B comme BRODERIE, B comme BLEUET, B comme BONHEUR

  

« L’objectif de l’art n’est pas de déclencher une brève  décharge d’adrénaline, c’est plutôt la construction progressive, sur la durée d’une vie entière d’un état d’émerveillement et de sérénité. »

—————————————
 

Attention, loin de moi, l’idée de me comparer au grand Glenn Gould, immense  et inoubliable pianiste, pourtant dans cette phrase plus haut, tout est dit: l’état d’émerveillement devant la beauté offerte, la sérénité à tenter de la reproduire, la progression lente du travail.

——————————————————————————————-

Vous aviez vu le J du Jasmin et de Jean (http://artisanne-textile.fr/index.php/jai-brode-un-j-joyeusement-en-jubilant-de-joie-jardinant-la-jachere-jaillissante/2013/02/28), voilà le B de bleuet et de Baptiste. Toujours inspirée par les dessins de l ‘Abécédaire botanique (Françoise Prax), enrichi de petits riens: les papillons, l’escargot qui lui confèrent  de la vie. Je ne l’ai pas réalisé  en suivant ses points, mais au passé empiétant, point de tige, point de pistil et point portugais avec des soies et cotons anciens (toute une histoire!)

 

« L’art de voir la nature est, aussi bienque l’art de déchiffrer les hiéroglyphes: une chose qui doit s’apprendre. »( de John Constable, peintre anglais)

Elégant, stylisé, naturel, brodé sur une toile blanche qui apparaît bleue sur la photo, encadré ensuite (ainsi que le J) à la façon d’une plaque d’herbier sous verre:bleuet revu

« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix. C’est comme les fleurs des champs. On les croit sans parfum, et toutes ensemble, elles embaument. « (Bernanos)

Merci aux abeilles venues visiter cette humble fleur des champs. A vendredi!fin article  ruche

 


Commentaire

B comme BRODERIE, B comme BLEUET, B comme BONHEUR — 53 commentaires

  1. on devient patriotique
    les couleurs du drapeaux
    rouge = coquelicot
    bleu = le bleuet
    blanc= ?
    en tout cas c’ est joliment brodée
    c’ est la lettre L
    à bientôt
    tendresse
    edith

  2. Le bleuet …c’est une fleur devenue rare dans nos champs de blé …une fleur qui rappelle ce temps ou l’on ramenait de nos promenades a la campagne ces bouquets aux trois couleurs coquelicots marguerites et bleuets ….celui que tu as brodé semble plus vrai que nature avec ces dégradés de bleu …peinture a l’aiguille qui mérite bien d’être encadrée en l’honneur de J B ….

  3. Pour le blanc, Edith, il n’y aurait pas de problème (arum, lys, marguerite, pensée…), sauf que non, ce n’est pas le drapeau, vu que les coquelicots ne vont pas avec, j’ai fait les initiales d’un proche: JB,
    D’autres suivent… Bisous à toi, merci de ta visite ailée……………

  4. Bravo, Régine, tu as tout juste. bon œil!!
    Ceci dit, mon fils est parti, loin, pour 3 mois…………………ainsi suis-je en lien avec ceux pour qui je brode…………….GROS bisous!

  5. J’espère que le séjour de JB se passera bien et qu’il sera de retour pour la naissance de ton 6ème petit enfant….
    Peindre en brodant, ou broder en peignant… le résultat de tes broderies suscite toujours notre admiration !
    Bises et bonne journée

  6. Et B comme Bernanos qui est originaire de la même région que moi…….et dont la citation me parle tellement!
    J’ai aussi cet ABCdaire champêtre dont il m’arrive de m’inspirer. Ton bleuet est splendide….c’est encore une de mes fleurs fétiches dont je regrette maintenant l’absence des champs de blé.

  7. Ravissant ce Bleuet, j’espère qu’on les verra bientôt fleurir dans les champs (le peu qu’il reste…) En attendant, il semble trés bien fleurir sur ton blog!
    Bisous

  8. ton Bleuet est magnifiquement réussi, effectivement on pourrait presque croire à un herbier si l’on n’a pas l’oeil affûté d’une brodeuse et ton passé empiétant est superbe . j’aime ce lien qui te relie à ton fils en son absence . douce journée , je retourne au jardin où les fleurs ne sont pas encore au goût du jour . bises

  9. Mijane, merci, mais non, il ne sera pas de retour pour voir la naissance de son 3° enfant……. (et mon 5°!) le 6° c’et pour le début de l’été………..Merci à toi, mijane; dans un mail privé, je vais te dire pourquoi je pense bien à toi….Bisous!!!

  10. J’avoue eoline que je ne savais pas d’où est Bernanos; j’en ai 3 à lire ou relire, laissé par mon fils qui adore….quant au livre, je le trouve élégant……………bisous!

  11. Merci, Marie- Christine; au fond, seul le classique durera et se transmettra……………….Alors, j’alterne essais et plus classique…

  12. Ah flo, chez moi, le soleil est là, j’ai des lobélia, des pensées…si, si, ça se réchauffe. Pourvu que ça dure!

  13. je dois avoir la vue qui baisse
    et en plus tu l’a écris
    manque de concentration
    mais j’ ai des excuses , je suis un peu grippé
    donc c’ est un J comme JOIE
    et en plus j’ en ai brodé des lettres imprimées sur du lin
    elles venaient  » DU BONHEUR DES DAMES  »
    une fleur pour une lettre **** ou une lettre pour une fleur *****
    il m’ en reste à faire d’ ailleurs à faire :::::::
    je les ai oubliées dans un coin
    mais je vais les retrouver ( un jour )!!!!!!!!!!
    à très bientôt
    edith

  14. Bernanos est , en fait né dans la région parisienne, mais a vécu sa jeunesse à Fressin, en Artois, qui lui a inspiré en particulier « sous le soleil de Satan » et le « journal d’un curé de campagne »…
    Bises

  15. Comme c’est joli ! Plein de poésie dans cette broderie, et j’aime la façon dont tu l’as enrichie avec ces petits insectes qui viennent butiner ces jolies fleurs… Ca me rappelle un drap que m’avait brodé ma grand-mère, avec des petites coccinelles… Un bonheur d’aller au lit les retrouver 🙂 Merci pour ce retour en enfance… Bisous

  16. L e bleuet des champs de blé de mon enfance ..elles sont passées où ces jolies fleurs qui décoraient la campagne en compagnie des coquelicots !!!
    le tien est tout beau avec ce point de passé empiétant que j’ai tant de mal a réalisé correctement !!!
    belle journée à toi

  17. Bonjour Edith, j’aimerais non seulement que tu retrouves tes initiales du bonheur des dames, mais aussi que tu les poursuives et qu’on les voie sur ton blog..bisous, ma belle!

  18. Merci Régine; mon fils a adoré Le journal d’un curé de campagne……………..Je lis beaucoup, mais je ne rattrape jamais la pile de livres en attente, elle grossit même à vue d’œil………..Merci pour tes indications!!!

  19. Lilou si fidèle, malgré la préparation de tes douceurs, merci, merci………………J’admire les cuisiniers, les jardiniers dont l’œuvre est si éphémère……mais le souvenir d’un jardin d’un gâteau est éternel dans le souvenir…….

  20. Oh merci Elena, ce matin, tu paraîs avoir de l’imagination créatrice; tu me fais rougir; pour un bluet , c’est un paradoxe….

  21. Merci Anne V. qui passe et doit pourtant être très occupée, vu qu’on est en manque d’article sur ton blog..Bises!

  22. Coucou fleur de lys, pour le passé, il faut juste beaucoup de temps et de patience, et arroser un peu chaque jour…Toi, tu excelles pour la fleur de lys…………Amitiés fleuries!

  23. Je ne peux que m’extasier devant la finesse de ton travail de brodeuse ! Merci aussi pour Glenn Gould qui nous explique le pourquoi de notre besoin et notre attrait du « beau »! Suis allée voir ton « J » comme Joie…coup de coeur pour la petite araignée qui tisse sa toile entre deux tiges ! 🙂

  24. coucou mamazerty, merci pour tes 2 commentaires du jour! Il y a un texte sur Glenn Gould dans le dernier Bobin qui parvient avec des mots à faire entendre une musique…quant à la fleur, oui, du stumpwork…..non, tu marques toujours des choses différentes, tu es adorable et moi, rougissante!
    Je mets tes compliments de côté pour les mettre en conserve et les relire les jours de doute.Bisous!!

  25. Mandine, les bleuets ne sentent rien, brodés c’est pareil; alors, ça embaume l’amitié: merci!! bon week-end à toi, je publie sur pâques bien sûr…,

  26. Comme c’est joli ce que tu écris et ce bleu a des nuances que j’aime !!
    Tu es vraiment douée fée anne , quelle finesse dans ces fleurs
    ca va peut etre m’encourager à finir la mienne !!
    bisous

  27. Merci à toi, Marilee, je sais que tu aimes le bleu et plus encore le blanc…………..Bisous!! Merci de ta visite!

  28. MAIS je n’ai pas reçu la notification de ces magnifiques broderies, je vais de suite me réinscrire à ta news, elles sont absolument géniales et si belles, sincères félicitations moi qui adore les broderies quel régal tes bleuets ,je retourne les admirer , bisess TIFFANY

  29. Tiffany, merci, mais de toutes façons, je publie 3 fois par semaine et je préviens en cas de désaffection!!!bisous!

  30. Maïté, les centaurées c’est encore loin,…………..surtout avec ces températures……………………….Amitiés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.