Dans cette corbeille textile, des éclats de mots, des éclats de roses…

Avant de commencer, je mets un 1° lien, je vous invite à visiter le site de Fine Bessot http://fine.bessot.over-blog.com/Vous ne saurez pas pourquoi tout de suite; chaque chose en son temps………….MAIS Fine  avec une grande générosité, m’a offert un beau cadeau,  (après ma série d’articles et mon cahier textiles http://artisanne-textile.fr/index.php/frida-kahlo-collages-textiles-suite-et-fin-44/2013/06/05) en rapport avec Frida Kahlo! Vous êtes toutes si adorables, j’en pleurerais d’émotion et de gratitude! Partez dans les étoiles et toiles de Fine, pour un beau voyage…étoilé!

Récemment, 2 ou 3 d’entre mes abeilles ont demandé si je faisais toujours des corbeilles. Oui, la réponse est OUI!! Et j’adore vos commandes; elles titillent mon imaginaire; je les fais donc à la demande en essayant de répondre à celle-ci de la meilleure façon  ! 3 faites n’ont pas paru ici pour cause d’expo, mais celle -ci était pour Maïté qui aime les mots, les éclats de mots (http://www.eclats-de-mots.fr ) Visitez son blog, il vous emmènera en voyage sur les eaux d’un fleuve, une ville…..Bordeaux qu’elle chante mieux qu’une autre… Elle  aime tellement les mots qu’elle souhaitait qu’ils soient présents dans cette corbeille (deux imprimés écriture et typographie) qu’il y ait aussi des roses, qu’elle puisse en quelque sorte répondre au titre: Eclats de mots, éclats de roses… qu’elle puisse contenir des livres en attente ou en cours de lecture.  Je crois que j’ai répondu à ses critères de choix.

Mais je m’en suis  ajouté 2 autres:

1- ne plus voir ces changements de tissu qui provoquent une brisure de ligne, comme par exemple ici, sur la 1° photo:fond

Sur cette dernière corbeille, on voit ceci: (pas de rupture de ligne)DSCN0846 - Copie

Sur cette précédent photo, vous pouvez remarquer les deux tissus imprimés de textes, et la rose appliquée au fond.

C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore.

Anatole France

2 -je me suis ajouté une 2° contrainte (c’est un paradoxe, mais c’est créatif les contraintes!): innover. Et je l’ai fait avec ma bordure où se glisse un « foulard »  imprimé de roses et noué. Gros plan:gros plan bordure

Maïté voulait y mettre des livres? Contrat rempli! (4 ou 5 selon le volume)DSCN0851

Je lui ai envoyé une carte avec la corbeille: fond d’écriture, roses (point d’araignée ou de tige lâche), une corbeille brodée, le titre de son blog:DSCN0852 - Copie

De Bauchau que j’aime, dont j’ai lu tant de livres, ces mots qui résonnent  et sonnent juste et que je dédie à Maïté:

« Rien d’autre à faire qu’ECRIRE et éprouver que je suis dans l’existence. Dans cet instant de loisir et d’attention, l’inespéré, encore inatteignable, s’élabore et laisse pressentir sa vie cachée ».

ET maintenant, la corbeille entière qui fait sa star et se la joue sous toutes les coutures:

D’abord le fond, travaillé, clair, lisible:DSCN0849

Lorsque j’ai envoyé sa corbeille à Maïté, elle a fait une photo, vous noterez dedans, la carte, une rose mauve faite -main et qui était posée sur l’emballage en papier de soie rose…Elle est posé sur un petit patch que lui a fait et offert une amie:photo Maite

 

Dans la citation suivante, j’ai aimé le lien textes et textiles (les phrases, le patch,  la dentelle…d’encre):

« On aurait dit une hybride des soeurs Brontë. Ses phrases étaient saupoudrées de dentelle, comme des petits PATCHS de préciosité. » (Jesse KELLERMAN)2mouture

 » Utiliser une forme simple de façon répétée limite le champ de l’œuvre et concentre l’intensité, l’arrangement de la forme. Cet arrangement devient la finalité de l’œuvre tandis que la forme n’en est plus que l’outil. « (Sol Lewitt dans ses paragraphes sur l’art conceptuel, Artforum)corbeille maite

Avant de vous quitter, 2 photos prises par Maïté elle- même, chez elle; son blog, c’est aussi chez elle! Passez -y, c’est un régal!

DSC_3635

La rose mauve (photo juste au-dessus)  avait été cousu pour orner le papier de soie…DSC_3637

Les mots aux roses se tisseront , comme une harpiste Maïté en tendra les cordes; dans mes corbeilles, je récolterai des notes de couleurs et en ferai des guirlandes. 

                                                                        A vendredi !                                                


Commentaire

Dans cette corbeille textile, des éclats de mots, des éclats de roses… — 45 commentaires

  1. Il y a tant à dire que je reviendrai, laissant à découvrir à tes chères abeilles.
    Cet article donne encore à penser, à rêver et prolonge la réception qui fut un intense moment de bonheur.

    Un grand merci en attendant de revenir déguster pas à pas toutes les images, les citations et les aspects techniques dont je ne peux que confirmer le plus bel effet de rendu.
    Merci. merci. merci aussi pour le lien.

  2. Tu es non seulement la reine de la ruche où nous aimons butiner et admirer tes oeuvres textiles mais tu excelles dans l’innovation ! tes corbeilles sont toutes uniques et à celle-ci il ne manque plus que le parfum d’une rose….
    Bises et bonne fin de semaine

  3. Utiliser une forme simple ne limite pas… oh que non…. ta creativitè Anne ….une fois de plus tu as innové …..super cette rose appliquée..le choix de ces tissus imprimés de mots ,de fleurs… et puis ce foulard aux éclats de roses qui serpente entres les arabesques de la bordure …et toujours ce rappel ..ce reflet de la personne ..de.la destinataire pour qui tu crées …j’aime aussi cette carte brodée et aux éclats de mots… la rose mauve… et la photo de Maïté avec ce joli patch brodé qui reçoit avec bonheur cette magnifique corbeille

  4. Maïté, ça éclaire un peu les néophytes; j’essaie de peaufiner la technique, les spirales (brisures de ligne) qui s' »inachèvent » me déplaisent, j’essaie de travailler à ça…Je ne suis jamais satisfaite et ça m’évite de m’ennuyer!!! Merci à toi pour tes mises en scène et excellentes photos!!! bisous!

  5. Merci Mijane, le parfum est dehors, dans tous les jardins; cette année les roses bien arrosées sont écloses; elles en sont toutes choses……………….Bisous!!!

  6. Merci pour tout, Gigi; c’est normal d’essayer de satisfaire celui qui demande, je crains tellement qu’il soit déçu, on me fait tellement confiance…Les commandes me permettent d’aller vers ailleurs, un ailleurs que je n’aurai pas forcément imaginé…………………Bref, ça élargit mon horizon!Bises!

  7. Greenye, merci………….Elle est je crois à la fois sophistiquée dans son travail et simple d’apparence…….Quant à en faire, …………;je crois en être à 120 environ. quand on mesure le temps passé……………….bref……………….Il n’y a plus qu’à entreprendre autre chose!! Avec autant de plaisir!

  8. C’est vrai qu’elles deviennent de plus en plus abouties ces corbeilles, avec ces motifs et ces rappels sur les bords… J’aime beaucoup ce foulard noué, et les jolis tons, très délicats… Bisous

  9. Lilou, merci!! C’est le goût de Maïté qu’il faut féliciter; son blog, ses écrits poétiques sont le reflet de ce qu’elle est…………….

  10. La corbeille ‘qui fait sa star’ est exactement l’expression qui convient! C’est une merveille! Tu maîtrises parfaitement la technique et tu choisis très bien tes tissus. Et cette innovation est très chouette. En revanche, je ne suis pas d’accord avec toi: les lignes brisées dans tes corbeilles ont beaucoup de charme, mais bien sûr, elles ne sont peut-être pas souhaitables dans tous les projets.

  11. Merci Géraldine, pas si « country » que ça………..j’ai fait bien plus rustique avec du vieux drap…………………A suivre!!
    Je suis bien contente de te lire ici. Merci, à bientôt!

  12. Merci Anne, je choisis mes tissus, mais pas tant que ça, puisque j’ai des impératifs de thème…Et je fais avec ce que j’ai en stock; quand par hasard, je peux acheter du tissu, je prends ce qui m’attire, après ça sert toujours…Les lignes bridées peuvent avoir du charme, je les laisse sur les côtés, mais au fond entre tissu clair et foncé, ça manque de rigueur………..Pourquoi sinon, hein, je me décarcasserai? 🙂 Amitiés!

  13. Ta corbeille est magnifique. J’aime beaucoup tes innovations et elles sont de plus en plus réussies… J’adore… Bravo !
    C’est une excellente idée de mettre des livres dans une corbeille. Je crois que je vais m’inspirer de cette idée…
    Bisous

  14. poétique travail…tu me donnes l’impression d e travailler en cercles de plus en plus affinés vers une idée à toi bien personnelle de la perfection à peine atteinte déjà remise en question….(je ne suis pas sûre d e me faire bien comprendre mais çà veut grosso modo dire que j’aime tes démarches successives vers un but qui se modifie au fur et à mesure que tu t’en approches…tu me suis, là?) Bisous Anne

  15. poétique travail…tu me donnes l’impression d e travailler en cercles de plus en plus affinés vers une idée à toi bien personnelle de la perfection à peine atteinte déjà remise en question….(je ne suis pas sûre d e me faire bien comprendre mais çà veut grosso modo dire que j’aime tes démarches successives vers un but qui se modifie au fur et à mesure que tu t’en approches…tu me suis, là?) Bisous Anne

  16. J’aime ces beaux éclats de rouge qui dansent autour de ta corbeille .Un doux parfum de pivoine me titille le bout du nez , cela se marie si bien .
    Ce soir , je travaille un bloc d’appliqué avec des laines feutrées et la jolie corbeille que tu m’as offerte , repose sur mes genoux , remplie de beaux fils aux teintes douces .Ses dimensions sont parfaites .
    Je t’embrasse

  17. À partir d’ici et « à perte de vue » , des mots en lettres détachées que je distingue…
    « Clin d’oeil » Anne à ton choix de tissus… :+))
    Ces deux tissus beiges et celui avec les roses posés en alternance avec le tissu lettré donnent à l’ensemble une allure fringuante.
    Et puis BRAVO pour la rose qui danse son flamenco que je vois presque virevoltante sur le plancher du fond de la scène! Quel spectacle!!! OLÉ!

  18. Oui, mamazerty, je te suis et tu as raison, j’essaie de faire de mieux en mieux, d’affiner mon travail; j’esssie aussi de faire non plus de l’artisanat, mais presque de l’art, non pas au sens noble, mais en étant au mieux de la technique pour innover et sortir de l’idée de corbeille utilitaire; cette corbeille cependant reste classique! amitiés!

  19. Sandrine, merci, bah, on a toujours besoin d’une corbeille à fils, à livres, à chaussettes, à sous-tifs…………….Bisous!

  20. France, je suis toujours contente de te lire; d’ailleurs, hier au soir, je pensais à toi parce que……..Voir mail privé. A bientôt !

  21. Anne V, elle n’est pas si rose; les photos de Maïté donne cette impression, mais le blanc domine. gros bisous à toi!

  22. sincères félicitations pour ta corbeille elle est vraiment sublime sublime, comme elle est belle, ce mélange de tissus, et de tressages, tu as des doigts en or, une vraie artiste, bourrée de talents, bisess TIFFANY

  23. Oh la la merci Tiffany, j’ai juste réfléchi avant de monter un projet et tenter de rentrer dans les désirs de Maîté qui l’a commandée; tu me fais rosir de plaisir..

  24. Toujours si belles et élégantes tes créations…Toujours si fortes , tes citations qui nous font de belles nourritures spirituelles..:-))
    Quant à ton chapeau-bijou…encore une belle idée..qui ne m’ étonne pas de toi…
    Tu me dis que j’ écris peu..?
    Je suis partie 10 jours en vacances malade et je reviens crevée…Je pense avoir mis quelques mots sur chacun des blogs que j’ aime avant de partir…tu en fais partie…
    Il est vrai qu’ en ce moment je peux peu…!!
    Mais est-ce si grave..??
    Bisous pétales de roses mouillées qui ont bien du mal à s’ ouvrir…!

  25. j’ajoutera bien une notes en couleur pour ta guirlande …je note: ‘magifique’ et c’est rose 🙂
    je vais chercher comment faire exactement ces paniers; ça m’intrigue!

  26. Oui, Mathilde, c’est grave et tu nous manquais! Contente de relire tes beaux articles emplis du temps passé…J’espère que tu vas vite te rétablir; c’et quand il pleut qu’il faut rêver de beaux jours!Bisous!

  27. Anja, j’ai pris de l’avance, je maîtrise; j’attends de voir!! En photo sur ton blog! bonne chance, bisous!!!

  28. ah! une corbeille juste pour nous rappeler qu’elles sont toujours dans un petit coin de ta tète.Celle-là est très romantique.
    J’adore ton bibi à voilette, c’est ravissant
    Bizzz…janik

  29. Merci ella, je pense oui que tu apprécies les citations, le texte! Merci de ta visite qui me fait bien plaisir!

  30. Me voici de retour, après un long moment d’absence …. la corbeille de Maîté est succulente et ensoleillée comme nous souhaiterions toutes avec notre temps qui n’en finit pas de nous jouer la fille de l’air !! Et je me revigore toujours de tes citations qui sont pleines de sagesse et de vérité !!
    Petit entrefilet , je vais arriver à 6 en décembre, et toi ??
    Bisous

  31. Merci « Mathilde », message elliptique, je remplace les pointillés par des pensées…………bisous!

  32. Tout d’abord j’ai visité le site de Fine Bessot avec beaucoup de plaisir.
    Une corbeille tout en harmonie. Sans doute l’absence de rupture y contribue mais aussi les coloris et le montage serré des différents éléments.
    Au départ, ja n’avais qu’une vague idée de corbeille et il m’aurait été difficile de faire un choix mais Anne, tu m’y as parfaitement aidée et d’échange en échange, une idée plus précise de ce que je souhaitais a vu le jour. Le passage par une exposition de …, le désir d’avoir des mots jamais très loin, de donner un berceau aux livres qui « traînent », parce qu’ils ont l’art de tout envahir, le désir de prolonger aussi cette citation de Cocteau que j’aurais pu mettre en exergue de mon site.
    « Écrire pour moi c’est dessiner, nouer des lignes de telle sorte qu’elles se fassent écriture ou les dénouer de telle sorte que l’écriture devienne dessin ».
    Ici, les superpositions deviennent dessin, deviennent passion adoucie par les roses diverses.
    La corbeille adoptée d’emblée…mais au fait qui a adopté l’autre ? Laquelle est le reflet de l’autre comme l’évoque si justement Régine Bergot.
    Elle se trouve dans la salle à manger, quand elle ne se trouve pas sur la terrasse, sous un rideau qui lui donne ce coloris légèrement orangé, dans la proximité des roses qui embaument comme le suggère mijane 91.
    Cette corbeille est un régal pour l’œil :elle a les vertus d’un mandala, la délicatesse d’un objet qui tout en conquérant d’emblée sait se faire élégante et discrète. J’en aime la féminité soulignée par Greenye.
    Je salue encore une fois l’artiste qui colle si bien aux désirs de chacune d’entre nous.
    Le côté romantique me va comme un gant, Janik.
    En voyant ta photo, Anne , je découvre la possibilité d’y mettre les livres de façon à en voir le titre sur la tranche : pas bête du tout ! Jusque là je me suis servie de la corbeille comme d’un espace d’exposition pour mettre en avant certains livres en relation avec l’écriture ou les fleurs.
    Merci encore Anne, pour le partage, pour les citations toujours présentes et l’avancée pas à pas vers l’aboutissement qui me comble.

  33. pour Fine, je comprends puisque toutes deux, vous faites de la photo, et toutes les 2 écrivez! Corbeille ou pas, Maïté, les livres envahissent tout…………Bravo à toi d’avoir su assembler et cueillir dans chaque commentaire ce qui te plaisait, bravo à mes commentatrices, toujours attentives.
    Merci enfin à toi pour ta confiance et ta gentillesse! Bisous!!!

  34. pas de mot pour cette corbeille qui en est pleine .je suis heureuse de leur retour d’ailleurs car elles commençaient à me manquer tes corbeilles pleine de charme toutes le leur . des bises d’une abeille voyageuse ces derniers temps

  35. Tu es très gentille, mais je ne joue jamais à ce genre de jeu, je t’en supplie, ne m’en veux pas, mais j’ai un mal fou à faire tout ce que j’ai envie de faire, pas le temps de modifier l’article qui paraît, pas trop envie de me dévoiler, je pense que ce que je fais me ressemble un peu…………….Je vais te prévenir par mail, je te souhaite une TRES bonne semaine et te félicite de ta récompense, je vais relire tout ce que tu as écrit…………..Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.