Echarpe de laine brodée façon ethnique

Je relisais un extrait  (étonnant de modernité, on dirait que ce qui suit est écrit par un maître zen!)de Diderot et le liais à tous les échanges qui ciculent entre nous grâce à la Toile, la bien nommée: 

« Tous les êtres circulent les uns dans les autres. »

Je décidais de n’utiliser que lui dans cet article. De m’appuyer dessus pour avancer………….

J’ai brodé sur une superbe laine vierge d’Italie, une chaîne de motifs et de points, j’en ai fait une écharpe à offrir à une amie, doublée d’un crêpe  « Haute -couture »  qui me semblait lui aussi être inspiré par des motifs africains, indiens, cambodgiens, thaïlandais; ainsi grâce aux points indiens et bretons, grâce aux tissus, je composais une idée du voyage…. 

« Tout est en un flux perpétuel. Tout animal est plus ou moins homme, tout minéral est plus ou moins plante, toute plante est plus ou moins animal.  Il n’y a qu’un seul individu, c’est le Tout. »DSCN3644

                  (…)Naître, vivre et passer, c’est changer de forme. »DSCN3645 DSCN3648 J’ai eu des difficultés à tracer mes lignes sur le fond noir qui s’effaçait au frottement. ET la broderie flotte un peu, elle danse de joie, d’excitation, rien n’est parfait, tout reste à dire!

Points de broderie utilisés: Point laouig sur la 1° et la dernière ligne, point de chaînette relacé sur la 2° (écru et jaune d’or), point de losange noué et drein pesk ou arête de poisson Dans le losange central, point  Bhanjara (India) et point de rosette pour cerner et mettre en relief!DSCN3654 Des franges fines et légères pour apporter une note colorée.DSCN3650 Fils de coton, tissu de laine légère, couleurs des franges, elle n’est pas triste cette écharpe:DSCN3651 Un cadeau réalisé lentement, au fil des derniers mois, une sorte d’étendard de l’amitié:echarpe montage 1 Bauchau dont je recommande « la trilogie Antigone « (que j’ai A-DO-REE!) écrivait ceci , sorte d’injonction qui guide la brodeuse si présente dans la main qui court sur l’étoffe:

« Il n’y a RIEN DE NESSAIRE, sauf ETRE LA, à chaque instant, de plus en plus. »  Henri Bauchau

A VENDREDI qui rime avec amies!

 


Commentaire

Echarpe de laine brodée façon ethnique — 33 commentaires

  1. ..Elle est magnifique cette. écharpe Anne …douceur italienne du lainage broderies indiennes aux motifs inspirés par ce dessin qui nous fait voyager sur ce crepe haute couture …c’est un superbe cadeau a porter fiérement autour du cou comme un lien un étendard de l’amitié….on se reconnait Anne dans cette citation de Boucheau …a lire donc la trilogie d’Antigone..

  2. Quelle belle écharpe pour réchauffer les cœurs et vibrer de tous les souvenirs de voyage ou de voyages à venir.
    Oui être là au bon moment… C’est si appréciable pour nous tous de trouver sur notre route ces petits et grands riens qui réchauffent.
    Bisessssssssssssssss

  3. Bonjour gigine, le lainage est un lainage masculin pour couture- homme, pas trop lourd, chaud…………et je l’ai peersonnalisé.Simplement. Mais oui, avec amitié, temps, patience……………….Quant à Bauchau, je suis une fan de TOUTES les antigone, celle-ci est magnifique, une fois encore!

  4. bonjour Nansou, j’ai d’abord aimé l’Antigone de Sophocle, puis celle d’Anouilh, mais celle de Bauchau est magnifique!!!

  5. Merci Patchacha! Oui, je trie vraiment mes citations, extraits de livres aimés, je les mets en situation, c’est un gros travail, alors sur ce point,je suis contente qu’on les lise et qu’on y soit sensible!!!Bises!

  6. Très belle écharpe ethnique, avec des tons qui me plaisent… Et toi, tu sais toujours être là pour ta famille et tes amies, même quand les moments ne sont pas faciles… Bises et bonne fin de journée

  7. Merci Marie- Laure, oui, je suis même un tantinet débordée, mais à cette préiode de fêtes, nous le sommes toutes, n’est-ce pas? Merci de ta
    fidélité!

  8. Écharpe unique et originale, sobre, équilibrée, j’aime bien aussi le petit détail des franges. Ta broderie et les couleurs sont en valeur sur ce tissu noir.
    Tes situations sont des sources de réflexions, des états d’esprit à méditer, quant à cette dernière d’Henri Banchau, la meilleure conduite à tenir!!
    Merci!!!
    Bisousssssss

  9. Merci amie fidèle que j’aime tant, tu es un amour; si j’avais le 10° de ton courage!!! sur le noir tout rend assez bien, …même les défauts 🙂
    quannt à Bauchau, quel homme; je n’aime pas tous ses livres,mais j’adore certains!!!

  10. La Toile et les liens que nous y tissons, ton blog et les idées qui circulent… (et pas seulement les idées, n’est-ce pas RB ? à laquelle je réponds bientôt). Anne, merci pour cette énergie qui circule, pour ces citations à lire et à relire, pour le plaisir des yeux.
    Ici, j’ai admiré la tête de lit Toile de Jouy si poétique, et aujourd’hui, cette écharpe brodée ethnique.Je te souhaite de belles journées.

  11. J’aime beaucoup ton écharpe et je trouve la citation de Henri Bauchau tellement vraie, mais quel boulôt, quelle vigilance. Ce qu’il dit a l’air simple, tellement évident mais parfois tellement difficile! Merci à toi 🙂 Bisous doux

  12. Merci fleur de lys, les broderies dansent de ma maladresse, mais en fait, lorsque je regarde les broderies indiennes, ça danse aussi…………..Amitiés

  13. bonjour Annie, j’aime cette phrase, ETRE LA , c’est savourer le présent au lieu de souffrir en nousprojetant vers un passé qu’on ne peut changer ou un futur qu’on ne connait pas même si on tente de le préparer.Bisous!

  14. Je ne déteste pas le noir Ariane, j’en porte,mais souvent avec du rouge, ce noir là est un peu anthracite………..Mais oui, tout ressort dessus; bisous!

  15. Anne, me revoilà et ça m’en fait des merveilles à admirer. Cette écharpe est vraiment la bienvenue avec le froid qui pointe le bout de son nez, ces joyeux fils colorés réchauffent l’atmosphère.

    Bise

  16. Magnifiques ces citations de Diderot ! De quelle oeuvre viennent-elles? Cela m’en ferait presque oublier l’écharpe et ses broderies, légères, gaies, chaudes et joyeuses : de la couleur sur de l’ombre, du blanc sur du noir. Intéressant. Bravo.

  17. Merci Stéphanie, contente de te relire, ton cahier est devant moi, chez moi, lorsuq’enfin, je me repose ou brode; les fils colorés, c’est un rappel ethnique!
    Amitiés

  18. Merci Aurélie, je ne sais plus de quelle oeuvre vient la citation de diderot, il faudrait que je recherche, je note, je note au fil de mes lectures, trouvailles, puis j’essaie d’assortir à mes articles; bons baisers! (merci de ton passage et du commentaire!)

  19. J’ aime beaucoup ce travail subtil de points que je ne connais pas qui avance sur ce beau tissus ; un peu comme nous avec nos pas tantôt réguliers et surs , tantôt trébuchants et boitants sur les chemins de l’ hiver …:-)
    Une très belle méditation qui se termine avec Bauchau …Merci Anne

  20. J’ aime beaucoup ce travail subtil de points que je ne connais pas qui avance sur ce beau tissus ; un peu comme nous avec nos pas tantôt réguliers et surs , tantôt trébuchants et boitants sur les chemins de l’ hiver …:-)
    Une très belle méditation qui se termine avec Bauchau …Merci Anne

  21. coucou Anne, j’aime beaucoup la citation sur le Tout, c’est souvent ce que je ressens,bon, je ne suis pas sûre que çà me rende plus sage pour autant mais plus sereine oui…
    et j’aime l’idée que choisir tes tissus en conséquence, permettent à qui recevra ,de voyager…
    Je t’embrasse et te souhaite un beau week end

  22. Protectrices de nos nuques fragiles au vent d’hiver….
    Ecrins « embelliseurs » de regards…..
    « Dispérseuses » de parfum….
    Les écharpes sont tant de choses à la fois……

    Alors faire sienne une écharpe en y déposant de la broderie ! ! !
    Douce journée

  23. Mapie, « si je porte autour de mon cou ce souvenir de soie, c’est pour se souvenir de nous quand on se disait vous »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.