Des arbres pour tisser ma révolution, une bulle pour le silence des mots ..

Dans l’article précédent  « Du déjà vu un peu, du neuf, du tissé , du brodé, du bleu… » http://artisanne-textile.fr/index.php/du-deja-vu-un-peu-du-neuf-du-tisse-du-brode-du-bleu/2013/06/07 le 7 mai dernier, je vous ai montré mes colliers tissés à la façon des indiens du Nouveau-Mexique, et un médaillon turquoise  avec arbres, ceux-ci ont reçu un pschitt de neige sans doute, les voilà blancs, enfermés dans une bulle, mobile qui tourne et rappelle le cycle des saisons…Infiniment petits et infiniment grands par ce qu’ils suggèrent.: un monde intérieur, un microcosme , une sorte de toile d’araignée où sont retenus les  rêves…                                                   

                                              « Il faut beaucoup de rêves en SOIE

                                   pour tisser sa révolution ! »

Je continue de faire la mienne, de revenir à mes amours anciennes du tissage, fut-il à l’aiguille …en soie ou en coton….De nouveau, sur les troncs, des fleurs ont poussé…au point de nœud, ce doit etre des roses de noel..DSCN0744

« Jusqu’à ce que l’homme puisse reproduire un brin d’herbe,

la Nature peut rire de ses prétendues connaissances scientifiques ».

Reproduire comme le remarque Edison, un brin d’herbe est impossible, ne parlons pas d’arbres…Tisser proprement des 2 cotés qui seront apparents n’est pas chose aisée…prendre en photo du blanc et du TRANSPARENTNT non plus………..Bref, vous voyez le produit fini mais peut-etre la complexité du travail vous échappe- t- elle?…arbre boule

 J’avais au départ, collé le mot « créateur »; puis je l’ai remplacé par le verbe « Vivre »………..on pourrait disserter sur ces 2 choix…Oui, décidemment:

                « il faut habiter poétiquement la terre » (Hölderlin)

createur

Ainsi que l’écrivait Frigyes Karinthy ,le poète hongrois :

                                        « Tout est autrement » montagebulles

Il faut à la pousse des arbres, un monde habité et ailé. J’ai pensé que Fine (je vous invite à visiter son blog :http://fine.bessot.over-blog.com/)saurait apprécier cet univers blanc où se tissent les mots aux silences…. Derrière une vitre, elle saura qu’une amie pense à elle, …en faisant des bulles!

 » La sincérité et la TRANSPARENCE  parfaites sont des éléments essentiels de la beauté, comme dans les gouttes de rosée, les lacs  et les diamants « ( H.D Thoreau)

                                Place à vous les abeilles…A mercredi!


Commentaire

Des arbres pour tisser ma révolution, une bulle pour le silence des mots .. — 32 commentaires

  1. Il ne faut pas te sous-estimer, tes photos rendent très bien le travail et sa beauté, et seraient de nature à me donner des idées si je n’avais pas déjà tant de projets en chantier!

  2. J’aime ce petit tissage tout en délicatesse
    J’aime aussi la phrase d’HÖlderlin ( que j’avais mal lue la première fois : Il faut habiller poétiquement la terre , j’aime aussi 😉 mais c’est beaucoup moins sérieux )

  3. C’est un travail d’une réelle finesse! Ce travail dans le tout petit m’attire et je le pratique aussi de temps à autre ( trop peu en ce moment!). C’est effectivement tout un monde en soi qui me fait penser à celui des fractales si fascinantes.
    Une fille du Nord qui te salue dans ton grand Sud…..

  4. De la délicatesse, de la précision, mais surtout de l’Art pour réaliser cette miniature pleine de finesse… Et le faire recto-verso m’époustoufle encore plus ! Bisous et bonne semaine !

  5. Tous les vivants sont porteurs de cette impulsion créatrice et c’est le coté fabuleux de l’existence. « Vivre » et « Créateur » 🙂
    Sur le fond bleu ton travail est bien visible. Bravo l’artiste !

  6. Non, non, je ne sous-estime pas du tout ton travail. J’ai fait du tissage aussi quand j’étais plus jeune, sur un métier! Je crois que je ne saurais même plus monter les fils de chaine. Alors petit comme ça, non, je peux pas imaginer le travail que ça doit être! Sympa l’idée de la bulle!
    Gros bisous

  7. Cela fait plusieurs jours que je cours après le temps. Et une éternité sans passer par ici. Ta bulle m’inspire la sérénité, un peu comme un jardin zen en miniature.
    J’aimerais me lancer moi aussi. Encore un projet dans la longue liste 😉

  8. J’aime la finesse de tes petits arbres dans leur bulle … Et, j’aime cette idée de révolution …
    Reproduire comme le remarque Edison, un brin d’herbe est impossible, ne parlons pas d’arbres…Tisser proprement des 2 cotés qui seront apparents n’est pas chose aisée…prendre en photo du blanc et du TRANSPARENTNT non plus………..Bref, vous voyez l
    J’imagine bien toute la délicatesse et l’application qu’il faut pour réussir les deux faces mais on connaît tes doigts de fées !!!
    Bravo pour ce joli travail !
    Bises

  9. Nanouanne, je n’ai pas un très bon appareil photo, et en plus, il y a un effet de brillance avec la bulle; je fais comme je peux, et souvent dans des conditions….comme là, pas de connexion, je dois jongler…Ca m’oblige à m’adapter………….ce n’est pas mauvais; je suis tout sauf « installée!!Bisous!

  10. Nadine, merci; ce n’est rien, mais si petit, si délicat à tisser……………Juste une preuve d’amitié. Plein de pensées..

  11. Merci Eoline, oui, on est loin l’une de l’autre, mais proches aussi, miracle de la Toile!!! vive la technologie pour moi pourtant si rebutante…

  12. Lilou, le recto-verso, ça oblige juste à être net au niveau des raccords, c’est donc plus facile en une seule couleur…………….Maligne, hein, l’artis-Anne?

  13. Merci fifi, oui être vivant, c’est être créateur, mais trop de gens l’oublient ou n’y croient pas……………………Merci de ta visite!!

  14. Joëlle, je crois non plus ne savoir monter les fils de chaîne, car même mes colliers, je les tisse à l’aiguille sur une planchette de ma création…La bulle, j’aime ce qu’elle sous -entend……………….amitiés à toi, mille pensées chaudes comme un été enfin là/…

  15. Merci Christelle, oui, le grand c’est plus facile souvent que l’infiniment petit……………Il faut pouvoir tout faire, passer de l un à l’autre………….Ca oblige à voir dans toutes les dimensions…

  16. Nath, merci de ces mots qui montrent que tu as compris mes problèmes aussi bien en création qu’en photos..Bonne journée à toi!

  17. Bonjour maîté, oui, enfermer des mondes dans une bulle, avoir sa bulle à soi où de temps en temps s’enfermer, protégée……………….Amitiés!

  18. j’aimerais bien moi aussi certains jours m’enfermer dans ma bulle…. surtout depuis hier où j’ai encore une crève carabinée….
    Tes arbres tissus ressemblent à s’y méprendre à de la dentelle….
    Bisous l’Amie ailée

  19. Pauvre Mijane, encore malade?
    Je suis dans le grand sud avec l’âinée des petiotes, on a une seule chambre, c’est minuscule…et la plage est trop chaude!!!
    quant au tissage, oui, c’est une technique de dentelle à l’aiguille………….Gros bisous, soigne-toi bien!!!!

  20. hier,de retour, je suis venue lire tes articles en diagonale , je re-passe ce soir plus en détail….moi qui aime me réfugier dans ma bulle tes bulles me plaisent….avec en plus les jeux des lumières du dehors et aussi du dedans….je t’embrasse Anne, je vais retourner du côté de tes aumonières qui m’ont tellement séduite hier!
    ah j’ai vu aussi que tu avais changé un peu l’apparence de ton blog….

  21. j’avais aimé l’arbre bleu et m’etais posé question ..comment faire!!! je n’ai jamais pratiqué ce genre de tissage …bon un jour peut-être ..j’ai réussi un jour a broder une rose en cousant un bouton.. alors pourquoi pas faire fleurir d’autres roses sur un tronc d’arbre tissé …tu nous montres tant de possibilites l’artis’Anne ….tu nous étonnes et nous stimules a chaque fois …bravo aussi pour l’idée de la bulle qui garde en transparence une bien belle pensée amicale

  22. Oui, mamazerty, en fait, j’ai été obligée de changer la page à cause de pubs qui m’ennuient, je sais que c’est plus aéré, mais un peu trop aéré…Mille bisous à l’oiseau de passage….

  23. Merci Gigi, en fait, tu saurais tisser cet arbre, c’est entre dentelle à l’aiguille, stumpwork et tissage, juste un long temps de méditation….

  24. Quelle délicatesse dans ce tissage nuit et lumière. Et si petit dans sa bulle!
    On m’a offert un métier à tisser pour le noël de mes 7 ans : un vrai, de taille adaptée bien sûr, mais avec peigne, navettes etc… j’en ai passé des heures à l’apprivoiser et j’aimais beaucoup jouer avec les couleurs. je ne sais pas ce qu’il est devenu, mais je serais heureuse de l’avoir encore aujourd’hui. Mais pour du minuscule, j’imagine que tu te fabriques un petit carton… et une infinitude de patience.

    Oui, « Il faut habiter poétiquement la terre », c’est… irréfutable. 😀
    A bientôt
    Nijenn

  25. Tu as raison, Nijenn, je tisse souvent (mes colliers) sur un petit carton, mais là, je tisse sur un cadre de laiton que je fabrique…C’est donc un peu du stumpwork…………Et du bidouillage à coup sûr…………..

  26. Mandinette, oui, je garde le rythme, et même si je ne crée pas toujours autant que je veux, il me restera des fonds de tiroir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.