Un air ancien, mon vieil Arthur!

Avec cet article, je dépasse le nombre de 200 articles publiés! ATTENTION: cet article peut en cacher un autre; c’est à dire que sous celui-là vous en trouvererez un autre et une question à laquelle si vous répondez juste, vous pourrez gagner un cadeau-maison!

L’amie Mijane (http://mijane91.canalblog.com/)voulait une corbeille « style esprit de famille » , « esprit déco », une corbeille qui ressemble vaguement à celle que j’avais faite pour Marie, avec un couvercle :

une panière qui ait l’air ancien; et moi, ce mot, cette nostalgie de l’objet aux couleurs surranées m’évoque toujours  (moi qui aime tant utiliser les choses autrement, faire avec les tissus ce pour quoi ils nétaient pas prévus) Le buffet de Rimbaud, une poésie que j’ai détournée pour mon article. Que les mannes d’Arthur me le pardonnent!!

« C’est un large panier tourné ; le chêne sombre,
Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;
Le panier est ouvert, et verse dans son ombre
Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ; »

J’espère avoir réussi à satisfaire Mijane, ensuite, je n’en suis jamais sûre, aucune certitude ne m’habite jamais, mais une inquiétude qui me fait penser que j’aurais pu mieux faire! Tissus anciens, pastels, démodés et fleuris, un peu de gris, un zeste de « chêne » sombre », un rond de dentelle, un noeud chinois à ma façon:

« Tout plein, c’est un fouillis de vieilles vieilleries,
De linges odorants et jaunes, de chiffons
De femmes ou d’enfants, de dentelles flétries,
De fichus de grand’mère où sont peints des griffons ; « 

« – C’est là qu’on trouverait les médaillons, les mèches
De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches
Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits. « 

Qu’a mis Mijane dans sa corbeille? Les choses qu’on croit inutiles mais qu’on a de la peine à quitter? Ces choses anciennes qui ont encore une histoire à raconter , à transmettre.

« – Ô panier du vieux temps, tu sais bien des histoires,
Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis
Quand s’ouvre lentement ton couvercle le soir. « 

Cette corbeille qui semble presque ancienne, de quoi aura-t-elle l’air lorsque ses tons auront fâné et que ni celle qui en eut envie, ni celle qui la fit ne seront plus là ? Parlera-t-elle un peu de nous ? En tout cas, elle parlera encore de l’amitié qui permet de tenter de satisfaire les désirs d’une autre. A MERCREDI!

PS: j’ai eu la curiosité de regarder dans ma boite « indésirable », il y avait beaucoup de spams, et beaucoup de messages- amis qui y avaient fini; si je ne vous ai pas répondu ici,ce que je fais toujours, je vous prie de croire que je le regrette vraiment! Je me sens incapable de résoudre ce problème!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.