Tête à coiffer cherche pochons en série

D’abord cette carte postale et l’invitation à vous rendre dans l’ album FLICKR  de mes amies; elles m’ont gâtée:

https://www.flickr.com/photos/artisanne_textile/merci again

Ce jour-là, j’ai travaillé en série: d’abord 5 pochons de tailles gigognes pour envelopper des bols chinois pour une masseuse merveilleuse au grand coeur; je ne les ai pas pris en photo. Zut!!! Ils étaient en soie et voile de coton, un voile tie and dye acheté sur l’incroyable  marché indien  de chotta Udaïpur (Gujarat)

Ensuite (quelle journée de folle!) j’avais offert à sa demande une tête à coiffer à une jolie petite fille qui tresse les cheveux avec art déjà, mais les accessoires se promenaient dans toute la maison; je lui ai donc promis un pochon pour ranger les pinces, la brosse, etc………….Le voilà:DSCN4050

« Le plus beau sentiment que l’on puisse éprouver est le sens du mystère. C’est la source de tout art véritable, de toute vraie science. Celui qui n’a jamais connu cette EMOTION, qui ne possède pas le DON D’EMERVEILLEMENT ni de RAVISSEMENT, autant vaudrait qu’il fut mort : ses yeux sont fermés. » J.Kelen

La tête à coiffer osa demander qu’on puisse la transporter car oui, les mignonnes parlent la nuit, en rêve quand dorment les couturières…..; il fallut coudre un 2° pochon, cette fois-ci avec un fond ovale et des rayures dans l’autre sens!!!!DSCN4051Enfin, la couturière -après 7 pochons- allait pouvoir piquer un somme! (cf Brancusi)diaporamaphoto-d5-brancusi-muse-endormie

Mais non, il fallait à la demoiselle une barrette avec noeud pour discipliner les cheveux rebelles!

Aussitôt dit (si l’on peut dire!) aussitôt fait!DSCN4053

-Allez, on nettoie tout ça, on va faire à manger, d’accord? Amuse-toi bien!!!!

-Mais j’ai un bandeau, pourquoi pas ma tête à coiffer? Allez, s’il te plaît……Sois gentille!bebe_pleure« (…)L’EMERVEILLEMENT élargit la COMPREHENSION. Le véritable sage est bien celui qui, sans regret ni amertume, apprécie la vie jusqu’au bout de ses jours, et par elle se laisse encore surprendre…(…) »Jacqueline Kelen

Comment font toutes celles qui ne cousent pas? Car enfin, tout cela ne se trouve pas dans les magasins….A vendredi


Commentaire

Tête à coiffer cherche pochons en série — 25 commentaires

  1. J’ai feuilleté tout l’album photo, plein de créatures ailées, d’éléphants, de fleurs avec des flashs sur l’Inde qui m’ont rappelé des voyages… magique

  2. Et voilà une Mam’Anne submergée par les demandes de ses petites-filles… Mais que feraient-elles sans toi surtout ? Et les voilà toutes fières d’expliquer à leurs amies que grâce à leur Super Mamie, elles ont tout un nécessaire pour transporter leurs jouets et garde-robes… Méfie-toi, tu vas avoir des demandes des copines jalouses ! 😀
    Très belle carte postale au début de ton blog : l’éléphant est splendide et les chaussons tout mignons… Bisous

  3. mercii pour ton mot, j’espère que tu vas bien, félicitations pour tous les adorables accessoires confectionnés pour la jolie petite fille, je la félicite également pour l’état nickel de sa tête de poupée, elle est très soigneuse,elle est comme neuve , si elle voyait la tête de poupée de ma petite fille, elle resterait bouche bée, elle lui a tellement coupé les cheveux et tellement maquillée et remaquillée, qu’elle ne ressemble plus à rien,hihihihi!! enfin on se console en se disant qu’elle a passé de bons moments à jouer avce ,et puis les jouets sont faits pour ça, bisessssss TIFFANY

  4. Et comment fais-tu toi, pour faire tout ça! J’adore la tête de Brancousi, je l’ai aimée dès que je l’ai vue, malheureusement pas en vrai! De retour à Charleville, sous la pluie… Bisous doux

  5. Et bien la réponse est toute trouvée (enfin me semble-t-il…) quand les mamans ou mamies ne cousent pas les petites filles ne demandent rien puisqu’elles ne savent pas ce que l’on est ou non capables de faire pour répondre à leurs attentes

  6. mam’Anne a dit oui a la petite fille et voila un joli pochon a rayures roses..de quoi ranger brosse, peigne ,barettes, rubans enfin tout ce qu’il faut pour coiffer cette belle blondinette…une blondinette qui revait elle aussi de trouver place d’un un pochon ….alors vite en un tour de main ou de magie avec qq rayures et un peu de fil voila que le reve devient réalité ….qu’elle chance …quel bonheur d’avoir une mam’Anne artis’Anne et magicienne !!!!et quel plaisir des yeux aussi de revoir cette magnifique sculpture de Brancousi

  7. Tes petites filles doivent être bien inspirées avec une mamie comme toi. besoin de quelque chose ? Du fil, du tissu, et le souci est résolu.. je pense qu’elles le garderont ça. Quand on a besoin de quelque chose, autant le créer soi-même !

    Tu as été gatée par tes amies, mais tu le mérites !

  8. Merci à toi, Tiffany, la tête à coiffer est presque neuve, et surtout, elle fait des tresses, à 2 brins, 3, des torsades/..GROs bisous, ma belle!!Merci de ta visite!!

  9. J’aime bien les citations de Jacqueline Kelen
    et je suis très admirative et émerveillée par toutes les belles choses que tu sais créer avec tes doigts

  10. Coucou, pigeon- voyageur Annie; oui, j’aime cete tête aussi de Brancusi, pbien qu’elle n’ait pas un poil sur le caillou!!Qui rime avec Bisous!

  11. Mais ne rien demander, n’avoir besoin de rien, c’est ennuyeux, Mijane; moi, on me prend pour une fée…et je FAIS!

  12. Nansou, j’aime ça : »Quand on a besoin de quelque chose, autant le créer soi-même ! »C’est juste! J’espère oui, qu’elles garderont mes mille choses transmises comme un beau souvenir, celui d’une Mam’Anne enthousiaste et toujours prête à leur faire plaisir!!

  13. Merci Gazou, j’ai lu beaucoup de livres de J.Kelen, c’est parfois inégal,mais certains sont formidablement intéressants; merci pour tes paroles, je les reçois avec gratitude!!

  14. Super mamie a encore été sollicitée !
    Moi,je le suis aussi pour la fabrication d’une gigoteuse pour une poupée de 30cm qui habite à 600 kms de chez moi.
    Pas de patron, pas de poupée. Alors, j’ai du mal à m’y mettre.

    Si si Anne, tout cela se trouve dans les magasins, les solderies qui pullulent un peu partout. Noz, Babou, l’incroyable, Tati, Action, autant d’enseignes qui se multiplient chez nous et où on trouve de TOUT. Parfois quand je vois le prix que cela coûte de les coudre soi-même et le prix dérisoire au magasin, ça me décourage.

  15. Ca, Isa, je connais, j’ai fait une robe récemment, tu verras sur mon blog, sans les mesures ni essayage!!!!Ne te décourage pas; le cousu main, c’est autre chose que le made in China!!! Je t’embrasse!!

  16. Hé bien elles ne font pas… Mais transmettre la valeur des petits cadeaux faits avec amour, ça n’a pas de prix. Encore quelques années, et elle pourra coudre à son tour !
    Je te souhaite une bonne soirée, bises

  17. Il serait bien normal que la couturière pique un somme avec la sérénité de la tête de Brancusi…
    Tout est superbe et si approprié. Les désirs de ces demoiselles sont même devancés.
    J’ai transmis le lien vers ton site à une cousine qui a aussi des doigts de fée: elle a vu la corbeille, la pochette et les diverses cartes et m’a dit de ne pas les perdre des yeux car sinon…
    En attendant, cela lui donne des idées!
    Je t’embrasse, Anne.

  18. Merci Elena, Déjà les 2 plus grandes cousent assez bien à la main et même à la machine; tout vient trop vite……..Bises!

  19. Maïté, si ta cousine a un blog, je serais heureuse de le visiter; si je lui donne des idées, j’en suis heureuse; la fièvre est contagieuse!!!
    Je t’embrasse bien fort!!! REste comme tu es: U-NI-QUE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.