Plis et rouille encore: 5 cartes mixed -médias

Création de cartes: plis, plis, déplissés, le tissu objet de dissimulation par le vêtement, la création. A l’arrivée, 5 essais, 5 cartes mixed-médias à partager dès maintenant,  puis à envoyer. Ca fait pas un pli, ou ça en fait beaucoup!

1- La carte -papier: elle portera du texte, mais elle l’illustre aussi; dentelle de Tyvek blanc et écriture embossée vert- de -gris:mixed- média papier

2-la carte au mouton: un bouton vintage, (un mouton esseulé  venu de l’enfance des mes enfants, d’un tricot…)et l’imagination lui bâtit un paysage où habiter; des lisières herbues, des couches de tissu (on approche du pli, on y vient!)…Du piqué libre et l’herbe verte attire le mouton affamé…Plus de travail et de temps qu’il n’y semble pour un ensemble plutôt décevant (ça fronce, ça fait des plis! On approche du thème du pli, une fois encorearbre en piqué libre sur une carte textile

« L’amour profond est le plus grand des guérisseurs, le but suprême, le meilleur engrais de l’âme (…)

Une simple bougie, la petite flamme de l’AMOUR qui brûle dans le cœur,

 peut contribuer à éclairer le monde.

( Clarissa Pinkola Estes, la danse des grands-mères)

3 – Les 3 cartes mixed-médias avec plis: Enfin, les plis vinrent…si vous vous souvenez, il y a longtemps (en novembre 2012 pour celles qui voudraient aller faire un tour dans mes archives…), j’ai fait des tableaux textiles, posés sur de l’ardoise ou une carte toute simple:Plis octobre 2012

En regardant mes tissus teints à la rouille et qui m’inspirent décidemment (outre que j’aime laisser le temps faire son œuvre sur mes tissus) j’ai eu envie de plisser une grande toile teinte à la rouille: (Ah, j’ai déjà dit que j’aimais le travail de la couleur: cyanotypes, éco-print, rouille..Non, je ne m’en lasse pas!.)

a- toute simple, mais avec plis (plus une perle de pintade  en écho aux fils laissés libres et un bouton:Plis et rouille

b- Plis et plumes de geai: Le pli m’intéresse pour ce qu’il cacherait à l’intérieur, ce qui se dissimulerait dessous…Il crée du relief et suggère…La rouille elle, se teinte de bleu, (l’association brun-bleu est une de mes préférées!)Pli et plume de geaiA la légèreté colorée de la plume s’ajoute, le petit caillou plat ramassé sur une plage de Collioure, comme une montagne plantée d’un mât de rien…On la gravit d’un souffle.

C- plis et papier, plis et mots, plis et ouverture:

Le papier glissé dans l’ouverture est une bande de texte enroulée. Le tissu vert émeraude sur laquelle le tissu à la rouille est posé est peint en doré sur une gelli- plate, aux plis s’ajoutent les fronces… C’est presque une carte géographique en relief, la carte d’un voyage imaginaire…Et la métaphore d’une vie dans laquelle les surprises jalonnent un itinéraire labyrinthique…Plis et rouille, mixed- médias

J’ai aimé vous emmener  dans cette balade où l’on soulève les plis pour faire nos curieuses, voir ce qu’il y a dessous, imaginer l’invisible………..A la prochaine fois (jeudi ou vendredi), ce sera un panneau textile,  sur un support teint DIY, une commande et un bonheur créatif…

 


Commentaire

Plis et rouille encore: 5 cartes mixed -médias — 14 commentaires

  1. Très jolies cartes… Je suis toujours épatée par ton imagination et les mondes que tu arrives à créer avec quelques morceaux de tissus… Bisous

  2. Oui je me souviens de cette carte aux plis Anne….tu l’avais intitulée ..des reves le jour ..ce matin je découvre une autre carte ..aux plis qui laissent imaginer oui seulement imaginer ….tout ce qui peut se cacher dans notre monde interieur…ce monde que nul autre que soi ne peut reellement parcourir….oui c’est un voyage en solitaire sur les chemins traversés de souvenirs colorés de rouille sur fond vert et doré …..tres belle page qui pourrait etre celle d’un carnet de voyage ….bravo Anne ….

  3. il me plait ton voyage en plis… il m’ouvre des horizons… Je me rends compte que j’avais exploré ça déjà.et que je l’avais oublié… je vais essayer de retrouver les photos…

  4. Marie- Laure, « créer », c’et justement créer des mondes; l’imagination suffit. tu fais pareil avec tes gâteaux!

  5. Gigi, certes, je pense souvent aux carnets, mais une de ses pages fait une heureuse, et plusieurs, plusieurs heureuses; autant les envoyer, partager…

  6. Bérénice, on emprunte un chemin, puis on fait un détour, on revient à un embranchement et on reprend un chemin déjà parcouru; la surprise ne nous attend pas sur les lignes droites.

  7. Bonjour Anne
    j’aime beaucoup:
    -ta première carte et son mélange de dentelle et d’écriture
    -la troisième et la quatrième pour leur envolée dans l’imaginaire et leur sobriété
    -la dernière pour l’alliance de la rose et du rendu à la rouille
    Mon rejet des plumes m’empêche, et c’est dommage de profiter des deux autres!
    Bonne journée bien chaude encore cependant. Je t’embrasse.

  8. Merci de détailler Maïté; j’aime l’imagination qui s’inspire de ces taches de rouille, plie, déplie, cache, révèle; j’adore celle à la plume, c’est ma préférée. ..Désolée, je ne te l’enverrai pas:-) bizarre, ta hantise!Bisous!

  9. Je vois que mon commentaire est passé à la trappe. J’aime les plis. On peut s’y cacher, s’y réfugier, choisir de les ouvrir ou pas. Ils donnent du mouvement à tes cartes.
    J’aime aussi ce mélange de la rouille, la terre et le fer, et des plumes, l’air, le vent.
    Comme toi j’aime aussi ce mélange de rouille et de bleu. A mes début en patchwork, j’avais fait un quilt dans ces tons pour une amie. Il est encore gravé dans mes yeux! Bisous doux.

  10. J’ai participé aussi Annie, pour une amie d’Afrique du sud à une grande œuvre: chocolat et turquoise; ça me rappelle un voyage mythique au Nouveau-Mexique. Bises!

  11. je lis le com ci dessus Anne et oui en effet le bleu très lumineux de cette plume avec la couleur rouille sont du plus bel effet.Comme le turquoise avec le chocolat….Ces plis, mais c’est superbe!!!!le relief, le cache-cache,entre visible et secret….et qui dévoilent des jeux de couleurs….Bisous du soir

  12. Comme d’habitude, Mamazerty l’intuition de ce qu’on a voulu faire; elle renifle le sens, devine les secrets, les intentions; j’aime son style: merci à toi, garde ton humour, reste comme tu es tout en progressant sur ton propre chemin: il ne faut jamais s’arrêter de grandir et de retomber en enfance, un vrai funambulisme nous est demandé à nous, humains……….!!

  13. Anne, je me suis emparée d e ton idée, çà t’apprendra à en avoir de si bonnes^^….sur mon tissu teint à la pelure d’oignon rouge (donc brun-rouge) j’ai brodé en turquoise une carte d’anniversaire pour les 80 ans d’une amie chère…qui ne lui parviendra que mardi , je mettrai çà sur mon blog ensuite, quand elle l’aura eue….merci-merci-merci de partager ici !!!!

  14. Oh Mamaz, j’ai vraiment envie de la voir, vite, vite……………..On peut partager, il y a tant à faire, j’adore vous/me voir grappiller ici ou là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.