Printemps dans le jardin d’Amélie: pétales, roses et papillons

 Le printemps vient toujours; le cycle des saisons le ramène; et on le fête. Et pour que celui-ci dure, on crée des jardins textiles où le printemps n’a pas de fin. Peu à peu, au fil des jours j’étoffe le jardin d’Amélie, mon 8° petit- enfant -pour qui comme pour les précédents et ceux qui suivent, je compose un jardin textile, un quilt; peu à peu, le jardin textile grandit et je vous en montre les étapes:

1- Dans le jardin, des roses en origami en cours de travail:jardin textile : roses origami Amélie (1)

Il y aura dans le jardin textile d’Amélie des roses jaunes, blanches, rouges en soie, …roses origami Amélie (2)

 » L’amour creuse, évide, élargit l’espace, ouvre des pistes. Qui a dit que l’amour « comblait » ? L’image de l’amour, c’est deux mains qui creusent un trou dans le sable, inlassablement : creuser et ouvrir, c’est cela. » (Jacqueline Kelen)

2- Dans le jardin textile, des pétales appliqués et cousus machinejardin textile d'Amélie: des pétales appliqués -machine

3- Evidemment, dans un jardin textile volètent des papillons en origami textile; ici, ils ne sont pas posés sur le jardin d’Amélie, mais sur un patchwork (quilt) aux paniers, une de mes créations d’il y a …25 ans ( 1994). Il a été composé avec des serviettes à thé brodées par ma grand-mère paternelle, Suzanne qui dessinait puis brodait les oiseaux et fleurs de son jardin. Le printemps s’installe donc dans les jardins de la grand-mère Suzanne;  sa petite fille l’artisane textile le brode pour sa petite fille Amélie: 5 générations…jardin textile d'Amélie brodé par...suzanne

Dans le jardin, au printemps, après Jacqueline Kelen,  Marie Williamson et elle nous parle aussi d’amour:

« L’amour est ce avec quoi nous sommes nés. La peur est ce que nous avons appris ici. Le chemin spirituel est de désapprendre la peur et d’accepter l’amour de nouveau dans nos cœurs. »

3-Dans le jardin d’Amélie au printemps volètent des papillons en origami:jardin textile d'Amélie: papillon en origamijardin textile d'Amélie: papillons en origami textile 2jardin textile d'Amélie et éclosion de papillons au printemps

A bientôt. Et qu’éclate le printemps, qu’il s’installe dans les jardins et les cœurs. A très vite!


Commentaire

Printemps dans le jardin d’Amélie: pétales, roses et papillons — 14 commentaires

  1. Eclosion de roses pour de volages papillons…. jeux de pliages dans le jardin d’Amelie qui se souviendra longtemps de sa mam Anne ..l’artis’Anne aux doigts de fée qui- sait fleurir aussi de jolis paniers …basket un motif tres connu en patch…bravo de l’avoir réalisé avec ces serviettes brodées par ta grand mére c’est un patch qui a une valeur sentimentale et que tu offriras certainement a l’une de tes filles ou petite fille ….bravo Anne !

    • Oui, Gigi, les paniers, c’est un motif traditionnel, mais ici, les serviettes sont prises dans la couture, donc pendent librement…….Cela aurait été dommage que ce ne soit plus les serviettes brodées par ma grand- mère paternelle, contrairement à ma grand -mère maternelle dont je parle plus souvent. Ce patch est souvent accroché dans ma cuisine, au printemps……Plus tard, mes enfants en feront ce qu’ils voudront! Amitiés!

  2. Quelle créativité dans ce jardin… extraordinaire, comme le chantait Trenet. Différentes techniques utilisées qui attirent l’oeil, comme ces papillons en origami. Et une transmission qui traverse les générations : que du bonheur !

  3. c’est si beau d’en faire un quilt un pièce de famille qui vivra plusieurs générations. Tu as modernisé le quilt avec les paniers. J’aime beaucoup les papillons origami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *