Songe à la douceur…

2° illustration de l’échange avec , Baudelaire: l’invitation au voyage. Et la mer, cette Méditerranée que j’aime. une coquille à point de dentelle, en relief, du plissé de soie, une étoile de mer à point « de tricot », des vers brodés à la main à tout petits points , l’évasion, la poésie, et les voyages; je suis une nomade, jamais en place, par nécessité mais aussi par goût. Les dernières années: l’Inde, le Québec jusqu’au nord et les îles de la Madeleine, le Nouveau -Mexique,  son sable blanc (White Sand), ses pétroglyphes, Tent rock national monument, site incroyable comme le précédent……..Dernier ajout: non, je n’écris pas de poésie, ce n’est pas mon truc, je me sens nulle à côté des immenses que j’aime: Saint-John Perse par exemple (voyages encore………………)Amie qui passe « Songe à la douceur d’aller là-bas vivre ensemble »

Quant à moi, quelle amie, suis-je…je suis en retard, parce que je suis loin,mais je vais vous répondre à toutes;j’étais justement sur les rivages enchanteurs de la Méditerranée; à bientôt!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.