Tisser d’une ruche à l’autre en brodant des cartes textiles

Je l’ai dit dans le précédent article, c’est Mandine  (http://chasbada.canalblog.com/) qui a gagné le concours que je proposai; elle a reçu un petit pique-épingles à glisser dans un sac ou pochette couture. Allez visiter son blog, il est varié, vous y trouverez votre bonheur!

pique-epinglesAvec les cartes envoyées et reçues, la planète échange et poésie dans le téléescope virtuel!C’est Christian Bobin qui, à juste titre le  dit:

        « Ecrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir »

Ecrire, c’est tisser des passerelles entre amies, entre proches, c’est aller, seul avec soi-même,  à la rencontre des autres.

Dans mon sac, j’ai toujours des petites et jolies boites d’anis de Flavigny, j’ai d’ailleurs une collection de ces boites dans un panier, je crois les avoir toutes;  j’ai souvent utilisé celles en double pour broder autour du couvercle coupé et percé (du 100 % Récup’!) Elles sont jolies, romantiques et pastorales; si « frenchy » que la 1° que j’ai brodée il y a quelques années de cela, c’était pour une américaine qui a  adoré : « SO  CUTE »!

Voici la dernière série. La 1° était pour Maïté dont -à vous amies des mots et des photos-, je recommande vraiment  le blog  http://www.eclats-de-mots.fr/anis1.jpg

Points de broderie pour les 3 cartes: feston, bouclette tissée, point de noeuds, points d’épine, point de rosette, point de poste , point d’araignée, de tige lâchée…et boutons au point de poste (sur la 2° qui comporte aussi une attache parisienne )anis2 meilleure

Comme le remarque Sylvain Tesson:

« Chaque soir, l’araignée redessine la carte des Routes de la Soie… »

Et moi, Arachné patiente, je redessine ma carte du Tendre…Je compte non les moutons (tontaine et tonton!) mais les violettes; je conte aussi fleurette…(y compris des roses au point de poste sur les boutons!)anis3TB

 

En bas, à gauche de la carte, une TORTUE sourit de bonheur…Pour être heureux dans la vie, dit-on, il faut simplement LAISSER VENIR CE QUI VIENT  et LAISSER PARTIR CE QUI S’EN VA …L’inspiration et l’amitié pour guide; je me fais bergère d’abeilles à la fois folles et sages, gourmandes et inspirées, ivres de faire leur miel où bon leur semble…

Mercredi,  vous pourrez découvrir mon 3° cadeau pour l’Etoile de Martin; la vente c’est très bientôt! (le 18 mai)

abeille 


Commentaire

Tisser d’une ruche à l’autre en brodant des cartes textiles — 39 commentaires

  1. Pour le pique épingles, c’est rigolo, j’avais pensé en réaliser un pour toi, en porcelaine froide… Mais je pense que tu dois en avoir beaucoup… En tout cas, celui-ci est très mignon…
    Quelle belle idée de broder autour du couvercle de ces boîtes… Ca donne des tableaux très intéressant. J’aime en particulier le 1er…
    Très bonne journée, bisous

  2. Jolis cadeaux !
    J’ai découvert les anis de Flavigny il y a très peu de temps en faisant un troc avec une copinette , ils sont délicieux ces petits bonbons et les boîtes très belles, tu les superbement mises en valeur en plus !
    biz

  3. Je pensais que ces petites boites de bonbons étaient en métal… ? tu les recycles à merveille, quant au petit pique-épingles j’en ai dans ma trousse à couture de voyage…
    Bisous l’Ariègeoise !

  4. Eh oui une fois de plus il fallait y penser ..en avoir l’idée ..reste qu’il faut découper sans bavure le couvercle en métal et le percer de quatre petit trous pour y faire passer l’aiguille et le fil qui maintiendra l’image sur le tissu ..apres c’est tu bonheur que tu offres en brodant Anne ..j’adore cette carte qui annonce le printemps avec ces violettes posées sur un écrin de verdure parsemé de fleurs qui attirent papillon et petite tortue … fée jardiniere tu fais même fleurir sur des boutons ces roses sur lesquelles j’etais déjà venue butiner ..Mais là ou ce fut l’étonnement.. la surprise ..c’est ce bouquet de violette.. innovante idée parfumée a l’amitié..bravo l’Artis’Anne !

  5. Lilou merci pour ton passage, oui, j’ai des pique-épingles, mais celui-ci est plat, c’est pratique…Gros bisous, la gourmande généreuse!

  6. Greenye, c’est vieux ces anis, j’en ai toute une collection, ceux en double, mon mari les découpe, les perce et zou, c’est parti pour une broderie!!! Merci à lui, bisou sà toi!!!

  7. Merci Stéphanie, on m’a dit que ces bonbons anciens avaient été rachetés il y a quelques années par des américains………….Plus assez de moines…………Bises à toi!

  8. Oui, Mijane, c’est du métal, tout à fait (mais le dessous de boite est maintenant en plastique!! amitiés à toi!

  9. Régine, merci; je sais que tu as une de ces cartes…………….Mai sje ne sais pas du tout comment mon mari me découpe ces couvercles……….On m’a conseillé d’en envoyer une copie à la boite elle-même…….Amitiés à toi, bonne nouvelle semaine!!!

  10. quelle idée géniale et quel résultat superbe que ces cartes avec des couvercles de boite à bonbons tous aussi magnifiques les uns que les autres , moi je collectionnais les boites de quality Street avant que Nestlé ne rachète la marque , les boites sont aussi très belles mais un peu grandes pour les inclure dans une broderie . bravo à Mandine !bisous à toi

  11. Toutes ces cartes sont absolument charmantes, délicates et chaque broderie répond à la tonalité du couvercle.J’ai sous les yeux la carte n° 1 car j’en ai été l’heureuse destinataire .
    Elle trône bien en évidence sur la commode de ma salle à manger. Je peux vous dire qu’elle est encore plus belle que sur la photo car le relief ajoute une touche supplémentaire de délicatesse et de raffinement.
    J’avais remarqué la découpe du couvercle, mais venant de toi, plus rien ne m’étonne, étant persuadée que rien ne résiste à tes doigts de fée. c’est donc ton mari qui les découpe. Je préfère savoir que tu ne risques pas d’abîmer tes doigts de fée.
    Merci encore une fois de faire un lien vers mon site qui est tout autre que broderie et confection. Mes mains n’y résisteraient pas!Tout juste si je m’attache par plaisir à tricoter les mailles des mots pour les tisser de nature, d’océan et de poésie de la vie.
    Il est vrai que parfois les mots allongent leurs jambages tout comme la glycine actuelle, pour gravir les murs et lancer des sourires à la cantonade .
    Encore une fois merci Anne, pour le bonheur que tu distribues généreusement, pour toutes ces attentions qui trouvent le chemin de nos cœurs.
    à bientôt….
    Belle semaine pour toi.

  12. Bravo à Mandine, la chanceuse! Ces petits pique-épingles sont ravissants.
    Quand aux boîtes de bonbons de Flavigny, si j’avais su que tu en faisais d’aussi jolies choses, je te les aurais gardées. Tu as des idées géniales!

  13. j’aime beaucoup la phrase « laisser venir ce qui vient et partir ce qui part »…c’est l’inspire et l’expire, la mort la vie, le yin le yang, le principe me^me de la vie, mais alors pourquoi est ce si dur?????
    anis de Flavigny, j’en ai une boite là sous mon nez, à la violette,une petite épicerie fine qui les fait à Nantes, j’avais hésité sur le parfum..j’ai lu les coms et tes réponses je croyais que tu travaillais à partir de copies sur tissus mais avec la « vraie » image, c’est encore plus original!!!!!
    oui je partage l’avis de la personne qui te conseillait de montrer tes créations à la boite mère ,c’est tellement original….
    belle semaine Anne, le soleil e st là depuis pas mal d e temps ,on y croit!

  14. Oui, c’est vrai, ces boites de métal sont charmantes et tu astrés bien su les utiliser! Comme disent les Américaines: « So cute! »
    Bisous

  15. flo, merci, je suis sûre que les anis de Flavigny vont se vendre encore mieux!!!bisous à toi, l’amie!

  16. Maïté, je n’a pas de mérite à recommander ton blog, j’aime aussi les mots, sais leur prix et comment ils nous aident et embellissent la vie…quand ils ne mentent pas ; je t’embrasse avec amitié, je ne t’oublie pas!!

  17. Ben, maintenant Joséphine, garde -les STP; j’en ai une belle collection, ce sont toujours (mais moins maintenant) des dessins charmants!

  18. Ecoute, Mama, je suis en Ariège, il fait plus que TRES chaud!!! Je t’embrasse avec amitié, profite bien du soleil!

  19. Joëlle,merci§! Tu sais « so cute » ils le disent en permanence et pour n’importe quoi…Amitiés avec un A comme ANNE

  20. Que de gaité dans toutes ces cartes et cette multitude de points de broderie, c’est un feu d’artifice ! Bravo Anne
    Bisous
    Coco

  21. Je viens de remonter le temps et j’ai découvert de superbes créations ! tu m’étonneras toujours Anne ! il me tarde de te rencontrer , nous aurons je pense beaucoup de mots à échanger .
    Je t’embrasse
    Marie

  22. Je dois avouer que je n’aime pas tellement les broderies. Mais je suis sacrément impressionnée par ta dextérité à l’aiguille. Aussi fin que du dessin. Et j’aime beaucoup les citations qui parsèment ton blog.

  23. Bon soir Corinne, merci, tue s gentille, et ça me touche; si je remange beaucoup d’anis, je pourrai faire d’autres cartes. A suivre donc!

  24. C’est sûr Marie- et ça viendra un jour; ceci dit, là je suis loin du Limousin puisque je suis en Ariège. Gros bisous, merci à toi!:

  25. Tu n’aimes pas les broderies? tu dois avoir une image vieillotte, car on peut tout imaginer, l’abstrait, le monochrome, le coloré, le figuratif, le naïf .C Ce n’est qu’un mode d’expression parmi d’autres; si cœur de Cannelle, je t’ai un peu fait changer d’avis, c’est un compliment qui me touche: tant mieux!!c

  26. Tes cartes ont un petit côté désuet et charmant: elles me font penser aux cartes de Ste Catherine et de St Nicolas que nous recevions « avant »….
    L’image des bonbons Flavigny nous plongerait presque dans une certaine nostalgie…

  27. Oui, Eoline, les anis de flavigny joue la carte de la France ancienne;m oi, elles m’évoquent une veille gravure d’un « il était une bergère » dans un livre de chansons pour enfants…

  28. Mais que c’est beau Anne .
    Des parfums d’hier me remontent à la surface …
    Des parfums au goût de violette ou d’anis …
    Des parfums au gout de l’adolescence où en cours de travaux pratiques nous apprenions à coudre et à broder …
    Jai retrouvé dans la boîte à couture de ma maman, l’étui à aiguilles et épingles que je lui avais fait pour une fête de mère .
    J’ai fait des recherches quant au livre dont tu m’as laissé le titre . J’ai beaucoup aimé ce que dit l’auteur : » l’incroyable pouvoir du cerveau humain qui serait capable de créer à distance, par la force de l’amour, des sons, des images et de la matière.  »
    J’ai perdu mes parents l’an dernier . Mon papa est parti le premier pour accueillir ma maman 7 semaines plus tard . Je n’ai reçu aucun signe apparent mais il y a peu ,j’ai ressenti comme une douce sérénité .Mes cauchemars ont fui mes nuits .Je rêve de mes parents heureux .C’est comme-ci , ils m’avaient lâché la main et atteint leur destination .Ils m’ont montré le chemin à suivre avec leur amour en héritage .J’en suis persuadée .
    Les liens de l’amour sont intemporels .Ils se tissent à l’infini …
    Je trouve que cette citation de d’Hélène Soleau : » Ma vie brodée » te va à râvir :
    « La broderie est un rituel qui célèbre l’union parfaite de l’esprit et du geste »
    Je te souhaite de beaux jours à venir .
    Bisous de Véro.

  29. Véro merci de ton beau commentaire touchant. J’aime bien ta citation, qui est cet auteur?
    a toi aussi, de beaux jours à venir, un Bon soir……………Et l’amitié au-dessus de tout ça!!!

  30. Idée originale d’intégrer ces couvercles sur des broderies. C’est vrai que le thème de ces boîtes s’y prête bien. J’ai en aussi dans ma boîte à couture, parfait pour les petites épingles ! J’ai de la chance, j’en trouve encore en métal dans le Gamm Vert de ma commune. Bonne journée.

  31. Merci beaucoup Nelli pour vos deux commentaires, j’ai vu votre blog, j’y reviendrai……Pour moi, ici, pas trop le temps de flâner, je pouponne et c’et du 24 heures /24!!!

  32. Ma préférence va à la première, oranger, de bonnes idées récup tu as raison, jolie « mise en scène ».
    Je te souhaite une douce journée.

  33. Mandinettte, merci de ton message, chacun a ses préférées, alors, ma foi. elles vivent leurs vies…………….Amitiés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.