Toujours l’Inde, et la recette des pompons à la fourchette pour un biscornu indien

A- 4° voyage en INDE (Madhya Pradesh et Maharashtra)

Ce sont les dernières photos en ce qui concerne le blog; je continuerai bientôt de les classer dans mes albums Flickr! Je vous préviendrai!

-je connais une petite fille qui a un très grand tableau de papier; deux fois je lui ai laissé comme des messages, des dessins d’inspiration indienne à main levée…………elle les a coloriés:montage dessins

-Parfois, en Inde, on rencontre des gens aux yeux verts merveilleux ; certains disent que ce sont des descendants d’Alexandre le grand….c’était le cas de cette femme très belle, maman d’une fille très belle aussi, …devant un palais- musée de Gwalior(MAdhya Pradesh):DSCN2315

-classées au Patrimoine mondial de l’humanité, les grottes sculptées d‘Ellora( Maharashtra); pendant des générations, dès le II° siècle avant Jésus- Christ) les moines bouddhistes ont habité les lieux et y ont travaillé:montage Ellora

Enfin marchant sur une plage de Bombay, loin dans le sable mouillé, j’ai heurté une statue de divinité ceinte de bracelets rouillés; souvent les indiens laissent de telles offrandes dans les lieux saints, parfois dans les eaux; celle-ci y était depuis longtemps, c’était le jour de mon départ,  j’y ai vu un signe de bienveillance, je l’ai recueillie. Elle HABITE ma maison. Nul là-bas n’a su me dire quelle déesse (ils en ont plus de 3000!) portait un coquillage à son oreille et avait pour véhicule un éléphant. Elle est emplie de vœux et prières, de sable et du bruit de la mer……………..C’est un attachement de plus pour moi à ce pays béni!copie de D.M

B-Recette des pompons à la fourchette et du biscornu …indien (c’est pas une jolie transition, ça?):

1- Prendre une bonne dose d’inspiration chez http://www.millionlittlestitches.blogspot.fr/

qui vit ou a vécu en Inde, qui brode avec les indiennes ou seule… indian biscornu

2- faire une douzaine de mini-pompons à la fourchette (selon la vieille recette vue et revue sur la Toile, la justement nommée!), pas besoin de cercles en carton, ils seront petits réalisés ainsi: (une petite fille y arrive très bien et peut aider à la tambouilleDSCN3651

3 – La partie la plus longue de la tambouille,: broder librement selon son goût, sur du lin rouge et écru 2 carrés; pour ma part, je m’étais donc inspirée d’un biscornu brodé en Inde: (sur le blog cité plus haut) mais j’ai surtout utilisé des points de broderie bretonne (broderie glazig)

Points de broderie utilisés sur le 1° carré:  points de bourdon sur chaînette, Neude, point de reprise, point de rosette, point de deuil:DSCN3596

 

Pour le dessin, je me suis inspirée d’un modèle de broderie de Pascal Jaouen (Glazig motifs à broder), mais je l’ai allégé et mis à ma sauce

Points de broderie utilisés sur le 2° carré: Points de bourdon, point de neude, point Hanter Regenn, points de feston, points de repriseDSCN3641

Après, il reste à faire comme pour la recette traditionnelle du biscornu, coudre, bourrer, assembler, décorer. C’est là qu’entrent en scène vos mini- pompons mis en réserve.

Résultat de profil et de dessous:DSCN3656DSCN3654

Le biscornu, ça ne sert pas à grand chose, mais « le biscornu- pendouille », ça a un air ethnique qui me plaît bien. Tirez lui la queue, il pondra des œufs!!!

DSCN3655 - Copie

« La Passion est encore ce qui aide le mieux à Vivre »!

(E. Zola)

DSCN3652

Prenez un grand ciel gris et repeignez-le!!!

J’avais longuement hésité pour savoir quel carré serait au-dessus, mais par un habile système de coulisses, je peux modifier (en m’enquiquinant, mais tout de même, je peux le faire!)biscornu indien

Voilà comment faire un peu plus indien dans une chambre rouge et blanche où les clins d’œil à ce pays où je suis déjà allée 4 fois sont nombreux!

Bises, amies -ailées ! Merci,  A dimanche soir ou lundi matin!

 

 

 


Commentaire

Toujours l’Inde, et la recette des pompons à la fourchette pour un biscornu indien — 45 commentaires

  1. J’aime beaucoup cette idée du biscornu! Merci pour les explications. J’ai beaucoup apprécié l’ensemble de ton reportage sur ce voyage en Inde. L’architecture, les couleurs, les sourires etc…

  2. une inconnue ?oui mais une déesse chez l’artis’Anne ….et un joli biscornu style indien fait main pour honorer la déesse …..eh bien Anne le mariage est réussi entre broderie bretonne et style indien.. tout va bien !!! les petits pompons a la fourchette n’en connaissais pas la recette …mais j’y goûterai …..et bravo a l’artiste en herbe qui a si bien colorié les dessins de mam’Anne

  3. j’aime beaucoup ce biscornu aux jolies couleurs et que dire des pompons , et l’idée de l’accroché lui donne vraiment un air de là-bas, il irait bien avec ma pendouille d’éléphants dans ma roulotte (véranda en faite arrangé en  » roulotte « ), bisous ma jolie

  4. Super idée que ton biscornu-pendouille! Et la pointe vers le bas, j’aime!! Je ne connaissais pas les pompons à la fourchette, c’est rigolo.
    Bisous et bon week-end.

  5. jolie idée ce biscornu !!! et cette femme est d’une rare beauté ..elle est magnifique et resplendissante !!!
    belle journée à toi

  6. Merci Anne, je poursuivrai le reportage sur Flickr, pas tout de suite, mais peu à peu.. bon week-end (ici il commence avec le soleil! Enfin!)

  7. En fait, ces liens entre broderies bretonne et indienne, Gigi, j’en ai parlé l’an dernier, rencontrant un breton marié à une brodeuse indienne, j’avais établi ce rapprochement et cela soudain lui avait paru évident…Bon, tout une histoire, et finalement, je ne prends jamais le temps de raconter des anecdotes……………Elles sont pourtant parfois, éclairantes; entre paroles et temps, il faut choisir. Bon week-end à toi!

  8. Myricoud « pendouille éléphants », j’en ai chez moi ,et bientôt ici, tu en verras, c’est drôle que tu en parles…Quant à « accrocher » le biscornu, ça vient du lien donné, et oui, j’ai sauté sur l’idée!!!

  9. Bonjour Annie, ah bon, tu ne connaissais pas non plus les pompons à la fourchette? En fait, je fais ça avec des petits enfants, c’est plus facile que le rond de carton et super pour les petites décos rapides!! si tu en fais, tu les montreras?

  10. Merci fleur de lis, la photo ne l’arrange pas trop, mais elle était aussi belle que sa fille de 20 ans, on ne voyait d’ailleurs pas qui était la maman, j’ai cru qu’elles étaient sœurs…Il y avait du soleil c ejour-là, mais le temps était frisquet pour les indiens; elle avait beaucoup de vêtements, mais elle resplendissait! Amitiés, bon week-end créatif à toi!

  11. Merci fleur de lis, la photo ne l’arrange pas trop, mais elle était aussi belle que sa fille de 20 ans, on ne voyait d’ailleurs pas qui était la maman, j’ai cru qu’elles étaient sœurs…Il y avait du soleil ce jour-là, mais le temps était frisquet pour les indiens; elle avait beaucoup de vêtements, mais elle resplendissait! Amitiés, bon week-end créatif à toi!

  12. oh là Anne tu as rapporté cette offrande à la mer ?
    elle est en quoi ? elle est petite ? c’est toi qui l’a peinte ou ce sont des restes de peintures existantes ?
    elle mérite un « autel domestique » tu l’as commencé avec brio…
    Bon Jour

  13. Tes articles sur l’Inde sont tous plus intéressants les uns que les autres, merci de nous faire partager ces merveilleuses photos et ton ressenti. Je m’étonne toutefois que tu aies pu rapporter cette statue … mais si c’est un signe du destin tu as bien fait ! J’aime beaucoup ton biscornu indien…
    Bisous l’Amie et bon week end

  14. Hello
    J’aime bien ce biscornu! Les deux carrés font la même taille? Je vois comment tu les as cousus!
    J’attends avec impatience ton album sur flickr!
    Gros bisous

  15. du biscornu esthétique, un portrait sublime, une statue, don aux et des dieux, une récompense pour ces lieux que tu fais si souvent vivre par la grâce de ton art.
    Gros bisous.

  16. Merci Ella, je l’ai rapportée (lis ma réponse à Mijane) elle est petite et comme je l’ai trouvée, avec ses restes de peinture, ses colifichets, elle a dû rester quelques mois dans l’eau…J’étais heureuse quand mon pied l’a touchée!! J’ai pensé d’abord que c’tait un caillou….Mais non, elle venait à moi, je venais à elle, je ne sais comment l’expliquer; jamais je n’en aurais acheté une dans un bazar, il fallait qu’on se trouve…Elle a une sorte de petit autel dans mon entrée, mais elle se baladera dans la maison où rien n’est figé…Gros bisous, bon week-end!!!

  17. Mijane, lis ce que je réponds à Ella, il y a de ça aussi…En fait, pour la statue, j’ai eu d’abord une sorte d’éblouissement, puis d’hésitation,; j’ai réfléchi; quand je dis ancienne, elle a juste quelque mois…et surtout j’écoute mon cœur, j’étais heureuse comme une enfant de la recueillir, les indiens autour regardaient ça d’un oeil bienveillant, c’est le karma , quelque chose qui devait se faire sans doute, …une rencontre et sans doute une invitation à revenir en Inde (et à la remettre dans les flots? je ne crois pas….Même si j’y ai pensé!) je reste hermétique à cette religion aux milliers de dieux, aux vaches sacrées, etc………….mais je suis liée à ce pays par un lien invisible et la statuette « habite vraiment » ma maison. C’est difficile à expliquer………. Jamais je n’en aurais acheté une dans un bazar, il fallait qu’on se TROUVE, le dernier jour, sur une plage de Bombay…Maintenant, j’aimerais savoir qui elle est…………

  18. Merci Joëlle, oui, les é carrés sont de la même taille, c’est un biscornu comme on en voit partout, mais présenté autrement..; Ne t’inquiète pas, je ferai ces albums, mais j’ai redimensionné beaucoup de photos dans ce but; et c’était une bêtise, car maintenant pour constituer un album, ce sera difficile, et je reste attaché au papier………En fait, tous ces problèmes me dépassent un peu, j’aime mieux coudre….

  19. bonjour Maïté, je suis toujours émue et contente de te lire; j’aimerais savoir comment tu vas; ta présence dans les commentaires est un cadeau que tu me fais!!!Merci. Doux week-end, le soleil passe par la fenêtre, va -t-on enfin profiter d’un peu de chaleur?

  20. Cette statue t’attendait sur ce rivage avant ton départ ,comme un cadeau que ce pays que tu aimes tant tefait. J’ai souvent fait des pompons à la fourchette avec mes filles les jours de pluie…bizz…janik

  21. Ah, toi Janik, tu connais, sur tes tricots, ça peut être parfait, non? Amitiés à toi et ton île de Beauté!!!

  22. J’aimerai aller en Inde un jour!
    merci pour ce beau voyage!
    repeindre le ciel ! une chouette idée!
    merci de ta visite chez moi
    bon dimanche
    sophie

  23. ah Sophie, je n’ignore pas ma chance, d’autant que ce n’est pas la 1° fois….Chaque fois, j’y reste 3 semaines, c’et un pays fascinant où je me sens bien, et je ne suis pas la seule……………J’ai toujours des gens autour de moi qui veulent être du voyage! Ah, tu as vu, moi aussi je suis peintre, comme dirait Michel Ange! Merci, bon week-end!

  24. Ce qui m’a le plus touchée ???
    Les pompons-fourchettes (je peux les appeler comme cela ????) ! ! Je ne connaissais pas du tout…. et faire de cet ustensile si quotidien, si faisant partie de nous, un magicien faiseur de pompons ça ! ! ! ! Ca me laisse toute réjouie pour la soirée ! !

  25. « La passion c’est encore ce qui aide le plus à vivre » (E. Zola) … tu as bien raison de citer son auteur.. Les biscornus suspendus, les pompons à la fourchette… TOUT EST BEAU ! la dame aussi, tes photos… « repeindre un ciel gris » en bleu, non ? tu nous diras qui est ta statue recueillie sur la plage de Bombay ? moi aussi je devine qu’il s’agit d’ un signe du destin… je sais que tu en prendras bien soin !!
    merci pour ce fabuleux voyage en partage, nous qui ne sommes que des voyageurs immobiles… je veux dire, pour ma part !!
    beau dimanche, Anne.
    Bisous matinaux.
    Den

  26. j’admire….tout…ravissement…et quelle « rencontre » curieuse avec cette déesse….comme pour continuer à être sous le charme et la magie

  27. Ben oui, Mapie, à table, chez moi, on ne mange pas (nous sommes des purs esprits:) on pomponne 🙂 C’est vrai que tu vas pouvoir en mettre partout, sur tes créations, ce sera plus chouette encore!! A toi des guirlandes pomponnées de bisous!!

  28. Les voyageurs immobiles ne risquent jamais d’être déçus, mais je ne l’a jamais été non plus, car je suis ouverte, curieuse……….ET chic, ça tombe bien: j’aime partager!!! Quant à la déesse non identifiée, elle a son « autel », dans mon entrée et ce sourire bon qui me plaît…On s’accorde!

  29. Merci Laurence, il faut bien que ce pays déteigne sur moi qui ne suis pas grand teint, ouverte, humant l’air du large et de ce pays fascinant! amitiés!!

  30. Merci Evelyne d’avoir compris à quel point il s’agissait d’une « rencontre », de quelque chose bien plus fort qu’une coïncidence, voire une chance………..’Bon dimanche!!! et mille amitiés!

  31. Great interpretation of the biscornu Anne. Looks beautiful, the addition of the little bell makes it a great mobile and wind chime of sorts. Thank you for linking to my blog.

  32. Thanks for your visit Maya; it’s a pleasure to give you what it’s to you! I hope that you will go again on my blog!!!

  33. Partager tes photos au fil de tes articles, créer pleins de petites choses toujours en lien avec l’Inde ne serait-ce pas un moyen de prolonger le voyage … Je crois bien !
    J’aime beaucoup tes créations et ton biscornu est très réussi … Ma maman en fait mais au point de croix. Le tien est bien dans l’esprit hindou de par ces couleurs, ces broderies et ces petits pompons à la fourchette … Bravo ! pour cette jolie pendouille.
    Moi aussi, j’ai envie d’exploiter quelques belles images de mon voyage à Venise mais j’ai d’abord du remettre ma maison en ordre parce que je l’avais un peu négligé pendant que je faisais les costumes …
    Je te dis à bientôt, bises.

  34. Merci Nath pour ce gentil mail, pour ma part, j’ai la maison pleine, je ris, je marche, je joue, je lis……Mais ne fais rien côté textiles……………..Pourtant les idées s’accumulent .Plein d’amitiés et mille bravos pour tes costumes incroyables!

  35. Merci pour ce voyage en images .
    J’aime beaucoup ton biscornu à pompons .Il<pendouille au nez de ta déesse ? Je ne connais pas la technique du pompon à la fourchette , c'est rigolo !
    Bonne semaine

  36. Merci pour ce beau partage.
    Ton biscornu est superbe et te rappellera de bons souvenirs, telle cette déesse rencontrée sur la plage. Tu me donnes envie de retourner en Inde…

  37. Ce doit être effectivement émouvant de trouver une déesse sur une plage ! Tant de symboles , d’espoirs et de paix engloutis que tu as ramenés à la surface ! Et toute la joie de la mettre à l’honneur dans ta maison !

  38. Bonjour Sandrine, c’est rigolo et surtout ça permet de faire de tout petits pompons très facilement!! Amitiés à toi! bonne semaine!

  39. Graine de blé noir, le voyage 4 a été une parfaite réussite, un enchantement et je suis encore dans la nostalgie, si j’ai pu partager, c’est aussi un grand bonheur, je te recommande cet état du Madhya Pradesh!

  40. Dominique, j’aime cette déesse inconnue, il y a encore du sable, encore de la peinture, ces bijoux rouillés et tout ce qui ne se voit pas qu’elle porte effectivement et auquel je suis sensible!

  41. Ta rencontre avec cette déesse me fascine et me rappelle ce texte sur lequel nous avons échangé (Poupée de sel, parabole légendaire rapportée par A. de Mello dans « Comme un chant d’oiseau) Mystique cet événement… et l’objet rapporté comme une partie de toi retrouvé… Palpitant et impressionnant quand quelque chose comme ça arrive! Je vibre avec toi Anne!

  42. Merci France, c’est drôle que tu aies pensé à Poupée de sel, un texte qui m’a toujours touchée, et là, sur le coup, je n’y ai pas pensé. Bien vu!!!!
    comment vas -tu? donne- moi de tes nouvelles………;j’aimerais qu’elles soient bonnes………………….GROS, GROS bisous, France!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.