne pas ramasser encore des pierres….:-)

  3. La 8 me fait penser à un oeuf de Fabergé avec sa parure… Mais j’ai une préférence pour tes pierres striées, que tu as habillées d’un petit fil tout simple. J’aime beaucoup regarder et rapporter les pierres aussi. Gros bisous

    • Marie- Laure, merci, car moi aussi, j’ai une préférence pour le fil simple qui reprend un motif; l pierre n’ pas besoin de nos soins pour « parler »; je ne savais pas que tu rapportais aussi des pierres; je me rends compte qu’on est nombreuses à le faire. Pour moi, cette année est si riche en voyages, c’est une belle aventure minérale……..Amitiés à toi!

  4. Chic, des pierres habillées par toi! La 9, la 10 et la 13 me touchent. Je crois que je préfère les fils aux tissus. L’ardoise me parle forcément. Merci de ces images de pierres qui ont rempli mes yeux. Bises du soir

    • Bonjour Annie, merci de ton passage et du commentaire; j’espère que tu vas bien! Il me semble que moi aussi, je préfère le fil aux tissus, ou alors très légers; j’en fais une comme ça sur une pierre rapportée d’Inde; en attendant, c’est de Royan que je vais en rapporter, puis que j’y fait un saut ce prochain Week-end pour cause d’anniversaire. J’aime ce qui est dit par Alain Cadéo : « « C’est un talent bien délicat que d’être un traducteur des émotions cachées… » Dans la pierre, il y a l’immuable, l’éternité, le temps, une idée du temps. Je t’embrasse bien fort!
      Anne

  5. Tu m’écris que tu te régales surmon blog en ce moment, mais je peux te retourner le compliment.
    Quand j’y viens (et j’avoue passer moins de temps à folâtrer sur les blogs des copines depuis un certain temps)je découvre toujours de nouvelles choses.
    J’aime la diversité de ce que tu nous proposes. Les possibilités d’aborder le travail du textile sont infinies.

    • Is, je ne me régale pas sur ton blog, en ce moment, mais tout le temps! ET pour ma part, je ne laisse pas toujours de commentaires, mais je suis fidèle aux blogs des amies; tant d’univers se croisent, c’est riche!! Et infini comme tu le dis toi- même!
      Baisers!

  6. ooh les pierres et moi…. j’ai une belle collection de pierres ordinaires mais pas ordinaires dans mes yeux. Il y a rarement une balade sans ce que je ne prends pas un cailloux pour ramener à la maison. J’ n’ai jamais pensé de les broder d’ailleurs. J’en ai recouvert des doodles, de la peinture, de collage, du crochet mais jamais j’ai eu l’idée comme tu as eu; c’est géniale!

    • Bonjour Anja, merci, merci d’être venue sur le blog!
      Juste te dire que tu as toujours l’air enthousiaste!
      Que beaucoup de photos sur l’Inde vont paraître au fil des semaines, c’est un voyage que je te propose!!
      Sans te déplacer.
      On est finalement nombreuses à ramasser des pierres; en 2019, les miennes font l’objet de 2 Installations et finalement je les aime tant que je les recouvre de moins en moins! Tu verras, j’en ai d’Inde………Un jour, je t’offrirai une de ma maison si particulière…….. A moins qu’un jour, tu ne passes en Périgord? Tu connais?Tu y serais bienvenue!

  7. Bonjour Anne. J’ai de jolies pierres ramassées lors de différents voyages, avec lesquelles j’ai une histoire et je les aime nues avec leurs stries, les dessins de la nature, les éclats de quartz ou autre. Tu as choisi de vêtir les tiennes det c’est réussi !

    • Oui, mais tu remarqueras que je les pare à peine; moi aussi, de plus en plus, je les aime telles qu’elles. J’ai une année très « bougeotte », en beaucoup de lieux, c’est bien de marquer les dates avec une pierre blanche (ou pas!)Je vais vers de plus en plus de légéreté; mais c’est aussi un travail d’artiste pour des expositions; j’aime travailler avec elles…

  8. C’est la première fois que je vois ce genre d’habillage textile sur une pierre et j’aime beaucoup tes créations. Les pierres blanches 11 et 12 en particulier. Je ne sais si cela se fait en Inde (vu tes belles photos), j’ai pensé plutôt au Japon en les regardant.
    Je ramène aussi des petites pierres de mes voyages, des galets, pour leur couleur, leur forme, leur douceur au toucher, et je les pose sur ma terrasse.

    • Bonjour Tania, je reprends pour te répondre, en partie du moins, mon message en privé…………
      Contente de te lire après ce 7° voyage en Inde (qui sera suivi d’un 8° puisque je serai bénévole à Darjeeling que je ne connais pas en septembre prochain). Et zou, au moins encore une pierre………..!
      Les pierres non n’ont rien à voir avec l’Inde mais bien sûr, j’en ai ramassé là -bas; tu les verras un de ces jours sur le blog. Parées….de…Surprise …ce que j’ai trouvé par terre là-bas…!?
      D’autres les habillent carrément, leur font une coque; je laisse la pierre dicter ce qui la vêt et cela devient de plus en plus léger, symbolique; plus une parure qu’un habillage. L’idée est venue de tous les voyages 2019 que je marque d’une pierre blanche, en vue d’Une ou deux expos …Merci d’être passée. Bone soirée à toi!

Répondre à la tulipe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *