Kimono brodé

Le 28 août  dernier, je montrai à mes amies lectrices du blog un nouvel oiseau brodé (selon un modèle de Pascal Jaouen -broderie glazig ou broderie bretonne). Le 28 août…Le temps a passé avant que j’arrive au bout du projet…Dire que certaines lectrices du blog pensent que je vais très vite….Lien du récent (!) article en question!

Broderie Glazig: encore un oiseau

J’aime ce qui sert, j’aime qu’on puisse offrir un cadeau de ses mains; j’ai mis du temps et la broderie est devenu kimono d’homme, kimono brodé et décoré d’un tissu acheté sur un marché d’Orissa (Inde) Le tout est très chic, très beau, déjà essayé, déjà porté…mais pas facile de le prendre en photo! Surtout avec quelqu’un dedans 🙂 Et surtout quand il ne veut pas…

Photos de détails du kimono d’homme brodé

-La broderie glazig:kimono d'homme brodé

-Kimono: détail du tissu d’Inde en encolure:

Kimono détail d'encolureOn peut cliquer sur les photos; les tons du tissu d’Inde vont parfaitement avec l’oiseau brodé au dos.

-Kimono, détail : les coutures intérieures sont cachées par des bandes de tissu indien; double aiguille pour les surpiqures dans deux tons de vert:kimono détail des surpiqures

Kimono égayé de tissu indien

  “Je voudrais que tu te souviennes de moi.

Je voudrais que tu n’oublies jamais que j’ai existé et que je me suis trouvée ainsi à tes côtés.”

(Haruki Murakami, un auteur dont j’ai lu et aimé plusieurs gros livres…) .

Reconnaissez que choisir un auteur japonais pour un article sur les kimonos est tout de même habilissime, non?

Le kimono en entier:Kimono noir

Kimono brodé eet oiseau glazigKimono DIY brodé glazig« Je ne fais ni de l’Art pour l’Art, ni de l’Art contre l’Art.

Je suis pour l’Art, mais pour l’art qui n’a rien à voir avec l’Art,

car l’art a tout à voir avec la vie ». Robert Rauschenberg Kimono d'homme noué et brodé d'un oiseau glazig

Au fait, mon dernier article sur la broderie d’un G et d’un T date du 6 février dernier, ce n’est pas loin! Alors si vous vous demandez ainsi que certaines amies, si je ne crée plus qu’à la machine, j’annonce dans le prochain article (peut-être!) une nouvelle lettre brodée-  main, printanière, car la saison enchantée arrive….Je ne peux que fêter l’arrivée du soleil!

A très bientôt, ce sera FLEURI … Pas à la machine, promis! Au fait, pourquoi j’aurai honte de me servir de tous les outils à notre portée?


Commentaire

Kimono brodé — 10 commentaires

  1. Comme il est beau cet oiseau coloré et surtout brodé main ….il faut bien le dire Anne broder a la main prend beaucoup plus de temps mais le cadeau en est que plus précieux … les tissus indiens bien choisis cassent la sobrité du tissu uni et la ceinture surpiquée ajoute du fini a l’assemble …a n’en pas douter l’homme qui porte ce superbe kimono n’est pas là d’oublier l’amoureuse du fil.. l’artis’Anne de ce beau vêtement……bravo pour le cousu machine et pour la precieuse broderie…..

    • Gigi, j’avoue que me mettre à la confection couture du kimono ne fut pas facile. Je renâclais…et puis, après, on se prend au jeu. C’est sûr que je préfère être sur un canapé à choisir mes fils plutôt que derrière la machine!

  2. Magnifique cet oiseau brodé ! Et c’est vrai que la concordance avec la bordure devant est flagrante : entre la couleur de la tête de l’oiseau et le rappel des petits coeurs roses vers la queue, tu as vraiment su tirer parti de l’existant, et harmoniser le tout ! Un grand bravo ! Bisous

    • En fait, Marie- Laure, la concordance du tissu avec la broderie est plus flagrante en vrai. Il fallait bien un jour oser couper dans ce tissu indien rare, acheté sur un marché d’Orissa. bisous, ma belle, bonne nouvelle semaine à toi!

  3. Comme toujours, tu as le souci du détail et des tissus coordonnés. L’oiseau aurait presque envie de s’envoler mais il préfère rester sur ce superbe kimono! Et j’aime beaucoup ta dernière réflexion 😉 Main ou machine, main et machine, du moment que le plaisir est là, c’est l’essentiel. Bisous sapins ce soir. Besoin de me replonger dans mes tissus, de construire…

    • Le plaisir de faire, Annie, et celui d’offrir. Il y a du monde chez moi…et les idées cadeaux ne manquent pas!!! Tu as envie de construire, et ce faisant, tu te reconstruis, bravo Annie, bisous!Bisous à toi!!

  4. Quelle patience pour broder tout cela ! Je me souviens de ma grand-mère qui mavait brodé un drap et une taie doreiller : jadorais aller me coucher et observer les broderies (fleurs et coccinelles) avant de sombrer dans les bras de Morphée Ta petite-fille a bien de la chance davoir une grand-mère telle que toi ! Gros bisous

    • Le problème, c’est que j’ai beaucoup de petites (filles (bientôt 5) et bientôt 7 petits garçons……..Impossible de faire plaisir à tous……..Ni de tout faire, sauf beaucoup courir!!! Merci de ton passage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *