N’arrêter ni le blog, ni la création!

Oups la, je suis bien absente sur ce blog et je ne veux pas vous laisser tomber; je vous donne des miettes à grapiller, cela n’est pas représentatif de la somme effectuée!

1- les badges brodés pour différentes occasions et en sachant que tous les autres n’ont pas été pris en photos, offerts, partis avant…. Celui dessous n’est pas brodé, mais faits dans un tissu vintage, années 40

Celui- ci, perlé et brodé, dans une chute de cyanotype vert

« Les coutures du ciel commencent à se défaire du firmament, Le chapiteau du ciel se perce un peu partout. Avec les points de ma poésie, je passe toute la journée à le repriser. » (Gulzar )

2 – Bourse- pyramide quiltée bien pratique et qui tiennent dans la paume de la main.

La 1° au- dessus a été faite dans un lin imprimé, il faut pas mal de tissu au fond et bien réfléchir lors de la coupe et de la construction. J’adore cette bourse d’origine…indienne! La seconde doublée encore est coupée également dans un tissu vintage très ancien d’un beau rouge d’autrefois.

« La fonction de l’artiste est fort claire. Il doit ouvrir un atelier et y prendre en réparation le monde, par fragments, comme il lui vient ». (Francis Ponge) Je dirais que d’abord, on se répare en créant; le reste vient tout seul, par la force des choses.

3-La poupée -cadre (ou le cadre- poupée!) On peut l’accrocher ou la coudre par exemple sur la couverture d’un livre textile. L’intérieur (la tête de poupée ) est une pièce de musée. Les 2 grosses fleurs crochetées sur de gros boutons de culotte.

Détail: Boutons anciens (rouges), boutons de culotte dentelés au crochet puis rebrodés au cœur, perles, points de broderie, et, au milieu de ce cadre en satin fermière, le visage de poupée au regard latéral.

Et, avant de vous quitter, l’ensemble:

A bientôt les abeilles, la ruche se réjouit de votre passage ailé!


Commentaire

N’arrêter ni le blog, ni la création! — 22 commentaires

  1. N’abandonner surtout pas le blog! Mais les deux bourses pyramides me plaisent bien! Alors continuons ou plutôt continuez Anne, bonne journée, Gisèle

  2. Merci Gisèle, oui, ces 2 bourses minuscules pour des boucles d’oreille ou de la monnaie (ou du rouge à lèvres, ou des clés… sont sympas à faire aussi. Bref…pour le moment, je n’arrête pas. Bises, Gisèle!

  3. Bonjour,
    de jolies petites bourses à glisser dans le sac ou dans le creux de la main et ravie de te lire

  4. Bonjour Anne. Je pense à toi ces derniers temps car j’ai lu plusieurs livres d’Irène Frain qui se déroulenr en Inde : « Le Nabab » et « Devi ». Bonne journée

  5. Merci Arlette, je vais tenter d’être au RV, parfois….Merci de m’attendre un peu, ça me fait plaisir!

  6. J’ai lu le nabab, il y a très longtemps, et Dévi après, une Inde qui disparaît, mais qu’on retrouve dans le coeur des gens!!!Bonne pensée à toi en ce jour férié.

  7. Ces bourses semblent très pratiques, en effet. La poupée est malicieuse. Merci d’avoir pris un peu de temps pour revenir ici. Bonne continuation !

  8. Bonjour Tania, oh Merci pas, mon blog, c’est chez moi, je m’y sens bien, j’y ai mes amis, mais le temps…est- il un ami, lui?Amitiés

  9. Je sais comme un blog peut être chronophage, mais j’aime mieux regarder tes créations ici : plus de détails, d’explications… On a plus le loisir ici d’admirer tes oeuvres. Comme ces petites bourses si mignonnes ! Bisous

  10. Merci Mari- Laure, je sais bien, mais tu as raison de me le rappeler. Moi, je te rappelle aussi qu’ici tu nous manques aussi!

  11. Joli phrase de Francis Ponge, c’est très bien vu ! Tes bourses « pyramide » sont magnifiques, encore de la belle ouvrage chère Anne. Bises. brigitte

  12. Merci Brigitte, je ne sais pas comment je fais, mais je n’arrive pas à tout faire, à faire tout ce dont j’ai envie…Bonne fin de semaine!

  13. Je ne sais où je vais. Jolie citation mais moi, je sais! Sinon je vais me perdre. A non alors! Je sais que je vais vers toi pour te saluer gentiment, voilà! Bises, Gisèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.