Retour d’Inde et cyanotype

Voilà, je suis rentrée…..Bien sûr, partiellement, je raconterai cette aventure. Partiellement, car il m’est impossible ni de tout montrer ni de tout dire; pari impossible à tenir! Juste dire: c’était formidable, exceptionnel, unique. J’ai beaucoup donné et beaucoup reçu; on revient transformée d’une telle aventure. Je dois conserver mes impressions, réfléchir  et bâtir personnellement dessus……..( Article et 1° photos juste en dessous de cet article) Oui, deux articles l’un au -dessus de l’autre!

1- En attendant, voilà un indien enturbanné, carte textile envoyée avant le départ à Liliane, je vous avais parlé fin août de son très bel envoi choisi, généreux; tous vos envois ont servi; il en restait un peu, je l’ai laissé sur place pour une autre fois…! Fin août avant mon départ, vous aviez vu mes indiennes; il fallait un homme. Collage textile inspiré d’une photo personnelle:

2- les cyanotypes de l’été 2019: j‘ai fait quelques cyanotypes sur Canson vers la fin juin; puis j’ai été happée véritablement par le tourbillon des allées et retours de ma tribu dans la grande maison familiale; impossible de rajouter du bazar au bazar, d’avoir quelques instants pour créer et mettre en marche la machine à courir. Courir, de plus au soleil, car il a fait très chaud. C’est un paradoxe de ne pas en avoir fait plus alors que le soleil, grand ami nécessaire de la technique- cyanotype était au rendez -vous!

Le peu que j’ai fait n’a pas été une réussite, qui plus est! Je voulais obstinément traquer la lumière à travers des verres; je sais que sur papier, c’est merveilleux, mais sur tissu, pas si probant que ça! Regardons une des installations mise à bronzer:

Bouteilles et verres de toutes formes, de toutes tailles; comme un pique- nique!

« Soyons CREATEURS. Contactons cette force d’une douceur qui comprend ce que nous ne comprenons pas. Personne ne peut tuer cette création.
(…)Ce n’est pas la politique, ce ne sont pas les religions, ce ne sont pas nos philosophies qui vont nous sortir de là. PERSONNE AUTRE QUE NOTRE BATTEMENT DE COEUR. C’est notre seule réalité. Notre réel est cette mine d’or en chacun de nous… »
(Frédérique Lemarchand, cantique du cœur )

Détail 1: j’ai créé des galaxies sur fond de ciel d’été
Eclipse cyanotypique
Le déjeuner sur l’herbe de Manet revu au bleu du cyanotype!

Deux versions juste -au-dessus, l’une au- dessus de l’autre, et dans des bleus différents.

La nappe du pique-nique aurait aussi bien fait l’affaire!
Autre disposition; toujours avec des verres et bouteilles différents, tailles différentes….

Je me suis consolée de mes tentatives plus ou moins réussies, en profitant tout l’été de mon « mur de cyanotypes » dans mon entrée; prolongement de l’exposition sur le végétal; depuis certains ont été vendus. Le reste retiré. En voilà un souvenir!

L’été s’est enfui, moi aussi; Je suis revenue!

On revient transformée d’une telle aventure. Je dois conserver cela et bâtir personnellement dessus……..( Article et 1° photos juste en dessous de cet article). A très bientôt!

Commentaire

Retour d’Inde et cyanotype — 16 commentaires

  1. Coucou Anne ..c’est bon de te retrouver ici ..te voici donc rentrée avec de merveilleux souvenirs ..merci pour ce partage de photos.. elles nous font découvrir une région de l’Inde qui ne ressemble pas a celle que l’on nous montre habituellement ..on se croirait dans un cottage anglais .. un petit paradis verdoyant ..avec de belles rencontres certainement…un voyage une aventure comme un cadeau souvenir indélébile en ton coeur…a bientôt de découvrir ton atelier tes apprenties brodeuses et leurs sourires .et belle rentrée a toi au BSG en cet automne pluvieux qui nous offrira bientôt sa superbe palette d’automne…bravo Anne pour ce portrait d’indien et tous ces bleus …..

  2. Bonjour Anne. Tu n’as pas remis la possibilité de commenter sur gton article précédent. J’aime bien ce cottage « anglais » où tu as été reçue. Bisous

  3. Ah Anne plaisir de pouvoir laisser un petit coucou ici et hâte de lire plus de détails.
    Je me suis mise au cyanotype, je suis en train de broder dessus… merci pour les idées qui fourmillent chez toi et qui grainent chez moi.bonne reprise en France,autre dépaysement et bisous

  4. En fait, tu étais en Angleterre! Ce qui ne m’étonne qu’à moitié, ce sont les British qui ont développé Darjeeling.
    Bon retour avec l’or des souvenirs de ce très beau voyage

    Bises

  5. Namaste, vanakam.. le nord,le sud.. Quel plaisir de t’avoir suivie dans ce séjour exceptionnel, suivie de loin… Les photos de la maison, des jardins sont un voyage dans le temps autant que dans l’espace. Bisous de Pondicherry.

  6. Une facette bien différente en effet de ce pays que tu aimes tant ! Ce cottage très british pourrait se trouver dans la campagne anglaise, ce jardin paysager me fait penser à celui de mon enfance… J’ai hâte de te lire plus en détails, mais déjà un grand merci pour ces premières photos … Pose-toi, défais tes valises et reviens nous dès que tu le pourras. Bisous l’amie

  7. Françoise, tu es dans le sud et moi plein nord………….Et l’Inde c’est grand, mais par ton dessin, dans mon livre de raison, tu étais près……….

  8. Oui, pays différent, mais au fond, pas tant que ça non plus. Inde éternelle du sud au nord, mais Inde qui bouge, qui bouge, change, évolue, tout en étant la même!!!

  9. Contente de savoir que ton voyage s’est bien passé et de pouvoir te lire à nouveau ici… Tes cyanotypes sont toujours très intéressants, et même si le rendu te plaît moins, il te permet d’évoluer quand même et d’enrichir tes expériences ! Bisous

  10. Merci Marie- laure, oui, le rendu n’est pas à la hauteur de ce que je pouvais attendre, mais l’expérience intéressante, je ne le nie pas…Il ya quelque chose d’astral à faire avec ces planètes de cristal!

  11. Merci Sylviane de ta visite. Le paradoxe, c’est un été très chaud, et peu de cyanotypes………On fait ce qu’on peut……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.