Patchwork aux feuilles appliquées et brodées (2/4)

Je reprends tout le texte du précédent article sur le sujet, sauf les citations et les photos, dont celle qui suit, un panneau piécé, appliqué et brodé, forêt du Limousin (département voisin) que j’ai réalisé il y a plus de 20 ans…)J’ai fait au moins 5 ou 6 fois une forêt….

Points de pistil et bouclettes -poste

Dans le livre  Applique outside the lines with piece de Becky Goldsmith, il y a un beau patchwork simple et inspirant. J’ai souvent eu envie de le faire, car j’avais pu le feuilleter. Je le gardais en mémoire, mais ne savais plus trop comment il était, ni comment me lancer.

Point de feston fermé autour et bouclettes à poste
Points de couchure et de sable

Puis, je l’ai retrouvé sous une autre (belle) forme chez Katell : https://quilteuseforever.com/2020/03/16/allez-je-vous-montre/

 Il se trouve que chez moi, pays des forêts anciennes, les arbres sont aimés; pour moi, ce sont des seigneurs et des protecteurs. J’en ai d’immenses dans mon « parc ». Cela m’a donné envie de réaliser à mon tour et à ma façon ce quilt. Les feuilles (près de 300!…) sont coupées main et de façon aléatoire, les tissus (des chutes sont TRES nombreux et variés : wax, pois, rayures, imprimés, presque toutes à dominantes vertes et se découpent sur un fond bleu ciel…Les unies et d’autres sont rebrodées à la main, et même un tout petit nombre est brodé au piqué libre.

Points d’épine, de poste en chaîne, de sable…Selon ma fantaisie!

Les troncs sont tortueux, courbes, obliques, plus foncés, découpés AUSSI dans des chutes. J’ai appliqué  les feuilles au point zig- zag ; je pensais gagner du temps, mais le piqué –machine n’a pas d’âme…J’ai vite compris que je devais rebroder certaines feuilles, des oiseaux, des coccinelles, libellule, abeilles, papillons…

Points d’épine, de noeuds, avant…

« L’arbre, c’est cette puissance qui lentement épouse le ciel. » (Antoine de Saint-Exupéry)

L’araignée symbole de la brodeuse a fait sa Toile entre deux feuilles…

Parsemé d’oiseaux, de papillons, de libellules, d’ailes…

Points de feuilles et points tressés

Coccinelle…

« Comme deux oiseaux solitaires survolent les grandes prairies portés par les voies célestes, toutes ces années et toutes ces vies nous sommes allés l’un vers l’autre. » Robert James Waller (Sur la route de Madison)

Je termine avec un oiseau imprimé, découpé, appliqué; il tient un vers en relief dans la bouche! Petite aile tissée,  rebrodée

Cui-cui, au revoir, à bientôt! Merci, les abeilles qui me nourrissez!

Prochain article: quelque chose de vraiment original, œuvre d’un très jeune enfant….Surprise……….!


Commentaire

Patchwork aux feuilles appliquées et brodées (2/4) — 24 commentaires

  1. Que de travail ! Toutes ces feuilles brodées de façon différente donnent de la vie à l’ensemble. Sans compter les petits insectes ou animaux que tu ajoutes… Une très belle oeuvre ! Bisous

  2. C’est magnifique et quelle poésie, merci Anne pour cette invitation en forêt, tout y est, la balade m’a fait grand bien. Bises ensoleillées. brigitte

  3. Frédérique, libellule est mon surnom familial……….Et je les aimes, j’aime les broder! Bonne nouvelle semaine! ♥

  4. Oui, Annie, c’est ça, la vie, la nature…pour oublier le reste . Et l’amitié pour ensoleiller le tout!!! ♥

  5. Bonjour Anne. Les feuilles sont toutes différentes et très belles mais c’est la libellule qui me fait craquer. Bonne journée et bisous

  6. Original ce travail de losanges …les avais tu cousus main ou machine …j’aime. Cet ajout des deux oiseaux qui s’envolent peut être des hirondelles ..et bravo pour pour cet étang aux nénuphars et petits canards en appliques brodés ….bravo aussi pour ces feuilles brodées de cet autre patch je pense que tu utilises la méthode appliqué collé plus rapide que celle ou l’on applique avec rentré ourlé à points invisibles …les petits oiseaux sont mimi et là libellule bleue signe une belle broderie ..

  7. Bonjour Brigitte, comme je le dis à Frédérique, la libellule est mon surnom familial……….J’aime les broder. elles passent, toujours poétiques, légères, aériennes.

  8. Bonjour gigine, j’avais assemblé les losanges à la main après un travail de coupe, puis couture, assez particulier. un peu façon séminole. C’est le ciel que j’avais eu plaisir à « colorer ». Puis, après, j’avais composé le paysage; c’était pour un concours en Limousin; il avait été sélectionné et avait eu un prix, je ne me souviens pas lequel. en tout cas, le panneau est souvent dans ma cuisine; ainsi, des 2 côtés de la pièce, j’ai de la verdure; en face, une fenêtre ouverte sur la campagne…Les feuilles sur l’autre patch, ne sont pas collées, juste épinglées puis appliquées au zig- zag, enfin rebrodées…..
    Voili- voilou, c’est tout. Tout plein de bisous!

  9. Le rendu des feuilles sur ces tissus bleus est magnifique – oh une libellule ! oh un bel oiseau ! Comme une promenade en forêt, plus le temps de les regarder en détail ;-).

  10. Tout ce travail abattu me sidère …
    Cette première photo de la forêt du Limousin montre un ouvrage vraiment très très beau, avec des couleurs si agréables … surtout le ciel !
    Pour les feuilles d’arbre, c’est encore de longues heures de broderie … et des insectes qui s’y sentent si bien !!!
    Bises

  11. Bonjour,
    De belles feuilles colorées qui miroitent de broderies, un bel ensemble et vivant avec tous ces oiseaux et libellule qui est superbe

  12. Merci Tania, déjà, le vert, ça fait du bien, mais celui- là dure….Et le ciel reste bleu. Bons baisers à toi!♥♥♥♥

  13. C’est vrai, Claire- A. je suis très organisée (il le faut avec cette grande famille!) et, en principe, même une demie- heure, je crée. Sauf l’été………….Sauf en mai- juin, car je vais beaucoup me déplacer, disons, essayer de voyager………..

  14. Arlette, je t’ai répondu, et le message a disparu dans les coulisses virtuelles de la blogosphère. Zut!!! Merci à toi, donc, juste. Pardon pour mes erreurs; je ne suis pas une grande de l’informatique.

  15. Tu nous parles des forêts que tu as visitées et brodées, plaisir de contempler ton travail, sans oublier les oiseaux très photogéniques. Mais sous tes doigts de fée, la photogénie est bien présente. Continue! A très vite et à bientôt, Gisèle

  16. Oh que c’est beau! Je n’ai pas de mots… J’adore et j’ai hâte de voir ce que tout cela va donner. Bravo Anne et bonne fin de semaine, bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.