A table, mon amour!!!

A l’attention de Régine: impossible de te poster un mail, ils reviennent tous…………..je suis désolée, donc je te poste un com’ sur ton blog, et le même ici , va voir STP dans mes commentaires!!

Je ne sais pas si je suis arrivée un jour à un bon repas les mains vides!

Récemment, c’est avec un essai, une corbeille en forme de coeur; pas si facile; le résultat m’a plu autant que l’exercice, mais il ne me reste qu’une mauvais photo.

Ca, c’est pour « l’amour » du titre;maintenant, vient le vin, grands crus sur un tablier.

« Le whisky ! Rien n’est plus rude à avaler…

Dans les pays civilisés, on boit du vin ! »

Non, Charlie Chaplin n’était pas un Charlot!!!

 Je peux passer  4 heures à préparer des chocolats -maison (80 % de cacao!) Pour les grandes occasions; la vie est émaillée (Dieu merci! ) de fêtes qui viennent rompre le quotidien; en offrir est un pur moment de délice, de fierté, d’amitié et d’amour! Sous vos yeux gourmands: des mini -plaquettes  et coeurs sans fourrage, des fourrés à la ganache aux noix, des fourrés ganache au café (les formes de rose), des fourrés au caramel au beurre salé (avec copeaux) et des coeurs emplis d’un hachis de noix de pécan grillées et raisin. Cela nécessite temps, créativité, imagination, générosité et gourmandise!!!

Remplacez les gâteaux par du chocolat,  et vous retrouverez dans ces bribes du plus beau poème d’amour qui soit (Le cantique des cantiques) le vin, la douceur gourmande et l’amour:

Il m’a fait venir à la maison du vin et son étendard sur moi, c’est l’amour.

Soutenez-moi avec des gâteaux de raisin, ranimez-moi avec des pommes,

car je suis malade d’amour. »

D’amitié aussi, je suis malade chères abeilles, et c’est pour cela que j’ai voulu partager ces modestes présents de table  avec vous. Car, écrivait enfin Maupassant: »de toutes les passions, la seule respectable me paraît être la gourmandise ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.