Pochette très ethnique en tressage de tissus teints- maison

Comme vous toutes, j’ai besoin de pochettes pour le téléphone, les lunettes.

La précédente pochette que j’ai créée datait de fin 2016: broderie très ancienne sur soie et canevas chiné en brocante en Périgord (doublée de tissu vintage).pochette thnique 1

Je l’aimais vraiment beaucoup, on l’aurait dit rapportée d’un long voyage. Mais la soie brodée se coupait; cela lui donnait un air plus ethnique et ancien encore. Cette pochette me sert toujours; je fais durer les choses; je suis fidèle.

doublure de pochette

Bref, comme 2019 est placé sous le signe de voyages,  j’ai décidé de coudre une nouvelle pochette, ethnique aussi, personnelle. J’ai choisi deux de mes tissus en teinture végétale et de les tresser. L’un est un tissu teinté à la rouille et feuilles martelées, l’autre un éco-print. La doublure  est fleurie, vintage, rapportée aussi d’une brocante du Périgord. (sur la photo au-dessus, on voit la doublure fleurie et sur la photo en dessous, le dos de la pochette)Dos de la pochette

Je voulais que la nouvelle pochette me ressemble tout autant que les autres!

« La vérité est en nous ; elle ne vient pas du dehors »

Thomas Carlyle

Pochette très ethnique

Techniques employées dans la pochette ethnique 2: tissu vintage de doublure, tissus DIY, tissage des 2, points avant en coton perlé, piqué libre (surtout sur le tissu de dos)perles de verre, breloques, pendentif ancien à grelots, perles ethniques, bouton- fleur en pâte Fimo modelé artisanalement, sur le rabat: broderie fine offerte par une amie qui l’a faite (Elizabeth du blog quieter moments)

À la fin, donc, j’ai obtenu ceci qui me plaît bien, même si les photos en affadissent les couleurs:pochette ethnique: la berbère

« Il n’est jamais trop tard pour devenir ce qu’on aurait pu être ».

George Eliott

Pas si facile que ça, d’accessoiriser, de trouver les bonnes breloques ou perles. A la fin, il manquait juste le lien de la pochette, coupé dans les 2 tissus de tressage du tissu;  j’ai réussi à glisser ma corde dans un cm de cordon:pochette ethnique avec liens + glands

L’affaire est dans le sac. Et moi je pars dans les Pyrénées, déjà ivre de paysages. A bientôt!

 

Commentaire

Pochette très ethnique en tressage de tissus teints- maison — 16 commentaires

  1. Effectivement, cette pochette te ressemble. Elle est superbe, entre le côté nature des tissus, les breloques, les broderies… Ta créativité et toutes tes idées m’épatent toujours! Bon séjour dans les Pyrénées. Bises

    • Annie, je crois oui, qu’elle me ressemble un peu; j’essaie de faire ce que j’aime. Mais mes idées ne sont pas « épatantes »; elles naissent sans contrôle mais justement à mon image; finalement, spontanées, je n’ai pas à en être maître……difficile d’expliquer un travail. En tout cas, j’aime qu’il soit sincère, authentique, jaillissant………..Je t’embrasse!

  2. On n’a jamais assez de pochettes ! je suis d’accord avec toi…. j’aime que chaque chose soit bien à sa place… j’adore ta 1ère pochette. Elle est superbe…. je l’aimerais bien pour moi…. car de ma commande je n’ai rien pu garder pour moi, tout m’a été chouravé !
    bisou amical et bonnes vacances dans les Pyrénées !

    • Oh merveilleuse Den, tu n’as rien gardé? Je te ferai bien une pochette à mon retour, MAIS commme celle- ci, cela m’est impossible; c’est difficile de savoir ce que j’autre aimerait; je sais être un peu trop fantaisiste pur certaines…Fantaisiste, donc pas si organisée que toi; j’aimerais cependant que mes proches soient un peu moins désordonnés……..Je t’embrasse avec amitié! A bientôt chez toi ou moi!

  3. J’admire ces travaux d’aiguille pour lesquels je suis si peu douée, bravo pour la nouvelle pochette. Merci pour ton passage sur T&P.
    Un des deux côtés d’un couvre-théière russe qu’on m’avait offert était si usé que je me suis tout de même lancée un jour en y cousant un nouveau tissu, et j’en suis très satisfaite chaque fois que je l’utilise (tous les jours) ;-).

    • bonjour Tania, je passe plutôt souvent chez toi (connue grâce à Plumes d’ange)mais je devrais mettre ton blog sur bloglovin pour y aller plus souvent; si je crée en tissu, j’écris aussi (un livre de nouvelles a paru) je travaille à un « vieux » roman; en fait, j’étais prof de lettres, je fais partie (en Périgord) d’un chouette club de lectures……..Ma table de nuit croûle sous des livres qui m’appellent véritablement, mais sont en attente…….le désir se nourrit de l’attente!
      Plein de pensées et voeux!

  4. Superbe pochette ! Et les choses qui vieillissent, c’est bien : on peut toujours les utiliser en les ménageant un peu, et cela donne l’occasion de créer encore et encore ! Bizz

    • Oui, Patchcha, j’aime ce qui vieillit, s’use et ce qu’on recompose; c’et intéressant. La 1° pochette tombe en miettes, MAIS les fleurs se séparent de la soie; je peux sans doute les utiliser séparément………A suivre………..un jour!!

    • Marie- Laure, j’aime bien, elle est très perso. Je n’achète rien ou presque, je crée avec ce que j’ai! Bisous à toi!

    • Merci Brigitte, j’ai vu ton post sur l’étole au crochet; j’aime vraiment beaucoup; je n’en fais presque plus, ça me fait mal au poignet!

  5. Toujours très créative notre Artis’Anne, bravo tu ne manques pas d’imagination et ta nouvelle pochette est vraiment à ton image.
    Je te souhaite des voyages à n’en plus finir, de nombreux moments de bonheur en famille ou entre ami(e)s et en prime une bonne santé pour en profiter !
    Gros, gros bisous