Mise au point (de côté)

J’ai rêvé que les femmes, avec leurs mains qui pouponnent et bercent, avec leur cœur vaste et tendre comme des berceaux, changeraient le monde; ce ne sont hélas que des songes. Les femmes ne sont pas innocentes…

J’aurais pu faire comme si rien n’avait changé, mais vous l’avez remarqué, le titre là-haut n’est plus le même. J’ai repris l’ancien et une de mes « marques » de fabrique.

Mon blog avait à peine 15 jours, que, déjà , il vacillait sous les coups aigres-doux de ceux qui ne font rien, mais trouvent toujours à critiquer et à salir.

On m’a dit que c’était juste un « catalogue » de jolies choses; jolies? Ce n’est déjà pas si mal! il parait que mon site ne mérite en rien l’appellation de « textes, textiles ». Si ce n’est ni du texte, ni du textile, mais qu’est- ce donc?

Je me sens heureuse, je suis dans un état de paix, d’équilibre, et osons -le dire: de créativité que je ne veux pas laisser entamer.

Après cette pause, revenons très vite à l’amitié autour duquel s’est organisé l’échange textile, ce sera pour la toute prochaine fois.

Je fais des corbeilles en tissu selon une méthode plutôt rare en France, vous en verrez plus tard une série; en attendant, je remplis celle-là de pensées positives!

                                                                                                                            Corbeille visible sur le site de marie- Lee pour qui elle a été cousue.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.