Encore une cobeille textile mais où grimpent les fleurs …Et, rien à voir: le Kama sutra en images!

DSCN3276 - Copie1- Le Kama Sutra en images:

Le 4° voyage en Inde donc se passait surtout au Madhya Pradesh, centre de l’Inde, très connu pour sses temples sculptés de Khajurâho ornés de figures érotiques fameuses; 22 temples subsistent mais il y en eut 3 fois plus; au niveau de l’érotisme, les figures sont assez acrobatiques……..

mais d’une grâce exquise, vous remarquerez la femme qui se met du khol autour de l’œil, celle qui se retire une épine du pied… Le reste se passe d’explications. Pour la note turquoise, un groupe de femmes en saris…(à Ellora, autre lieu prestigieux de l’Inde,mais au Maharashtra, plus au sud)montage khajuraho1

montageKhajuraho2

montage femmes Kajuraho

2–Après ça, moi, avec ma création, je paraîs un peu gentillette…

Il m’a été demandé  (par Régine, la fée brodeuse, pour une de ses amies) une corbeille de taille moyenne aux formes douces, dans les tons rose, beige, blanc, style « esprit de famille » et sur laquelle courraient des fleurs aux tiges en volute…………….

N.B. si vous avez envie de jeter un oeil sur la dernière création brodée de Régine, http://www.flickr.com/photos/artisanne_textile; c’est la 1° juste importée!

L’intérieur:DSCN1964

N’est- ce pas une  belle description? Le tout est d’y arriver…;Avec, Emily Dickinson, la Dame Blanche de Bobin:s’interroger:

« De quel territoire

sont-elles gardiennes,

ces fleurs barbelées

qu’on appelle les roses ? »

Il me semble que je suis parvenue à mes fins…

J’ai joué les jardinières, j’ai planté des graines, elles ont fleuri:

La baseDSCN1955

L’intérieur du fond et du couvercle:DSCN1954

C’est le 1° couvercle que je réalise en pente si douce ; je ne m’y suis pas prise comme d’habitude; j’ai même eu une idée technique innovante pour la forme de la corbeille, mais je ne pourrai le refaire que sur une plus grande corbeille. Bref, on ne cesse d’apprendre………………Le mot de Thoreau est juste:

« Nous devons REGARDER longtemps avant de parvenir à VOIR. »

Les 2 verbes voir et regarder…n’ont rien à voir!DSCN1962DSCN1958DSCN1960

Caractéristiques: corbeille textile moyenne faite de tissus blancs, un beige satiné très joli à motifs ton sur ton, un imprimé ancien sur mousseline d’organza … Pour que le couvercle ne glisse pas, j’y ai posé un rebord intérieur, pour l’attraper, un bout de tissu cordé, idem pour la tige qui court et dessine le motif, des fleurs en yoyos, des pompons…corbeille gigi

Je préviens tout de suite au cas où l’on me lirait trop vite, bien sûr, je ne prétends pas faire ici œuvre d’art autrement qu’œuvre artisanale car chaque corbeille est unique; n’empêche si Zola a raison lui qui a écrit:

« La définition d’une oeuvre d’art ne saurait être autre que celle-ci: Une oeuvre d’art est un coin de la création vu à travers un tempérament. « ,  je pense  que le jour où j‘ai vu ce que je pouvais tirer de cette technique des corbeilles textiles, je ne me suis pas trompée, et j‘y ai mis beaucoup de moi, de mon tempérament, de mon amour des tissus, des formes et des couleurs. Vous aviez vu la base, le couvercle, les intérieurs, voilà le tout assemblé:DSCN1961

O surprise, la guirlande fleurie se prolonge de bas en haut, du couvercle à la base

Comme on me l’avait dessiné en la commandant…………DSCN1963

A DIMANCHE, amies abeilles que j‘aime…


Commentaire

Encore une cobeille textile mais où grimpent les fleurs …Et, rien à voir: le Kama sutra en images! — 40 commentaires

  1. elle est belle cette corbeille dans ces couleurs douces, tendres …et ces petites fleurs « yoyos » parsemées et reliées entre elles par un lien « guirlande » aussi esthétique qu’utile …encore une bien belle création !!
    belle journée à toi …

  2. quel beau bleu étincelant ont ces saris!!!!!!
    ah je les avais vus (hélas uniquement en photos) ces temples….il n’y a ni pudeur ni impudeur mais d e la poésie(je trouve) et de l’observation scientifique….
    quant à cette corbeille elle est vraiment jolie, toute tendre, elle saura toucher!
    bisous Anne, dernière ligne droite avant demain anniv’ de Fifille, des choses,petites mais plein, plein, à mettre en place….

  3. JE reprends:
    ….Un merci qui devrait être écrit en caractères énormes…)Encore un BONHEUR sans pareil ce matin…..

  4. Oui, Laurence, tu as raison, c’est une technique particulière entre autres pour monter les bords dans des inclinaisons variées; merci!!! bon week-end!

  5. Merci à toi Genvviève d’être passée, je ne t’oublie pas; tu verras; la tienne sera comme un grand bol d’air frais………….

  6. Oh Evelyne, voilà un anniversaire qui aura été préparé!! entre la corbeille de Madyson et celle-ci, certains liens colorés………non? Amitiés!

  7. J’admire le bleu des saris et ces femmes indiennes qui les portent, une très belle photo …
    Les sculptures ont dû demander des années de travail mais elles ont su traverser les siècles et font toujours l’admiration de ceux qui ont la chance de pouvoir les contempler, merci pour le partage.
    Quant à ta corbeille, ses tons doux et ses fleurettes sont annonciateurs du printemps, un bien joli cadeau d’anniversaire, tu es une fée qui, d’un coup de baguette magique, réalise les souhaits de tes clientes et amies, bravo une fois encore.
    Bisous l’amie ailée et bon week end (il commence encore sous la pluie pour nous…)

  8. Emma, le printemps à pas de velours, arrive………………..dans la douceur et la tendresse attendues………….espérées. Bon week-end!

  9. Merci Mijane, pas de pluie pour nous, mais un ciel traversé d’un pâle soleil; les fleurs sortent, mais le sol est comme une éponge….J’aime l’idée d’être une fée, un peu…………..comme les ont tant de femmes dans tous les domaines! bon week-end!

  10. J’avais déjà vu un bon paquet de photos kamasutra (mon frère est allé en Inde), je trouve ça assez génial en fait !

    Ta corbeille est magnifique, j’adore, mais de toute facon, je les adore toutes !

  11. Ce haut lieu est formidable, il faut une bien bonne journée, car il y a des temples séparés……..Beaucoup de monde, on avait peur de ça, mais c’est si étendu ……….Et si beau!!!
    Certains à tort croient les indiens pudiques, mais non, femmes et maris se régalent de ces scènes, et les femmes ont le ventre découvert entre sari et chooli (la brassière!)
    Evidemment, à côté, ma corbeille est moins acrobatique!!

  12. toute les belles choses que l’on peut y mettre dans ces pannières
    il ne faut qu’un peu d’imagination , mais en cache pot cela ferait merveille
    pour mon avant dernier billet
    les coeurs c’est moi qui les ai fait
    pour le kama sutra , j’ai trop d’arthrose je risque de rester bloquer
    j’aime beaucoup la première photo toutes ces femmes , dans une unitée de couleurs
    c’est superbe
    bisous
    edith

  13. Bonjour Iris, une des rares corbeilles que j’ai gardées a le fond tapissé de plastique; dedans, un pot..Quant à ton arthrose, je me doute; déjà quelqu’un qui n’en est pas atteint….Ces femmes, je pense, qu’elles étaient toutes instit ou infirmières, tu vois, ce groupe dans les mêmes tissus qui pose pour une photo-souvenir….mais je ne peux pas toujours leur demander, qui elles sont d’à elles viennent…je ne ferais que ça…….or, là, il fallait visiter ce lieu prestigieux d’Ellora, il y aura un de ces 4 sur le blog des photos d’Ellora….Bisous, Edith!

  14. Oui, Aline, c’est un très gros travail car il y a un couvercle et son embellissement; je vois moi tout ce que ça m’apporte en qualité, découverte techniques, amélioration, accords…Passe un bon week-end!!!

  15. Encore une merveilleuse corbeille, très originale avec sa guirlande de fleurs. Il n’y en a pas une de pareille et c’est ça qui me plaît. Je n’aime pas trop le travail en série.

  16. Coucou Anne… un joli billet coquin (sic !) et une corbeille aux tons pastels, enrosée, fleurie nous parle du brin d’an à venir, que l’on espère.. pour réchauffer le coeur et le corps, s’il est nécessaire !!
    Je te souhaite un heureux dimanche, comme tu aimeras uni en choeur.
    Bisous provençaux.
    Den

  17. Encore un superbe corbeille, mais ma préférée….c’est la mienne! LOL
    En effet, voir et regarder ne signifient pas la même chose, de même qu’entendre et écouter! Je suis toujours éblouie par la richesse de notre vocabulaire français.
    Ce monument est asbolument stupéfiant, par sa taille, la richesse de sa décoration, l’originalité du sujet et le travail que ça a du demander!!!! Comme dit Iris avec humour, il ne faut pas avoir d’arthrose!!! LOL
    Gros bisous

  18. Oui anne une oeuvre d’art ou d’artiśanne est un coin de creation vu a travers
    Un temperament…mais chez toi il y a comme un plus ..tu sens tu t’appropries tu rentres dans la vision dans l’imaginaire de la personne qui te commande la corbeille et pour realiser reussir avec bonheur le defi tu possedes un savoir faire une technique que tu arrives encore et toujours a revisiter..cette corbeille que je vais offrir a une amie répond exactement a ce que je souhaitais..encore merci et grand bravo…..d’un autre style le kama sutra repond a d’autres desirs sans interdits bien que a l’epoque de gandhi certains temples je crois ont ete detruits a sa demande … Pourtant on y voit des femmes gracieuses mais elles ne portent pas de jolis saris bleus ……..

  19. le groupe de femmes est magnifique. Et ta corbeille est bien délicate comme toujours. J’aime ce que tu crées. Et j’aime les phrases parsemées tout au long de ton article, en particulier celle sur regarder et voir.
    Bon dimanche, fée des corbeilles!

  20. Une corbeille toute de douceur et de poésie… Douces et souples aussi les belles sculptées dans la pierre des temples. Un des paradoxe de l’Inde, les belles montrent leur nombril et le creux du dos mais cachent leurs jambes ! Belle photo, celle de ce groupe de femmes en saris/uniformes. La visite chez toi est toujours un moment d’évasion.

  21. Greenye, en fait, avec tout cela, je ne sais plus si « j’ai des couleurs », je crois que je les aime toues, même si je n’ai pas de rose chez moi; pourtant, je reconnais à cette couleur beaucoup de tendresse, et c’est une couleur qui vieillit bien………….Merci, bisous!!!

  22. coucou Joëlle, ces temples, c’est fou; effectivement, des années de travail……………C’est d’une finesse…..même ce qui est tout en haut et qu’on ne voit pas est ciselé….Gros bisous et tant mieux si ta corbeille est ta préférée, c’est le bisou sur le I d’amitié!

  23. Je n’ai jamais entendu dire ça, Régine. Gandhi n’était pas puritain, il trompait sa femme, et tout le monde le savait!! Le kama sutra, c’est indien…………… et franchement, musulmans mis à part, Kajuraho fascine les indiens et on voit bien leur plaisir amusé à détailler la moindre acrobatie amoureuse!!!

  24. Françoise, si je te fais envoler, c’est que tu as les ailes du désir………………….Celles qui nous portent toujours au-delà………………….. »Les amis sont les anges dont les ailes nous soutiennent lorsque nous ne savons plus voler……………… »
    Plein d’amitiés!

  25. j’admire ton habilité, je suis bien consciente que ma corbeille à moi serait toute bancale, et tordue, les tiennes sont d’une régularité incroyable, tes points de coutures bien réguliers, elles sont parfaites des crobeilles et très jolies , taratata tu es très talentueuse, et bravo pour la décoration, avec tes superbes fleurs, bisesss TIFFANY

  26. C’est gentil, Fifi, ça me touche; on peut toutes , on le fait, transformer le quotidien; c’est magique, il suffit de peu. Bonne semaine à toi!

  27. Merci de ton passage Sandrine; ça sent l’arrivée du printemps…………Aujourd’hui ion a eu un beau soleil! Gros bisous!

  28. attends Sarah cette corbeille, j’ai de l’entraînement derrière…si tu avais le même, tu en ferais tout autant; le tout est de trouver chacune notre mode d’expression, c’est fait, alors on progresse chacune dans notre « art »….

  29. Ah non, Isa, moi non plus, pas de travail en série, on peut tout varier, tout changer, suivre le flux des idées des unes, des autres…………..se laisser porter par ses envies, se concentrer sur la technique, mais dériver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.