Une série de 4 cartes textiles avec silhouettes d’indiennes peintes et matelassées

Parfois, j’arrive à trouver des petits moments de silence et de création, pas le temps non de faire quelque chose de grandiose, ni de suivi, mais des parcelles humbles qui finissent, collectées par faire un tout…Ainsi, au fil des jours ai-je pu peindre puis matelasser cette série de 4 cartes. Toutes ont un point commun, des silhouettes trouvées dans un livre de photos d’Oliver Follmi sur l’Inde ..

Silhouettes de danseuses sur fond de soleil couchant, silhouettes d’enfants allant chercher de l’eau comme on en voit à chaque tournant de route et de chemin indien….DSCN3935

La 1° au-dessus à gauche est partie danser chez Isabeille aux p’tites ID épatantes!

Techniques utilisés: stencil découpé  dans du papier gras collant, peinture pour tissu, fond: (à gauche) mélange de soie et coton, à droite, batik (pour celle de droite ) Celle de droite n’a pas de tresse haut perchée; Application de tampon indien (Lotus et paisley), ouatine et matelassage main, parfois broderies….

Sur ma carte:

« J’écrirai un poème

avec un stylo

qui n’aura pas d’encre

un poème transparent

forcément. »

(Grégoire Lacroix)denouveau

Enfin, la dernière vint; comme dans toutes les séries, celle-ci me semble mieux, plus sophistiquée dans sa création…

« S’éloigner de tout…

ça nous rapproche de l’essentiel. »

Loïc Peyron,

Ainsi en moi, s’est nichée une nostalgie de l’Inde: Y retourner !

4cartes indiennes peintes

En envoyant ces cartes sur lesquelles j’ai travaillé, je partage ce sentiment de beauté et d’harmonie souvent éprouvé en Inde.

Sri Ramana Maharshi (1879-1950) :

« On a sa propre source en soi-même. »

A VENDREDI !

 


Commentaire

Une série de 4 cartes textiles avec silhouettes d’indiennes peintes et matelassées — 36 commentaires

  1. Très jolies cartes ! J’aime la couleur, les broderies, les silhouettes… De quoi nous plonger dans l’ambiance, tout en laissant une part de rêve et de mystère. J’ai pensé à toi l’autre jour. J’ai lu « Dans la peau d’un Intouchable » de Marc Boulet… ça refroidit un peu sur l’ambiance indienne… Un livre très intéressant en tout cas. Bisous

  2. J’aime auissi ces petits restes de créations qui font du bien à tout le monde et surtout à celles qui reçoivent
    c’est modeste et très beau à la fois !

  3. J’aime ces cartes avec ces silhouettes qui se détachent sur de magnifiques fonds …Ces petites créations comme des respirations font un bien fou ..

  4. J’aime ces cartes-textile joliment imprimées, si belles dans leur simplicité, disent l’essentiel… douce journée à toi Anne, sous un ciel bien bas … la semaine prochaine sera estivale, dit-on !!
    bisous, bisous.
    Den

  5. Crépuscule indien..danseuse qui salue le soleil couchant …une belle image de ce pays qui fascine l’Artis ´Anne …j’aime ce tissu batik aux nuances orangées sur lequel se detache bien la silhoute noire .,et,plus discretement paisley et fleur de lotus ..les petits points de matelassage rouges bruns et ors semblent rytmer la danse de cette indienne .et la ouatine donne une certaine douceur a l’ensemble .se sont ces petites cartes ces délicates intentions qui tissent et rythment aussi la danse des échanges…..

  6. Merci Marie- Laure, j’ai entendu arler de ce livre, mais depuis Gandhi il n’y a plus d’intouchables, ils ont même des postes réservés dans les grandes administrations; le président d’un état était un intouchable……….L’Inde a 60 ans, peu à peu les choses vont se mettre en place…………….En tout cas, merci de ce commentaire, c’est intéressant!

  7. Bonjour Den, ne me parle pas du temps, j’ai 3 petits, et ils sont venus prendre des leçons de natation, ils sortent gelés de la piscine, c’est moche!!!

  8. Bonjour gigine, je ne fais rien, je n’ai pas vu mes messages, normalement, tu as dû recevoir une carte……………..Amitiés!

  9. Même ces petites choses sont chronophages… et les amies auxquelles tu les offres doivent le savoir …
    Ma préférence va à la dernière, deux femmes côte à côte qui partagent les tâches quotidiennes, qui partagent des petits secrets… deux amies en quelque sorte…
    Bises et bonne fin de semaine Mam’Anne

  10. Ce livre a été écrit en 1993, donc oui, les « Intouchables » n’existaient plus officiellement… Mais devenus « enfants de Dieu » avec Gandhi, ça n’a apparemment pas changé grand chose dans l’Inde traditionnelle… même si comme tu le dis, ils ont pu accéder à de hauts postes.

  11. C’est à dire Marie- Laure que les quotas aussi, c’est arbritraire.C’est comme en France, la ségrégation par le nom, le quartie…….il faudrait voir les compétences d’abord…………………En tout cas, l’amour, ça ne s’explique pas et ce pays, je l’aime, et ne suis pas la seule! Donc, je raisonne mon amour, mais ne suis pas aveugle………………Gros bisous!

  12. Chic, chic! Je vais en recevoir une! J’ai couru voir à la boîte aux lettres, mais ellze n’y était pas encore!
    Vite facteur, l’amitié n’attend pas!
    Merci à toi Anne la généreuse!

  13. Tu ne l’as pas reçue, la dernière carte que je t’ai envoyéee? Il y a un mois environ?????????????????Réponds vite SYP, il m’en reste une.Tu m’as fit que je progressais…………Bisous!!!!

  14. Merci Nijenn, c’est juste la transcription d’une ambiance, le soir qui tombe en Inde….Les taches des femmes………..Bises!

  15. oui tu as ta propre source en toi même mais je voulais partager ce poste de alisa burke, artiste que j’aime beaucoup, qui a utilisé ce technique de coudre des cordes comme tu fais d’un merveille…..elle a sa manière avec ses bouts ‘ratés’ http://alisaburke.blogspot.fr/2014/07/fashion-friday-coiled-rope-pouches.html
    ces cartes sont très jolies…..je me réalise comment loin est l’inde de mon monde, mais lors de ce stage ici à Les Houches à côté de Chamonix, l’Inde se rapprochait un peu car il y a plusieurs étudiants ici de diverses parties d’Inde…ces rencontres sont très intéressantes! dommage que pour mon mari et moi ça se termine aujourd’hui et nous retournons à la maison demain…..

  16. Très belles cartes!!!
    On y trouve cette note de nostalgie que tu as de l’Inde ….
    J’aime beaucoup tes citations.
    Bisous

  17. Merci Anja, je connais Alisa Burke, mais j’irai voir son lien quand je pourrai me balader: Merci!!
    puioos, moins virtuel: je retournerai en Inde…………..Besoin de cette rupture dans le temps et l’espace!!

  18. Merci Béate, je suis en retard pour tout, mais je voudrais t’envoyer un mail, je ne sais quand…..Ma maison est chamboulée par les petits, traversée de caprices, la vie comme une enfance, quoi…………………. Bisous, bon dimanche!

  19. Ah, le rêve indien, Laurence, la déambulation des femmes, des pélerins, des enfants espiègles le long des fleuves indiens……………….

  20. C’est une très belle série, joliment inspirée par ce pays que tu aimes tant !
    PS : j’ai lu avec grand plaisir l’article de Passion du Fil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.