Broderie otomi

Pour vous un article un peu technique afin de découvrir (à celles qui ne connaissent pas) le style Tenango, appelé également BRODERIE OTOMI!

Les peuples cherchent depuis toujours à embellir la vie et les textiles, mais en faisant des économies de fil. Le fil qui passe et repasse en – dessous, c’est du gaspillage.

Je vous ai parlé (il y a des années de ça!) de la broderie Pulkari en Inde (Ouest); dès la naissance d’un enfant on brode un très grand dessus de lit avec des points lancés rapprochés sans mettre autant de fils en- dessous, car pour un Pulkari on utilise du fil de SOIE !

Vous pouvez voir l’article sur celui que j’ai brodé et qui est dans mon salon  (bijou de mur en photo juste au-dessus): https://www.artisanne-textile.fr/broderie-phulkari-souvenirs-du-taj-mahal-suite-fin-33/ ( 28 Novembre 2014)

Pour un  nouveau projet (à découvrir plus tard!) , un  nouveau projet un peu fou vu l’objet moindre sur lequel est utilisé la broderie, j’ai ENFIN –car j’en avais envie depuis longtemps !- réalisé une broderie OTOMI. Pourquoi ce choix? Parce qu’au- dessus de mon lit (entre deux broderies indiennes) j’ai une grande broderie comme un tableau (plus d’un mètre!)  authentiquement mexicaine!

Photo empruntée sur la toile

Si vous cherchez sur google OTOMI embroidery, vous verrez exactement ce que c’est , soit uni sur fond blanc (comme au- dessus) ou contrasté, soit coloré, multicolore (voir en dessous) ; Frida Kahlo avait sûrement des châles brodés Otomi. Broderie pratiqué au Mexique par les indiens Otomi ; on appelle cette broderie le style Tenango.  En général avec des fils de coton ou de laine et non pas au point lancé, mais au point de chaussson très rapproché,  (herringbone stitch)

Photo empruntée sur la Toile à Devane, authentique Otomi embroidery

Si vous vous intéressez aux savoirs traditionnels, aux techniques:

http://101craftideas.com/sewing2/otomi-embroidery-tutorial/

Voilà ma broderie Otomi pas à pas, endroit et envers. Ce point très rapproché est aussi utilisé (sous un autre nom) dans le désert du Kutsch, en Inde de l’Ouest (Rajasthan) ; il permet de couvrir assez vite et économiquement des grandes surfaces. Soit par bandes, soit par surface qu’on « ondule » en la fractionnant.En regardant l’avancée de la mienne vous comprendrez.

Début de ma broderie, le dessus, points couvrants
Envers de la broderie, le point ne recouvre pas la surface, juste ses contours

Peu à peu, la broderie avance.

“ Dès l’instant où tu vins en ce monde,

une échelle fut placée devant toi

pour te permettre de t’élever. ”

Rumi

Les points sont proches sur le dessus de la broderie d’un seul fil parfois
J’ai réalisé cette broderie Otomi sur un lin blanc très fin.

« L’objectif de l’art n’est pas de déclencher une brève  décharge d’adrénaline, c’est plutôt la CONSTRUCTION PROGRESSIVE, sur la durée d’une vie entière, d’un état d’émerveillement et de sérénité. »Glenn Gould

Une 3° tulipe (broderie Otomi ) est commencée.

Vers la fin de la broderie Otomi de style Tenango du 1° côté:

Tout ça, pour un tapis de jouet, mais PAR AMOUR aussi…

Voilà -beaucoup de temps après- les broderies terminées, 2 photos de l’envers afin que vous compreniez l’économie de fils pour ces peuples pauvres; c’est par économie que ce style de broderie Otomi est né; deux photos ensuite des broderies terminées; elles sont différentes.

 « Tout à coup, j’ai vu le soleil
Tout à coup, j’ai vu les chansons.
Tout à coup, j’ai surpris le parfum des fleurs.
Tout à coup, mon âme s’est ouverte. » 

                     Rabindranah Tagore (poète indien souvent cité ici. Prix Nobel de littérature- 1913)

En espérant que le poète a parlé juste et que votre « âme a vu le soleil » , et, à se promener dans mon jardin s’est ouverte. A très bientôt (mercredi?), mes amies butineuses! Merci!


Commentaire

Broderie otomi — 30 commentaires

  1. Comme elles sont jolies ces broderies mexicaines superbement colorées..oui on peut dire que la broderie Otomi est un faux point lancé .mais celle que tu brodes au point de chausson rapproché donne il me semble plus de relief au motif ..si les points ne sont pas difficiles cela demande patience et temps mais quelle récompense lorsqu’on voit le résultat …c’est beau Anne bravo !

  2. l’effet est intéressant cela donne du relief et anime la surface.

    en ce moment je fait un petit projet au point de Bayeux qui est économe en fil et rapide .

  3. ah non, Gigi, pour un point lancé il faudrait repasser par- dessous; c’et bien un point de chausson très rapproché aussi bien chez les idiens que chez moi à leur image et comme le dit Françoise au- dessus, cela crée un effet de volume. C’est long mais intéressant.
    Merci de ton passage qui me montre que tu vas bien.

  4. Tout à fait, Françoise, ça crée un relief et produit un effet de vague qui anime la surface. Définition parfaite! J’ai déjà montré mon point de Bayeux ici, il ya bien longtemps. Je cherche le lien et le mets ici!
    PS C’est en mai 2013, mais je ne peux donner le lien depuis mon tableau de bord du blog.
    Enfin, oui, le point se fait en otomi comme au point de Bayeux, en repiquant juste à côté! Mais là, c’est du point de chausson.

  5. J’avais bien compris Anne… c’est pourquoi je disais que c’était Un faux point lancé…puisqu’il n’apparait que sur l’endroit de l’ouvrage…l’envers explique comment il a été réalisé ..j’ai déjà utilisé ce point sans en connaître l’origine juste une astuce de broderie qui vous vient parfois… oui comme Françoise j’avais trouvé que le point de chausson rapproché donnait plus de relief au motif….broder comme créer donne aussi du relief à la vie surtout en période de confinement …bon retour chez toi Anne dans le vert Périgord

  6. Encore une découverte en broderie chez toi. L’ingéniosité des peuples pour allier beauté et économie est infinie. J’aime bien tes tulipes 😉 Bises

  7. J’aime énormément ce relief dansant, ça donne envie de caresser tes fleurs,elles ont un côté velouté.
    Et j’aime beaucoup la citation de Glenn Gould,ce type extra-ordinaire.
    Bon weekend Anne. Bisous.

  8. Encore une façon de broder que je ne connaissais pas… J’aime beaucoup ce relief que ça apporte, et la surprise pour moi est derrière, avec si peu de fil brodé. Une jolie découverte pour moi, et un bouquet ravissant ! Bisous

  9. Que c’est beau !
    Économiser le fil, c’est un réflexe habituel chez toute bonne couturière car son habitude est aussi d’utiliser un bon fil, solide et le bon fil est cher. Je me suis rendue compte de cela quand j’ai fabriqué des masques avec d’autres personne. A la façon d’utiliser le fil, je pouvais distinguer les couturières quasi-professionnelles des autres.
    Bon dimanche !

  10. Tu m’étonnes, Annie! Toi, aimer les tulipes……..Tu te doutes que moi aussi, les brodant, je pensais à toi………..Mais les broder pour un objet de si peu d’importance…………juste le plaisir de broder et l’amour à partager, tu verras!

  11. coucou Mamaz, tu as bien raison d’en sentir la texture, mes fleurs sont un peu épaisses, et très veloutées. Tes yeux sont des doigts! ET cette sensualité à fleur de peau ne m’étonne pas………….A part ça, tu vas bien? J’espère!!!

  12. Bonjour Marie- Laure, toi, tu sais tout faire. Tu sais aussi regarder. Et bien, tu seras surprise lorsque tu verras pour quoi était la broderie Otomi!
    En attendant, amitiés avant une semaine qui va nous faire tout bizarre…………

  13. Bonjour Marie- Laure, toi, tu sais tout faire. Tu sais aussi regarder. Et bien, tu seras surprise lorsque tu verras pour quoi était la broderie Otomi!
    En attendant, amitiés avant une semaine qui va nous faire tout bizarre…………

  14. Bonjour Marie, ma grand- mère avait renvoyé sa couturière (qui venait 2 fois par semaine, je crois) car elle tirait le tissu après une piqure et gaspillait 60 cms de fil par couture; nous, aujourd’hui, ne savons plus ce que c’est que d’économiser. Société jouissive de consommation..Pléthore de tout. Cela nous tuera!!
    Alors, vive les indiens Tenango!!

  15. Merci pour cette ouverture sur cette broderie indienne que je ne connaissais pas . J’étais plus dans la broderie kantha …Bizhhhhhhh

  16. Très ingénieux pour économiser le fil et très joli !
    Je t’envoie par courrier une mosaïque de trottoir découverte il y a peu en me promenant et qui pourrait t’inspirer. Bonne continuation, Anne – continue à t’évader l’aiguille à la main.

  17. J’ai vu la lumière du soleil dans ton jardin brodé… J’aime la broderie OTOMI, un jour je m’y essayerai. Bises. brigitte

  18. bonjour Tania, pour le moment, je ne l’ai pas reçue; ça viendra, je suppose; merci pour ton passage: je m’évade une aiguille à la main, mais je ronge mon frein; j’ai très envie de faire les voyages qui ont été repoussés, fuir, chausser mes semelles de vent…

  19. Merci Brigitte, si tu essaies, ce sera réussi, TA création.
    Et j’espère que tu la partageras en images.

  20. Oui bien interressant cette technique de broderie, je l’ai mis de côté pour essayer 😉 tes tulipes sont superbes… ! 🙂 elles ont le volume et elles dansent… bise à toi

  21. C’est joli Cécile de parler de volume et de fleurs qui danseraient au bout du fil; ça me plaît bien!!!
    Bon Week-end (essaie l’otomi, ce n’et pas difficile et le rendu est coloré et beau!)

  22. eh bien ! j’ai une grande broderie Otomi au-dessus de mon canapé … oiseaux, tigres, singes, fleurs … indienne bien sûr … j’admire beaucoup tes broderies, je n’aurais jamais la patience pour ça . Des jours, des jours …

  23. Et bien, Isabelle, ça ne m’étonne pas qu’on ait ceci en commun: Toi, tu n’aurais pas la patience? Tu m’étonnes. J’ai plusieurs trucs en cours; je brode le soir, parfois. Ou en voiture sur autoroute…. Parfois dans le train. Bon Week-end. J’aime tes portraits à toi!

  24. Merci, je découvre que ma grand mère yougoslave brodait déjà comme ça il y a… longtemps. Pour les autels de prières, d’énormes fleurs remplies de ce point si intéressant. Et le dessous en pointillé…je l’utilise souvent pour broder des feuilles.
    Je peux vous envoyer une photo recto et verso.
    Je n’ai pas trouvé comment m’inscrire à votre news letter.
    Je serai tellement contente de pouvoir le faire.
    Merci.

  25. Bonjour Bernadette; j’ai répondu en privé, mais vive les commentaires qui permettent de renouer et remonter les fils emmélés!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.