Broderie- créative lente et au fil du plaisir (slow-stitching 3)

Vous aviez vu mes 3 premiers carrés emplis d’émotion, dédiés au souvenir de celui que j’aimais, puis les 3 carrés suivants, tous en « broderie-créative lente et au fil du plaisir ». Voilà maintenant les 3 derniers. Je broderai et assemblerai le montage. Pour le texte, j’ai repris en partie le précédent, sauf les citations et les photos, toujours dans le même ton, la même veine, les mêmes tissus, la même inspiration, la même « broderie créative ».

Le « slow-stitching » (broderie-créative lente), une attitude face à la vie, une sorte d’ART-THERAPIE:

Vous me connaissez, je parle l’anglais, je le lis,  je l’écris, mais je privilégie notre belle langue française si précise; j’ai cherché un synonyme au mot « lenteur », j’ai trouvé « inaction, apathie, paresse, nonchalance, tergiversation, atermoiement, retard, pesanteur, engourdissement »…; Rien de tout ça  ne me correspond, ni ne me va!  Le « slow- stitching » (ou broderie-créative lente ») c’est un état d’esprit, une philosophie, une attitude: il y a le « slow- fooding », le « slow -life », …… parce que, simplement, dans ce monde frénétique où tout va trop vite, notre qualité de vie passe par un meilleur équilibre entre rapidité et lenteur. En Italie, on a même institué la journée de la lenteur!

Spirale en broderie créative (carré 7)Broderie-créative ou slow -stitching 7

La spirale est un long biais coupé dans une chemise à carreaux, et beaucoup de points en spirale en broderie -créative lente. en prenant le temps!

Du passé mais recomposé. On avance avec nos souvenirs, mais il faut en faire quelque chose…

Détail:caré en broderie-créative lente spirale 8 (2)

« Les gens que nous avons aimés ne seront plus jamais où ils étaient,

mais ils sont partout où nous sommes » Alexandre Dumas

Broderie-créative: le carré 8, la fleur en appliqués -inversés

Le slow- stitching a même son magazine aux USA, son site https://theslowstitchingmovement.wordpress.com/ et surtout le livre éponyme de Claire Wellesley-Smith dont le texte  (en anglais!)est PAS-SION-NANT!!

 Le slow-stitching ou le chemin de l’apaisement: J ‘ai vécu il y a quelques mois le deuil le plus douloureux qui soit, la perte du compagnon de 40 années, et, en cousant lentement, avec beaucoup de points kantha, j’ai pris le temps de MEDITER, de changer. Je n’ai pas PREMEDITE  chaque carré, j’ai médité en brodant simplement, geste apaisant….. Broderie-créative lente, carré 8

Comme une fleur largement éclose. Comme un soleil irradiant.

Et comme un exercice de patience et méditation.

Broderie -créative lente , carré 9 (le dernier) Et, toujours des lignes droites mais aussi des ronds, des cercles de VIE!

Le slow-stitching ou la réparation : Vous les verrez peu à peu, un jour, ils seront cousus encore, assemblés; ce qui compte, c’est que j’ai utilisé les chemises de mon mari, les déchirant, les lacérant douloureusement -pour moi: c’était comme une plainte, brisant les souvenirs mais ne les jetant pas et les réassemblant…le patchwork d’une vie, la fantaisie de soirs qui se suivent et ne se ressemblent pas.

DETAIL: deux yoyos rebrodés en broderie-créative, une étoile mi- appliquée, mi rebrodéeBroderie-créative, carré 9

 Le slow-stitching ou le chemin de l’apaisement: J ‘ai vécu il y a quelques mois le deuil le plus douloureux qui soit, la perte du compagnon de 40 années, et, en cousant lentement, avec beaucoup de points kantha, j’ai pris le temps de MEDITER, de changer. Je n’ai pas PREMEDITE  chaque carré, j’ai médité en faisant….. .Broderie-créative, carré 9

Pardon à votre patience : j’ai été bien trop longue. Plus tard, (vraiment plus tard!)vous verrez le montage, le reste des broderies. La broderie-créative lente prend du temps …

Merci, à la semaine prochaine!


Commentaire

Broderie- créative lente et au fil du plaisir (slow-stitching 3) — 18 commentaires

  1. A petits pas ou plutot a petits points tu as fait danser tes fils au rythme d’un slow …lentement sur des tissus aimés tu as mémorisé des instants d’hier.. tu as avancé patiemment librement …et chemin faisant tes petits pas tes petits points t’ont fait parcourir un temps qui te méne aujourd’hui vers un renouveau un futur a recomposer a aimer …bravo Anne d’avoir su danser sur ce slow brodé…….et de continuer a danser sur un autre rythme un pas de deux …c’est magnifico !!!!!

    • « Slow brodé » me plaît, danser………….sur le fil de la vie! Et tout ce que tu écris si implicitement, à mots couverts m’enchante, me touche. Bon week-end à toi (pour moi, un week-end très particulier, je t’en dis un mot par mail!)

  2. Je me glisse dans le si joli commentaire de Régine Bergot, où je ressens tout ce qui est écrit, Anne…. merci pour cette jolie leçon de vie décryptée à travers tes mots, tes points, ton temps passé pour un temps remémoré.
    Merci à toi. C’est très beau, très fort, très puissant.
    Je t’embrasse amicalement.
    Den

    • Merci Anne-Nanou, évidemment que je ne souhaite à personne de telles « expériences « de la vie afin de créer ainsi avec les petits bouts recomposés d’une existence; le fait cependant est là, et l’action qui en résulte!! Amitiés!

  3. Guérir, pas forcément, cicatriser, oui et ta cicatrisation est tellement belle, tellement touchante, tellement vivante. Quel bel hommage à ton mari tant aimé, à votre amour, à toutes ces années. Et la spirale de la vie, le soleil des jours, l’étoile qui fait scintiller la vie, la nuit t’emmènent vers l’apaisement et la vie qui continue. Ta sensibilité est si précieuse. Merci de touts tes partages. Bisous doux et bon week-end. Pour ma part, je change de dizaine aujourd’hui et mes trois gars seront là ce soir 🙂

    • Annie, je te l’ai écrit en privé, tes mots me touchent (toujours) tu as des talents d’extra-lucide, et une compassion merveilleuse entre les autres. Compassion qui rime avant avec compréhension……………(c’est cela ton extra-lucidité, extra aux deux sens du terme!!) Je te réserve une surprise!

  4. Bonsoir Anne , je passe de temps en temps en silence mais ce soir je prends le temps de te témoigner mon admiration pour tes créations, ta sensibilité, ta gentillesse et ton courage ! Je suis certaine que cette méditation t’a rapprochée de ton époux et que ces heures passées à broder t’ont fait le plus grand bien .
    Je t’embrasse très fort et ne t’oublie pas malgré mes occupations de la saison…

    • Merci Marie, je rentre en Périgord après une absence de quelques jours et trouve ton mot. Merci, merci. Je sais quelles vies nous menons toutes, on ne peut être partout, mais les liens du cœur sont plus solides!! Bises!

  5. J’aime tes broderies « lentes ».
    Ce ne sont que des vêtements mais lorsqu’ils ont appartenu à un être cher, ils sont remplis d’eux-mêmes et de souvenirs.
    Pourtant, j’ai toujours l’impression de commettre un sacrilège lorsque je coupe dans une robe qui a appartenu à ma maman.
    Bises

    • Isa, lorsque j’ai déchiré ces chemises, c’était extrêmement douloureux, mais aussi en fait, je me réparais aussi; c’est curieux, mais je gardais le souvenir cher, car, après la douleur venait la réparation, le ré-investissement…!!! Amitiés!
      Anne

    • Long oui, le travail traîne, mais j’ai tant à faire. Moi, la frileuse, je vais aimer les temps hors été, et donc plus tranquilles dans ma « maison de passage »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *