Ce petit brun qui nous fait fondre

Attention, danger: L’article qui suit est à déconseiller à toutes celles qui -pour une raison ou une autre- ne veulent pas céder à la tentation!
Revoilà en fin les corbeilles  commandées (gloubs! que je suis en retard!)Lorsque Flo (http://thyflo.canalblog.com/) a fabriqué des perles en Fimo façon bonbons anglais pour l’Etoile de Martin (nous avions fait une corbeille collaborative), j’ai vu immédiatement le parti qu’on pouvait tirer de ses doigts d’or; je lui ai alors demandé des chocolats! C’est Anne Deblois  qui m’a passsé commande de la 1°

Anne a écrit plusieurs livres que je vous recommande, bourrés de recettes, elle a un site et un blog; elle s’appelle Chocolanne (http://www.chocolanne.com/)et le plus drôle est que ma petite fille m’appelle ainsi.. Bref, Anne m’a demandé une corbeille dans les tons chocolat ovale, mais un ovale dans  lequel on puisse mettre plusieurs plaques de chocolat (Anne fournit les  moules  indispensables):

Ma recette: Un peu de lait, un peu de café, de la crême, du cacao corsé, des perles de Flo et voilà la très belle corbeille! Un médecin du 18° siècle(joseph Bachot) prescrivait: » Le chocolat est, plutôt que le nectar ou l’ambroisie, la vraie nourriture des dieux. » Testé et approuvé! Soyons tous des Dieux, mangeons du chocolat!!! Ca ne demande aucun effort, mais donne du plaisir!

Sur ce, Marie- Chantal (gentille, créative, elle n’a pas de blog. son métier : grand-mère mais amie occupée!)  en demande une 2°; ce coup-ci ronde, mais avec un pied, comme un « présentoir »…….sachez que j’adore les fabriquer avec un pied,mais c’est double boulot!!!

N’empêche; écoutons le  « divin marquis Marquis » (de Sade!): » Je veux un gâteau au chocolat, noir en dedans à force de chocolat. »

Dans cette corbeille-ci, il y a une large flaque de lait au fond. Pour l’éclaircir!!!  Vous voyez bien qu’on peut TOUT Me demander en matière de corbeilles textiles! Elles sont TOUTES différentes les unes des autres, TOUTES selon une technique originale! Il suffit de commander, et l’artis-Anne se fait une vraie gourmandise de tenter de vous satisfaire! On peut tout mettre dans une corbeille: couture, broderie, vide-poches, clefs, bonbons………..chocolats!

Avant de vous embrasser et vous dire « à Mercredi », je veux citer une délicieuse citation de l’incontournable Brillat -Savarin:

« Heureux chocolat, qui après avoir couru le monde, à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche. »

Hummmmmmmmmmmm,je fonds, au secours!!!!!!!!!!!!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.