Collier textile tout simple, chaussures pieds-nus et l’Inde…….

a4e40c8c6702fb687927dc6413ef8c94

Puri, en Orissa( Inde) est une ville déjantée, folle; c’est là, que tard le soir, j’ai appris  d’une italienne rencontrée, les évènements dramatiques qui ont meurtri notre pays; vite savoir comment vont nos proches, penser aux victimes, espérer qu’aucune de mes lectrices n’ait été frappée dans sa famille et pleurer sur le sort de ceux qui sont tombés………….Les indiens nous ont montré toute la compassion du monde, joignant les mains, tremblant avec nous, serrant nos mains, nous touchant l’épaule, murmurant des « NAMASTE » navrés…Merci à eux! Namasté à vous tous:

1- L’Inde:  Comme aux 4 précédents voyages en Inde, j’ai pris plus d’un millier de photos; vous en verrez à chaque article une ou deux, mais surtout beaucoup sur Flickr!!! (voir le logo aux ronds bleu et rose en haut à droite du site et cliquer dessus) .

Je rentre d’Orissa et suis encore incapable de dire à quel point j’aime ce peuple souriant  et accueillant, cette cuisine parfumée qui rend tous les légumes variés et savoureux, ses temples, son riche passé, la mosaïque de ses peuples (il ya beaucoup de tribus en Orissa), son artisanat, sa culture, ses marchés,, ses couleurs….

Couleurs indiennes

-Etal de sacs et cartables, Kolkata (Inde)cartables

-Fête de Diwali à notre arrivée à KolkataCopie

-Marchand de trotinettes, le soir de la fête de diwali à Kolkata:stand trottinettes

-Etal de chaussures à Kolkata,;dans la rue, bangles et nus-pieds brodésrue 1

2- Chaussures pieds-nus

Vous connaissez les « chaussures pieds nus ».

Je vis avec le modèle « business » ou les ballerines, je les porte matin et soir,  en Inde aussi évidemment, j’adore!!

Mais évidemment encore, je les porte avec un petite touche « perso »; cela les rend originales, personnelles:DSCN7242Et vous, vous ne connaissez pas? Comment ça? Vous n’en portez pas?DSCN7237

Le plus simple, regarder ici: http://www.leguano.fr/

3-  Collier

… « Il y a un moment initial où une alternative se présente à nous : nous devons ou non FAIRE OU DIRE QUELQUE CHOSE. Si nous décidons de le faire, nous initions un MOUVEMENT qui, sans le savoir, nous conduit à l’ECLOSION DU MIRACLE… »

Alejandro Jodorowsky

C’est ça: l’auteur du Cabaret mystique qui m’a tant intéressée dit les mots qui ici, me sont essentiels: Faire, Mouvement, Eclosion du miracle…

Je traînaillais tout en réfléchissant; je pensais à un de mes colliers en wax, par exemple celui-là:DSCN6390

Et je me mis à faire mon marché: je vais prendre du wax, tiens ces bouts qui ne sont pas si grands, mais j’en ai beaucoup; je ferai également au dos une boucle de fermeture comme pour celui-là:DSCN6665

Le wax, la boucle, ah et oui, des bouffettes comme pour ce collier textile:DSCN6940

Mais contrairement au précédent, je fais 2 rangs et un seul anneau avec beaucoup de petites  choses perlées; j’obtiens un collier léger, facile à porter, presque printanier ou estival:DSCN6973Gros plan sur les détails et « pendouilles »DSCN6972

Là où je me suis bien embêtée, c’eet pour retourner le biais car j’avais fait beaucoup de « rallonges »; notez que ce n’est pas deux rangs, mais un seul plié comme celui de la 2° photo, sauf que j’ai cousu un bouton pour passer dans la boucle!DSCN6974Le tissu est moins pâle qu’il ne semble:

« ACCEPTER veut dire que, POUR L’INSTANT, c’est ce que cette situation et ce moment exigent que je fasse. Alors, je le fais volontiers… »

Eckart TolléDSCN6975 - Copie

Comme des mains ouvertes qui vous tendraient le collier, sur une large feuille de plamier,  des bisous pour vous remercier, vous les fidèles ou celles qui le sont moins car la vie, l’amour, la fidélité, nos goûts… sont ainsi. Au revoir!DSCN6977

Contente de vous retrouver, j’ai déjà commencé de rattraper mon retard sur vos blogs………mais impossible de laisser des commentaires, tant des vôtres ont évoqué le drame du 13 novembre qui nous touche tous! A mercredi qui rime avec amies!

 

 


Commentaire

Collier textile tout simple, chaussures pieds-nus et l’Inde……. — 38 commentaires

  1. bonsoir Anne, les couleurs, la profusion, merci pour ce début de partage^^
    tes colliers sont superbes et la photo de celui sur la palme est magnifique avec ses petits mimis ets es couleurs douces!quant aux chaussures pieds nus, j’en ai entendu parler…ahah…par qui, hein?????
    je te bise,suis bien heureuse d e te lire et de voir ce que tu as vu et ce que tu as fait

  2. Un collier tout tendre, léger et gai, et de jolies photos d’Inde, qui nous amène le sourire, et ça fait du bien ces temps-ci ! Merci pour ces petits moments de bonheur partagés… Bisous

  3. Coucou Anne ..wouah….te voici donc rentrée avec un tas de merveilleux souvenirs….merci pour ces premieres images que tu nous offres en partage…et bravo pour ces nouveaux colliers aux couleurs qui estompent la morosité de ce triste novembre……

  4. Anne, je suis contente que ton séjour se soit bien passé. J’ai beaucoup pensé à toi la semaine de Diwalli, qui fête la victoire de la lumière sur les ténèbres. Merci pour ces photos, ces couleurs, ces sourires que tu nous montres peu à peu. Cela fait du bien dans actuellement. Je t’embrasse.

  5. Anne, heureuse de te retrouver 🙂 Merci pour toutes ces photos et celles à venir. Ton collier est beau, tout beau, comme toujours et je ne me lasse pas de voir tes créations. Bisous doux

  6. Mamaz, contente de relire tes mails qui en un coup de cuillère à pot font le tour de la question; je t’embrasse bien fort!

  7. Marie- Laure, je vais revoir tes créations alléchantes, et espérer que la gourmandise chasse les nuages qui assombrissent la France!! Je t’embrasse avec amitié!

  8. Nansou, l’Inde a le sens de la fête, les plus pauvres la font aussi, et les fêtes se succèdent sans que les gens ne cessent de travailler durement…………………..Quel peuple!! Je t’embrasse bien fort!!!

  9. Bonjour gigi, je reste épatée par ce peuple souriant, mon journal de voyage est empli de souvenirs merveilleux, mon ♥ aussi!!! Mille amitiés exotiques et françaises!

  10. Françoise, pour diwali, je savais, mais pas à ce point!!! Maintenant, c’et Holi que j’aimerais voir……………..Quant à la lumière, puisse-t-elle un j our triompher des tnéèbres, mais je crois que c’est mal parti pour la France! Je dis ça, mais bien sûr, j’espère aussi..Je reviens pétrie de questions!

  11. Elena, bonjour, un petit paquet est parti aujourd’hui pour toi; plus de photos oui,mais surtout sur Flickr, c’est un gros boulot à mener……….Plus d’un millier……….Amitiés!

  12. Annie, merci, je suis passée rattraper mon retard sur ton blog, je ne vais pas tout pouvoir faire, Noël approche, tout va vite, trop vite! Amitiés!

  13. Bon retour dans le monde des blogs, chère Anne!
    Comme cela doit être difficile de retrouver notre France après ton merveilleux voyage dans un autre monde.
    Une personne, qui aimait l’Inde comme toi, me disait qu’elle mettait des semaines à s’en remettre, comme un décalage horaire, mais à tous les niveaux, même pour le relationnel.Comme s’il fallait tout réapprendre pour revivre en France.
    Il faut dire que cette personne passait plusieurs mois d’affilée en Inde.
    Mais te voilà revenue pour nous charmer avec tes nouvelles créations. Bienvenue à toi dans notre pays triste et morose en ce moment.

  14. Bonjour Isa, Juste te dire que ton message me touche( déjà tu prends le temps……….!) tu as tout compris de mon problème (c’est le 5° voyage en Inde!)J’ai vu bcp d’ethnies en Orissa, et suis admirative: l’inde sait construire une démocratie à partir d’éléments disparates, nous, on a échoué, il suffit de voir ce qui s’y passe, on s’est fermé les yeux; les indiens sont réalistes, ils bossent comme des fous, mais savent faire la fête, ouvrir leurs bras à l’étranger; ils npous prennent tout autant en photo que nous l’inverse!…….Leur compassion le soir des attaques face à ma crainte (j’ai ma fille à Paris, mes frères, mes neveux) était forte, vraie, sincère, touchante: ils savent partager, il sne sont pas dans un semblant d’amour ou d’amitié, ils sont une humanité en marche, pas à l’arrêt, figée (même si je n’ignore pas que le danger existe AUSSI chez eux, ils le savent, je l’ai lu dans les j ournaux indiens au lendemain des attaques à Paris)…………..Difficile d’oublier un séjour passé si vite, pourtant j’en connais le prix la chance de l’avoir fait……
    On était 4, tous dans le même esprit, tous maintenant dans le regret du paradis perdu……..Non que l’inde soit un mirage, mais c’est un « esprit » et on est forcément contaminés par cet tel esprit, ou alors on reste ligoté par des idées stéréotypées.
    Bien sûr, ce n’est qu’une ébauche de réponse, il ya aurait tant à dire; je crois qu’à partir de ce que je perçois en Inde, je dois changer certaines façons de penser et de vivre; et les français auraient des leçons à prendre dans ce pays véritablement en marche; mais les français se croient les plus malins, les plus forts, les plus beaux, ils pensent détenir une vérité dont on vois pourtant la faillitte………….
    GROS bisous!

  15. Merci Anne pour ce partage ! Bravo pour ces couleurs et ces splendides colliers ! Bravo aussi pour la personnalisation des ballerines ! Il fallait le faire, ça !!! Faites tout de même bien attention à ne pas fragiliser la maille.

  16. Je suis si heureuse de te retrouver chère Anne, tu trouveras la réponse à ton message sur mon blog… Merci pour le partage de ces premières photos, tu me donnes vraiment envie de découvrir ce pays cher à ton coeur.
    De mon côté, je rentre de Belgique… après un bon week end passé avec un couple d’amis… Bruges, Ostende… deux villes où il fait bon vivre, loin des évènements sanglants qui ont endeuillé notre pays… où les gens nous témoignent également de la compassion, les rues grouillent de monde, les musées, les monuments aussi..Les salons de thé sont pleins à craquer, on échange facilement d’une table à l’autre, sans se connaître… tout ça en flamand mais on retrouve vite son français pour nous dire un mot gentil, nous renseigner… Quand retrouverons-nous la même chose dans notre beau pays ????
    Bisous ma chère amie, prends soin de toi et donne des nouvelles quand tu le pourras.

  17. hello
    comme je suis contente de te retrouver
    j’ai toujours pensé que l’ Inde était magnifique
    les couleurs , les parfums doivent nous faire tourner la tête
    merci pour mon anniversaire , tu as une mémoire d’Éléphant
    29 -11 – 1950
    je suis en ce moment sur une nouvelle passion  » le scrap  » rien
    d’original , mais j’adore travailler le papier
    tu en verra une , la première , sur un de mes billets
    donc tout va bien côté santé j’en suis heureuse
    gros bisous
    et à très vite
    je vais me remettre sur ta new car je ne reçois pas tes publications
    edith (iris)

  18. A leguano: pas de souci au sujet d ela maille. quand j’ai voulu y planter une aiguille, j’ai ressenti ça; les roses sont jsute collées à la colle textile. Mais ça leur v a bien!!!
    Paarler du bien que ça fait ne suffit pas, il faut essayer….Ensuite, on irait presque dans un lit avec tant c’est une seconde peau!

  19. A Bruges, chère mijane, lors de mon tout dernier tour là-bas, je n’ai pas ressenti ça. Quant àl’inde, je sais comme tu en as envie; je ferai le petit truc que tu m’as demandé; ce sera déjà pour toi une sorte d epetit voyage. Je t’embrasse fort!! Avec amitié! Merci pour ton commentaire dont je ressens l’émotion!

  20. Edith, contente de te lire ici, tout en te rappelant que je n’ai pas de news, mais tu peux m’inscrire sur bloglovin et ne poas oublier que je publie 2 à 3 fois par semaine………Si tu évoques ma santé, moi oui, je vais bien, mon mari, examens en cours.On était 4 en Inde, dans une région très particulière, 4 vieux habitués de l’Inde, tous unanimes; et si on peut paratager un tout petit peu de nos souvenirs, c’est tant mieux!!Bon anniversaire, très belle journée!

  21. Ma chère Anne,

    Je te souhaite un bon retour, garde précieusement toutes ces chaudes couleurs indiennes qui illuminent tes créations.
    Merci pour les photos de Calcutta qui m’évoquent plein de souvenirs heureux

  22. Je découvre ces photos avec bonheur , je suis fascinée par ces explosions de couleurs , de sourires …
    Nous avons perdu l’art de la spontanéité simple et chaleureuse , du geste qui ne rapporte rien de palpable .
    Mais nous pouvons surement retrouver cela , il faut s’y employer chacun à sa petite échelle déjà .
    Ton collier et très gai et tout léger imprégné de soleil et de joie .
    Je t’embrasse

  23. Princesse, tu en verras d’autres de Calcutta, le marché aux fleurs je trouve, c’est l’Inde: parfums, couleurs, et, au sol, la mbouillasse……………..Il faut marcher tête levée; le 1° jour de la ° fois où kje suis allée en Inde, oui, j’ai trouvé MON pays, celui qui m’est proche (bien que née en Afrique!) celui qui m’inspire, celui que je porte en moi, que j’aime: ça ne s’exlique pas vraiment même si parfois (souvent.;;;)on me demande de me justifier!

  24. Sandrine, tu mets exactement le doigt où ça fait mal, tu as senti CA, essentiel, et j’en suis heureuse -et même un peu fière si c’est grâce à mes photos (à suivre!): nous avons perdu oui cette spontanéité, l’amitié sans calcul, le don du sourire; je ne trouve ça qu’en Inde (voir ma réponse à la Princesse, Vénézia) Merci,merci, tu es intuitive et sensible!!!

  25. Bonjour Anne, je suis contente de te savoir bien rentrée; actuellement incapable de parler sur les blogs malgré l’amitié qu’ ils offrent. Mais je lis les articles publiés. A bientôt, bisous

  26. Merci Amansie, c’est vrai que les mots sont impuissants; en même temps, ils sont preuve de partage et amitié, donc nécessaires; à te lire, je devine entre les lignes: merci! Je t’embrasse en espérant fort que tu n’es pas touchée de façon personnelle; tu ne peux imaginer le contraste entre Inde et France, j’en suis bouleversée au sens propre comme un martien qui débarquerait sur terre..;

  27. Bonsoir Anne
    je suis contente de te savoir rentrée. J’espère que le voyage a répondu à tes espérances les plus personnelles. J’ai pensé à toi, à vous chaque jour. Depuis hier je me disais qu’il me fallait trouver ne serait-ce qu’une minute pour voir si tu étais de retour.
    Lors des attentats , j’ai pensé aussi à vous, sachant que vous avez de la famille et des amis aux quatre coins de la France et forcément à Paris et je pensais que ça allait gâcher un peu le plaisir.
    Je n’ai pas écrit pour ne pas encombrer ta boîte mais le cœur y était.
    Je vois que tu reviens déjà avec des réalisations pleines de fraîcheur.
    Je t’embrasse fort.

  28. Maïté, je suis vraiment touchée de ton message, Maîté, de ta présence discrète; merci! Oui, nous sommes bien rentrés, oui, un soir, on a appris ce qui se passait, et comme nous avions du mal à avoir des nouvelles, c’était effectivement très difficile; pour le reste, tout s’est bien passé. sSrement vos pensées à toutes qui nous ont aidés!! Je te répondrai par mail, mais croyez bien toutes que je me sens honorée de vous connaître, n’en doutez pas!

  29. Merci Anne pour tes photos, tes commentaires. C’est une merveilleuse évasion pour moi. J’ai juste trop peu de temps à consacrer à mes visites sur les blogs. J’ai un de mes petits enfants chez moi et mon seul souci est d’être totalement disponible. Mais cela je pense que tu peux comprendre. C’est un bonheur de se consacrer à sa famille.
    Je t’embrasse,
    Isabelle

  30. Je viens d’admirer toutes tes photos et suis vraiment ravie que ce voyage se soit bien passé… Des forces ont été engrangées, j’en suis certaine ! Bises. brigitte

  31. Merci Brigitte, j’aimerais bien que tu aies raison; de toutes façon, je pense positif et aller en Inde en était la concrétisation!

  32. Je suis à peine rentrée Maïté, que j’ai envie de repartir; jamais je ne rendrai aux indiens ce que sans le savoir, ils m’apportent!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.