5° kawandi de l’année et pochette réversible:

Commencer par le plus simple: Une pochette en lin réversible (sans coutures apparentes) pour cacher un cahier secret, spécial

4 grands kawandis en 2022, (le 1° ici, le 7 janvier dernier: La folie Kawandi | ArtisAnne Textile (artisanne-textile.fr) Aujourd’hui, le dernier né, le 5°, de la taille d’un set de table pour l’amie Françoise rencontrée il y a si longtemps qu’elle avait participé à la confection de mon 2° carnet de voyage en Inde! Elle m’avait dit aimer le bleu et une pointe de rouge comme un soupçon de piment; elle aime la calligraphie, alors j’ai utilisé une chute imprimée de lettres dorées et des tissus aux imprimés de Noël. Tout matelassé en fil dégradé perlé au point kantha en spirale de l’extérieur vers le centre:

C’était le 1° de 5!! voir le 7 janvier de cette année La folie Kawandi | ArtisAnne Textile (artisanne-textile.fr)
Détail: une fleur brodée aux pétales en relief. Juste au -dessus, un poinsettia de noël

« …Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin de la parcelle du réel qui leur est confiée sont en train de sauver le monde, sans le savoir… » ( Christiane Singer)

« Aucune chute de tissu, jamais, n’était jetée, elle vivait dans des tas. Amoncellement de bâtis, de vieux draps qui pouvaient encore servir, de jupes élimées, de bas de pantalons, de carrés inégaux, de chemises d’homme, de chemises de femme, de torchons, de rideaux dont la couleur avait passé. Elle traçait son chemin dans les tas, dormait entre ou au-dessus, attrapait un bout de tissu dedans sans modifier l’informe. Tout tenait en équilibre, mais comme c’étaient des choses molles l’ équilibre tenait. De ce bout de tissu saisi, elle faisait autre chose, en l’associant à un autre ou en lui assignant une fonction ponctuelle : couvrir un plat ou essuyer un meuble, une couverture pour un chat ou un nouveau coussin. « ….

Des poissons, des cœurs, des soleils, des décos de noël, tours et détours des points sur les petits bouts de tissu…

Françoise, en fera peut- être un centre de table; elle me mettra un peu près d’elle pour les fêtes! A bientôt!!!


Commentaire

5° kawandi de l’année et pochette réversible: — 18 commentaires

  1. coucou et bravo Anne pour ces kawandis… le bleu ira tres bien chez ton amie indigo ….moi c’est le vert que j’aime …oui je reçois tes mails…Seb ne comprend pas le pourquoi tu ne peux me lire …et moi en ce moment je ne suis pas en état de t’ècrire un courrier poste …bon patience ..mille excuses d’expliquer cela sur ton blog ..

  2. Un Noël en bleu, ce n’est pas fréquent. Je crois que ça plairait à ma fille qui applaudit quand je décore mon sapin et ma maison en bleu (de moins en moins souvent, je dois dire, je l’ai fait il y a deux ans et ce n’était plus arrivé depuis 1998 😉 ). Joli set de table avec la pointe de rouge pour rehausser tout ça.

  3. Des points sur des petits bouts de tissus, faudra que j’essaie. Problème, je n’ai palus de machine à coudre et si je dois les faire à la main, bonjour les dégâts! Bravo Anne, pour ce 5ème kawandi de l’année! J’adore particulièrement les bleus. Bon courage Anne et que tout aille bien dans votre VIE. Gisèle

  4. Gigine, tu n’as pas à t’expliquer; on dirait qu’il l’est mais grâce au blog, le fil n’est pas rompu. Je t’espère d’abord en forme! Repose- toi, bon week-end!

  5. Merci, Chantal; bleu et rouge, bleu et or, j’ai déjà vu ça ailleurs. Bleu du ciel, de la mer et rouge passion, rouge du Vivant, …………Bon week-end à toi!

  6. Merci Marie- Laure, je connais Françoise depuis longtemps; ce kawandi est petit, mais tellement de points pour souligner toutes mes pensées pour elle…..

  7. Merci Gisèle; je vous souhaite de même: que tout aille bien dans ce monde déboussolé; seule l’individu pensant, aimant peut donner un exemple de vie.

  8. Bonjour,
    Comme toujours superbe et la pointe de rouge lui va bien.J’aime le texte, de qui est -il? Bon WE,

  9. Arlette, bien vu. Je mets toujours l’auteur. La plupart du temps, c’est tiré d’une de mes lectures; là, je ne me souviens plus.

  10. Tania, je ne sais; on appelle ça des phula, tout kawandi en a un; c’est un symbole. J’ai dû expliquer tout ça dans le 1° présenté!
    Ici https://www.artisanne-textile.fr/la-folie-kawandi/
    Pour celles qui seraient intéressées.
    J’écrivais alors ceci: « Certaines le font à la fin, moi, je pose les « phula », les fleurs de coin (sans lequel en Inde, un kawandi n’est pas considéré comme achevé) au début, au fur et à mesure de l’avancée…

  11. Félicitations pour ce kawandi (j’apprends ce terme aujourd’hui chez toi), il est ravissant les couleurs sont délicatement assorties.
    Bon dimanche

  12. Merci Chantal! Faire un kawandi, c’est prendre le temps. C’est long à faire, puisque 100% à la main; mais en restant connecté à celle pour qui on le fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.