Frida Kahlo par Frida: Lettres et portraits (2/4)

 

2/4 (suite de Frida Kahlo, collages textiles: « la clarté fut en moi » (29 mai. J’y montrai une 1° carte reçue, en voilà 2 autres, l’une est de mamazerty (http://www.expressioncreative.me/), la suivante de Gigi. Tout le reste de l’article est la suite de mon propre cahier textile.DSCN0835

DSCN0836

« Jai beau ne pas vous avoir écrit un quart de ligne, vous avez toujours été présents dans mes pensées » (Frida, Lettre à Ella, 1944)

rappel biographique: Frida eut d’abord la polyomélite très jeune, puis un accident  horrible de tramway  fit qu’une barre d’acier la  transperça tout au long de l’abdomen  jusqu’au vagin! Elle ne quitta presque pas son lit de douleurs! Et porta un corset (ou un carcan) qu’elle  représenta dans plusieurs peintures!

Le courrier de Frida témoigne de la pudeur au sujet de son combat contre la douleur, ses lettres sont vivantes, enjouées, vous aurez dessous un extrait d’une seule lettre à Ella en 1938:frida3A

Broderie :Les fleurs que j’ai brodées sont celles de la photo d’origine (points de corolle fuchsias au feston, point de nœuds, points de tige lâchés  pour les roses…)Echarpe en relief et appliquée, pastilles de bois jaunes échappées d’un collier… . Vous pensez peut-être qu’elle était grande, mais ses coiffures lui donnaient une hauteur qu’elle n’avait pas; elle était petite, fluette, face à son « ogre de mari »  (sa mère avait parlé à juste titre du mariage d’une « COLOMBE et d’un ELEPHANT !)Elle était très jolie aussi!La colombe et l'éléphant

« Voilà des siècles que je veux t’écrire, ,mais comme toujours va savoir ce que je fabrique, jamais je ne réponds aux lettres, comme le font les gens bien! « Frida3B bien

« (…) Ca fait 4 fois que je me fais charcuter; je n’ai qu’une seule envie: celle d’expédier tous ces docteurs paître chez leurs génitrices en faisant un détour par chez Adam et Eve pour voir si j’y suis »… »Me voilà transformée en véritable « sainte » dotée de la patience et des attributs de cette faune très spéciale »… »Je buvais pour nettoyer ma peine, mais cette garce à appris à nager »…frida4b

« ‘J’espère que grâce à cette lettre exceptionnelle, tu m’aimeras de nouveau ne serait -ce qu’un peu, jusqu’à ce que petit à petit, tu m’aimes comme avant; répondez à mon amour, en écrivant une puissante missive digne de mettre en joie mon si triste cœur qui bat pour vous d’ici et d’une force bien plus grande que vous ne pouvez l’imaginer Ecoutez -moi ça: TIC TAC, TIC TAC, TIC TAC, TIC TAC.La littérature a bien du mal à représenter les bruits intérieurs, à rendre compte de leur volume; ce n’est donc pas ma faute si au lieu de résonner, mon cœur ressemble à une horloge déréglée… »

DETAIL:frida5detail.jpg

« Le Mexique n’a pas changé, c’est un désordre de tous les diables. Il  ne lui reste que l’immense beauté de la terre et des indiens ».

Outre ses coiffures fleuries ou étoffées de foulards, Frida portait d’énormes colliers ethniques; elle avait un chic fou. Rappel: sa garde- robe et l’histoire incroyable de celle-ci ont fait l’objet du beau livre Self portait in a velvet dress.  (le 20 février 2011, j’en ai parlé http://artisanne-textile.fr/index.php/la-robe-de-velours-et-la-flamboyante-frida-kahlo-18/2011/02/20

PS: Articles parus dans ce blog et sur Frida Kahlo : Les 18 et le 20 février 2011, le 16 octobre 2011, le 30 novembre 20011,  le 10 février 2012,    le 18  février 2013, le 29 mai 2013. beauté des indiens

                                                             A Lundi matin !


Commentaire

Frida Kahlo par Frida: Lettres et portraits (2/4) — 43 commentaires

  1. SURPRISE ! oui je me souviens de cet autoportrait de Frida sur lequel j’avais pris la liberté de repeindre au passé empietant feuilles et fleurs ..d’ ajouter perroquets et petit singe symboles érotiques ou compagnons de solitude … et empruntées a un autre autoportrait les racines qui auréolent sa coiffure rappellent la toile d’araignée avec laquelle elle essaye de capturer sa proie DIEGO….Anne j’aime beaucoup ces photos qui illustrent les pages de ton cahier surtout celle a l’écharpe rouge ou Frida nous offre un beau sourire sur ce fond fleuri et coloré ….chaudes couleurs également sur la carte de mamazerty….bel hommage a FRIDA

  2. Tu es intarissable sur le sujet….. et ces pages de cahier textile le prouvent !
    Bonne route et bon séjour la Git’Anne.
    Grosses bises

  3. Gloups, je ne savais pas pour cet accident… horrible en effet !

    Ces pages textiles sont magnifiques, ton livre va être superbe, une pièce rare !

  4. Gigi, merci de ton enthousiasme!, l’hommage continue, va continuer. Après le cahier textile qui n’est pas fini, il y aura une suite. Frida est plus vivante que son mari !!! Pour la suite, à lundi!

  5. Oui, intarissable, Mijane. quand je me passionne, je vais à fond, je lis tout d’un auteur que j’aime par exemple…………………Bisous, bon week-end!

  6. Anne, merci, cet accident a été plus terrible qu’on ne peut imaginer et a handicapé toute sa vie! Au fond, elle ne s’est pas tant plaint que ça, mais a représenté sa souffrance, ses drames……………Bon week-end à toi, l’amie!

  7. Nadine, je ne sais pas si les cahiers textiles rendent tout beau, mais à coup sûr, ils témoignent d’une continuité d’idées et tendent à épuiser le sujet; sauf qu’ici, il est inépuisable!

  8. J’adore cette façon de retravailler ces images en ajoutant des broderies, des décorations… Une magnifique mise en valeur et un cahier textile qu’on doit aimer prendre en main, garder et regarder encore… Bises et bon week-end

  9. Tant de force, de détermination ; tant de douceur et tant de sensibilité….C’est ce que je ressens autant de Frida que de toi en lisant ce post.
    La « colombe » est de porcelaine et la libellule si subtile….
    Bon week-end!

  10. Quel bel ouvrage ! J’aime toutes tes pages, la rigueur tempérée par un flot de rubans, le demi sourie si rare, la douceur du châle, le collier brut en contraste avec les dentelles, et ces fleurs brodées, colorées…

  11. Passionnant ! Et superbe doc que tu nous offres en partage !
    Mais…l’image de Frida.. sur fond rouge…rebrodée..? ?? Est ce vraiment Frida ??? j’y vois Anne dans toute sa splendeur…un peu théâtrale …

    *Revenante* ??? Un peu, si on veut..je penserai plutôt *Clignotante* et hélas je n’arrive pas trop à l’accepter.. Mais c’est ainsi, imprévisibles sont mes obstacles, même si je gère mieux les périodes de douleurs, je ne suis pas moins inefficace en ces périodes !!!

    Je t’embrasse. Nicole

  12. Quelle magnifique série, j’adore la coiffe rebrodée, ça me rappelle l’époque où avec ma cousine, fascinées par le style de Frida kahlo on essayait de reproduire ses coiffures avec des montagnes de fleurs en tissu ou réelles pour un résultat, disons… surprenant ! Il n’y a qu’une Frida… j’ai toujours aimé ses tenues, son chic fou comme tu dis si bien, ça me fascine toujours les gens qui arrivent à être chics et élégants avec plein de couleurs, moi hélas, j’ai tout de suite j’ai l’impression de ressembler à Arlequin ou à un clown…

    Bon dimanche

    Bise

  13. tu es intarissable sur le sujet…..
    Je ne savais pas en 1980 qu’en visitant Mexico et le palais du gouvernement que je découvrirais Les fresques peintes par Diego Rivera et que je m’intéresserais à Frida Khalo.
    Bizzz….janik

  14. Merci Laurence qui file toujours comme un coup de vent,m ais le coup de vent fait du bien, alors MERCI! bonne semaine!

  15. Oui, Lilou, je tente d’épuiser le sujet mais je le crois inépuisable, travail de Sysiphe; après j’attaque autre chose!

  16. Eoline, touchant ton message! on continue un peu avec la parenté entre Frida et Anne; douceur, je ne sais, force oui. Frida a supporté des choses inimaginables!

  17. Françoise, c’est drôle ce que tu dis, car je pourrai reprendre certains mots pour mettre au point un projet à venir sur Frida……………..Merci!!!

  18. Pas moins inefficace, Nicole? alors montre STP; ça fera si plaisir!!! ET bonne renaissance au clignotant!!!Bisous spéciaux!!!

  19. Oui, Stéphanie tu as raison, habillée comme Frida, ce serait ‘ »too much », mais prendre une idée, une autre………………….Moi aussi, je me suis parfois inspirée de ses coiffures, mais en moins voyant. Amitiés!

  20. Merci Janik, j’aurai aimé faire ce voyage, mais l’Inde m’attire un peu plus maintenant. MAis bon, on a toutes un avenir, et toutes des rêves, hein?

  21. Je n’ai pas trop de mots… Tes pages débordent d’émotion, de talent, C’est superbe.
    Et il faut absolument que je lise ces lettres !!
    Et je suis épatée par la qualité et l’aspect « doux » de tes impressions sur tissu.
    A très bientôt !

  22. Merci Nijenn, ça me fait plaisir car tu sembles aussi bien connaître Frida; je pense qu’à l’expo, nous serons nombreuses!!! On n’en a pas fini sur ce blog de parler d’elle; Quelque temps après après la série, il y aura deux ou 3 autres articles; aussi, merci, merci et à bientôt! bonne semaine!

  23. tes pages retranscrivent à merveille cette femme de caractère qu’était Frida ,j’aime ce que tu en as fait , je continue ma lecture . à tout de suite

  24. Dounette, contente de te lire chez moi, je te remercie vraiment; ça tombe pile poil, j’avais besoin qu’on me remonte le moral!!Merci!

  25. Un bel hommage à cette artiste; mais par moments lorsque je lis, cela me fait passer par des sentiments mêlés et finis par me mettre mal à l’aise: cette beauté, cette souffrance, beaucoup de souffrances plurielles, cet hommage qui rend grâce à sa beauté et puis ta connivence avec cette artiste et vos deux images qui se superposent. Un travail de collectage qui se brode au fil du temps et toutes ces coïncidences…

  26. Maïté dans mon mail perso de réponse, j’ai oublié le terme de « collection », en finissant le cahier, je finis une mini-collection ; eu fond ton terme de « collectage « me convient assez! Très bon soir!

  27. Bonjour Anne,
    C’est dans la lecture de blogs tels que le tien, qu’une petite terrienne retrouve des ailes.
    La passion, la culture, celle qui nourrit nos âmes, la curiosité inventive, la créativité en ébullition.
    Alors je ferais tout comme toi lol: je ne m’excuserais jamais d’être passionnée par tous ces sujets qui mettent de la couleur et du peps dans le monde!
    Gros bisous et belle journée à toi.

  28. coucou Anne-Antigone, je m’attendais bien de ta part et au vu de ton blog à pareil commentaire, et je l’apprécie!! Il te ressemble, à ce que tu parais et ce que tu es: merci! La passion est un incendie, un moteur -et une sorte de vent qui pousse , stimule, emporte; on ne crée que par passion, quel que soit le matériau!

  29. (oups….oui,j’ai vu….)
    tu as fort bien rendu la richesse de ses parures,je m’étais acheté en suivant tes conseils le livre superbe sur son dressing ,c’est à tomber par terre….Frida icône de la mode aux USA….elle aura probablement trouvé çà incongru voire déplacé ou peut être drôle, elle qui a tellement lutté pour l’intégrité des indiens et leurs cultures!!!!!
    moi je dis ENCORE!!!!!
    gros bisous ,c’est du bonheur tous ces tissus ,ces broderies,ces mises en scène et cet hommage !

  30. Merci pour ton enthousiasme généreux, mamazerty!! Ce que tu écris est juste et bien vu; tu réagis avec tes tripes!

  31. QUEL SUPERBE travail, halàlàlà je suis sous le charme, vraiment génial ton carnet textile, une pure merveille, merci pour ta visite dans mes modestes créations , bon weekend à toi avec enfin le beau temps, bisess TIFFANY

  32. Tiffany, non rien de modeste dans tes créations, un feu d’artiFILS prodigue, des enfants nés de tes mains et de tes rêves colorés et variés!

Répondre à Nadine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.