Ateliers en Inde du Nord, Darjeeling -album 6/10

D’un seul coup, beaucoup de photos; aussi, venons-en tout de suite à elles sans bla-bla inutiles (les citations sur la créativité sont du psychiatre J.Cotraux)

1- La rue, Darjeeling

Dans la rue, un autel (avec des bouteilles d’eau?) Les religions ici se côtoient dans un grand mélange coloré: hindous, bouddhistes et chrétiens)
Presque en face, une Vierge à l’enfant (Darjeeling, Inde du Nord, WB)
3 « autels » et deux religions côte à côte (Darjeeling, Inde)

2- Hayden’s Hall

ONG, Hayden’s Hall (Darjeeling) et le travail du jute produit sur place (un set de table , ici)
Fabrication artisanale (HAyden’s Hall) de sacs en papier kraft; de l’emploi pour les plus démunis.
Couture et création Hayden’s Hall, vente sur place (Darjeeling, Inde du Nord, W.B.)
Tissage et création de tapis artisanaux à des prix TRES abordables! (Darjeeling, HAyden’s Hall)

 » Tout le monde peut être créatif, mais bien peu de gens le savent, et encore moins nombreux sont ceux qui le concrétisent. A côté de la créativité exceptionnelle de génies comme Einstein, Picasso ou Mozart, il y a la créativité au quotidien de chacun d’entre nous, qui se traduit dans l’art de vivre et de survivre. Pour certains, la vie est le plus bel accomplissement, même si elle n’est pas remplie d’oeuvres exceptionnelles. L’ouverture d’esprit, le travail et la persévérance comptent plus que le talent ou le don.  »

Et, pendant que la maman travaille, l’enfant attend juste à côté en se racontant des histoires, en se moquant de la passante étrangère…; il se forge un imaginaire…

3- Ateliers créatifs (Darjeeling, Inde: workshop)

Bonheur créatif des enfants; l’artisane textile et Lara assistent, laissent libre cours…
Lara et l’artisane textile -Darjeeling (Inde) et le regard de Radda, en arrière plan
Montrer, guider mais laisser faire! Partager, en tout cas (Darjeeling, Inde du nord, workshopp)
Etre attentif à chaque instant, à chaque enfant (workshop de l’artisane textile, Darjeeling, Inde)

4- Les travaux de piquage -broderie des enfants (Workshop in Darjeeling)

Des garçons aussi participent aux ateliers. Au village, même les hommes ont brodé (à voir plus tard)
Même les plus jeunes ont de beaux résultats! Il n’y a pas d’âge pour être initié; et ils savent que c’est une chance!
« Si tu me donnes une roupie, tu me permets de prendre un repas; si tu m’apprends à tisser (broder…), tu me permets de vivre une vie entière » (proverbe indien)

« L’étape de l’action est une étape souvent très satisfaisante dans le processus de création car vous ne faites plus que rêver,  vous  concrétisez ce à quoi vous aviez songé ; les choses prennent forme devant vos yeux. Quelque chose qui était invisible devient visible. »

5 Dehors, la rue, les restaurants, l’Inde…(Darjeeling, W.B)

Reprendre des forces en dégustant un bon plat indien: Glenary’s (Villa Everest, à Darjeeling -et son excellente boulangerie, ce qui n’est pas courant en Inde!)

Je ferme ce 6° album de photos et vous quitte sur ce regard de bel enfant, très asiatique, paré, couvé par le regard de sa grand- mère émerveillée. Darjeeling, Inde du Nord (W.B.)


Commentaire

Ateliers en Inde du Nord, Darjeeling -album 6/10 — 17 commentaires

  1. Merci Anne pour toutes ces photos ..certaines m’ont fait souvenir d’un temps ou dans une classe de CP j’apprenais a garçons et filles a coudre un bouton ou a modeler en papier mâché des marionnettes …c’était un vrai bonheur partagé..avec des sourires comme ceux que tu as fait fleurir sur les visages de ces petits indiens …

  2. La pierre indienne argentée est magnifique, je comprends que tu en aies fait provision -bon, dans une valise, ça pèse :)- c’est intrigant, ces pierres parées, on dirait des totems;
    Merci pour tes photos indiennes, pour moi, les contempler me fait illico voyager. Bises

  3. De belles rencontres et de belles photos ! Un voyage où le partage était omniprésent. Merci de nous le faire partager à ton tour ! Bisous

  4. De belles photos, de belles broderies, de beaux sourires… et de belles citations. Ma créativité est en sommeil, le temps que je récupère. Heureusement, j’ai des projets simples car l’envie de coudre et de toucher des tissus est là. Bises douces

  5. Oui, mes bagages sont toujours lourds Martine………..Je ne sais pas voyager léger, et puis, partout, je trouve, je ramasse… Comment fais -tu toi, vraie nomade?

  6. Tu as raison, c’est CA: un partage, un échange dans les deux sens. J’ai tellement reçu…….ET je ne dis pas tout!

  7. L’envie Annie, ne me quitte jamais, mais le temps et la disponibilité, car je commence des travaux au 1°, 3 chambres à vider, transvaser………….ET après, finis les gros travaux pour un bail!

  8. Merci Anne pour ces photos, ces partages. La vie dans les ateliers, la vie dans la rue, les sourires… L’inde est multiple, parfois difficile, le plus souvent bienveillante.

  9. Françoise, je ne sais pas ce que tu entends par « difficile », l’Inde est si complexe que parfois, elle nous déconcerte; elle semble étrange parce qu’elle est étrangère.
    Mais à bien comparer, on la sens moins « difficile » que notre monde brutal qui se veut civilisé (voir l’étrange film de Jane Campion : Holly smoke) Je ne reste pas dans mes souvenirs, j’ai fini de trier mes photos, je n’ai pas eu le temps de digérer tout ça à cause de l’opération, mais je sais qu’un peu- beaucoup de mon cœur est resté là -bas.

  10. Que de belles choses sur ton billet
    Ma fille est allée en Inde il y a qq années et a beaucoup apprécié
    De belles créations font de ce billet un moment agréable
    Zen
    Bonne semaine

  11. Merci de ta visite. en espérant que tu reviendras! Rose, j’ai laissé un commentaire sur ton blog, mais il ne s’enregistra pas.
    Ma réponse ici, donc:
    J’adore la photo 2, ce bleu qu’on voit tellement en Inde (où je suis allée 8 fois comme touriste ou comme bénévole!) le bleu de Shiva; je reviendrai chez toi, voir tes photos d’Irlande où j’ai beaucoup de souvenirs, même si ce n’est plus le pays où j’aime aller; mes pas me portent loin…Tant que je peux.
    Merci de ta visite. en espérant que tu reviendras!

  12. Je lis aujourd’hui tous les articles que j’ai manqués pour cause de trop de tout ces derniers temps ! La balade est enchanteresse, mais je crois que mes commentaires à répétition vont finir par te lasser… Je vais finir mon tour en silence ! Bizz

  13. Comme je te l’écrivais trop de tout est sans doute mieux que peu de rien….Mais je sais comme la vie vous entraîne. En revanche, non, aucun commentaire jamais ni de toi, ni d’une autre, ne me manqueront. Je sais votre bienveillance; c’et rassurant de savoir qu’il y a aussi du bénéfique en ce monde! Gardons espoir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.