Piqué libre, papier marbré-maison, gelli plate, et récup-chaussettes

Mixed -media

Je m’exerce au piqué libre, mais je rappelle que ma machine est assez simple( Pfaff tiptonic) et que je n’ai pas le pied de biche adéquat; donc …je ne mets pas de pied du tout; c’est tout!

1- En fait de pied, parlons chaussettes (admirez la transition!) !J’ai coupé dans des chaussettes qui partaient à la poubelle, les motifs- nounours du côté; avec, j’ai cousu deux petites étiquettes (tags) nominatives pour paquet-cadeau. Piqué libre pour les prénoms:2 étiquettes

« … Plus vous participerez à la générosité universelle, plus vous aurez de choses à partager avec les autres… » Dr Wayne.W.Dyer

2 la petite broche rigolote et sans prétention!

Comme ça, bêtement, sur un désir, une impulsion créative sans frein; la broche est posée sur un quilt « Les anneaux de mariage »  assemblé avec les robes de mes filles, il y a une vingtaine d’années; allez, un jour je le prendrai en photo!DSCN3928

« Sois heureux un instant. Cet instant, c’est ta vie. »
Omar Khayyam

3- Sur un fond marbré -maison il y a plusieurs années (j’ai un stock en attente!) une plume de paon  pour me lancer un défi, me perfectionner; mon défaut est que je sui sgourmande et veux vite voir le résultat, je vais donc un peu vite; le contrôle parfait en piqué -libre n’est pas mon fort!

 » C’est pourquoi un poème peut se comparer à une fleur

que l’ON OFFRE AU MONDE, et en même temps

comme une cloche vous appelant à la pleine conscience.

Qui vous rappelle LA PRESENCE DE LA BEAUTE

DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS. »

                                                 Thich Nhat Hanh

Et quoi de plus beau qu’une plume de paon?DSCN3923

4- Mon défi personnel est ensuite de piquer une rangée d’arbres en piqué libre sur un fond de tissu teint à la « gelli-plate. » Remarquez le fond!

“Voyez L’ARBRE devant votre porte,

Il laisse les oiseaux se brancher ou s’envoler.

Quand ils viennent à lui, il ne les a pas appelés,

Quand ils prennent leur vol, il ne les retient pas.

Rendez-vous pareils à l’arbre ; vous n’irez pas contre la Voie.”…

Lung-ya kiu-tun 835 – 923. DSCN3924

A MERCREDI et merci surtout de vos mots ailés, de vos regards attentifs, en somme de votre présence!!!


Commentaire

Piqué libre, papier marbré-maison, gelli plate, et récup-chaussettes — 44 commentaires

  1. Impressionnants tes piqués libres ! J’aime beaucoup ta plume de paon et la forêt… Très joli travail ! Bises et bonne journée

  2. Merci Marie- Laure, impressionnant, je ne saispas; il faut juste être pateinte, passer, repasser……………Bisous!

  3. Je n’ai jamais tenté le piqué libre ! Tes prouesses à la machine à coudre m’épatent , la broche me plait beaucoup mais la délicate plume de paon me ravit

  4. Bravo Anne ton piqué libre n’est pas mal du tout. A ma connaissance il ne faut pas un pied spécial … il faut simplement abaisser les griffes de la mac.
    Bises et bonne semaine

  5. J’aime bien ta non technique de piqué libre c’est beau et très efficace !
    Ne jamais se laisser déborder par les contraintes juste créer 🙂

  6. Non, Mijane, ça dépend des machines; je ferai mieux avec un pied spécial, mais aucun ne s’adpate sur ma vieille machine Pfaff; alors, je dois trouver le bon truc et bosser!!! Bisous!!!

  7. Voilà Nadine, créer comme on peut, mais avec des essais, des erreurs, des tâtonnements, ………….et du bonheur!!!Bisous!

  8. Ombre, c’est vrai, mais sur ma machine, ça marche sans pied; je fais au mieux, j’essaie, et puis, zou, je me lance. Gros bisous, merci de ta visite!

  9. Et bien moi j’aime vraiment beaucoup, j’aime follement en faire mais il n’est pas régulier et je n’ai pas la moindre intention de m’offrir une machine avec le pied et le système qui régule la longueur du point enlevant toute personnalité au travail, à ce moment là autant le faire avec une brodeuse informatisée et alors là Waoooh même moi j’écrirai bien. Bien sous tous rapports ou totalement déshumanisée ?
    Continue si tu te régale ya que ça de vrai !

  10. le Piqué-libre est difficile a maîtriser et si la MAC n’est pas pourvue du pied de biche spécial cela l’est certainement plus encore …mais le trait parfois maladroit donne au dessin un coté naïf et a la broderie un certain charme..moi j’ aime Anne…Bravo a toi et super ces pulsions créatives !!!!!…..j’espère que ce com passera ! essai n° 3…idem pour message perso

  11. Oups j’avais pas lu les messages précédents autant pour moi…
    Anne j’avais une vieille pfaff, même pas tiptonic , juste 6 point utilitaires des années 90 et une autre de 1970.
    Pour info la plus récente avait 2 positions pour la hauteur de pied de biche, on pouvait enlever les griffes d’entrainement et j’avais pu avoir un pied spécial qui s’adaptait aussi à ma plus vieille machine me semble t’il.
    Je l’ai gardé lorsque j’ai vendu ma strech etjeans ,pour l’avoir sur ma plus ancienne que j’ai gardé (en souvenir c’état ma 1°) je contrôle s’il s’adapte , si oui je te l’envoie.

  12. Ha oui le piqué libre n’est pas ton fort !!!Et bien je trouve ta plume de paon et tes arbres vraiment très très réussis et intéressants !!! Franchement je crois que je serais incapable de faire çà !!! J’admire ta créativité, ton imagination …Bravo !!!
    Belle journée à toi

  13. Les plumes de paon et la petite forêt sont de toute délicatesse, avec une fragile irrégularité qui enchante.
    Quant au recyclage des motifs de chaussette, j’adore

    Bonne journée

  14. Waouh, tu te débrouilles bien en piqué libre.
    Moi, j’ai essayé sans pied de biche, mais je ne sais comment maintenir le tissu qui bouge avec l’aiguille.
    Bref, tant que je n’aurai pas vu faire en vrai, je ne comprendrai jamais comment m’y prendre.
    Ah, moi et les machines, ce n’est pas une histoire d’amour!:D

  15. Au moins, tu oses faire du piqué libre et tu as bien raison! J’adore l’idée de la chaussette coupée, la poupée, la plume,les arbres, tout!!! Les phrases. Je renais un peu à la vie après une semaine de marasme émotionnel, d’où mes commentaires courts. Mais je voulais quand même te laisser de petits mots;Tu vois, je redeviens bavarde 🙂 Bisous doux

  16. Oh Marie- Claude, moi non plus pas question de changer de machine à coudre (gagnée lors d’un concours de patch il y a 15 ou 20 ans) J’aime ta fougue, tes passions, et je te souhaite de tout coeur, un très bon, très joyeux anniversaire!!!

  17. Oui, gigi, j’aime ce côté naïf, cela resssemble à un trait de dessin. Pulsions créatives fortes mais gênées par tout ce que j’ai à faire à côté; pas trop la tête à la création en ce moment, des envies fortes, mais pas de TEMPS (toujours le même problème!)

  18. Ah ben Marie- Cclaude, j’attends, mais tu as le temps, je ne vais pas piquer pendant un bon bout de temps, vue l’hospitalisation proche et la rééducation, l’atelier au 1° étage, etc…………..Tiens-moi au courant!!!!

  19. Oh bah, imagination, Blandine, là, la machine fait tout ou presque, la main guide, en tête, j’ai une image; ça ne manque pas dans ma tête, les images; mais de là à les rendre conforme à mes rêves …………GROS bisous!!!!

  20. « fragile irrégularité qui enchante », j’aime ces mots Vénézia, ça me touche……………..Je ne trouve pas les miens, du coup!!!Qui rime avec bisous!

  21. Oh Annnie, ce marasme,pas trop grave j’espère, ni durable…………………..Tu me donnes en privé de tes novuelles, STP?

  22. bravo pour la plume! je suis dans les plumes aussi, mais je ne trouve pas encore facile de créer ce que je recherche….patience….les oiseaux c’est le thème qui se force sur moi…c’est à dire: les oiseaux qui prennent des ailes;)
    comme nansou j’ai surtout une faible pour la broche avec la différence que je suis maintenant sa heureuse propriétaire 🙂
    bisou, anja

  23. Bravo Anne !!! D abord pour l esprit recup. Surtout pour CES deux creations en pique libre. Quelle plume, quelle foret ! Bientot tu attaquerss tes monuments preferred comme la jeune Anglaise que j Ai vue Il y a quelques jours…
    Bisous indiens.

  24. Merci Anja, pour la broche, j’ai des progrès à faire!!!Et pour les oiseaux, j’aime le thème des ailes, de la légéreté, de l’envol, de l’ivresse des cieux et de la liberté!

  25. Merci Françoise, non, je ne suis pas encore à ce niveau, d’autant que je pratique aussi d’autres techniques………….je ne me spécialise pas!!! amitiés!

  26. J’aime tout particulièrement la légèreté de la plume de paon: on dirait qu’elle frémit au vent.
    Idem pour les arbres qui montrent leur finesse.
    J’aime bien dans la citation « il laisse les oiseaux se brancher ou s’envoler ».
    Bisous, Anne.

  27. Coucou Patchacha, j’en profite avant de ne plus pouvoir monter dans ma « pièce » Bisous, merci de ton passage encourageant!

  28. Allez, Elena, une plume de paon, on veut voir la tienne; moi, c’était tout de même spontané, ça aurait pu être mieux……………..Bises!

  29. La plume de paon est pleine de finesse, de légèreté et d’élégance , on s’attend à la voir s’envoler …
    J’aime beaucoup tes silhouettes d’arbres en piqué libre , un beau travail où l’on sent toute la force de ta délicatesse et la sagesse du monde végétal.
    Je t’embrasse

  30. Merci Sandrine, force et délicatesse oui, du monde végétal. Attente du printemps et vue de ma fenêtre………….Amitiés, bon week-end!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.