Album photos Inde 2019 (12), Holi à Bénarès

Holi est la fête du printemps, mais selon la lune, pas forcément le 20 ou 21 mars, même si cette année, c’était le cas. C’est une fête nationale et une fête religieuse, donc très suivie et célébrée. J’ai fait coup double cette année; je voulais participer à Holi et  voir Bénarès la ville sacrée (Varanasi) Ce sont surtout des portraits que je vous montre; dans un prochain article, vous verrez la ville lorsque le soleil se lève et Sarnath, à  5 kms de là……

Normalement (et c’est ce que j’avais fait) on est en blanc pour assister à Holi!
Cette fête joyeuse et bon enfant, contrairement à ce que serinent les hôteliers afin de n’avoir pas d’ennuis , s’apparente au Carnaval…
Il y a des touristes, jeunes pour la plupart; les autres -lassés d’entendre les recommandations des hôteliers peureux- restent confinés dans leur hôtel. Pour nous, 4 jours enchantés à Holi, dehors, pas dans le confort et l’ennui d’un hôtel! Je n’aime pas me croire différente, j’aime jouer et être partie prenante!
Les enfants, les ados sont les rois de la fête!


« Il faut agir la beauté du monde pour que celle- ci se révèle, non comme un spectacle, mais comme une PARTICIPATION ». Antoine Marcel
Les selfie vont bon train; celui qui n’a pas reçu de poudre….est un étranger ( et encore, beaucoup sont barbouillés et méconnaissables!) ou une femme (les saris sont trop fragiles!)….
C’est VRAIMENT LA FETE!
J’ai adoré ces moments, ces rencontres joyeuses! J’ai trouvé timorés, presque ridicules ceux qui ne se mêlaient pas à la foule colorée; ils étaient en dehors -tout ce que je déteste!!
Les copains sont épuisés mais souriants!!
C’est sur les bords du Gange, sur les ghatts que ça se passe à Bénarès, le fleuve de la vie…
Pour ma part, jusqu’à maintenant, j’ai conservé ma chemise; c’est une oeuvre d’art puisqu’un moment de bonheur!

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »
 René Char

J’étais à peine sortie sur les ghatts que je recevais de la poudre colorée…La casquette vissée pour protéger les cheveux longs!
1/4 d’heure après, l’artisane textile ravie en avait plein les lunettes, …(Le bas, c’est un pantalon de pyjama, le seul pantalon blanc que je pouvais sacrifier!)
J’ai dû ôter la casquette, regardez la….
Certains pour se laver, se jettent dans l’eau du Gange, toute colorée, rouge, bleu, violet…
Holi 2019 à Bénarès……Immense souvenir irremplaçable!

J’ai gardé le sourire et me suis bien amusée! J’ai senti la CHANCE d’être LA à ce moment- là! A bientôt, mes amies qui me suivent dans mon voyage, pourtant presque à son terme! Sarnath, la prochaine fois: le lieu ou Bouddha fit son 1° sermon après l’Eveil!

Commentaire

Album photos Inde 2019 (12), Holi à Bénarès — 14 commentaires

  1. Ben dis donc, quelle fête! Tu avais oublié ton sari. Rire!
    Te voilà passée à la couleur et pas cyanotypée heureusement! C’est gai et tous ces portraits sont pleins de vie et de joie.Quel bonheur! Tu es rayonnante!

    • Oui, Maïté, nous étions heureux. C’est un grand moment de bonheur; il ne faut pas se priver de celui-ci quand il est à notre portée, savoir le voir, savoir le vivre pleinement!

  2. De la couleur beaucoup de couleurs pour le plaisir des yeux et du jeu…ce fut pour toi a n’en pas douter en voyant ces photos un jour de joie de défoulement de partage … heureux souvenirs

  3. J’imagine la joie et la fête que ça doit être ! Certainement un très grand moment, et des souvenirs plein la tête pour toujours ! C’est vrai que j’avais entendu plusieurs personnes déconseiller la fête de Holi, contente de voir que tu as pu en profiter pleinement ! Ca donne envie d’y aller à cette époque 🙂 Gros bisous

    • Marie- Laure, je n’ai la frousse de rien, mais je calcule les risques aussi. Je ne fais pas n’importe quoi, ni à l’étranger, ni en France d’ailleurs; en revanche, je n’aime pas les mots d’ordre, ni qu’on m’interdise sans raison ce qui est possible.

  4. Quelle belle chemise tachiste, une véritable œuvre d’art!
    Je porte hélas des verres de contact et je crains vraiment le jet de poudres; ou alors, il me faudrait un masque de plongée…

    • Ah Martine, je t’imagine avec un masque de plongée. Ceci dit, j’ai vu certaines tenues……..Et des appareils -photo de pros complètement emmaillottés mis à part le bout extrême de l’objectif. Il me reste du violet (ce violet -là était super « tachant » sur mon petit Nikon de poche!

  5. Anne, et si ceux qui ne se mêlent pas à la foule sont juste timides, rêvent de s’y mêler mais n’osent pas? Je pourrais ou aurait pu faire partie de ces gens-là. Peut-être moins maintenant… C’est d’autant plus savoureux de te voir si colorée 😉 Bisous

    • Annie, timide, je l’ai été; je me tenais en marge du monde; mais un jour, il faut se lancer, surtout à partir d’un certain âge. Sous peine de ne pas vivre. Car vivre, c’est être mêlé, être en contact avec notre frère l’Homme. Je ne te trouve pas timide. Bon, aussi, chacun fais comme il peut avec ses propres moyens et désirs!

  6. Profusion de superbes photos… Quelle joie dans ces visages ! Et toi parmi tous. Comme toi j’aime être avec les gens. Je fais miennes les deux citations. Bises colorées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *