« Gelli plate », piqué libre, mixed media : encore des cartes (2)

C’est en forgeant, etc…….je progresse! Comme le titre l’indique (2), il faut se reporter à l’article précédent  le 21 novembre dernier, pour avoir une définition de la « gelli plate », avoir des liens et  mes 1° essais et empreintes non-utilisées.

« Tant que la CREATION dominera votre existence, vous continuerez de GRANDIR et d’EVOLUER »  Deepak Chopra

3 cartes avec piqué libre:

1- les papillonsDSCN3863

2 -l’ange de papier (dont le fond est bien visible avec son impression de coeur)DSCN3862

Je reprends ces conclusions écrites dans le 1° article (le 21 novembre 2014):

Fonds avec la  gelli plate:

1- il ne faut pas chercher un but final, mais accepter l’imprévu total et en jouer.

2- C’est ludique à un point tel que ça en devient addictif!

3- Inutile de netttoyer entre les impressions, jouer avec l’effet de surprise des surimpressions.

4- rien n’est raté, on peut recommencer à l’infini!

5 -on peut superposer, découper, réassembler…..JOUER!

6- On peut coller, embellir,piquer, coudre….

Conversation ailée: permet une transition avec la série des oiseaux:DSCN3857

La série des oiseaux dont les fonds plus clairs sont visibles:

1- Printemps à venirDSCN3850

« Je garde la ligne du téléphone de mon esprit ouverte à la PAIX, à l’HARMONIE, à l’AMOUR et à l’abondance. Ainsi, lorsque le doute, l’anxiété ou la peur essayent de m’appeler, ça sonne occupé – et bientôt ils oublieront mon numéro. » Edith Armstrong

2- La clairière du rouge-gorgeDSCN3849gelli plate oiseaux

3- Rencontre ailéeDSCN3856

Le fond rayonnant, noir (en toile d’araignée), c’est dû à l’impression sur la plaque (la gelli plate) d’un tapis d’évier; ça rend bien!)

-le bleu mésange

« Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d’invention et de fécondité. » G.SandDSCN3855montage cartes gelli plate

A mercredi!


Commentaire

« Gelli plate », piqué libre, mixed media : encore des cartes (2) — 36 commentaires

  1. Quelles jolies cartes ! Les fonds sont de toute beauté, fondus, en transparence, pastels… Avec les oiseaux posés dessus, un air de printemps arrive à la maison… Qu’est-ce que j’aimerais te voir travailler ces tissus ! Bisous

  2. eh oui la création est sans fin Anne…elle nous emméne vers des chemins inconnus elle attise notre curiosité..et l’on découvre un tas de possibiltés…je ne connaissais pas le gelli plate Mais tes cartes brillantes étonnantes colorées m’incitent a explorer cette technique ..alors vite j’ai ajouté ce matin sur ma lettre au pére au Noel ….une plaque de gelli plate !…j’ai bien apprécié aussi la citation d’Edith Armstrong ……merci l’artis’Anne

  3. Quelle jolie série. On sent que tu maîtrises de plus en plus cette technique. Celles aux oiseaux sont de toute beauté. J’aime la citation « il a plu des mots ce matin, ils sont tombés dans mon jardin », c’est tellement poétique…
    Merci pour cette jolie parenthèse

  4. Bonjour Anne, tes tons de bleus et de verts sont magnifiques , et tes cartes très réussies et lumineuses….et puis ces mots, déposés comme un diamant dans un écrin….

  5. Nansou, les oiseaux sont des messagers ailés; j’aimerais avoir le temps de t’en envoyer un; je ne sais pas si j’ai gardé ta nouvelle adresse ni où!Bisous!!!

  6. En fait de tissu, Marie- Laure, ce sont surtout des papiers à dessin type Canson, c’est créatif, ludique, addictif!!Bisous!

  7. Bonjour gigine, La gelli-plate, c’est addictif, au début, on tâtonne et puis dès qu’on a compris, ça progresse vite et on a des fonds intéressant. quand je serai immobilisée, je ne pourrai plus le faire, il faut trop de choses sous la main et je ne peux pas embêter mon entourage à deander ci et ça, puis à ranger……………Alors, avant, je m’éclate!Gros bisous!

  8. Elena, merci de ta visite, j’ai bien pensé à broder dessus, mais c’est plus long, n’empêche c’est sympa à faire!!!!

  9. Coucou Mamazerty, je suis heureuse de te lire ici, merci; les mots tissés restent et les cartes sont des bons supports qui peuvent aussi servir de marque-pages…………..Amitiés!

  10. Coucou Anne …j’espere que ce com passera les deux premiers se sont envolés …oui il n’y a pas de fin a la création…elle nous emmene sur des chemins inconnus et l’on avance en découvrant de nouvelles techniques qui suscitent notre curiosité …..je ne connaissais pas la gelli plate ….mais tu nous montres tes cartes colorées étonnantes brillantes …cela me donne envie d’essayer ….oui je vais ajouter sur ma lettre au pére Noel … tres envie de trouver dans mes petits souliers une plaque de Gelli plate …..j’aime aussi la citation d’Edith Armstrong..Merci L’artis’Anne

  11. Bonjour Gigie, non ton mail précédent est bien passé, je l’ai lu, je te remets en copié-collé dessous ma réponse:
    Bonjour gigine, La gelli-plate, c’est addictif, au début, on tâtonne et puis dès qu’on a compris, ça progresse vite et on a des fonds intéressant. quand je serai immobilisée, je ne pourrai plus le faire, il faut trop de choses sous la main et je ne peux pas embêter mon entourage à deander ci et ça, puis à ranger……………Alors, avant, je m’éclate!Gros bisous!

  12. merci pour le petit message et comme ça je ne manque pas un article qui m’est au cœur. Aah le gelli….. j’ai envie de ‘m’enrober’ dans ce technique et matière…mais ce ne sont pas encore des vacances scolaires.. j’aime tes cartes beaucoup et elles sont aussi belles pour les yeux qu’elles doivent être pour la touche (elle touchent donc deux fois à leur destinataires)c’est le petit extra de gelli: même avec des couches et des couches la surface semble mince et est lisse.

  13. bonsoir anja, j’en avais vu des fonds ainsi faits,mais toi, tu m’as VRAIMENT donné envie de m’y mettre……………..Merci de ton passage d’experte, gros bisous!

  14. Très intéressant ce travail de fond à la gelli-plate, cela donne une grande richesse de motifs. Je ne connais que les impressions au rouleau, comme des monotypes sans presse, qui sont aussi très addictifs. Et puis tu les embellis de façon poétique, et littéraire. Une série toute douce.

  15. Merci Françoise, je faisais avant des monotypes sur une plaque de verre, ici, c’est facile, différent; ensuite, on se laisse porter par le « rendu », on le poétise comme on peut…………….Amitiés!

  16. Merci Nanouanne, tu es bien plus forte!!! L’avantage de la « gelli plate », c’est qu’on peut reprendre à l’infini, je les fais à l’acrylique, mais c’est léger, on peut donc superposer les couches!

  17. bonjour Patchacha, en fait, cela s’étend sur plusieurs jours, un premier jour, je fais mes empreintes, un 2°, j’en reprends certaines, ensuite, au fil des jours, je les décore une à une selon ce qu’elles m’inspirent; pour 4 ou 5 cartes, donc, un travail étalé sur une semaine……………..Amitiés!

  18. Coucou Anne !

    je viens de découvrir un joli envoi dans ma boîte aux lettres ! Merci pour la très jolie carte, un oiseau comme je les aime ! D’ailleurs ma fille qui les aime aussi voudrait me la chiper 😉
    Et merci pour la belle étoile qui a rejoint notre sapin presqu’entièrement décoré de déco faites mains, à diverses occasions !

    Un gros merci !!!

  19. Merci Nansou, l’étoile devait avoir besoin d’un coup de fer……………..C’et vite arrivé, ouf!!!
    Tu montreras une photo de ton sapin?
    Mille pensées à vous tous!

  20. Merci Nansou, l’étoile devait avoir besoin d’un coup de fer……….CVe n’est pas grand chose!….C’est vite arrivé, ouf!!!
    Tu montreras une photo de ton sapin?

    Mille pensées à vous tous!

  21. Quel foisonnement j’adooore tes cartes, pourtant si éloignées de mon univers, je suis toujours surprise ravie et étonnée par ce que tu fais.
    la nature ne me branche pas autant .

    Merci Marie- Claude, mais quand on aime les techniques, il reste les thèmes,les couleurs; c’est là qu’on différerait? Pas si sûr…Il reste en commun en tout cas, le bonheur de la création; pour moi, c’est le plus important!
    quant à la nature, elle me ravit; je vais êtreprivée de ne plus marcher pendant 2 mois…

  22. Merci Marie- Claude, mais quand on aime les techniques, il reste les thèmes,les couleurs; c’est là qu’on différerait? Pas si sûr…Il reste en commun en tout cas, le bonheur de la création; pourmoi, c’est le plus important!

  23. Merci Marie- Claude, mais quand on aime les techniques, il reste les thèmes,les couleurs; c’est là qu’on différerait? Pas si sûr…Il reste en commun en tout cas, le bonheur de la création; pour moi, c’est le plus important!

  24. Merci Marie- Claude, mais quand on aime les techniques, il reste les thèmes,les couleurs; c’est là qu’on différerait? Pas si sûr…Il reste en commun en tout cas, le bonheur de la création; pour moi, c’est le plus important!
    quant à la nature, elle me ravit; je vais êtreprivée de ne plus marcher pendant 2 mois…

  25. Bonjour Anne
    L’Ange avait du cœur, et c’était aussi l’Ange venu du cœur: une petite merveille de raffinement jusque dans les écritures patiemment tissées dans la caverne magique non d’Ali Baba mais D’Anne la fée.
    Pas étonnant non plus que tous ces oiseaux se posent pour donner l’aubade!
    Quant à la citation d’Edith Amstrong, je me permets de la noter…tant elle est d’actualité, même si je suis toujours dans cet esprit-là.
    Un grand merci venu du fond du cœur encore une fois.
    Plein de bisous répondent à l’ange.

Répondre à Anne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.