Livre -textile rouleau : Neige de Maxence Fermine (2)

Pour  le livre -textile rouleau : Neige de Maxence Fermine, je reprends en partie le texte du précédent article. En revanche, évidemment le livre textile avance, les extraits changent, les images aussi

Les habituées du blog ont déjà vu des teintures au thé par diffusion, du piqué libre, des livres textiles et des livres- rouleaux textiles. Livre-textile rouleau 3

On avait pu lire des extraits de Mâ d’Hubert Haddad; vous allez lire dans différents articles des extraits de Neige de Maxence Fermine; le court et beau roman se prêtait bien à la création du livre- rouleau suivant; je l’ai lu lors de sa parution, ai rencontré l’auteur lors d’une séance de dédicace; enfin, j’ai pensé à l’aînée de mes petites fille et son frère qui prennent des cours de cirque et font du funambulisme…

Comme pour le précédent livre -rouleau textile, les techniques sont  principalement, la teinture au thé par diffusion (en posant au fur et à mesure mes sachets de thé sur un tissu blanc au départ), piqué libre (je rappelle que je n’ai pas de pied spécial piqué libre), et la broderie à la main. L’arbre est en coton et appliqué -couché très lentement.

Photos des « pages » suivantes et détails du livre- textile rouleau:Livre textile 1

« La neige se change en eau; c’est donc une musique (…)

L’image de la jeune femme l’obséda tout au long de la route.

(…) L’amour est bien le plus difficile des arts. Ecrire, peindre, danser,

c’est la même chose qu’aimer; c’est du funambulisme »livre- textile

Livre -textile rouleau et broderie- main« Le plus difficile est d’avancer sans tomber (…)

La jeune femme ne marchait pas sur une corde, elle tenait en l’air par magie.

On la prenait pour un ange ».

Notez, dessous, les auréoles du thé, nuage, chemin, on peut tout imaginer………Et on prend la jeune funambule pour un ange…Livre -textile avec piqué libre et broderie-main

Au revoir pour un numéro 3, voire un numéro 4…Mais souvenons -nous que « Le plus difficile est d’avancer sans tomber ». La vie ne tient qu’à un fil… je vous propose de le suivre bientôt

En attendant, je vous offre une coupe de coings de mon jardin, fruit devenu rare:coing, quince 1


Commentaire

Livre -textile rouleau : Neige de Maxence Fermine (2) — 14 commentaires

  1. Quelle délicatesse dans les broderies ! On est « sur le fil », au propre comme au figuré, avec ces petits personnages… On retient son souffle pour qu’ils ne tombent pas… Un bel instant de poésie. Bisous

    • Anja, les explications ou précisions sont toujours plutôt sur mon site; c’est déjà assez de travail! En revanche, sur Flickr, j’ai précisé que c’était dans le titre un livre rouleau. bon week-end ensoleillé, je reprends la route vers l’Anjou

  2. Que d’impressions différentes émanent de tes funambules, une téméraire qui fonce, une équilibrée par sa jupe-coeur, un ange qui se joue de la corde. Encore un beau voyage! Merci :-). Bises douces.

    • Anja, merci, c’est un gros travail d’écriture et de recherche; et que de petites mains pour le regarder…..Il plaît chez moi, je suis pour ces enfants une conteuse du fil, une funambule, en somme…..Bises à toi!

  3. Bonjour Anne,tout ce travail!!!!!et en particulier cet arbre qui danse, mais les pieds bien enracinés…il est MERVEILLEUX!!!(le reste aussi^^)-bisou et bonne semaine

    • Moi aussi, Mamaz, je danse, mais…les pieds sur terre..Quoique …Lorsque je crée, je décolle………..Histoire de funambule,……Mille pensées à toi de pas très loin………….

  4. La funambule me plait beaucoup!
    j’ai deux tableaux chez moi avec des funambules…
    et les coings aussi, j’en cuisine pas mal en ce moment

    je te souhaite un très bel été indien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *