Broderie glazig à ma façon! 1/2

Il y avait longtemps que je n’avais pas brodé de taies (j’en ai montré beaucoup par-ci, par là ces dernières années)J’adore la broderie indienne… la glazig, la bigoudène, la broderie créative, toutes les broderies, ainsi soit-il!!!

On m’a commandé 2 taies, ce coup-ci moins romantiques que colorées et un peu le souvenir d’une Bretagne quittée…Donc, comme d’habitude (on ne se refait pas! )je pioche chez Pascal Jaouen, (ici Espérance, dans le Brodeur bleu ); j’ajoute, je retranche, je travaille le/mon  dessin, il devient mien, moins lourd déjà; puis je le brode comme je l’entends avec des points que les bretons emploient, mais pas que…

« Le seul, le vrai, l’unique voyage, c’est de CHANGER DE REGARD ». Marcel Proust glazig - detail

Points employés: Avec du coton perlé et du fil à broder Aurifil, la grande feuille: drein- pesk, échelle, poste et poste en chaîne, point de dentelle à l’aiguille, point de chaînette torse, galon de Plougastel- petites feuilles: point de Plougastel et chaînette,-coeur: point de reprise, tige et points lancés, fleur moyenne: points de reprise, de tige, festons, pistils et noeuds,- Grande fleur: points de reprise, Laouig, de tige, de chevron.DSCN6050 Pour les couleurs, j’ai fait un effort, restant dans les couleurs dominantes de la broderie glazig: orange, jaune, rouge…mais une plante comporte du vert, donc il y en a! Les artistes comme Pascal Jaouen, ne nous demandent pas de les copier, le tout est dans l’esprit!!! Et la citation suivante en parle mieux que moi; lisez-là! Ne faites pas comme les enfants, ne vous contentez pas de l’image!!! Mais je sais que vous lisez: vous êtes formidables!

« VOULOIR CHANGER s’apparente à l’ascension d’une montagne. Les premiers sentiers escarpés paraissent les plus durs et les plus fatigants. Pourtant, au fil de la progression, on réalise que le chemin n’est pas aussi difficile qu’on le pensait. Dès que l’on prend un peu de hauteur, on découvre avec stupeur que ce n’est pas l’ascension qui était ardue, mais l’idée que l’on s’en faisait. Et, fort de cette découverte, qui est une VICTOIRE SUR SOI-MEME, on progresse de plus belle. Les perspectives offertes sont alors si grandes, les paysages si beaux, que l’on n’imagine plus revenir en arrière. »Catherine Rambertglazig

Plein de couleurs jetées, ça doit vous donner l’envie de revenir ici? Je l’espère!!!Bientôt, vous verrez la 2° taie!

A lundi! mise en valeur


Commentaire

Broderie glazig à ma façon! 1/2 — 18 commentaires

  1. Cela ne risque-t-il pas de gratter le visage ???? en tous cas ta broderie est très réussie, très colorée et le style Jaouen « à ta façon » est bien breton…
    Bises et bon week end la git’Anne

  2. Bon, je n’y comprends rien à tes points, je ne fais qu’admirer le résultat… J’aime ce point sur la plus grande feuille, en vert. Tu t’inspires d’autres, mais nous on admire ce que tu fais… Et il y a bien longtemps que tu as gravi la montagne 😉 Bisous

  3. Comme d’habitude j’admire et les mots me manquent pour exprimer toute cette beauté dans chaque point exécuté !!! Bravo !!!

  4. Une fleur et une feuille qui prennent soin d’une autre en la couvant, voilà mon ressenti ce matin en admirant ta broderie. Belles journées et à lundi 🙂 Bisous

  5. Changer de regard ..eh oui Anne notre regard change au fil des jours ..du temps qui passe ..ce que l’on trouvait tres beau que l’on aimait il y a vingt ou trente ans nous semble aujourd’hui plutot kitch désuet .. les créateurs les artistes nous entrainent vers d’autres images tout en s’inspirant des images du passé …la creation n’a pas de limite ..on se nourrit du passé on s’en inspire et on se met a recreer a avancer vers d’autres visions encore inconnues et voila qu’une broderie de Pascal Jaouen prend sous tes doigts de Brodeuse une autre forme d’autres couleurs pour une superbe taie et combien on les aime tes broderies sur taies ou coussins ..bravo Anne

  6. Gratter le visage, Mijane? Les broderies ne grattent pas!!De toutes façons (mais ça ne gratte pas, non) je fais toujours mes broderie dans le coin d’une taie…Bisous, Mijane, parallèlement, je fais quelque chose de très long, la taie c’était ma récréation……….Bon week-end!!!

  7. Merci Marie- Laure, tu es super-positive, ça fait du bien!! en fait, je suis incapable de suivre un autre de A à Z; un peu rebelle……..ou très fantaisiste!!Bisous, bon week-end!!!

  8. tout à fait, Nanouanne, je les fais dans le coin, mais une broderie ne gratte pas (voir ma réponse à Mijane)

  9. Merci Nansou, en fait, les taies sont souvent imprimées, brodées parfois à la machine…………Celles de mes enfants, de la maison sont toutes brodées!! Bon week-end à toi (si tu me donnais le lien de ta recette, je crois que j’aimerais!!!)

  10. Merci fleur de lis, la 2° est presque finie, mais en revanche, je fais parallèlement un truc très-trop long………je montrerai un bout plus tard. Et quand j’aurai fini, j’enchaînerai sur le 2° qui va avec……Pffffffffffffffffff! quelle ambition et si peu de temps!!

  11. Merci Annie, je suppose que tu prépares de belles choses, ton blog est un peu irrégulier…………..Ca va éclore chez toi bientôt!!!
    Amitiés!!

  12. Coucou Gigine, oui, tout cela est juste; il faut aussi prendre le temps de réfléchir, laisser venir ce qui ne demande qu’à naître………….ici, en Anjou, donc absente de chez moi, je laisse venir. Bon week-end, prend soin de toi!!!

  13. Oh que c’est joli!
    Lorsqu’on se retourne et que l’on voit la montagne derrière soi, que de fierté d’avoir réussi à la franchir!
    Je t’embrasse.

  14. C’est cela, Maîté, réussir à avancer malgré les difficultés, et puis se retourner, ne pas trop se critiquer, faire son bonhomme de chemin en repoussant les cailloux du pied………….Gros bisous!

  15. elles sont sublimes, sublimes tes broderies, sincères félicitations,bisessssss, TIFFANY

  16. si contente de te lire « Tiffany »; je t’envoie plein d’ondes positives +++++++ Bisous envolés come des plumes légères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.