Mandala textile de la légèreté (4/8)

Toujours (jusqu’à épuisement) 2 articles l’un au- dessus de l’autre. SVP n’oubliez pas de lire le second; il y est question d’une cause importante: l’étoile de Martin!

Pour une exposition à venir (Sogni d’Oriente, Sguardi d’occidente -Citta della Pieve, Ombrie -Italie), je présenterai 9 mandalas textiles, une Installation, des livres rouleaux et 3 panneaux; je vous ai déjà présenté 3 mandalas  textiles: celui de la guérison intérieure:mandala textile de la guérison intérieure

Le 2° mandala textile était celui du mudra de Buddha:Mandala textile brodé: le mudra de Bouddha 5

Le 3° mandala textile est celui des possibles infinis:


mandala textile et mondes infinis
Ils sont tous brodés main sur des tissus teints-maison.

Il en est ainsi du 4°, le mandala de la légèreté.

Techniques employées: tissu de doublure dans un imprimé que j’ai depuis longtemps et qui m’a servi à doubler le Baiser d’après Gustave Klimt, Tissu du dessus teint- maison (teinture à la rouille)mandala textile, centre, détail appliqué inversé pour le cercle turquoise, piqué libre, broderie- main, plumes de geai -j’aimerais en trouver d’autres…-, perles…

Broderies- main: points de rosette, point indien Chemanthy (au centre en turquoise: photo du desssus), point de deuil, point de chaînette relacée (blanc-noir au( dessus), indian edge stiching (vert-jaune photo au -dessus), point d’araignée, point de nœuds, points de chaînette inversé, point kutsch, pointdétail du 4° mandala textile de la légèreté basque…(en noir dans le petit rond à droite de la photo au-dessus)Mandala textile de la légéreté (4°)

Nous sommes appelés à sortir de nos cachettes de poussière,

de nos retranchements de sécurité, et à accueillir en nous l’espoir fou,

immodéré d’un monde neuf, infime, fragile, éblouissant.

Naître… »

Christiane SingerMandla textile pour expositionn Orient- occident

A bientôt , mes amies à force de méditer sur ces mandalas textiles, je suis zen et m’envole; c’est la légèreté absolue atteinte, une « médit-action » totale…!!! C’est le but de la construction du mandala: ne pas faire la politique de l’autruche, mais se concentrer sur nos possibilités, sur un « monde neuf, éblouissant » (cf. les mots de C. Singer, plus haut) pas impitoyable mais d’amour et de respect mutuel.

SVP. regardez mon article suivant, du moins, ne serait – ce que pour l’Etoile de Martin; la vente annuelle approche; c’est une belle cause! On peut TOUS participer: soit en créant, soit en achetant, soit en offrant, soit tout cela à la fois! 

 


Commentaire

Mandala textile de la légèreté (4/8) — 20 commentaires

  1. Merci pour DMTM Anne !
    et bravo pour cette expérience indienne, quel touchant reportage ! j’imagine ton bonheur là-bas !
    grosses bises et bonne journée ! clairette

  2. Clairette, c’est normal; tu n’as pas besoin de remercier; rien ne vaut un enfant, le sourire, le regard, la santé d’un enfant!
    Oui, j’aime l’Ide, je m’y sens bien, mais CETTE Expérience, c’était quelque chose d’exceptionnel, difficile à décrire sinon en photos qui ne rendent pas l’ambiance….

  3. Merci Brigitte, plume d’ange, plume de geai, plumes du martin- pêcheur, la dernière fois…Merci, visiteuse ailée!

  4. Bonjour Brigitte, variété des points? Je m’amuse! N’en utiliser qu’un c’est restreindre mon appétit!! J’essaie de trouver celui qui correspond le mieux à ce que je veux dire, faire…Bon Week-end (il est déjà là! ET je vais l’utiliser au mieux!!! Toi aussi, je te le souhaite!)

  5. Il me fait penser à un piège à rêves ton mandala… Et après tout, c’est un peu ça, on admire et on rêve devant cette oeuvre 🙂 J’aime beaucoup ! Bisous

  6. Bonjour Marie- Laure, oui, on me l’a dit par ailleurs (à cause des plumes?) Ce n’est pas mon préféré, mais bon, il est venu ainsi; j’aime les couleurs des tissus, plumes, fils…………Bon Week-end, bises!

  7. Guérison intérieure, légèreté, des mots et des images qui touchent forcément ! L’Italie est bien loin pour pour moi, mais cette expo ne pourra être qu’un succès. Bizz

  8. Merci Sylviane; ces mandalas sont brodés à la main. L’idée même de mandala implique la patience, MAIS je pense à toi; récemment, j’ai fait du piqué libre. toujours sans le pied qui faciliterait les choses; mais quel bonheur!! Tout est nécessaire, tout s’imbrique dans tout.
    Bon Week-end à toi!

  9. Annie, merci. Je vais vous lasser avec mes mandalas, mais il n’y a pas que ça. J’ai AUSSI fait autre chose; mais je suis tellement en retard pour écrire…….Les photos d’Inde à partager (puisque beaucoup me l’ont demandé) me mangent du temps…….Allez, on va y arriver!
    Bon Week-end!

  10. Bravo Anne pour tous ces mandalas a la fois diffērents et semblabes mais
    tous brodés avec patience aux points que tu aimes et que tu réalises avec beaucoup d’habileté ..j’ai un penchant pour le dernier que je trouve plus léger peut être parce qu’il porte des plumes …

  11. Il est plus léger, Gigi? C’est que c’est justement le mandala de la légéreté; d’où les plumes.
    Mine de rien, je réfléchis à ce que je fais, ce que je titre……..
    J’essaie!

  12. Magnifique
    Dis moi, connais tu l’origine du nom » point de deuil »? C’est curieux,tout de même…

  13. J’adore ce mandala, tu me rends zen à mon tour rien qu’en le ragardant : quelle harmonie ! Et ces plumes de geai que j’aime tant ! Merci, Anne.

  14. Le cercle Tania, est symbole d’harmonie; il EST, sans début ni fin. Sk le mien donc est porteur d’harmonie, comme tu dis, le but est atteint: merci du fond du cœur.
    Deux fois, j’ai rencontré deux geais juste morts. Plumes si belles recueillies.
    ET le martin -pêcheur hélas……….Etre ailé, quel symbole aussi!

  15. Le point de deuil est breton, beaucoup brodé sur les coiffes. femmes de marin disparus en mer? J’ai su l’exact pourquoi, j’ai oublié. Il me faudrait regarder dans mon livre de broderie bretonne…

  16. Bonjour Anne ,
    J’aime tes Mandala , la lumière , la couleur et la vie qui se renouvellent sans fin dans le cercle .J’aime la rondeur , ce n’est pas un hasard …
    La population de Geais des chênes a augmenté , on en voit beaucoup dans les zones urbaines aussi .
    Je mettrai des plumes de côté pour toi si j’en trouve.
    Je t’embrasse

  17. Bonjour Sandrine; ah la symbolique infinie du cercle lui aussi (entre autres) image de l’infini; mandalas personnels donc inaugurés par celui de la guérison intérieurs.
    C’est la lune, le soleil, les planètes, les saisons, la vie, la mort dans un éternel recommencement.
    ET celui- là, la légèreté d’être dans tout cela! Amitiés. A bientôt j’espère, puisque dans le prochain mandala, il sera question de toi, de ton geste, de ton don!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.