Souvenirs d’été: un bouquet, des roses, une forêt, un pochon….

Souvenirs de l’été: il faut les mettre en conserve pour en faire son miel lorsque les jours lumineux auront disparu à l’horizon de notre mémoire oublieuse:

C’est Pablo Neruda qui écrivait ceci :

 »

« Si chaque jour

tombe dans chaque nuit

il existe un puits

où la clarté se trouve enclose. »

Je suis donc allée chercher la clarté dans 3 photos  et 2 réalisations. Si lumière il y a , c’est celle que le souvenir éclaire et fait que ne tombent pas dans l’oubli les petits riens, les petits bonheurs.

Souvenirs enclos d’une lucane (ou cerf-volant) grimpant le long d’un tronc:souvenirs d'un été 1

Souvenirs de roses: Grimpant lui, à l’assaut d’un toit, un rosier ancien qu’on n’en finit pas de tailler et qui n’arrête pas de monter, monter jusqu’au ciel:Souvenirs de rosessouvenir d'un bouquetAu- dessus, Souvenir  d’un bouquet et d’une fleur cassée par le vent. Hop un bouquet improvisé pour garder le souvenir du cana: vase blanc, mur turquoise, c’est toute la magie d’une fleur que de produire de la beauté avec 3 fois rien!!!

Neruda poursuit son poème et moi le fil de mes souvenirs:

(…) »Il faut s’asseoir sur la margelle

du puits de l’ombre

pour y pêcher avec patience

la lumière qui s’y perdit. »

Je sors du puits de l’ombre, les souvenirs d’un été que j’aimerai voir durer indéfiniment. Je remonte le fil des jours précédents… 

Souvenirs d’un cadeau offert à une amie incroyable, elle fait du Tavel,

http://www.domaine-florence-mejan.com/

un des vins les plus connus du sud; le sien est Bio. Et parfois, elle entretient ses vignes avec des huiles essentielles. Je lui ai donc cousu et offert un pochon avec des tissus très provençaux, afin de ranger ses fioles de magicienne: 3 tissus dont un à bandes et un modèle issu d’un très ancien Nouvelles du patchwork. Pourquoi mon amie Florence est-elle « incroyable  » comme je l’écrivais plus haut ? Fo est une magicienne, une femme d’affaires qui a élevé ses  4 enfants, une femme créative et généreuse comme son excellent vin. Goûtez son Tavel bio, vous m’en direz des nouvelles!Souvenir d'un pochon pour huiles essentiellesSouvenir d'un pochon

Souvenirs d’un patch qui a  une bonne quinzaine d’années et n’a donc pas paru sur le blog: une sapinette en Limousin accrochée ces jours-ci dans ma cuisine. Le patch est fait de losanges, un peu abstrait donc, mais adouci d’un étang bien réel. Tissus peints DIY (surtout pour le ciel et l’eau de l’étang.

Détails et quilt: les fleurs sont brodées en relief, au point tissé; deux oiseaux dont un en relief  volent en travers des branches…:souvenirs d'un étang

souve irs de la forêt

Ainsi s’égrènent nos souvenirs et  les jours, les fleurs et le fil. Pris dans la « Toile » de notre mémoire, les souvenirs ne se perdront pas et conserveront leur clarté.

A bientôt, mes amies! Pour quelque chose qui va inaugurer une nouvelle série de…..Suspense!


Commentaire

Souvenirs d’été: un bouquet, des roses, une forêt, un pochon…. — 15 commentaires

  1. De belles couleurs éclatantes pour ton pochon, de quoi se souvenir du soleil de l’été, et de ses fleurs… Un beau cadeau qui a dû plaire à ton amie. Merci aussi pour ces jolies photos : le cana sur un fond bleu turquoise ressort magnifiquement ! Gros bisous

  2. les photos sur ton blog sont tellement diverses et variées que je ne sais plus où commencer Je me laisse simplement guider dans ton monde et je te suis sur tes chemins pour admirer et t’écouter

  3. Une sapinette du Limousin …un pochon couleurs provence …souvenirs d’hier et soleil délicieux d’un rosé de tavel comme une invitation a le déguster bien frais cet été dans le Gard ou ailleurs ….

  4. Quelle belle balade entre les fleurs vivantes et les fleurs sur tissu. J’aime ton panneau allaient géométrie et rondeur, régularité des sapins et fantaisie autour et en bas, et bien sûr des fleurs brodées. Je t’y retrouve pleinement. J’imagine que ta maison va commencer à se vider, moment pas toujours simple entre « ouf, un peu de temps pour moi » et « j’aime les avoir tous dans mon nid »! Bisous doux et tendres.

  5. L’été a donc été bien agréable pour toi, j’en suis ravie. Cela fait quelques années que j’engrange les belles images et les beaux souvenirs dans ma tête, une sorte de collection très privée en somme. A ressortir lors des moments plus gris 😉
    Bises Anne, prends soin de toi

  6. Ah, Marie- Laure, ce cana, au départ, c’est un hasard: une fleur coupée, mise dans le seul vase de la villa, posé à la cuisine devant le seul mur turquoise car de la place sur une étagère. ET les couleurs d’un coup; miracle du hasard………..

  7. Merci Anja, suis- moi, et laissons chacune nos traces sur nos chemins qui parfois se croisent; c’est la vie…………

  8. Gigi, le Tavel, c’est parfait, c’est l’été, c’est Florence; on retourne chez elle début septembre, savourer l’amitié!

  9. Annie, non, la maison se remplit, sans cesse, jusqu’à mon départ; c’est plein, stressant et chaleureux; tu connais ça!!!

  10. Agréable, Sandrine? PLEIN, plein, plein. ET parfois, l’envie de fuir, d’abandonner la tache de nourrir et loger 15, 16 personnes…mais que de bonheurs aussi dans l’affection, le rires, le jardin…Alors, vivons au présent, en attendant de reprendre la route dans moins de 15 jours!
    Amitiés

  11. Votre blog est superbe, plein de créativité et de diversité! Je dois dire que c’est exactement le genre de fraîcheur qu’il me fallait dans l’impasse technique dans laquelle j’étais tombée.
    J’ai moi-même quelques précieux souvenirs de vous; de nombreuses pages de cours soigneusement entreposées dans le grenier, ainsi qu’une chouette en tissu et un exemplaire de L’Ecume des Jours que vous m’avez offerts le dernier jour des cours. Je les garde précieusement!

  12. Merci Hélène pour les compliments; je te répondrai en privé!
    De quelle impasse technique parles-tu?
    Je serais vraiment contente d’avoir de tes nouvelles, savoir ce que tu deviens.
    Hélène, suis- moi régulièrement sur mon blog, laisse des commentaires, cela me fera plaisir, bientôt tu verras ma bobine………..Surprise!
    Bisous!

  13. J’ai ajouté votre blog à mes favoris, j’y retournerai avec plaisir! Il y a encore beaucoup de pages que je n’ai pas eu le temps de lire.

    Je couds depuis quelques années, j’apprends toute seule et à trop chercher la perfection j’en oublie parfois de laisser mon imagination ouvrir le champ des possibles; c’est cette impasse-là dans laquelle j’étais, mais ça y est, les idées fusent à nouveau!
    Je suis heureuse d’avoir de vos nouvelles!
    Je ne suis pas sûre d’avoir correctement tapé mon adresse lors de mon premier commentaire, mais je fais attention cette fois 🙂
    Bisous!

  14. Oui, Maïté, ce sont des beaux souvenirs, mais j’ai maintenant besoin de repos…or la maison reste pleine!! On ne peut se plaindre de trop de rires, de trop de chansons, de trop d’enfants…..Bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.