Fratries (1/4)

Lorsqu’on a commencé à parler d’une possible exposition sur le thème des fratries (expo dont plus personne ne parle!), j’ai commencé à réfléchir; mais concourir pour concourir ne m’intéresse pas trop; j’aime que le thème m’aille, convienne à mes préoccupations, mes centres d’intérêt. J’ai vite pensé à quelque chose que j’aurais ensuite plaisir à exposer chez moi, par exemple en fin d’années ou lors de nos réunions familiales, j’ai 4 enfants, 4 beaux- enfants, 13 petits- enfants: une famille de 22 personnes aimantes et aimées; de là, très vite: l’idée de dessiner mon arbre généalogique. Tableau de famille ou présentation de ceux qui comptent tant dans ma vie !

PS les extraits de texte sont tirés de La percée de l’être ou les étapes de la maturité de Karl Graf Dürkheim

Je vous invite donc sur 2 ou 3 articles à découvrir mon « chef d’oeuvre » au sens des Compagnons, c’est à dire ma famille, sa beauté, sa richesse et ce qu’elle m’inspire, c’est à dire son image, sa représentation!

Pour commencer, je décidai d’onc de faire des cartes qui seraient ensuite « punaisées » sur un tableau…qu’on pourrait même au fil du temps compléter, car je supposais au moment d’écrire ces lignes que d’autres petits viendraient s’ajouter au chapelet des prénoms bénis. Ces portraits se devaient non d’être ressemblants mais symboliques…D’ailleurs, au final, tout le monde s’est reconnu!

A la base de l’arbre généalogique, mon mari disparu il y a presque 5 ans et moi- même:

Techniques utilisées: tissu teint aux végétaux par éco- print, dessin personnel, feutres textiles, piqué libre, pyrogravure sur tissu:

« La petite feuille du grand arbre! Si la feuille était douée de conscience, ne serait-elle pas, en automne, sous l’emprise du sentiment de sa mort prochaine?
Assurément, si sa conscience ne contenait rien d’autre que la feuille, la feuille en soi. Alors elle sentirait qu’elle jaunit, qu’elle commence à sécher, qu’elle va bientôt tomber, jouet du vent, victime de puissances destructrices. « 

Après les parents, commence la série des 4 enfants et de leurs conjoints; je mets des numéros afin que vous vous retrouviez:

-L’aînée et son mari (1 et 2):

Entre autres, doublement chef d’entreprise, yogiste…Tant de cordes à son arc (comme tous d’ailleurs!)
Entre autres…Excellent pianiste!

-Le cadet (3 et 4): militaire, parachutiste, père de famille nombreuse (voir plus tard!) apiculteur, joueur d’accordéon (Entre autres!)

-Son épouse, 7 enfants :

Pour la suite de mes enfants, de leurs conjoints, des 13 petits…A suivre! A très bientôt! Merci de votre visite!

En -dessous, un haïku et les herbes de la pampa:

Tout jeunes et dressés
Plumets soyeux dans le vent
Libres, fiers, nous le fûmes!

Commentaire

Fratries (1/4) — 24 commentaires

  1. Quelle magnifique idée. J’aime beaucoup le choix des symboles et je ne suis pas étonnée que tout le monde se soit reconnu! Tes dessins en piqué libre sont superbes! Vivement la suite 😉 Bises

  2. De qq traits dessinés à la machine tu as fais naître des images et certainement fait fleurir des sourires lorsque tes enfants ont découvert ce tableau de famille …..j’aime beaucoup ce genre de souvenirs textiles …tendresse et simplicité…. c’est beau Anne

  3. Merci Annie, on est juste au tout début de l’aventure, ma famille est grande….4 articles au moins au total, en compressant…Comme si on tentait de rentrer à 23 dans une 2CV ou une cabine téléphonique 🙂

  4. Gigi, je pense qu’un jour, je réunirai toutes ces cartes dans un livre textile; je ne sais pas, mais l’ensemble est difficile à ranger et prend beaucoup de place; comment plier ce genre de panneau?

  5. C’est une idée que j’adore … réunir ainsi toute la famille, avec la spécialité de chacun.e ! Avec 13 petits-enfants, tu vas encore avoir beaucoup de travail !
    J’admire particulièrement ta première création, avec ton défunt mari et toi .. ce mélange de broderie libre, feutre et pyrogravure m’épate …
    A bientôt pour la suite … bises

  6. De très belles représentations de chacun : ça doit être un plaisir de se chercher et se retrouver sur un tel tableau ! Une très belle famille mise à l’honneur ! Bisous

  7. Que le tronc est …fort…en émotions…et les racines bien présentes…ce qu’on ne voit plus mais qui a toute sa place dans la force des symboles et la construction du présent et du futur en herbe. Si je puis dire  » herbe »à propos de cet arbre…
    C’est très puissant ce travail !

  8. Merci Mamaz, ça me touche. Un proche m’a dit: « mais ce tronc n’est pas en accord avec le style du reste! »; pour moi, peu importe; ce tronc EST tout simplement; donc il est comme il doit être!

  9. Coucou Anne,
    Tres belle mise en oeuvre.
    Ton travail m’évoque beaucoup les séminaires de la psychologue Anne Ancelin- Schutzenberger, pionnière de la psycho généalogie ( j’avais participé à l’un d’eux). Elle demandait d’associer -sans trop réfléchir- pour chaque personne figurant sur l’arbre ce qui venait à l’esprit comme dates et événements, surnoms, etc .. et elle incluait aussi les animaux familiers.
    22 personnes, tu as du pain sur la planche!

  10. Bonjour Martine, contente de te lire! J’ai répondu en privé au sujet d’Ancelin; pour les 23 personnes, oui, il rete du boulot, il ya aura 4 articles là-dessus et des portraits en appliqué et piqué libre. Bises à toi!

  11. Excellente idée que cet arbre généalogique, mais quel travail quand on a une grande et magnifique famille comme la tienne ! Tu maîtrises le piqué libre à la perfection (un de mes échecs… mais il faut dire que je ne fais plus grand chose…) Bravo Anne d’avoir entrepris ce travail de longue haleine, quel bel ouvrage tu vas avoir au final !

  12. Chère Anne, je te renouvelle ici tous mes remerciements pour la magnifique carte que j’ai reçue hier et qui trône en bonne place dans ma pièce de vie…ce n’est pas celle de mon anniversaire (c’est toi que me l’as dit) mais je ne désespère pas qu’elle me parvienne un jour…
    N’oublie pas de la montrer aux amies butineuses de ton blog que je salue bien amicalement au passage, en sachant que je vais faire des envieuses…
    Belle journée à toutes

  13. Bonjour Anne. Tes monogrammes sont de toute beauté. Je n’ai pas trouvé où commenter sous ton article. J’ai planté il y a quelques jours tes graines de monnaie du pape. Bises

  14. J’adore le piqué libre Mijane, « je le maîtrise à la perfection, » parfois, …pas toujours; il faut se réhabituer presque chaque fois………

  15. Oui, Mijane, je ferai un article avec ta carte; en général, j’essaie de regrouper par thème: cartes, quilt etc…Ca viendra mais je suis en retard pour tout! Qui rime avec Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.