Afriqu’Anne

Non, je n'en referai pas deux de cette taille!!!

D’abord, parue  dans l’article précédent, en plus grand, à la demande de l’une d’entre vous, ma corbeille avec couvercle. Bien, ceci étant dit, vous remarquerez mes chères amies, que je ne suis pas aussi « pagaillou » que je le semble; par exemple (fière de moi!) j’assortis les couleurs des corbeilles présentées  dansle même article (dans les faits, c’est juste que de l’une à l’autre courent des bandes déjà coupées…….;)La preuve en images:

Automne

Oh la, ça se corse, nous en étions restées au moment de monter les bords; je rappelle que je peux vous recevoir chez moi, (J’habite en Périgord) pour un stage. Car il faut voir pour comprendre; moi, j’ai appris seule,mais j’ai sans doute perdu du temps;  et puis, je suis très douée, ah ah! Allez, je me « prends la grosse tête » comme certains ayatollahs de la Toile , bouh, c’est vilain, reprends -toi. alors on va parler de technique, mais avant,  de la vitamine C avec une grosse corbeille de fraises vues par Chardin, il faut bien ça!

Un coup de pub pour la fraise du Périgord!

Compte tenu du proverbe africain qui suit, ne désespérez pas, on va y arriver, vous à monter une corbeille, moi à tenter d’expliquer comment, tout en faisant des détours multiples pour éviter de sauter le pas!

« C’est en essayant encore et encore que le singe apprend à bondir. »

Technique donc: je rappelle que lorsqu’on monte une corbeille, on évite de couper le fil, le tissu, la corde; votre travail reste sous le pied de biche……..et vous, devant la machine; vous y êtes pour 3 à 4 heures, voire plus si vous n’y arrivez pas, cassez des aiguilles, avez toutes sortes d’ennuis ….ce qui arrive (le plus simple si vous en voulez une, ce serait de la commander, ah ah!!!Mais je poursuis car je connais quelques obstinées)

C'est si merveilleux d'aller au bout du travail.......

Ce que je vais écrire maintenant paraît dingue, je le sais, mais c’est bien la façon  (et l’inclinaison) dont la corbeille repose sur le plateau de la machine qui fait toute  la différence. Si le bord est posé à plat, on continue à l’horizontale et on agrandit son fond, mais si on met le bord de la corbeille à la verticale, le bord est droit! Donc, quand on veut monter ses bords, on met la main sous le fond, et le bord va monter, un doigt ou la main, déjà c’est différent!On peut rendre compte du phénomène avec un dernier quart d’horloge: 9 heures,ma corbeille est plate, si l’aiguille (la corbeille de profil)monte à 10 heures,le bord s’incline , 11heures 12 heures la corbeille est à la verticale. illustration avec 2 images empruntées à http://angiequilts.blogspot.com/2009/08/coiled-fabric-pot.html

 
 
 
 
 

http://angiequilts.blogspot.com/2009/08/coiled-fabric-pot.html

http://angiequilts.blogspot.com/2009/08/coiled-fabric-pot.html

  Les nanas attentives auront remarqué que sur ces 2 photos précédentes, les cordes en coton sont épaisses, je rappelle (pour celles qui ne le lisent pas attentivement)qu’aux USA, on trouve des cordes à linge en coton, mais cela revient cher, et en France, on n’en trouve pas!!Alors,on fait aussi bien sans……sauf que les  leurs montent plus vite, mais sont plus molles et jamais très grandes, ah mais, ils peuvent pas tout avoir les américains!

J'adore faire la finition en" zigouigoui"!

Allez, respirez un peu, on va souffler; histoire de rigoler encore, un 2° proverbe africain qui vaut son pesant de cacahuettes: « la femme est la ceinture qui tient le pantalon de l’homme »!

 
 
 
 
 

Sur des palmes, posée, la corbeille de l'Afric'Anne

Et si, comme moi, vous aimez les beaux « pagnes » colorés et qui sentent bon l’Afrique, je rappelle qu’il me reste de beaux coupons , n’attendez pas la Saint-Glinglin  qui ne vient jamais,…si vous en désirez à bons prix.

La prochaine fois, nous verrons comment finir………….Plus quelques petites astuces et finitions!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.