Le travail à la chaîne réduirait-il la nécessité de penser?

Attention: article subversif! Vous voilà prévenues!

« Notre premier progrès dans l’assemblage consista à apporter le travail à l’ouvrier, au lieu d’amener l’ouvrier au travail… Le résultat net de l’application de ces principes est de réduire pour l’ouvrier la nécessité de penser et de réduire ses mouvements au minimum.» 

Dingue, dingue! « Z’avez vu » cette citation d’Henry Ford: « réduire la nécessité de PENSER »………..Ben moi, je n’aime pas trop, pourtant  je travaille parfois en série ou à la chaîne, c’est du pareil au même; cependant, je suis obligée de penser; vous croyez vous que vous arriveriez à faire quelque chose bêtement?………..Prenons un exemple: des trousses avec la doublure qui revient devant, j’en ai fait des dizaines; mes enfants en ont encore qui datent de leur scolarité , c’est vous dire!!! (en gros  près de 20 ans…)Je devais en faire une pour une petite qui laisse traîner partout ses crayons, zou, je m’y colle!

L’enfant a une cousine. donc, je récidive:

Sur la trousse rouge, la vignette vient d’un  pantalon  d’un de mes enfants, 10 fois ou presque, récupérée, mise ailleurs……………….

Sur ce, ma propre fille voyant cette dernière trousse rouge m’en demande une qui serait double, « et puis non, pas une mais deux! » c’est à dire 4 trousses sous la forme de deux……..….Ben voyons! Que croyez-vous qu’il arrive? Bien, oui, je m’y suis attelée, et voyez le boulot!

Ah ah, me direz-vous, grandes insolentes, mais il n’y en a que deux sur la photo…………………..Que nenni!!!

Par un habile jeu de rubans, la trousse se dédouble en deux compartiments!!!!  Alors, Henry Ford est certes mort, mais il nous fait bien rigoler encore!!!! C’est du travail à la chaîne, mais il FAUT penser, môssieur!

Et c’est partout pareil; prenez par exemple, les étuis à mouchoirs, on vous en vend partout, tout plats, tout mous………Moi, je les fais juste au format, avec des pinces, donc en forme (je vous en ai déjà parlé) et je les offre quand j’offre un sac ou pour un petit (tout petit!) cadeau, mais en général pas un, mais deux, trois, quatre…..J’ai mis au point ma propre façon de faire (car oui, je pense, donc je suis!) mais je crois me rappeler que vous pouvez en trouver un approchant ici (lien déjà donné aussi :http://vick-et-pique-et-colle.over-blog.com/ )Ils sont comme des trousses, la doublure revient dessus, pour le contraste des matières, motifs, etc……..Vous en avez vu récemment (les 27 et 31 août, ce n’est pas bien vieux!) en revoilà deux autres:

Un deux trois,  à nos machines ma foi !

4,5,6 on sera bien assis !

7, 8,9 pour faire des étuis neufs

10,11,12 ils seront tout rouges !

Sur ce coup, monsieur Ford, je ne vous dis pas « au revoir »! Mes bisous, smack, smack! ce sont pour mes abeilles venues faire leur miel dans ma ruche colorée. A mercredi!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.