Biscornu, piqué libre avec les vœux de Frida Kahlo !

J’ai pris ça comme un jeu : tester librement une fois encore mes capacités de dessiner au piqué libre, toujours sans pied qui puisse s’adapter à ma machine ! Vous vous en doutez : j’avais bien d’autres choses à faire, y compris de la couture, mais je n’ai pas le sens du « devoir » en matière de création !

C’était avant ma 2° opération de décollement de la rétine ce 26 décembre (et je n’y vois guère!)….Je sais que certaines attendent des photos de l’expo en Italie, mais elle dure 2 mois encore; bien qu’il n’y ait plus grand chose à vendre (un gros mot pour certaines!)! On repartira sûrement sur un nouveau projet qui permettra de financer l’action de l’association en Inde (elle a pris 15 % sur les ventes, ce qui est peu par rapport au pourcentage des galeries!)

J’ai donc décidé de créer une déco avec un carré écrit au piqué libre ! Comme ça, pour jouer ! Je vais toujours très vite, TROP VITE, mais je me suis bien amusée. Pour une puriste, ce n’est pas parfait! Le piqué libre et le « zentangle » c’est tout proche! sauf que le zentangle ne sert à rien (sinon à souffler, méditer, et pourquoi pas?).

Curieusement, moi qui brode à la main, aime prendre ce temps, je suis heureuse aussi dans une autre: broderie- machine mais créative Le dessin fini, il a fallu le monter, le décorer ; c’était bien moins drôle !!

Avec son grelot, sa couleur rouge, il plaît aux enfants.

Du rouge, le blanc de neige, un soupçon d’or dans le fil utilisé en frangettes.

Alternant avec ma déco de nouvelle année, les très beaux voeux de Frida Kahlo à Diégo. Que d’amour exprimé, quelle passion !!

 « Tu mérites un amour décoiffant, qui te pousse à te lever rapidement le matin, et qui éloigne tous ces démons qui ne te laissent pas dormir.

Tu mérites un amour qui te fasse te sentir en sécurité, capable de décrocher la lune lors qu’il marche à tes côtés, qui pense que tes bras sont parfaits pour sa peau.

Tu mérites un amour qui veuille danser avec toi, qui trouve le paradis chaque fois qu’il regarde dans tes yeux, qui ne s’ennuie jamais de lire tes expressions…


Au dos, une perle de bois, deux boutons rouges, un grelot…

Tu mérites un amour qui t’écoute quand tu chantes, qui te soutiens lorsque tu es ridicule, qui respecte ta liberté, qui t’accompagne dans ton vol, qui n’a pas peur de tomber.

Tu mérites un amour qui balayerait les mensonges et t’apporterait le rêve, le café et la poésie. « (Frida Kahlo)

Très bonne nouvelle année à vous tous qui passez! Mes meilleurs vœux pour un monde en paix, joyeux et coloré grâce à un brin de folie, un peu de créativité!


Je ne peux pas répondre pour le moment à vos commentaires, mais vous me faites immensément plaisir. Je vais sur vos blogs, mais je vois mal…….


Commentaire

Biscornu, piqué libre avec les vœux de Frida Kahlo ! — 16 commentaires

  1. Brodé au Rouge passion ce biscornu au grelot nous souhaite amour et joie pour l’année nouvelle …merci Anne …..Aimer …il y a mille façons d’aimer …pour Frida ce fut en femme libre… des amours …amants.. amantes ..mais seul Diego fut aimé d’une passion dévorante et d’un amour indestructible qui a su resister à toutes les trahisons …alors vive l’amour.. pas la guerre ….et l’art en. Exutoire……

  2. Chère Anne, je te suis bien silencieusement depuis mon petit téléphone portable. Merci pour tous tes partages. J’espère que tu vas retrouver rapidement une excellente vue ! En tous les cas, tu as toujours ta belle énergie, ta créativité qui semble inépuisable et ton sens du partage pour notre plus grand plaisir ! De mon côté, j’ai des centaines de photos à trier, du retard dans les posts de mon blog, la fatigue et une folle envie de renouveau, de créer… Bref, il faut caler tout ça dans un emploi du temps. ça viendra.

    Je profite de ce message pour te présenter tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année ! Belle route !Bise bien amicale

  3. Ah la la Le portable, moi, je préfère surtout en ce moment l’écran plus grand de l’ordi. Mais je t’ai justement répondu en privé! Merci pour ton message, merci de m’avoir donné des nouvelles; il ya comme ça des messges qui vont droit au cœur. Je t’embrasse. Mille et mille vœux à toi, à tes proches! ¸¸.•*¨*•☼ ♥☼ ♥☼ ♥☼ ♥¸¸.•*¨*•

  4. Rigolo comme tout ton biscornu ! Je comprends ta « non sagesse » quand il s’agit de créer quelque chose : quand on a l’idée, tant pis si on a d’autres choses (plus urgentes ou pas) à faire… Place à la créativité !
    Bon courage et bon repos à toi, gros bisous

  5. Continue à être joueuse, le jeu est porteur de joie. Les mots de Frida sont très beaux. Des pensées vers toi, fleuries et ensoleillées, courage Anne. brigitte

  6. Oui, Marie- Laure, l’idée est lus forte que la réalité. Parfois le résultat nous déçoit, mais on a fait ce qui devait être et on est heureux. ET je t’embrasse!

  7. Ces mots de Frida lui ressemblent; la passion chez elle balaie le reste; si elle reste mythique, c’est justement pour sa passion. Et puis son sens des couleurs. En fait, elle ne triche pas. Elle ne donne pas de leçons. Elle EST!

  8. Bonjour Anne. Ton biscornu brodé pour la nouvelle année est superbe. J’espère que ta vue va vite s’améliorer pour te permettre de reprendre tes créations. Bonne journée et bisous

  9. Bonjour Brigitte, mes créations poussent en moi, dans ma tête; j’enrage; j’ai tant de projets. Merci, merci à toi!
    ¸¸.•*¨*• ☆ ☼ ♥☼ ♥☼ ♥☼ ♥¸¸.•*¨*• ☆

  10. J’aime le rouge, donc ces vœux amusants me vont droit au coeur, merci. Quelle passionnée, Frida ! J’admire au bas de ton billet la couronne de fleurs et feuilles (je viens d’enlever toutes les décorations de Noël dans l’appartement).
    Bravo pour les bonnes ventes, c’est un bel encouragement. Prends bien soin de toi.

  11. Tania, j’aime aussi le rouge; et aussi la passion qui anime Frida; une rage de vivre étonnante et qui lui a permis de survivre à ses atroces souffrances; c’est un exemple (sur ce point!)Merci pour tout!! Baisers aussi ¸.•*¨*• ☆ ☼ ♥☼ ♥☼ ♥☼ ♥¸¸.•*¨*• ☆
    Anne

  12. Chère Anne je te prends le poème de Frida pour l’envoyer à qui de droit. Une merveille, cette déclaration d’amour et de respect,quel couple stupéfiant ces deux là…on pourrait développer longtemps…
    Anne j’espère que ton oeil voit mieux, que tu retrouves la vue,je sais que ton oeil intérieur lui,voit loin et est acéré.
    Bisous

  13. Hein, Mamz, ce texte! Surprenant et si spontané de la part de la « croqueuse de vie » qu’était Frida! Lui ne m’était pas si sympathique, mais ce qui compte, c’est son amour à elle. On est deux, en amour. Peu importe le regard des autres. Ma vue, non, ce n’est pas encore ça; mais je travaille tout de même à la dernière relecture d emon roman. Avancer, continuer d’avancer…………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.